Suite

Quelle est la formule de conversion de WGS84 en EPSG : 3071 (Wisconsin Transverse Mercator)

Quelle est la formule de conversion de WGS84 en EPSG : 3071 (Wisconsin Transverse Mercator)


J'ai un logiciel SIG qui peut effectuer cette conversion, mais j'ai besoin de connaître la formule / les mathématiques réelles impliquées. J'écris du code et j'ai besoin d'effectuer une seule conversion (WGS en EPSG:3071), donc l'utilisation d'une bibliothèque, open source ou non, implique trop de temps système (20+ Mo pour une bibliothèque). Je n'ai pas besoin de bibliothèques de systèmes de coordonnées qui ne seront jamais utilisées. Ce serait mieux si je viens d'écrire une fonction pour effectuer le calcul.

Comment convertir de WGS84 en EPSG:3071 (Wisconsin Transverse Mercator) ?


comme l'a dit whuber, il y a plusieurs pages d'explications pour obtenir les formules exactes. Bien que vous puissiez trouver des séries simplifiées sur wikipedia. Pour le Wisconsin Transverse Mercator, veuillez également noter que la mise en œuvre de la projection n'est pas suffisante, car vous devez également coder la transformation de référence entre WGS 84 et NAD 83.

Ma suggestion est de tirer parti de l'open source et de choisir la projection transversale de Mercator dans l'une des bibliothèques open source (par exemple, proj.4).


Juste pour info, cet EPSG que vous donnez est WGS84 (UTM 40N). La plupart des données GPS sont en WGS84 sauf indication contraire, vous n'avez donc pas besoin de transformer le datum (ce qui mathématiquement extrêmement compliqué), il vous suffit de repojecter. Y a-t-il une raison pour laquelle vous avez besoin d'une formule pour cela, ou pourriez-vous utiliser une bibliothèque existante ? Cette question traite des bibliothèques spatiales C#, dont la plupart peuvent le faire pour vous.

Quant à la formule, jetez un œil à cette page qui traite de la conversion de latitude/longitude en coordonnées UMT : http://www.uwgb.edu/dutchs/usefuldata/utmformulas.htm


Références

Je note rapidement que la question pourrait se compliquer davantage si l'on regarde les différences entre les datums. Par exemple, le SRS que vous avez référencé utilise la référence NAD27. Un datum est une représentation mathématique de la forme de la terre, le NAD27 sera différent du NAD83 ou du WGS84, bien que tous soient mesurés en degrés, car le datum représente la surface tridimensionnelle de la terre. Si vous mélangez des données qui utilisent des datums conflictuels, vous pourriez avoir des problèmes de précision, par exemple le décalage de datum entre NAD27 et NAD83 n'est pas anodin selon vos besoins (capture d'écran wikipedia, impossible de lier à l'image) :

Si les décalages d'emplacements dus à l'utilisation de plusieurs références sont un problème, vous aurez besoin de plus de d3 pour les convertir en une référence standard. D3 suppose que vous utiliserez WGS84, la donnée utilisée par le système GPS. Si ces changements ne sont pas un problème, ignorez cette partie de la réponse.


Contenu

L'origine des coordonnées du WGS 84 est censée être située au centre de masse de la Terre, l'incertitude serait inférieure à 2 cm . [5]

Le méridien WGS 84 de longitude zéro est le méridien de référence IERS, [6] 5,3 secondes d'arc ou 102 mètres (335 pieds) à l'est du méridien de Greenwich à la latitude de l'observatoire royal. [7] [8]

La surface de référence WGS 84 est un sphéroïde aplati de rayon équatorial a = 6 378 137 m à l'équateur et d'aplatissement f = 1/ 298,257 223 563 . La valeur affinée de la constante gravitationnelle WGS 84 (masse de l'atmosphère terrestre incluse) est GM = 3 986 004 ,418 × 10 8 m 3 /s 2 . La vitesse angulaire de la Terre est définie comme étant ω = 72,921 15 × 10 −6 rad/s . [9]

Cela conduit à plusieurs paramètres calculés tels que le demi-petit axe polaire b qui est égal à une × (1 − F) = 6 356 752 .3142 m , et la première excentricité au carré, e 2 = 6.694 379 990 14 × 10 −3 . [9]

Actuellement, WGS 84 utilise le Earth Gravitational Model 2008. [10] Ce géoïde définit la surface nominale du niveau de la mer au moyen d'une série d'harmoniques sphériques de degré 2160. [11] C'est une amélioration par rapport au modèle EGM96 de 1996, qui était à son tour une amélioration par rapport au géoïde WGS 84 original, appelé EGM84. Les écarts du géoïde EGM96 par rapport à l'ellipsoïde de référence WGS 84 vont d'environ -105 m à environ +85 m . [12]

Le WGS 84 utilise actuellement le World Magnetic Model 2020. [13] La prochaine mise à jour régulière (WMM2025) aura lieu en décembre 2024.

Les efforts visant à compléter les divers systèmes nationaux d'arpentage ont commencé au 19ème siècle avec F.R. Le célèbre livre de Helmert Mathematische und Physikalische Theorien der Physikalischen Geodäsie (Théories mathématiques et physiques de la géodésie physique). L'Autriche et l'Allemagne ont fondé la Zentralbüro für die Internationale Erdmessung (Bureau central de géodésie internationale), et une série d'ellipsoïdes globaux de la Terre ont été dérivés (par exemple, Helmert 1906, Hayford 1910/1924).

Un système géodésique unifié pour le monde entier est devenu indispensable dans les années 1950 pour plusieurs raisons :

  • Science spatiale internationale et début de l'astronautique.
  • Le manque d'informations géodésiques intercontinentales.
  • L'incapacité des grands systèmes géodésiques, tels que le système de référence européen (ED50), le système de référence nord-américain (NAD) et le système de référence de Tokyo (TD), à fournir une base de données géographiques mondiale
  • Besoin de cartes mondiales pour la navigation, l'aviation et la géographie.
  • La préparation à la guerre froide occidentale nécessitait un système de référence géospatial standardisé à l'échelle de l'OTAN, conformément à l'Accord de normalisation de l'OTAN

À la fin des années 1950, le département de la Défense des États-Unis, en collaboration avec des scientifiques d'autres institutions et pays, a commencé à développer le système mondial nécessaire auquel les données géodésiques pourraient être référées et la compatibilité établie entre les coordonnées de sites d'intérêt très éloignés. Les efforts de l'armée américaine, de la marine et de l'armée de l'air ont été combinés pour aboutir au DoD World Geodetic System 1960 (WGS 60). Le terme données tel qu'il est utilisé ici, fait référence à une surface lisse définie arbitrairement comme une élévation nulle, cohérente avec un ensemble de mesures de distances entre différentes stations et des différences d'élévation, le tout réduit à une grille de latitudes, de longitudes et d'élévations. Les méthodes d'arpentage du patrimoine ont trouvé des différences d'élévation par rapport à une horizontale locale déterminée par le niveau à bulle, le fil à plomb ou un appareil équivalent qui dépend du champ de gravité local (voir géodésie physique). En conséquence, les altitudes dans les données sont référencées au géoïde, une surface qui n'est pas facilement trouvée en utilisant la géodésie par satellite. Cette dernière méthode d'observation est plus adaptée à la cartographie globale. Par conséquent, une motivation et un problème substantiel dans le WGS et des travaux similaires est de rassembler des données qui ont été non seulement faites séparément, pour différentes régions, mais de re-référencer les élévations à un modèle ellipsoïde plutôt qu'au géoïde.

