Suite

Convertir Paire Lat/Lon en Cartésien

Convertir Paire Lat/Lon en Cartésien


Je ne sais pas comment traduire correctement et avec précision les coordonnées Lat/Lon en coordonnées XY pour les dessiner à l'aide d'OpenGL.

Les informations de coordonnées que j'ai sont les suivantes : Start Lon, Start Lat, End Lon, End Lat.

Voici quelques coordonnées :

StartLon="-115.1051997" StartLat="36.0740197" EndLon="-115.0845997" EndLat="36.0740197" StartLon="-115.0639997" StartLat="36.0740197" EndLon="-115.0434" EndLat="36.0740197" StartLon="-115.0228" StartLat="36.0740197" EndLon="-115.0022" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.9816" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.9609997" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.9403997" StartLat="36.0740197" EndLon ="-114.9197997" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.8991997" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.8786" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.858" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.8374" EndLat ="36.0740197" StartLon="-114.8168" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.7961997" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.7755997" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.7549997" EndLat="36.0740197" StartLon= "-114.7343997" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.7138" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.6932" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.6726" EndLat="36.0740197" StartLon="-114.652" StartLat= "36.0740197" EndLon="-114.6313997" Fr dLat="36.0740197" StartLon="-114.6107997" StartLat="36.0740197" EndLon="-114.5901997" EndLat="36.0740197"

J'ai cet algorithme de conversion en ce moment, mais je ne sais pas s'il est correct :

privé const double EarthRadius = 6371; public static double GetXCoord(double lat, double lon) { return (EarthRadius * Math.Cos(ToRadians(lat)) * Math.Cos(ToRadians(lon))); } public static double GetYCoord(double lat, double lon) { return (EarthRadius * Math.Cos(ToRadians(lat)) * Math.Sin(ToRadians(lon))); } public static double ToRadians(double valueInDegrees) { return (Math.PI / 180) * valueInDegrees; }

Une idée sur la façon de prendre les quatre ensembles de coordonnées Lat/Lon pour les convertir avec précision en XY (Z) afin que je puisse les tracer à l'aide d'OpenGL (Tao C#) ?


Comme le dit @radouxju, vous avez deux composants d'une conversion cartésienne 3D.

On dirait que vous cherchez vraiment un Projection de carte. Cela convertit la surface de la Terre (latitude, longitude) en coordonnées cartésiennes 2D plates. Il est impossible de le faire sans une certaine distorsion. Il y a donc littéralement des milliers de projections possibles. Vous choisissez la projection en fonction du type de distorsion acceptable (par exemple, choisissez la zone par rapport à la forme) et/ou l'emplacement pour lequel vous voulez qu'elle fonctionne (par exemple, l'Ordnance Survey du Royaume-Uni utilise un système basé sur une projection transversale de Mercator qui fonctionne très bien pour les îles britanniques mais est assez minable pour les autres régions).

Vous devez donc choisir votre projection cartographique. Le plus simple (une projection géographique) serait quelque chose comme :

x = Longitude y = Latitude

(vous devrez peut-être inverser les signes en fonction de l'orientation de vos axes dans votre système cartésien)

D'autres projections mondiales populaires incluent des éléments tels que Mercator (conserve les relèvements de la boussole) et "Cylindrical Equal Area" (conserve la zone). Les projections régionales incluent des systèmes tels que les projections UTM (Universal Transverse Mercator), Albers Equal Area Conic, etc.


les deux équations que vous utilisez ici sont pour la conversion vers un système de coordonnées cartésiennes 3D (pour un tracé 3D avec l'origine au centre de la Terre), vous devez donc avoir l'axe Z, sinon vous représenterez la projection de vos points sur le plan équatorial (ce qui n'est probablement pas ce que vous voulez).

public static double GetZCoord(double lat, double lon) { return (EarthRadius * Math.Sin(ToRadians(lat)) ); }

Remarque 1 : Cette conversion n'est qu'une approximation basée sur une Terre sphérique. Si vous avez besoin d'une valeur plus précise, vous devez tenir compte de la forme de votre ellipsoïde (et vous devez connaître le système de coordonnées lat/long utilisé, il s'agit probablement de WGS 84 mais cela pourrait être un autre). Jetez un œil aux formules Haversine ou Vicenty si vous voulez plus de précision.

Remarque 2 : pour la visualisation cartographique, la projection cartographique (systèmes de coordonnées 2D XY) est généralement plus utile. Les projections sont nombreuses selon vos besoins (pour préserver soit la forme, la distance ou les surfaces de vos polygones).

EDIT : votre région d'intérêt semble être une petite zone près d'Henderson. Une projection locale serait donc votre meilleur choix car les distorsions seront minimisées. Une projection très courante pour ce genre de problème est l'UTM, et vous êtes situé dans la zone 11 Nord. Vous pouvez trouver les équations sur le Web, par exemple ici (Wikipédia). Vous pouvez également jeter un œil à gdaltransform comme source d'inspiration.


Conversion de coordonnées géographiques

En géodésie, conversion parmi différents coordonnée géographique systèmes est rendu nécessaire par les différents systèmes de coordonnées géographiques en usage à travers le monde et dans le temps. La conversion de coordonnées se compose de plusieurs types de conversion : changement de format des coordonnées géographiques, conversion de systèmes de coordonnées ou transformation en différents systèmes géodésiques. La conversion de coordonnées géographiques a des applications dans la cartographie, l'arpentage, la navigation et les systèmes d'information géographique.

En géodésie, coordonnée géographique conversion est défini comme la traduction entre différents formats de coordonnées ou projections cartographiques tous référencés au même système géodésique. [1] Une coordonnée géographique transformation est une traduction entre différents systèmes géodésiques. La conversion et la transformation des coordonnées géographiques seront prises en compte dans cet article.

Cet article suppose que les lecteurs connaissent déjà le contenu des articles Système de coordonnées géographiques et système de référence géodésique.


Grilles de latitude, longitude et système de coordonnées

Latitude les lignes sont orientées est-ouest et sont parallèles les unes aux autres. Si vous allez au nord, les valeurs de latitude augmentent. Enfin, les valeurs de latitude (valeurs Y) sont comprises entre -90 et +90 degrés.

Mais longitude les lignes vont du nord au sud. Ils convergent aux pôles. Et ses coordonnées X sont comprises entre -180 et +180 degrés.

Les coordonnées de latitude et de longitude constituent notre système de coordonnées géographiques.

Systèmes de coordonnées cartographiques

Vous pouvez donner n'importe quel emplacement sur les coordonnées de latitude et de longitude de la Terre.

Le domaine d'étude qui mesure la forme et la taille de la Terre est la géodésie. Les géodésiens utilisent des systèmes de référence de coordonnées tels que WGS84, NAD27 et NAD83. Dans chaque système de coordonnées, les géodistes utilisent les mathématiques pour donner à chaque position sur Terre une coordonnée unique.

Un système de coordonnées géographiques définit des coordonnées bidimensionnelles basées sur la surface de la Terre. Il a une unité de mesure angulaire, un premier méridien et une référence (qui contient le sphéroïde).

Comme le montre l'image ci-dessous, lignes de longitude ont des coordonnées X comprises entre -180 et +180 degrés. Coordonnées de longitude

Et d'autre part, lignes de latitudes ont des valeurs Y comprises entre -90 et +90 degrés. Coordonnées de latitude

Le équateur est l'endroit où nous mesurons le nord et le sud. Par exemple, tout ce qui se trouve au nord de l'équateur a des valeurs de latitude positives. Alors que tout au sud de l'équateur a des valeurs de latitude négatives.

Le méridien de Greenwich (ou méridien principal) est une ligne de longitude zéro à partir de laquelle nous mesurons l'est et l'ouest. En fait, la ligne zéro passe par l'Observatoire royal de Greenwich, en Angleterre, c'est pourquoi nous l'appelons ce qu'elle est aujourd'hui. Dans un système de coordonnées géographiques, le premier méridien est la ligne qui a 0° de longitude.

La plupart des systèmes de référence horizontaux attribuent l'équateur comme ligne de latitude zéro. L'équateur est l'endroit où nous mesurons le nord et le sud. Alors que le méridien de Greenwich (ou méridien principal) est une ligne de longitude zéro à partir de laquelle nous mesurons l'est et l'ouest.

Ensemble, ces lignes fournissent une référence pour la latitude et la longitude qui toujours en zigzag l'un dans l'autre. Cette grille géographique donne une latitude et une longitude uniques pour chaque position sur Terre.

Trouvez n'importe quoi sur Terre avec des coordonnées

Les coordonnées sont des paires (X, Y) dans un espace à deux dimensions référencé à une référence horizontale. Tandis que les triplets (X, Y, Z) de points ont non seulement une position mais également une hauteur référencée à une référence verticale. En d'autres termes, les valeurs X et Y représentent une position horizontale. Alors que la valeur Z représente la position verticale.

Les systèmes de coordonnées géographiques utilisent un ellipsoïde pour se rapprocher de tous les emplacements sur la surface de la terre. Alors que la donnée définit la surface.

Une référence horizontale a un grand axe, qui est le diamètre le plus long d'une ellipse. En outre, il a un axe mineur, qui est le diamètre le plus court d'une ellipse. Enfin, une donnée horizontale a un rayon qui représente la position de la surface par rapport au centre de la terre.

Qu'est-ce qu'un système de coordonnées de référence ?

Un ellipsoïde de référence est le modèle mathématique de la forme de la Terre avec le grand axe le long du rayon équatorial. Un système de coordonnées géographiques utilise la longitude et la latitude exprimées en degrés décimaux. Par exemple, WGS 1984 et NAD 1983 sont les références les plus courantes aujourd'hui. Avant 1983, NAD27 était la donnée la plus courante.