Pour réaliser le WGS 60, une combinaison de données gravimétriques de surface disponibles, de données astro-géodétiques et de résultats des levés HIRAN [14] et canadiens SHORAN a été utilisée pour définir un ellipsoïde le mieux adapté et une orientation centrée sur la Terre pour chacun des datum initialement sélectionnés. (Chaque donnée est relativement orientée par rapport à différentes parties du géoïde par les méthodes astro-géodétiques déjà décrites.) La seule contribution des données satellitaires au développement de WGS 60 était une valeur pour l'aplatissement de l'ellipsoïde qui a été obtenu à partir du mouvement nodal d'un satellite.

Avant le WGS 60, l'armée américaine et l'armée de l'air américaine avaient chacune développé un système mondial en utilisant différentes approches de la méthode d'orientation de référence gravimétrique. Pour déterminer leurs paramètres d'orientation gravimétrique, l'Air Force a utilisé la moyenne des différences entre les déflexions gravimétriques et astro-géodétiques et les hauteurs du géoïde (ondulations) à des stations spécifiquement sélectionnées dans les zones des principaux systèmes de référence. L'armée a effectué un ajustement pour minimiser la différence entre les géoïdes astro-géodétiques et gravimétriques. En faisant correspondre les géoïdes astro-géodétiques relatifs des datums sélectionnés avec un géoïde gravimétrique centré sur la terre, les datums sélectionnés ont été réduits à une orientation centrée sur la terre. Étant donné que les systèmes de l'armée et de l'armée de l'air s'accordaient remarquablement bien pour les zones NAD, ED et TD, ils ont été consolidés et sont devenus WGS 60.

Les améliorations apportées au système mondial comprenaient l'astrogéoïde d'Irene Fischer et le datum astronautique de Mercure. En janvier 1966, un comité du système géodésique mondial composé de représentants de l'armée, de la marine et de l'air des États-Unis a été chargé de développer un WGS amélioré, nécessaire pour répondre aux exigences de cartographie, de cartographie et de géodésie. Des observations de gravité de surface supplémentaires, les résultats de l'extension des réseaux de triangulation et de trilatération, et de grandes quantités de données Doppler et optiques satellitaires étaient devenus disponibles depuis le développement du WGS 60. En utilisant les données supplémentaires et des techniques améliorées, le WGS 66 a été produit qui a répondu aux besoins du DoD pendant environ cinq ans après sa mise en œuvre en 1967. Les paramètres déterminants de l'ellipsoïde WGS 66 étaient l'aplatissement (1/298,25 déterminé à partir des données satellitaires) et le demi-grand axe (6 378 145 m déterminé à partir d'une combinaison de satellite Doppler et Les données). Un champ d'anomalie de gravité dans l'air libre moyen mondial de 5° × 5° a fourni les données de base pour la production du géoïde gravimétrique WGS 66. En outre, un géoïde référencé à l'ellipsoïde WGS 66 a été dérivé des données astrogéodétiques disponibles pour fournir une représentation détaillée de zones terrestres limitées.

Après un effort considérable sur une période d'environ trois ans, le système géodésique mondial du ministère de la Défense 1972 a été achevé. Des données satellitaires, gravimétriques de surface et astrogéodétiques sélectionnées disponibles jusqu'en 1972 à partir de sources DoD et non DoD ont été utilisées dans une solution WGS unifiée (un ajustement des moindres carrés à grande échelle). Les résultats de l'ajustement consistaient en des corrections des coordonnées initiales de la station et des coefficients du champ gravitationnel.

La plus grande collection de données jamais utilisée aux fins du WGS a été rassemblée, traitée et appliquée au développement du WGS 72. Des données satellitaires optiques et électroniques ont été utilisées. Les données satellitaires électroniques se composaient, en partie, de données Doppler fournies par la marine américaine et de stations de suivi par satellite non-DoD coopérantes établies à l'appui du système de navigation par satellite (NNSS) de la marine. Les données Doppler étaient également disponibles à partir des nombreux sites établis par GEOCEIVERS en 1971 et 1972. Les données Doppler étaient la principale source de données pour le WGS 72 (voir image). Des données satellites électroniques supplémentaires ont été fournies par le réseau équatorial SECOR (Sequential Collation of Range) complété par l'armée américaine en 1970. Les données satellitaires optiques du Worldwide Geometric Satellite Triangulation Program ont été fournies par le système de caméra BC-4 (voir image). Les données de l'observatoire d'astrophysique Smithsonian ont également été utilisées, notamment une caméra (Baker-Nunn) et une télémétrie laser.

Le champ de gravité de surface utilisé dans la solution WGS unifiée consistait en un ensemble de 410 anomalies de gravité moyenne en air libre de 10° × 10° de surface égale déterminées uniquement à partir de données terrestres. Ce champ gravimétrique comprend des valeurs moyennes d'anomalies compilées directement à partir des données gravimétriques observées lorsque celles-ci étaient disponibles en quantité suffisante. La valeur pour les zones de données d'observation éparses ou inexistantes a été développée à partir d'approximations de gravité géophysiquement compatibles en utilisant des techniques de corrélation gravité-géophysique. Environ 45 pour cent des 410 valeurs moyennes d'anomalies gravimétriques à l'air libre ont été déterminées directement à partir des données gravimétriques observées.

Les données astrogéodétiques dans leur forme de base consistent en la déviation des composantes verticales rapportées aux différents référentiels géodésiques nationaux. Ces valeurs de déflexion ont été intégrées dans les cartes du géoïde astrogéodétique en référence à ces référentiels nationaux. Les hauteurs du géoïde ont contribué à la solution WGS unifiée en fournissant des données supplémentaires et plus détaillées pour les zones terrestres. Des données d'enquête au sol conventionnelles ont été incluses dans la solution pour imposer un ajustement cohérent des coordonnées des sites d'observation voisins des systèmes BC-4, SECOR, Doppler et Baker-Nunn. De plus, huit cheminements précis de longue ligne géodimétriques ont été inclus dans le but de contrôler l'échelle de la solution.

La solution WGS unifiée, comme indiqué ci-dessus, était une solution pour les positions géodésiques et les paramètres associés du champ gravitationnel basé sur une combinaison optimale de données disponibles. Les paramètres de l'ellipsoïde WGS 72, les décalages de référence et d'autres constantes associées ont été dérivés séparément. Pour la solution unifiée, une matrice d'équation normale a été formée sur la base de chacun des ensembles de données mentionnés. Ensuite, les matrices d'équations normales individuelles ont été combinées et la matrice résultante résolue pour obtenir les positions et les paramètres.

La valeur du demi-grand axe (a) de l'ellipsoïde WGS 72 est de 6 378 135 m. L'adoption d'une valeur a inférieure de 10 mètres à celle de l'ellipsoïde WGS 66 était basée sur plusieurs calculs et indicateurs, notamment une combinaison de données gravimétriques satellitaires et de surface pour la détermination de la position et du champ gravitationnel. Des ensembles de coordonnées de stations dérivées du satellite et de déviation gravimétrique des données de hauteur verticale et du géoïde ont été utilisés pour déterminer les décalages de référence local à géocentrique, les paramètres de rotation de référence, un paramètre d'échelle de référence et une valeur pour le demi-grand axe de l'ellipsoïde WGS. Huit solutions ont été faites avec les différents ensembles de données d'entrée, à la fois d'un point de vue d'enquête et aussi en raison du nombre limité d'inconnues qui pourraient être résolues dans une solution individuelle en raison des limitations informatiques. Des stations sélectionnées de poursuite par satellite Doppler et d'orientation de systèmes géodésiques ont été incluses dans les diverses solutions. Sur la base de ces résultats et d'autres études connexes réalisées par le Comité, une valeur a de 6 378 135 m et un aplatissement de 1/298,26 ont été adoptés.

Dans le développement de décalages de datum locaux vers WGS 72, les résultats de différentes disciplines géodésiques ont été étudiés, analysés et comparés. Ces décalages adoptés étaient basés principalement sur un grand nombre de coordonnées de stations Doppler TRANET et GEOCEIVER qui étaient disponibles dans le monde entier. Ces coordonnées ont été déterminées à l'aide de la méthode de positionnement ponctuel Doppler.


Contenu

L'invention d'un système de coordonnées géographiques est généralement attribuée à Eratosthène de Cyrène, qui a composé son désormais perdu La géographie à la Bibliothèque d'Alexandrie au IIIe siècle av. [3] Un siècle plus tard, Hipparchus de Nicée a amélioré ce système en déterminant la latitude à partir des mesures stellaires plutôt que l'altitude solaire et en déterminant la longitude par le minutage des éclipses lunaires, plutôt que par l'estime. Au 1er ou au 2e siècle, Marinus de Tyr a compilé un vaste répertoire géographique et une carte du monde tracée mathématiquement en utilisant des coordonnées mesurées à l'est à partir d'un méridien principal sur la terre connue la plus occidentale, désignée les îles Fortunées, au large des côtes de l'Afrique occidentale autour des Canaries ou du Cap. Iles Verde, et mesurée au nord ou au sud de l'île de Rhodes au large de l'Asie Mineure. Ptolémée lui a attribué l'adoption complète de la longitude et de la latitude, plutôt que de mesurer la latitude en fonction de la longueur du jour du milieu de l'été. [4]

IIe siècle de Ptolémée La géographie utilisé le même méridien principal mais mesuré la latitude à partir de l'équateur à la place. Après la traduction de leur œuvre en arabe au IXe siècle, les Livre de la Description de la Terre a corrigé les erreurs de Marinus et de Ptolémée concernant la longueur de la mer Méditerranée, [note 1] faisant en sorte que la cartographie arabe médiévale utilise un méridien principal autour de 10° à l'est de la ligne de Ptolémée. La cartographie mathématique reprit en Europe suite à la récupération par Maximus Planudes du texte de Ptolémée un peu avant 1300, le texte fut traduit en latin à Florence par Jacobus Angelus vers 1407.

En 1884, les États-Unis ont accueilli la Conférence internationale des méridiens, à laquelle ont participé des représentants de vingt-cinq nations. Vingt-deux d'entre eux ont accepté d'adopter la longitude de l'Observatoire royal de Greenwich, en Angleterre, comme ligne de référence zéro. La République dominicaine a voté contre la motion, tandis que la France et le Brésil se sont abstenus. [5] La France a adopté le temps moyen de Greenwich à la place des déterminations locales de l'Observatoire de Paris en 1911.

Afin d'être sans ambiguïté sur la direction de la surface "verticale" et "horizontale" au-dessus de laquelle ils mesurent, les cartographes choisissent un ellipsoïde de référence avec une origine et une orientation données qui correspondent le mieux à leur besoin de la zone à cartographier. Ils choisissent ensuite la cartographie la plus appropriée du système de coordonnées sphériques sur cet ellipsoïde, appelé système de référence terrestre ou système géodésique.

Les données peuvent être globales, ce qui signifie qu'elles représentent la Terre entière, ou elles peuvent être locales, ce qui signifie qu'elles représentent un ellipsoïde qui correspond le mieux à une partie seulement de la Terre. Les points à la surface de la Terre se déplacent les uns par rapport aux autres en raison du mouvement des plaques continentales, de la subsidence et du mouvement diurne des marées terrestres causés par la Lune et le Soleil. Ce mouvement quotidien peut atteindre un mètre. Les déplacements continentaux peuvent atteindre 10 cm par an, ou 10 m par siècle. Une zone anticyclonique du système météorologique peut provoquer un enfoncement de 5 mm . La Scandinavie s'élève de 1 cm par an en raison de la fonte des calottes glaciaires de la dernière période glaciaire, mais l'Écosse voisine n'augmente que de 0,2 cm . Ces changements sont insignifiants si une donnée locale est utilisée, mais sont statistiquement significatifs si une donnée globale est utilisée. [1]

Des exemples de systèmes géodésiques mondiaux comprennent le système géodésique mondial (WGS 84, également connu sous le nom d'EPSG : 4326 [6] ), le système de référence par défaut utilisé pour le système de positionnement global, [note 2] et le système international de référence terrestre et le cadre (ITRF), utilisés pour estimer la dérive des continents et la déformation de la croûte. [7] La ​​distance au centre de la Terre peut être utilisée à la fois pour des positions très profondes et pour des positions dans l'espace. [1]

Les datums locaux choisis par une organisation cartographique nationale comprennent le datum nord-américain, l'ED50 européen et l'OSGB36 britannique. Étant donné un emplacement, le datum fournit la latitude ϕ et la longitude λ . Au Royaume-Uni, trois systèmes communs de latitude, longitude et hauteur sont utilisés. Le WGS 84 diffère à Greenwich de celui utilisé sur les cartes publiées OSGB36 d'environ 112 m. Le système militaire ED50, utilisé par l'OTAN, diffère d'environ 120 m à 180 m. [1]

La latitude et la longitude sur une carte établie par rapport à un système géodésique local peuvent ne pas être les mêmes que celles obtenues à partir d'un récepteur GPS. La conversion de coordonnées d'un datum à un autre nécessite une transformation de datum telle qu'une transformation de Helmert, bien que dans certaines situations une simple traduction puisse être suffisante. [8]

Dans les logiciels SIG courants, les données projetées en latitude/longitude sont souvent représentées sous la forme d'un Système de coordonnées géographiques. Par exemple, les données en latitude/longitude si le datum est le datum nord-américain de 1983 sont désignées par 'GCS North American 1983'.