Les cartographes écrivent les coordonnées sphériques (latitudes et longitudes) en degrés-minutes-secondes (DMS) et en degrés décimaux. Pour les degrés-minutes-secondes, les minutes vont de 0 à 60. Par exemple, la coordonnée géographique exprimée en degrés-minutes-secondes pour la ville de New York est :

  • Latitude : 40 degrés, 42 minutes, 51 secondes N
  • Longitude : 74 degrés, 0 minute, 21 secondes W

Vous pouvez également exprimer les coordonnées géographiques en degrés décimaux. C'est juste une autre façon de représenter ce même endroit dans un format différent. Par exemple, voici New York en degrés décimaux :

La Federal Communications Commission dispose d'un outil de conversion DMS-Decimal qui convertit la latitude et la longitude entre les degrés décimaux et les degrés, les minutes et les secondes.

Grilles de latitude, longitude et système de coordonnées sphériques

Lorsque vous associez deux coordonnées (X, Y), vous pouvez localiser n'importe quoi sur Terre.

La latitude et la longitude forment notre grille de système de coordonnées.

En outre, vous pouvez exprimer les coordonnées de différentes manières. Par exemple, vous pouvez utiliser des degrés décimaux ou des degrés-minutes-secondes.

Grâce à nos coordonnées géographiques, vous pouvez localiser n'importe quel point sur Terre comme les récepteurs GPS. Et cela inclut l'endroit où vous lisez cet article en ce moment.


Comment écrire les coordonnées ?

La première règle d'écriture des coordonnées est :

Vient d'abord la latitude, puis la longitude.

Parfois, pour aider à distinguer la latitude et la longitude, leurs symboles respectifs sont inclus : φ (phi) pour la latitude et λ (lambda) pour la longitude. Pour formuler des coordonnées, vous pouvez utiliser :

  1. DD (degrés décimaux - °)
  2. DMS (degrés - °, minutes - &apos, secondes - ")
  3. DDM (degrés (°), minutes décimales (&apos))

Pour spécifier la direction cardinale, vous pouvez utiliser des lettres ou des nombres positifs et négatifs. Pour la latitude, les directions nord peuvent être indiquées par le lettre N ou un nombre positif, et les directions sud peuvent être marquées soit avec le lettre S ou une valeur négative. Pour la longitude, vous pouvez utiliser le lettre E ou un nombre positif pour la direction est, et la direction ouest peut être indiquée par le lettre W, ou un nombre négatif. Rappelez-vous - ne mélangez pas les formes ! Si vous utilisez des lettres, les valeurs doivent toujours être positives.

L'expression de la direction avec des valeurs positives ou négatives est courante dans le format de coordonnées DD. Il est moins populaire avec DMS ou DDM.

Par exemple, voyons comment écrire les coordonnées de deux endroits : l'Empire State Building à New York - une ville située à l'ouest du premier méridien et dans l'hémisphère nord - et l'opéra de Sydney - à l'est du premier méridien et dans le sud hémisphère.

Voici quelques formes acceptables de coordonnées de latitude et de longitude :

  1. Empire State Building:
  • 40.748417, -73.985833 (JJ)
  • 40.748417 N, 73.985833 W (JJ)
  • 40 44 54,3 φ N, 73 59 9 λ W (DMS)
  1. Opéra de Sydney:
  • -33.858611 φ, 151.214167 λ (DD)
  • 33 51.5167 S, 151 12.8500 E (DDM)
  • 33° 51′ 31″ S, 151° 12′ 51″ E (DMS)

Veuillez noter que les symboles ° , &apos , " sont obligatoires. Si vous ne les utilisez pas, les nombres de degrés, minutes et secondes sont séparés par des espaces.


2 réponses 2

Je ne peux pas expliquer l'écart avec l'outil de conversion en ligne sans voir le code source de ce dernier.

1. Réviser

Le commentaire pour les paramètres de l'ellipsoïde doit donner les unités du demi-grand axe. De plus, je pense que "l'aplatissement réciproque" serait une meilleure description du deuxième paramètre, étant donné que vous utilisez le nom rf plus tard dans le code.

La docstring pour geodetic_to_geocentric devrait donner les unités (degrés) pour les paramètres de latitude et de longitude.

"Hauteur au-dessus de l'ellipsoïde" serait une description plus claire du paramètre h.

Les paramètres de geodetic_to_geocentric pourraient être définis en détail, ce qui aiderait à comprendre leur signification. Les noms de paramètres sont également de la documentation.

Les commentaires aideraient à comprendre la signification de valeurs comme N .

Les expressions (N + h) * cos(lat) , sin(lat) , et (1 - 1 / rf) ** 2 sont évaluées deux fois. Ceux-ci pourraient être stockés dans des variables locales pour éviter le travail en double.

2. Code révisé

300 car je suis intéressé par les coordonnées réelles sur terre. $endgroup$ &ndash YeO 6 juin 18 à 19:19

La précision du calcul numérique est généralement gérée par le module décimal. Comparer:

Cependant, les fonctions trigonométriques reconvertiraient un decimal.Decimal en float , allant ainsi à l'encontre de l'objectif. Cependant, le module décimal fournit une recette pour aider à combler le vide. En utilisant la recette pour pi(), vous pouvez facilement réimplémenter math.radians cos() et sin() sont couverts par les recettes et math.sqrt est disponible directement sur les objets Decimal. Vous pourriez donc écrire :

Ce qui est plus proche de votre résultat que celui que vous attendiez. Donc je ne m'inquiéterais pas dans ce cas.

Notez cependant que les calculs à l'aide de Decimal s sont généralement plus lents

Enfin, puisque vous cachez des valeurs d'angles en radian, vous pourriez aussi bien stocker d'autres valeurs que vous calculez deux fois en variable. Ceci comprend:

Et en parlant de variables, vous pourriez faire un effort pour améliorer un peu le nommage. Certains noms de variables peuvent avoir un sens pour vous car ils peuvent être habituels dans votre domaine, mais rf , ellps ou N ne me donnent pas beaucoup de sens, par exemple.


Convertir les coordonnées UTM (en vrac) en latitude longitude - Aide

Conversion UTM en Lat Long’ est une application SAAS gratuite. Vous devez vous connecter à www.esureycad.com et utiliser cette application.

Comment ça fonctionne?

Prérequis : pour convertir l'UTM en système LatLong, vous devez disposer des données UTM dans le format de fichier CSV indiqué ci-dessous. Il doit avoir 4 colonnes de données Hémisphère, Zone, Abscisse et Nord



1. Cliquez sur le bouton Connexion entrez vos informations d'identification pour vous connecter



2. Une fois connecté au site Web, cliquez surConversion UTM en Lanflong menu sous Modules Menu principal



3. Cliquez sur le bouton Parcourir pour sélectionner le fichier LatLong CSV



4. Sélectionnez ensuite Map Datum à convertir



5. Cliquez sur Convertir en LatLong bouton



6. Ensuite, les données converties seront téléchargées dans le dossier de téléchargement comme LatLong.xlsx fichier



7. Out Excel aura converti les données comme indiqué ci-dessous format



Visitez www.esurveycad.com et créez votre compte gratuit maintenant.

  1. Système de coordonnées cartésiennes (CCS)
  2. Systèmes de coordonnées géographiques
  3. Orientations géographiques
  4. Latitude
  5. Méridien
  6. Premier méridien
  7. Longitude
  8. Hauteur géodésique
  9. Ellipsoïde
  10. Carte
  11. Référence cartographique
  12. Projection cartographique
  13. Système de coordonnées Mercator transverse universel
  14. Zone UTM

Système de coordonnées géographiques (Systèmes de coordonnées globales) (c'est-à-dire, valeurs de latitude et de longitude, en degrés, pour une précision suffisante pour permettre l'exploration, la navigation et la cartographie mondiales, la terre est considérée comme sphérique pour la modélisation mathématique. Décrire les positions sur la surface de la Terre en latitude et longitude sont la représentation la plus courante des données spatiales et s'appelle Systèmes de coordonnées géographiques.

Orientations géographiques : Nord : Direction vers le pôle Nord. Sud : Direction vers le pôle Sud. Est : La direction parallèle à l'équateur et vers laquelle la rotation de la Terre est Ouest : La direction opposée à la rotation de la Terre est l'Ouest.

Les coordonnées géographiques: La coordonnée cartésienne est un point défini par x et y (une paire de nombres) dans un plan. De même, tout point de la Terre peut être défini avec une paire de nombres appelés coordonnées géographiques (latitude, longitude) en supposant que la Terre est une Sphère. Ces valeurs de coordonnées sont mesurées en degrés et représentent des distances angulaires calculées à partir du centre de la Terre. La latitude et la longitude sont les angles mesurant le nord au sud et l'est à l'ouest.
L'équateur et le premier méridien sont les plans de référence utilisés pour définir la latitude et la longitude.

Équateur : Comme il est connu depuis l'Antiquité grecque que la Terre est un objet sphérique plutôt qu'une surface plane, pour déterminer la position sur la Terre, des points de référence et des cercles sont définis. Une ligne imaginaire passant du pôle Nord au pôle Sud est l'axe de rotation de la Terre. Le cercle perpendiculaire à cet axe qui est équidistant des pôles s'appelle l'équateur. L'équateur est le point de départ pour mesurer la latitude.

Latitude: Tout cercle parallèle à l'équateur est appelé parallèle de latitude. Les cercles multiples ou l'approximation d'un cercle à la surface de la Terre, parallèles à l'équateur sont appelés lignes de latitude.

Méridien: Un arc imaginaire à la surface de la Terre du pôle Nord au pôle Sud est connu sous le nom de méridien.

Premier méridien : Le méridien de l'Observatoire royal de Greenwich, en Angleterre, est la longitude internationalement acceptée de 0 degré. C'est la référence qui sert d'origine pour la mesure de la longitude. Prime Meridian est le point de départ pour mesurer la longitude.