Système géodésique mondial 1984 (WGS84) Informations sur les terres Nouveau

Le système géodésique mondial (WGS) est une norme à utiliser dans la cartographie, la géodésie et la navigation par satellite, y compris le GPS. Cette norme comprend la définition des constantes fondamentales et dérivées du système de coordonnées, le modèle gravitationnel de la Terre (EGM) ellipsoïdal (normal). CRS géodésique : WGS 84. Datum : World Geodetic System 1984. Ellipsoïde : WGS 84. Premier méridien : Greenwich. Source de données : OGP Entrez (WGS84) la latitude/longitude, les coordonnées UTM ou la référence de grille MGRS/NATO dans les cases de test pour essayer les calculs (les valeurs sont mises à jour automatiquement à l'entrée. Ceci est dû au fait que les coordonnées les plus précises en Nouvelle-Zélande ont été calculées à l'aide de connexions au contrôle géodésique NZGD2000 ou aligné sur d'autres données NZGD2000. Par exemple, il est courant que des coordonnées GNSS centimétriques soient référencées aux coordonnées NZGD2000 d'une station de base. Dans d'autres cas, une transformation de site peut avoir été calculée sur le terrain en utilisant les coordonnées NZGD2000. La confusion WGS84 se produit généralement parce que les orbites des satellites GPS sont diffusées en termes de WGS84. Mais pour un positionnement précis, ce sont les coordonnées du contrôle au sol, et non les satellites, qui déterminent le datum des coordonnées. Typiquement, NAD83 et WGS84 sont à moins d'un mètre l'un de l'autre. Vos préoccupations concernant les différences de 2,5 pieds, qui sont inférieures à un mètre, indiquent que vous devez effectuer cette d transformation de l'atome

Système géodésique mondial (WGS84) - Géographie SIG

  1. WGS-84 (World Geodetic System 1984) - Světový geodetický referenční systém z roku 1984 je založený na referenčním elipsoidu, trefně označeném také WGS-84 (paramétrie a = 6378137 00000 m, b = 6356752,31425 m).
  2. WGS84 vs ETRS89 Cartographier la Terre peut être une tâche très complète, longue et de longue haleine. Le fait est qu'il s'agit d'un corpus d'informations très sous-estimé mais extrêmement important.
  3. Les schémas antérieurs comprenaient WGS 72, WGS 66 et WGS 60. WGS 84 est la coordonnée de référence Dans WGS 84, le méridien de longitude zéro est le méridien de référence IERS.[2] Il se situe à 5,31 secondes d'arc.
  4. WGS84. Conversion et transformation de coordonnées simples en Go pur. Alternatives WGS84 et packages similaires. Basé sur la catégorie SIG
  5. WGS 84 / Pseudo-Mercator est un CRS pour certaines applications de cartographie et de visualisation Web. Ce n'est pas un système géodésique reconnu : pour cela voir Mercator CRS ellipsoïdal code 3395.

WG-84

  1. Une chaîne proj vers WGS84 et une depuis WGS84. Ensemble, ils forment le mappage du système de référence de coordonnées source au système de référence de coordonnées de destination. Lorsqu'il est utilisé avec le..
  2. CONSEIL : le système géodésique WGS84 spécifie les coordonnées lon/lat (lambda/phi) sur une forme ellipsoïde définie avec une origine définie ([0,0] sur un méridien principal)
  3. La norme WGS84 du système géodésique mondial est utilisée sur ce convertisseur de latitude et de longitude en UTM. Quelle est la donnée pour cela? WGS84 ? NAD83
  4. Pour les coordonnées GPS, sélectionnez le système WGS84 par exemple, pour convertir les coordonnées GPS en coordonnées UTM Zone 10N, choisissez WGS84 gauche et UTM Zone 10N droite. Pour convertir l'unité d'angle de..

Cette calculatrice utilise la formule de Vincenty, qui est extrêmement juste et précise sur le WGS-84 Système géodésique mondial (généralement à moins de 0,5 mm ou 0,000015) WGS84 Antarctique Polaire stéréographique. WGS84 NSIDC Arctic Polar Stereographic North (EPSG:3413) (environ). Exeeded Bounds Anche al WGS84 è associato il sistema cartografico UTM, generalmente indicato come UTM(WGS84) per distinguerlo dall'equivalente sistema piano associato all'ED50 EPSG Projection 4326 - WGS 84. Précédent: EPSG:4324: WGS 72BE | Suivant : EPSG : 4327 : WGS 84 (géographique 3D)

WGS84 est la définition standard du département américain de la Défense d'un système de référence mondial pour les informations géospatiales et est le système de référence pour la latitude du point du système de positionnement global (GPS). Google Earth utilise le système géodésique WGS84. Le point suivant est au pôle Nord. Deg Min Secs. 84°17'14.0363N, 042°14'52.4473E jj mm ss.ssss jj mm ss.ssss La sortie série donne l'altitude et la latitude/longitude en coordonnées WGS84. J'ai besoin d'obtenir la distance entre deux points pour calculer la vitesse. OpenStreetMap utilise le système de coordonnées WGS-84, comme la plupart des unités GPS. Cependant, de nombreux autres systèmes de coordonnées existent également et sont largement utilisés, selon la région et l'application. Chaque pays a tendance à utiliser son propre système de coordonnées standard ou préféré. WGS84 est le modèle précis de la Terre. et c'est un sphéroïde.Wolfie6020. Si vous voulez savoir ce qu'est le WGS84, regardez cette vidéo. Phil et Joe examinent un rapport OPUS et discutent des divers..

Par exemple, l'un des SIR les plus couramment utilisés est la projection latitude-longitude WGS84. On peut y faire référence à l'aide du code d'autorité EPSG : 4326 WGS 84 est la définition standard du département américain de la Défense d'un système de référence mondial pour les informations géospatiales et est le système de référence pour le système de positionnement global (GPS) WGS84 est la donnée utilisée par le Système GPS Défini par les coordonnées des stations de suivi et de contrôle Aligné régulièrement avec l'ITRF (à < 0,1 m). Dernière réalisation : WGS84 (G1150). 1150 = semaine GPS Utilisation des données GPS WGS84 dans un système de référence WGS84. Ouvrez ArcMap. Facultatif : Ajouter des données (dans le menu Fichier, choisissez Ajouter des données) WGS84 est défini et géré par la National Geospatial-Intelligence Agency (NGA) des États-Unis. Il est cohérent, à environ 1 cm, avec le Cadre International de Référence Terrestre (ITRF)

WGS 84 ( World Geodetic System 1984 ) est un système géodésique mondial. Il est composé d'un système de coordonnées, d'un ellipsoïde de référence (l' ellipsoïde de révolution IAG GRS 80), un.. Chaîne pour spécifier la projection WGS84 par défaut dans les fonctions de mappage Sa valeur est '+proj=longlat +ellps =WGS84 +datum=WGS84 +no_defs' WGS84 vers MSL et inversement. J'utilise Cesium pour créer un point sur une carte. Le point sera alors j'ai obtenu un ensemble de coordonnées wgs84 pour placer un polygone sur Google Maps. Je me demande si je peux utiliser la même chose. Dans l'espace aérien non WGS-84, une position dérivée du GPS peut ne pas donner de résultats précis car les points de cheminement associés n'ont pas été relevés à l'aide des méthodes WGS-84. Par conséquent, les pilotes sont invités à ..

WGS 84 : Projection EPSG -- Référence spatiale

  • Précision historique WGS 84. Cadre de référence : Réseau mondial de stations de contrôle qui relie un système de coordonnées 3-D centré sur la Terre et fixé sur la Terre à la Terre. Précision de la position de la station de contrôle
  • (WGS84). masse de la terre constante gravitationnelle rayon équatorial. (IUGG) et se mettre d'accord sur des choses telles que les paramètres de WGS84. De plus, ils définissent ce qu'on appelle la formule de gravité internationale
  • Système de coordonnées d'entrée sélectionné : WGS 84 (EPSG:4326) Applied Proj.4 tex

Outils Javascript pour lire/écrire les coordonnées WGS84 en notation sexagésimale et décimale. Ajoutez une description, une image et des liens vers la page de sujet wgs84 afin que les développeurs puissent en apprendre plus facilement WGS - 84 жүйесінің бастапқысы Жер салмақтарының орталығында орналасқан. Z осьі шартты ерлік полюсіне бағытталған, осьі WGS-84-тің тірек меридианы жазықтығы ен УЗП экватора.. Le système géodésique mondial est une norme pour une utilisation dans la cartographie, la géodésie et la navigation. Il comprend un cadre de coordonnées standard pour la Terre, une surface de référence sphéroïdale standard (le datum ou l'ellipsoïde de référence) pour les données d'altitude brutes, et une surface équipotentielle gravitationnelle (le géoïde).