Anti-Méridien : C'est une autre partie de la ligne méridienne exactement opposée au premier méridien. Notez que l'anti-méridien peut être décrit par 180° de longitude ouest ou 180° de longitude est.

Longitude: Les lignes de longitude, appelées méridiens, sont perpendiculaires aux lignes de latitude et passent toutes par les deux pôles. La Terre est divisée également en ±90° degrés de latitude et ±180° degrés de longitude.

Mesure de latitude : Il y a 90 ° de latitude de l'équateur vers le pôle nord et de même 90 ° de latitude sud passe par le pôle sud. Un degré de latitude à l'équateur correspond également à 111 km (111 319,9 m).

Mesure de longitude : Il y a 180 degrés de longitude à l'est du premier méridien. Il y a aussi 180 degrés de longitude à l'ouest du premier méridien. Les longitudes occidentales sont souvent exprimées sous forme de valeurs négatives, en particulier dans les applications informatiques. Un degré de longitude à l'équateur correspond également à 111 km (111 319,9 m). Il devient progressivement plus petit à mesure que l'on se rapproche des pôles, finissant par se réduire à zéro.

Minutes et secondes d'arc : Un degré de latitude ou de longitude est relativement grand, il est donc nécessaire de les décomposer en unités plus petites. Ainsi, les latitudes et les longitudes sont représentées en degrés, minutes et secondes.
1 Min = 1/60 de Degré et 1 Sec = 1/60 de Minute
Une minute d'arc correspond à 1,86 Km. Une seconde d'arc correspond à 31,0 m.
Degrés décimaux (DD) : les coordonnées géographiques de latitude et de longitude sont représentées sous forme de fractions décimales et sont appelées degrés décimaux.
10 Degré 12 Minute 14 Secondes est représenté par 10o 12 ' 14 " = 10 + 12 / 60 + 14 / 3600 = 10,20389

Hauteur géodésique : La hauteur géodésique en un point est la distance entre la sphère de référence et le point dans une direction normale à la sphère. La Terre a des variations substantielles dans l'élévation de sa surface d'un point à l'autre. Le sommet du mont. L'Everest est à 9 km au-dessus du niveau de la mer et le point le plus profond de la fosse Marianna est à 11 km au-dessous du niveau de la mer.

Ellipsoïde : Des mesures précises montrent que le diamètre équatorial est de 12 756 km et le diamètre polaire de la Terre est de 12 713 km, soit une différence de seulement 43 km. Donc la terre n'est pas ronde non plus. Il est aplati aux pôles. C'est un ellipsoïde aplati, comme un ballon de plage écrasé. Il ressemble à une ellipse tridimensionnelle appelée ellipsoïde. Un ellipsoïde peut être défini par un certain nombre de caractéristiques mathématiques. Si la surface de la terre doit être représentée sous forme de carte (2 - dimension), nous devons alors projeter des points dans un espace à 2 dimensions et puisque la terre n'est pas une lance parfaite (rond parfait), une représentation ellipsoïde à utiliser pour la modélisation mathématique. Les coordonnées cartographiques sont généralement affichées de deux manières, sous forme de coordonnées géographiques (c.-à-d. valeurs de latitude et de longitude, en degrés) ou de coordonnées de grille (comme valeurs d'abscisse et de nord, en mètres). Les modèles sphériques ne parviennent pas à modéliser la forme réelle de la terre. Le léger aplatissement de la terre aux pôles se traduit par une différence d'environ vingt kilomètres aux pôles entre un rayon sphérique moyen et le rayon polaire mesuré de la terre. Des modèles terrestres ellipsoïdaux sont nécessaires pour des calculs précis de portée et de relèvement sur de longues distances.

Carte: À de nombreuses fins, il est beaucoup plus utile de représenter la Terre sur une surface plane, comme du papier ou un écran d'ordinateur. Une telle représentation aplatie de la Terre s'appelle une carte.

Référence cartographique : Une donnée est un modèle mathématique qui se rapproche de la forme de la Terre. Il permet d'effectuer des calculs tels que la position et la surface de manière cohérente et précise. Parce qu'il existe différentes manières d'adapter le modèle mathématique à la surface de la Terre, il existe aujourd'hui de nombreuses références différentes utilisées dans le monde en fonction de la nation et des agences. La cartographie, l'arpentage, la navigation et l'astronomie utilisent tous des systèmes géodésiques. Les modèles de référence simples (modèles de terre plate) sont utilisés pour l'arpentage des plans. Les modèles de référence complexes utilisés pour les applications internationales décrivent complètement la taille, la forme, l'orientation, le champ de gravité et la vitesse angulaire de la terre. Il est essentiel de sélectionner la référence appropriée pour obtenir un meilleur niveau de précision. Le système de positionnement global utilise un système de référence centrée sur la terre appelé système géodésique mondial 1984 ou WGS 84. Le WGS 84 est actuellement l'un des systèmes de référence les plus utilisés dans le monde. Le géoïde WGS-84 définit les hauteurs du géoïde pour toute la terre.