Wgs84 · Sujets GitHub · GitHu

  • Conversion de NAD83 en WGS84. Créé le 17 décembre 2016. Astuce : lors de la création d'un emplacement de station de base, vous DEVEZ convertir la position de l'antenne de votre station de base en WGS84 (pas NAD83), puis utiliser ..
  • Vous recherchez une définition en ligne de WGS-84 ou de ce que WGS-84 signifie ? WGS-84 est répertorié dans la base de données de dictionnaires d'abréviations et d'acronymes la plus importante et la plus fiable au monde
  • ou l'axe sont exprimés en mètres

WGS84 est le CRS le plus répandu au monde, il vaut donc la peine de connaître son code EPSG : 4326. Ce « nombre magique » peut être utilisé pour convertir des objets avec des CRS projetés inhabituels en quelque chose qui est largement .. 2018wgs84. Étudiant de : 2018wgs7y Scratcher Inscrit il y a 1 an et 1 mois États-Unis Non : GPS sisteminin alternatifi olarak Rus GLONASS sistemi mevcuttur. Ayrıca Avrupa Birliği Galileo sistemi üzerinde çalışmaktadır. WGS84 Nedir wgs84-raster-util. La description. Utilitaires géographiques pour manipuler les graphiques raster à l'aide de la référence WGS84 http://www.mapbasic.ru/msk-wgs

Par exemple, la projection WGS84 est une projection géographique. Cela dit, je note que certaines données GPS sont auto-décrites comme NAD83/WGS84″ en utilisant l'avertissement que Les différences entre ces deux .. , The World Coordinate Converter est un outil pour convertir les coordonnées géodésiques dans un large éventail de systèmes de référence


Zones de coordonnées du plan d'état 1983, fausses abscisses et échelle

Dans plusieurs cas, les limites des zones de coordonnées State Plane aujourd'hui, SPCS83, le système de coordonnées State Plane basé sur NAD83 2011 (200.0) et son ellipsoïde de référence GRS80, diffèrent des limites de la zone d'origine. La base du système de coordonnées State Plane original, SPCS27, était NAD27 et son ellipsoïde de référence Clarke 1866. Comme mentionné précédemment, les coordonnées géographiques, les latitudes et les longitudes du NAD27 diffèrent considérablement de celles du NAD83 2011 (200.0). En fait, la conversion des coordonnées géographiques, latitude et longitude, en coordonnées de grille, oui et X, et retour est l'une des trois conversions fondamentales dans le système de coordonnées State Plane. C'est important parce que l'objectif global du SPCS est de permettre à l'utilisateur de travailler en coordonnées planes, tout en ayant la possibilité d'exprimer n'importe lequel des points considérés en latitude et longitude ou en coordonnées planes d'état sans perte significative de précision. Par conséquent, lorsque le contrôle géodésique a été migré de NAD27 à NAD83 2011 (200.0), le système de coordonnées State Plane a dû suivre. Lorsque la migration a été entreprise dans les années 1970, elle a été l'occasion d'une refonte du système. De nombreuses options ont été envisagées, mais au final, seuls quelques changements ont été apportés. L'une des raisons de l'approche conservatrice était le fait que 37 États avaient adopté une législation soutenant l'utilisation des coordonnées de plan d'État. Néanmoins, certaines zones ont reçu de nouveaux numéros et certaines zones ont changé. Les zones sont numérotées dans le système SPCS83 dit FIPS. FIPS signifie Norme fédérale de traitement de l'information, et chaque zone SPCS83 a reçu un numéro FIPS. De nos jours, les zones sont souvent appelées Zones FIPS. Les zones SPCS27 n'avaient pas ces numéros FIPS. Comme mentionné précédemment, l'objectif initial était de garder chaque zone suffisamment petite pour garantir que la distorsion d'échelle était de 1 partie sur 10 000 ou moins, mais lorsque le SPCS83 a été conçu, cette échelle n'a pas été maintenue dans certains États. Dans cinq États, certaines zones SPCS27 ont été complètement supprimées et les zones qu'elles couvraient ont été regroupées en une seule zone ou ajoutées à des zones adjacentes. Dans trois de ces États, le résultat était une seule grande zone. Ces États sont la Caroline du Sud, le Montana et le Nebraska. Dans SPCS27, la Caroline du Sud et le Nebraska avaient deux zones dans SPCS83, ils n'en ont qu'une, respectivement la zone FIPS 3900 et la zone FIPS 2600. Le Montana avait auparavant trois zones. Il en a une, la zone FIPS 2500. Par conséquent, comme la zone couverte par ces zones uniques est devenue si grande, elles ne sont pas limitées par la norme 1 partie sur 10 000. La Californie a éliminé la zone 7 et ajouté cette zone à la zone FIPS 0405, anciennement zone 5. Deux zones couvraient auparavant Porto Rico et les îles Vierges. Ils en ont un. Il s'agit de la zone FIPS 5200. Au Michigan, trois zones Transverse Mercator ont été entièrement éliminées.

Dans la projection transverse de Mercator et la projection conique de Lambert, les positions des axes sont similaires dans toutes les zones SPCS. Comme vous pouvez le voir sur l'illustration, chaque zone a un méridien central. Ces méridiens centraux sont de véritables méridiens de longitude proches du centre géométrique de la zone. Veuillez noter que le méridien central n'est pas le oui-axe. Si c'était le oui-axe des coordonnées négatives en résulterait. Pour les éviter, la véritable oui-axe est déplacé loin à l'ouest de la zone elle-même. Dans l'ancien arrangement SPCS27, le oui-L'axe était à 2 000 000 pieds à l'ouest du méridien central dans la projection conique de Lambert et à 500 000 pieds dans la projection transversale de Mercator. Dans la conception SPCS83, ces constantes ont été modifiées. The most common values are 600,000 meters for the Lambert Conic and 200,000 meters for the Transverse Mercator. However, there is a good deal of variation in these numbers from state to state and zone to zone. In all cases, however, the oui-axis is still far to the west of the zone and there are no negative State Plane Coordinates. No negative coordinates, because the X-axis, also known as the baseline, is far to the south of the zone. Where the X-axis and oui-axis intersect is the origin of the zone, and that is always south and west of the zone itself. This configuration of the axes ensures that all State Plane Coordinates occur in the first quadrant and are, therefore, always positive.

It is important to note that the fundamental unit for SPCS27 was the U.S. survey foot, but "the U.S. survey foot will be phased out as part of the modernization of the National Spatial Reference System (NSRS). From this point forward, the international foot will be simply called the foot." https://www.nist.gov/pml/us-surveyfoot. The fundamental unit for SPCS83, it is the meter.

This brings us to the scale factor, also known as the K factor and the projection factor. It was this factor that the original design of the State Plane Coordinate system sought to limit to 1 part in 10,000. As implied by that effort, scale factors are ratios that can be used as multipliers to convert ellipsoidal lengths, also known as geodetic distances, to lengths on the map projection surface, also known as grid distances, and vice versa. Please notice that the geodetic distance is the distance on the ellipsoid of reference, not the distance measured on the surface of the earth. So, the geodetic length of a line, on the ellipsoid, multiplied by the appropriate scale factor will give you the grid length of that line on the state plane (the map). And the grid length multiplied by the inverse of that same scale factor would bring you back to the geodetic length again. There's another factor that will get you from topographic surface of the earth —where the measurement was made— down to the ellipsoid. However, at the moment we're talking about the scale factor. Here in this image, you see a state plane, and a horizontal line is indicated between the bases of the red arrows. Please notice that between the standard lines, the scale is too small on the state plane. And outside the standard lines, the scale is too large on the state plane. So, the line between the bases of those two red arrows on the ellipsoid of reference will be projected inward from the ellipsoid to the state plane. As it's projected inward —the line shortens. That means that between the intersection of standard lines, the grid (state plane) is under the ellipsoid. In that area, a distance from one point to another is longer on the ellipsoid than on the state plane. This means that right in the middle of the State Plane coordinate systems zone, the scale is at its minimum. In the middle, a typical minimum State Plane coordinate scale factor is not less than 0.9999. Outside of the standard lines, the grid (state plane) is above the ellipsoid where the distance from one point to another is shorter on the ellipsoid than it is on the state plane. There, at the edge of the zone, a maximum typical State Plane coordinate system scale factor is generally not more than 1.0001.

The projection used most on states that are longest from east to west is the Lambert Conic. In this projection, the scale factor for east-west lines is constant. In other words, the scale factor is the same all along the line. One way to think about this is to recall that the distance between the ellipsoid and the map projection surface does not change east to west in that projection. On the other hand, along a north-south line, the scale factor is constantly changing on the Lambert Conic. And it is no surprise then to see that the distance between the ellipsoid and the map projection surface is always changing along the north to south line in that projection. But looking at the Transverse Mercator projection, the projection used most on states longest north to south, the situation is exactly reversed. In that case, the scale factor is the same all along a north-south line, and changes constantly along an east-west line.

Both the Transverse Mercator and the Lambert Conic used a secant projection surface and originally restricted the width to 158 miles. These were two strategies used to limit scale factors when the State Plane Coordinate systems were designed. Where that was not optimum, the width was sometimes made smaller, which means the distortion was lessened. As the belt of the ellipsoid projected onto the map narrows, the distortion gets smaller. For example, Connecticut is less than 80 miles wide north to south. It has only one zone. Along its northern and southern boundaries, outside of the standard parallels, the scale factor is 1 part in 40,000, a fourfold improvement over 1 part in 10,000. And in the middle of the state, the scale factor is 1 part in 79,000, nearly an eightfold increase. On the other hand, the scale factor was allowed to get a little bit smaller than 1 part in 10,000 in Texas. By doing that, the state was covered completely with five zones. And among the guiding principles in 1933 was covering the states with as few zones as possible and having zone boundaries follow county lines. Still it requires ten zones and all three projections to cover Alaska.

When SPCS 27 was current, scale factors were interpolated from tables published for each state. In the tables for states in which the Lambert Conic projection was used, scale factors change north–south with the changes in latitude. In the tables for states in which the Transverse Mercator projection was used, scale factors change east-west with the changes in X-coordinate. Today, scale factors are not interpolated from tables for SPCS83. For both the Transverse Mercator and the Lambert Conic projections, they are calculated directly from equations. There are also several software applications that can be used to automatically calculate scale factors for particular stations. They can be used to convert latitudes and longitudes to State Plane Coordinates. Given the latitude and longitude of the stations under consideration, part of the available output from these programs is typically the scale factors for those stations. To illustrate the use of these factors, consider a line with a length on the ellipsoid of 130,210.44 feet, a bit over 24 miles. That would be its geodetic distance. Suppose that the scale factor for that line was 0.9999536, then the grid distance along the line would be:

Geodetic Distance * Scale Factor = Grid Distance

130,210.44 pi. * 0.999953617 = 130,204.40 pi.

The difference between the longer geodetic distance and the shorter grid distance here is a little more than 6 feet. That is actually better than 1 part in 20,000 please recall that the 1 part in 10,000 ratio was originally considered the maximum. Distortion lessens, and the scale factor approaches 1 as a line nears a standard parallel. Please also recall that on the Lambert projection, an east–west line, that is a line that follows a parallel of latitude, has the same scale factor at both ends and throughout. However, a line that bears in any other direction will have a different scale factor at each end. A north–south line will have a great difference in the scale factor at its north end compared with the scale factor of its south end.

Where K is the scale factor for a line, K1 is the scale factor at one end of the line and K2 is the scale factor at the other end of the line. Scale factor varies with the latitude in the Lambert projection. For example, suppose the point at the north end of the 24-mile line is called Stormy and has a geographic coordinate of:

and at the south end the point is known as Seven with a geographic coordinate of:

The scale factor for point Seven is 0.99996113 and the scale factor for point Stormy is 0.99994609. It happens that point Seven is further south and closer to the standard parallel than is point Stormy, and it therefore follows that the scale factor at Seven is closer to 1. It would be exactly 1 if it were on the standard parallel, which is why the standard parallels are called lines of exact scale. The typical scale factor for the line is the average of the scale factors at the two end points:

Deriving the scale factor at each end and averaging them is the usual method for calculating the scale factor of a line. The average of the two is sometimes called Km.

However, it can also be done by the precise method K = K1 + K2 + 4Km/6


5 réponses 5

Huh? Mathf.Deg2Rad is a float . Either use Math.PI / 180 or change the type of lowerLatitude to float , but don't work with low-precision values and then implicitly claim that the result is high-precision.

This (and all the other similar lines) is weird. I can understand using the old-style

but the only reason I can see to use the hybrid form is if there's also a setter.

Actually, I think there's a better way to handle derived constants. If you use static readonly fields and a static constructor, the calculation only has to be done once and the methods which you created to share the code can be hidden inside a private scope. Following t3chb0t's comments on variable names:

Note that I've also refactored N to an algebraically equivalent expression ( $log(x/y)=log x - log y$ and $log_b x = log x / log b$ ) and verified that the result is the same.

And as a minor point of spelling: in English the non-circularity of an ellipse is eccentricity with a double-c, reduced from the -xc- of its etymology.


CH1903 to WGS84

Convert coordinates between WGS84 and Swiss Grid 1903 & reverse geocode placenames and coordinates: HALO-Photographs-Home: Search options: WGS 84 or Location: reverse Geocode: / Swiss-Grid CH1903: X-Coordinate: Y-Coordinate: Swiss Grid Conversion. Swiss Grid Conversion ist ein auf Google Maps aufbauendes Kartentool, das die Arbeit mit schweizer Koordinaten ('Swiss Grid', CH1903) erleichtern. Koordinaten Umrechner für WGS84, UTM, CH1903, UTMREF(MGRS), Gauß-Krüger, NAC, W3W Login. Umrechner - Karte. Umrechner - Listen. Kommentare. Informationen. Changelog. Mehr Formate (Beta) PDF-Druck. Vollbild. Verlauf . Hier findest du die Koordinaten, die du zuletzt angeklickt bzw. eingegeben hast. Verlauf ein/ausblenden. Tabelle ein/ausblenden. Suche nach Adresse, Ort oder POI. This template is designed to convert a set of Swiss coordinates into either the corresponding WGS84 decimal latitude or longitude.It is intended to facilitate the usage of geodata (see <<>>) in articles about subjects for which only Swiss coordinates are readily available.The template should always be substituted Parameter values are from CH1903+ to CHTRF95 (1) (code 1509) assuming that CHTRF95 is equivalent to WGS 84. That transformation is also given as CH1903+ to ETRS89 (1) (code 1647). CHTRF95 is a realisation of ETRS89