Remarque : Les valeurs de coordonnées résultant de l'interprétation des valeurs de latitude, de longitude et de hauteur basées sur un système de référence comme si elles étaient basées sur un autre système de référence peuvent entraîner des erreurs de position dans les trois dimensions jusqu'à un kilomètre. Différentes références sont basées sur différents modèles mathématiques de la forme et des dimensions de la Terre (ELLIPSOIDS) plus un facteur supplémentaire de PROJECTION.

Projection cartographique : La projection cartographique est une méthode de représentation de la surface d'une sphère sur un plan. Pour visualiser la Terre sur une feuille de papier plate ou sur un écran d'ordinateur, sa surface courbe doit être projetée. Une projection est un processus qui utilise la latitude et la longitude qui ont déjà été « dessinées » à la surface de la Terre à l'aide d'un système de référence, pour ensuite être « dessinées » sur une carte. Par définition, toutes les projections cartographiques montrent une représentation déformée de la surface de la Terre. Par conséquent, différentes projections cartographiques existent afin de préserver certaines propriétés du corps sphérique (c'est-à-dire la zone, la forme, la direction, le relèvement, la distance et/ou l'échelle) à aux dépens d'autres propriétés.

Système de coordonnées Mercator transverse universel : La PROJECTION Universelle Transverse Mercator (UTM) touche la Terre à différentes LONGITUDES appelées Central Meridian et utilise un point de projection au centre de la Terre. Le système de coordonnées géographiques Universal Transverse Mercator (UTM) utilise un système de coordonnées cartésiennes à 2 dimensions pour donner des emplacements sur la surface de la Terre. Il s'agit d'une représentation de position horizontale, c'est-à-dire qu'elle est utilisée pour identifier des emplacements sur la Terre indépendamment de la position verticale, mais diffère de la méthode traditionnelle de latitude et de longitude à plusieurs égards.

Zone UTM : Le système UTM n'est pas une projection cartographique unique. UTM divise la Terre en soixante zones, chacune d'une bande de six degrés de longitude, et utilise une projection Mercator transversale sécante dans chaque zone.


Logiciel gratuit pour convertir UTM en latitude longitude en vrac

Convertir la latitude et la longitude en coordonnées UTM est une application SAAS gratuite. Vous devez vous connecter à www.esurveycad.com pour utiliser cette application.

Comment convertir lat long en UTM ?

Prérequis : pour convertir le système de coordonnées LatLong en UTM, vous devez disposer des données LatLong en degré décimal et les enregistrer au format de fichier CSV, comme indiqué ci-dessous.



1. Cliquez sur le bouton Connexion entrez vos informations d'identification pour vous connecter



2. Une fois connecté au site Web, cliquez sur le menu Conversion LatLong vers UTM dans le menu principal des modules.



3. Cliquez sur le bouton Parcourir pour sélectionner le fichier LatLong CSV



4. Sélectionnez ensuite Map Datum à convertir



5. Cliquez sur le bouton Convertir en UTM



6. Ensuite, les données converties seront téléchargées dans le dossier de téléchargement en tant que fichier UTM.xlsx



7. La sortie Excel aura converti les données comme indiqué ci-dessous format



Visitez www.esurveycad.com et créez votre compte gratuit maintenant.

  1. Système de coordonnées cartésiennes (CCS)
  2. Systèmes de coordonnées géographiques
  3. Orientations géographiques
  4. Latitude
  5. Méridien
  6. Premier méridien
  7. Longitude
  8. Hauteur géodésique
  9. Ellipsoïde
  10. Carte
  11. Référence cartographique
  12. Projection cartographique
  13. Système de coordonnées Mercator transverse universel
  14. Zone UTM

Système de coordonnées cartésiennes

Système de coordonnées géographiques (Systèmes de coordonnées globaux) (c'est-à-dire valeurs de latitude et de longitude, en degrés)

Orientations géographiques

Nord : Direction vers le pôle Nord.

Sud : Direction vers le pôle Sud. Est : La direction parallèle à l'équateur et vers laquelle la rotation de la Terre est
Ouest : La direction opposée à la rotation de la Terre est l'Ouest.

Les coordonnées géographiques

Les coordonnées cartésiennes sont un point défini par x et y (une paire de nombres) dans un plan. De même, tout point de la Terre peut être défini avec une paire de nombres appelés coordonnées géographiques (latitude, longitude) en supposant que la Terre est une Sphère. Ces valeurs de coordonnées sont mesurées en degrés et représentent des distances angulaires calculées à partir du centre de la Terre.
La latitude et la longitude sont les angles mesurant le nord au sud et l'est à l'ouest.
L'équateur et le premier méridien sont les plans de référence utilisés pour définir la latitude et la longitude.

Équateur

Latitude

Méridien

Premier méridien

Anti-Méridien

Longitude

Mesure de latitude

Mesure de longitude

Minutes et secondes d'arc

Hauteur géodésique

Ellipsoïde

Référence cartographique

Projection cartographique

Système de coordonnées Mercator transverse universel

Zone UTM

Le système UTM n'est pas une projection cartographique unique. UTM divise la Terre en soixante zones, chacune d'une bande de six degrés de longitude, et utilise une projection Mercator transversale sécante dans chaque zone.