Convert Coordinates between Swiss Grid CH1903 and WGS84

  1. Coordinates converter for WGS84, UTM, CH1903, UTMREF(MGRS), Gauß-Krüger, NAC, W3W . Converter - Map. Comments. Information. More formats (Beta) PDF. full screen. Histoire. Here you can find the coordinates you last clicked or entered. Show/Hide History. Show/Hide Table . Search by address, place or POI. Example: North 47.018711° | East 12.34256° Input: The input of the latitude is a.
  2. Schweizer Gitter LV03(CH1903) oder LV95(CH1903+): y/x (Bsp: 602030 / 191776 resp. 2602030 / 1191776 ) Die Umrechnungformel beruht auf den Angaben der Landestopographie - es wird jedoch keine Haftung für die Funktion übernommen
  3. Convert Swiss coordinate data to normal WGS84 coordinates you find with GPS devices. Newest functions Upload a function Leave a tip My account. There are 2,285 functions in this library. _GEO_CH1903_WGS84 ( y x ) Convert Swiss coordinate data to normal WGS84 coordinates you find with GPS devices. Average rating: 3.7 (41 votes) Log in to vote : Ralph Nusser - Show more from this author.
  4. g that CHTRF95 is equivalent to WGS 84. That transformation is also given as CH1903+ to ETRS89 (1) (code 1647). CHTRF95 is a realisation of ETRS89

Es löst das alte lokale Bezugssystem CH1903 ab, welches für mehr als 100 Jahre Grundlage der Vermessung in der Schweiz war. Siegfriedkarte Hintergrundinformationen. Mit dem Topographischen Atlas der Schweiz 1:25 000/1:50 000 (Siegfriedkarte) wurden die Originalaufnahmen publiziert, welche als Grundlage für die Erstellung der Dufourkarte dienten. Gestützt auf zwei Bundesgesetze von 1868. Super-simple PHP library to transpose GPS (WGS84) coordinates to/from the Swiss military and civilian coordinate systems CH1903/LV03 (MN03) or CH1995/LV95 (MN95). In this library, the approximate formulas have been used for the direct conversion of ellipsoidal WGS84 coordinates to Swiss plane coordinates Länge von Bern <> 7.43863722222 Breite von Bern <> 46.9510811111 (6-stellige Koordinate in Kilometern: 3 Vor-, 3 Nachkommastellen) Liechtenstein. Amtliche Vermessungen von Liechtenstein verwenden die Schweizer Zivilkoordinaten, diese werden in der Schweiz selber nicht mehr verwendet. Ursprung der. In order to convert between WGS84 and MGI add +ellps=bessel +towgs84=577.326,90.129,463.919,5.137,1.474,5.297,2.4232 You cannot use proj directly but have to use cs2cs instead. Only this allows translation between any pair of definable coordinate systems, including support for datum translation (from the man-page of proj)

Umrechnung WGS84 auf CH1903 Berechnungsgrundlagen. Die Umrechnung von den ellipsoidischen WGS84-Koordinaten auf die Schweizer Projektionskoordinaten (CH1903) kann mittels einer Näherungsformel leicht bewerkstelligt werden. Mit den unten beschriebenen Formeln ist eine Genauigkeit von etwa einem Meter möglich Scripts for WGS84<->LV03. swisstopo created some script examples allowing to calculate the Swiss projection. This allows you to convert WGS84 coordinates to CH1903/LV03 or vice versa. In these scripts, the approximate formulas are used for the direct conversion of ellipsoidal WGS84 coordinates to Swiss plane coordinates LV03 (CH1903). These. The CoordinateConversion extension allows the conversion of WGS84 coordinates to the national coordinate systems of: . The Netherlands - Rijksdriehoekscoördinaten, RD France - Lambert93 Belgium - Lambert2008 Suisse - CH1903 (LV03) and CH1903+ (LV95) Finland - TM35FIN, extended UTM zone 35 I have a few CH1903/LV03 layers (lake, river and the country border of Switzerland) and a layer in WGS84 (two points of two cities, Vaduz and Bregenz). On-the-fly-transformation is activated but.

Koordinaten Umrechner für WGS84, UTM, CH1903, UTMREF(MGRS

Vorlage:CH1903-WGS84 Connected to: <<::readMoreArticle.title>> aus Wikipedia, der freien Enzyklopädie. Nur Substitution. Diese Vorlage ist zur Umrechnung aus Landeskoordinaten gedacht. Bitte nur in folgender Form verwenden: ((subst:CH1903-WGS84| y-Wert | x-Wert | Meter über Meer |koor= (L/B/H))) Nicht substituiert können die Geographischen Koordinaten nicht im WGS84-Format ausgelesen werden. . CH1903+ / LV95 . WGS84 Bounds: 5.9700, 45.8300, 10.4900, 47.8100 Projected Bounds: 2485869.5728, 1076443.1884, 2837076.5648, 1299941.7864 Scope: Large.

Template:CH1903-WGS84 - Wikipedi

  1. I had no problems projecting some shapefiles from WGS84 to CH1903.prj. I think it has to do with the fact these layers were already defined, so just changed coordinate system. Also in the process here (Feature - Project) geographic transformation option is available to define the transition from one coordinate system to the other (WGS_1984_To_CH_1903). I need the same coordinate system for.
  2. CH1903-2 to WGS84 CH1903+ to CHTRF95 CH1903+ to ETRS89 CH1903+ to WGS84 Chatham Island Astro 1971 to WGS84 Chos Malal 1914 to Campo Inchauspe CHTRF95 to WGS84 Chua to WGS84 Combani 1950 to WGS84 Conakry 1905 to WGS84 Corrego Alegre to WGS84 CSG67 to RGFG95 CSG67 to WGS84 Dabola to WGS84 Datum73-1 to ETRS89 Datum73-2 to ETRS89 Datum73-2 to WGS84 Dealui Piscului 1933 to WGS84 Deir ez Zor to.
  3. Umrechnung Schweizer Landeskoordinaten (CH1903) > WSG84: Office Forum-> Excel Forum-> Excel Formeln: zurück: Stunden in dezimalstellen weiter: Funktion Verketten mit Zwischenzeichen: Unbeantwortete Beiträge anzeigen : Status: Feedback: Facebook-Likes: Diese Seite Freunden empfehlen Zu Browser-Favoriten hinzufügen: Autor Nachricht metno Neuling Verfasst am: 13. Jan 2010, 17:04 Rufname.