1 réponse 1

Votre problème ne devrait pas être résolu avec un SIG, mais je peux comprendre que vous avez trouvé des fonctionnalités de dataviz intéressantes qui nécessitent un fichier de formes.

Le problème est que vous voulez prendre des points x,y et les convertir en lat/lon. La latitude-longitude fait spécifiquement référence à des points sur la surface de la terre et les points de votre problème n'ont aucun rapport avec la surface de la terre.

Une autre façon de penser est que vous essayez de prendre des points au hasard et de dire que l'un représente la capitale de la Russie et l'autre une grande ville d'Allemagne, etc.

Un autre problème est que vous voulez avoir un point de référence 0,0 mais que la latitude et la longitude ont un datum comme point de référence qui est un emplacement géographique spécifique.

Il est difficile de suggérer une méthode alternative pour résoudre votre problème sans plus d'informations sur votre familiarité avec les outils de conception graphique, mais lat/lon avec SIG ne sont pas la direction à regarder.

Beaucoup de gens convertissent les points x,y en lat/lon mais ce n'est pas une conversion directe. Les coordonnées cartésiennes nécessitent une projection et une référence connues pour que cette conversion soit précise.

Consultez ce lien pour une explication détaillée des raisons pour lesquelles x,y arbitraire ne peut pas être converti en lat/lon.

En revanche, +1 pour une idée originale prête à l'emploi pour la conception de cartes stratégiques !


12 systèmes de coordonnées cartésiennes/projetées, UTM

Lorsque nous traduisons le sujet précédent, des systèmes de coordonnées de différents types et dimensions (polaire/cartésienne et 2D/3D), vers la Terre, nous devons intégrer ce que nous savons sur la taille et la forme de la Terre. Comme résumé dans le premier chapitre de cette section, la Terre a la taille et la forme de la Terre, mais peut être simplifiée en un ellipsoïde aplati. Un ellipsoïde aplati est une forme ronde en 3 dimensions, faisant de son système de coordonnées natif un système 3D polaire.

L'origine de ce système est le centre de l'ellipsoïde, l'unité de distance représentant la distance entre l'origine et la surface de l'ellipsoïde. Cela signifie que la distance à la surface change continuellement de l'équateur aux pôles. La distance à la surface du centre de gravité de la référence géodésique (modèle de la Terre) est le rayon de la Terre. Pour la plupart, nous traitons la surface (et la valeur correspondante pour la distance qui la sépare du centre de l'ellipsoïde) comme une constante.

Pour les deux unités restantes, chacune indiquant un nombre de degrés de rotation autour de l'origine, nous utilisons la latitude et la longitude. L'origine de ces valeurs est l'intersection de l'équateur et du premier méridien. L'équateur est le milieu entre les deux pôles. Les deux pôles sont définis comme les points reliés par une ligne perpendiculaire à la rotation de la Terre. Le premier méridien est une ligne arbitraire, mais négociée, qui passe par Greenwich, en Angleterre.

Avoir un système de coordonnées natif de la forme de la Terre (ou proche de celle-ci) est intuitif et efficace. En particulier, une fois qu'une origine est spécifiée, tous les emplacements peuvent être exprimés avec seulement deux valeurs, Latitude et Longitude, dans une unité commune, les degrés. Le défi consiste à utiliser de telles valeurs dans les calculs de superficie et de distance. Le calcul est compliqué, pour le dire simplement. Si nous posons une question du point de vue de la complexité du calcul, telle que « quel type de système de coordonnées prend en charge les calculs de distance et de surface les plus simples ? » La réponse est cartésienne en 2 dimensions, telle que Universal Transverse Mercator (UTM)

Universal Transverse Mercator (UTM) est un système de coordonnées mondiales basé sur une projection cartographique qui fournit des informations de localisation à l'aide de paires de coordonnées cartésiennes en unités métriques (mètres). UTM offre des informations de localisation dans un système de coordonnées (cartésien 2D) qui offre un environnement de calcul plus simple que son homologue polaire 3D le plus populaire (latitude et longitude). Comme vous l'avez appris, la Terre est un ellipsoïde 3D, ce qui rend son système de coordonnées natif polaire 3D.

Les conversions d'un système de coordonnées à un autre nécessitent un processus mathématique appelé projection. Dans ce manuel et le cours qui l'accompagne, ce processus a été initialement présenté comme un processus qui utilise le terme « projeté » dans un sens familier, la surface de la Terre a été projetée sur une surface de papier à l'aide d'une source lumineuse projetant des ombres sur un morceau de papier. Cela repose simultanément sur la complexité de la conversion systématique des coordonnées d'un système vers un autre système. Les mathématiques ne sont pas insignifiantes, mais en initiant le processus avec des ombres, de la lumière et un morceau de papier, cela offre un moyen alléchant de « avoir une idée » de ce qui se passe.

Les coordonnées en UTM sont spécifiées par une zone (1-60), un hémisphère (N ou S) et un nord (en mètres) et des abscisses (également en mètres). Déterminons-les.

Première conversion

En fait 60 d'entre eux. Comme nous l'avons appris, la quantité d'erreur ou d'incertitude sur une projection cartographique augmente à mesure que la distance par rapport au point, à la ligne ou aux lignes standard augmente. Proche d'une ligne standard, nous avons moins à nous soucier. UTM is composed of 60 separate zones, each a small sliver of Earth centred on a line of longitude. The name of the projection and its orientation is hidden in plain sight (in the name of the coordinate system). The projection is the Mercator and its orientation is transverse. In this situation transverse means rotated 90 degrees from Mercator projection’s normal orientation. The Mercator projection’s normal orientation is with the standard line at the equator. Lines of longitude run at a 90 degree angle to the equator.

BUT, why 60? As noted, increasing distance from the standard line increases error. Therefore, the UTM system uses a single projection for just a 6 degree swath of Earth. As an ellipsoid, the circumference of Earth is 360 degrees (360/6 = 60 zones!). Each zone has a name, starting with the line opposite the Prime Meridian (180 degrees, east or west), and moving east. The first zone is zone 1, the final zone is zone 60. Saskatchewan is covered by Zone 13.

Coordinates in UTM start with the zone, then the hemisphere: North (N) or South (S). Dividing the system into N and S allows the system to use the equator and its fictional, but parallel equivalent as the baselines for one of the coordinate pairs. This is elegant (it really struck me at learning it, a simple insight, but one that supports an intuitive conversion from polar to Cartesian coordinates). When observing Earth with lines of latitude and longitude depicted and making the centre of the “picture” the intersection of the equator and a line of longitude (like 105 degrees W) looks just like the intersection of two lines in a 2-D cartesian coordinate system. What we AREN’T seeing though, is that each line (0 degrees latitude and 105 degrees west) is receding away from us (the viewer) along the surface of the ellipsoid.


Convert Lat/Lon Pair to Cartesian - Geographic Information Systems

A common error in applying two-dimensional statistics to geographic data lies in ignoring equal-area treatment. It is often necessary to bin data to statistically analyze it. In a Cartesian plane, this is easily done by dividing the space into equal x-y carrés. The geographic equivalent of this is to bin up the data in equal latitude-longitude carrés . Since such squares at high latitudes cover smaller areas than their low-latitude counterparts, the observations in these regions are underemphasized. The result can be conclusions that are biased toward the equator.

Geographic Histograms

The geographic histogram function histr allows you to display binned-up geographic observations. The histr function results in equirectangular binning. Each bin has the same angular measurement in both latitude and longitude, with a default measurement of 1 degree. The center latitudes and longitudes of the bins are returned, as well as the number of observations per bin:

As previously noted, these equirectangular bins result in counting bias toward the equator. Here is a display of the one-degree-by-one-degree binning of approximately 5,000 random data points in Russia. The relative size of the circles indicates the number of observations per bin:

This is a portion of the whole map, displayed in an equal-area Bonne projection. The first step in creating data displays without area bias is to choose an equal-area projection. The proportionally sized symbols are a result of the specialized display function scatterm .

You can eliminate the area bias by adding a fourth output argument to histr , that will be used to weight each bin's observation by that bin's area:

The fourth output is the weighted observation count. Each bin's observation count is divided by its normalized area. Therefore, a high-latitude bin will have a larger weighted number than a low-latitude bin with the same number of actual observations. The same data and bins look much different when they are area-weighted:

Notice that there are larger symbols to the north in this display. The previous display suggested that the data was relatively uniformly distributed. When equal-area considerations are included, it is clear that the data is skewed to the north. In fact, the data used is northerly skewed, but a simple equirectangular handling failed to demonstrate this.

The histr function, therefore, does provide for the display of area-weighted data. However, the actual bins used are of varying areas. Remember, the one-degree-by-one-degree bin near a pole is much smaller than its counterpart near the equator.

The hista function provides for actual equal-area bins.

Converting to an Equal-Area Coordinate System

The actual data itself can be converted to an equal-area coordinate system for analysis with other statistical functions. It is easy to convert a collection of geographic latitude-longitude points to an equal-area x-y Cartesian coordinate system. The grn2eqa function applies the same transformation used in calculating the Equal-Area Cylindrical projection:

For each geographic lat - lon pair, an equal-area x - y is returned. The variables x and y can then be operated on under the equal-area assumption, using a variety of two-dimensional statistical techniques. Tools for such analysis can be found in the Statistics and Machine Learning Toolbox™ software and elsewhere. The results can then be converted back to geographic coordinates using the eqa2grn function:

Remember, when converting back and forth between systems, latitude corresponds to oui and longitude corresponds to X .


Voir la vidéo: #LatLongtoUTMConverter Latitude and Longitude to UTM Converter Free. Tutorial by RK Production