À propos Presse Copyright Contactez-nous Créateurs Annoncez Développeurs Conditions Politique de confidentialité et sécurité Fonctionnement de YouTube Tester de nouvelles fonctionnalités Presse Copyright Contactez-nous Créateurs. Schweizer Gitter LV03(CH1903) oder LV95(CH1903+):. y/x (Bsp: 602030 / 191776 resp. 2602030 / 1191776 ). Allgemein. Worum geht es? Das Koordinatensystem der Schweiz wurde im Jahr 1903 festgelegt und wird deshalb CH1903 genannt. In den 1990er Jahren Swiss Grid [Wikipedia]. CH1903+. / E.g.: 2 683 285 / 1 247 491. CH1903. / E.g.: 683 285 / 247 491. Geogr. Coordinates (WGS84) [Wikipedia. . Gibst Du die swissgrid Koordinaten auch im CH1903 Format ein? Wenn ich unter GRID im E-Feld (z.b. 600000) und bei dem N-Feld (z.b. 200000) eingebe und dann den DONE Button berühre wird bei mir exakt in WGS84 und UTM umgewandelt

CH1903+ to WGS 84 (1) - GeoRepositor

I need convert UTM coordinates (EPSG:23030,Datum ED50,30N,Ellips Hayford 1924) to WGS84 (For rendering on Google). I'm trying with ArcGIS library but I don't get the expected result. This is my cod.. . Single-click conversion of CH1903+ LV95, CH1903 LV03, CH1903 LV03C-G

CH1903 (auch Swiss Grid, LV03) (y 611313 x 271026) (Bessel 1841) y x (WGS84) Open Location Code: Was ist ein Open Location Code? Ein Open Location Code ist ähnlich dem QTH Locator oder Geohash ein Format für Koordinaten in Kurzschreibweise. Die Genauigkeit steigt mit der Länge. An 9. Stelle hat der OLC ein + Zeichen. Ein 11-stelliger OLC (8FXHM23Q+M9) hat eine Genauigkeit von ca. 14. Image coordinate system. The horizontal image coordinate system in Pix4Dmatic is automatically set to WGS84 - EPSG:4326. The vertical coordinate system is automatically defined based on the camera model of imported images: WGS84 - EPSG 7030 ellipsoid for images taken with DJI Phantom 4 RTK, senseFly AeriaX, S.O.D.A., S.O.D.A. 3D, and S.O.D.A. Corridor cameras Grafische Darstellung der Differenzen zwischen CH1903/CH1903+ und ETRS89/WGS84.. Die Schweizer Landeskoordinaten, mit CH1903 oder LV03 für «Landesvermessung 1903» in Umstellung ist, ist das der Landesvermessung 1995 (LV95), in der Form CHTRS95 (Swiss Terrestrial Reference System 1995) und CH1903+. Das neue Koordinatensystem wird CH1903+ genannt. Diese Ablösung erfolgt kantonsweise.

Grad Minuten WGS84, GM z. B. N 50° 56.46 E 6° 57.411. Grad Minuten Sekunden WGS84, GMS z. B. N 50° 56' 28.014 E 6° 57' 24.7104. UTM-Koordinaten WGS84 32U 356459 5645264. Natural Area Coding WGS84, NAC z. B. HKCQX9 RGP50H. Hilfe zur Eingabe × . Adresse / Ort. Bei der Eingabe kannst du mit Freitext nach Adressen oder Orten suchen. Je genau deine Angabe ist, desto besser wird das Ergebnis. EPSG:21781. CH1903 / LV03 . WGS84 Bounds: 5.9700, 45.8300, 10.4900, 47.8100 Projected Bounds: 485869.5728, 76443.1884, 837076.5648, 299941.7864 Scope: Large and.

Coordinates converter for WGS84, UTM, CH1903, UTMREF(MGRS

the converted CH1903 point as WGS84 point. 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 # File 'lib/swissgrid/ch1903.rb', line 16 def self. from_wgs84 (a_point) lat, lon, z = a. Retorte.ch Koordinator, a map tool based on Google Maps to determine and convert coordinates in the systems Swissgrid, WGS84, UTM and Gauss-Krüger. Le Retorte.ch Koordinator est un outil de carte se basant en Google Maps, afin de faciliter le travail avec les différents systèmes de coordonnées Swissgrid, WGS84, UTM et Gauss-Krüger Koordinaten

In Schweizer Koordinaten umrechnen (WGS84 Schweizer Gitter

FileMaker Custom Function: _GEO_CH1903_WGS84 ( y x

Bestimmung einer globalen Projektion ¶. QGIS starts each new project using the global default projection. The global default CRS is EPSG:4326 - WGS 84 (proj=longlat +ellps=WGS84 +datum=WGS84 +no_defs), and it comes predefined in QGIS.This default can be changed via the Select CRS button in the first section, which is used to define the default coordinate reference system for new projects, as. Wenn die Qualität schlecht ist, bietet die App ein. Online Koordinaten Umrechner für WGS84, UTM, CH1903, UTMREF(MGRS), Gauß-Krüger, NAC Inkl. Kartendarstellung. Gut geeignet, um die Koordinaten für den Sourcecode zu ermitteln GPS - NMEA. Der GPSMAP 7407 wurde für Freizeitskipper, Segler und Wettkampfsegler entwickelt und ist mit einem 7. Login. Hier kannst du beliebige Koordinaten zueinander umrechnen und dir auf der grossen Karte anzeigen lassen. Unterstuetzte Systeme sind derzeit UTM, UTMRF/MGRS, CH1903, Gauss-Krueger und WGS als Dezimal, Dezimalminuten oder in Grad, Minuten und Sekunden Nur Substitution. Diese Vorlage ist zur Umrechnung aus Landeskoordinaten gedacht. Bitte nur in folgender Form verwenden: <> Nicht substituiert können die Geographischen Koordinaten nicht im WGS84-Format ausgelesen werden und stehen folglich WP:GEO nicht zur Verfügung Since CH1903 and CH1903+ are very close and only ever differ from each other by a couple of metres (the difference varies across Switzerland), it is reasonable to consider CH1903 as an approximation of CH1903+ and hence the parameters are also valid for CH1903 to ETRS89 (with an accuracy of a couple of metres). Indeed as the difference between ETRS89 and WGS84 (a few tens of centimetres) is.

CH1903+ / LV95 - Swiss CH1903+ / LV95 - EPSG:205

  • PD/83 to WGS84 (BeTA2007) BETA2007_15955.wkt. Corrego Alegre 1961 to SIRGAS 2000 (NTv2) CA61_003_5525.wkt. CA 1961 to WGS84 (NTv2) CA61_003_5540.wkt. Corrego Alegre 1970-72 to SIRGAS 2000 (NTv2) CA7072_003_5526.wkt. CA 1970-72 to WGS84 (NTv2) CA7072_003_5541.wkt. La Canoa to WGS84 (NTv2) Venezuela. canoa_wgs84_mb_79.wkt. CH1903 to CH1903+ (NTv2.
  • _GEO_WGS84_CH1903 ( Lat1 Lng1 ) Converts GPS data from WGS84 to Swiss CH1903 coordinates Average rating: 4.2 (33 votes) Log in to vot
  • istrationslevel Spezielle Koordinaten-Vorlagen für die Verwendung in Infobox-Vorlagen (indirekte Einbindung der.
  • Converts a CH1903 point to a WGS84 point. Parameters: a_point (List) — the CH1903 point to be converted. Returns: (List) — the converted CH1903 point as WGS84 point. 22 23 24 # File 'lib/swissgrid.rb', line 22 def self. WGS84 (a_point) WGS84. from_ch1903 (a_point) end: Generated on Sat Apr 24 01:11:16 2021 by yard 0.9.25 (ruby-2.7.0)..
  • App Provides: CH1903 / LV03 Grid Ref, and WGS84 Latitude and Longitude values. The Accuracy of Readings, as indicated by your device, will also be shown. Pin the app to your Home Screen, and have your latest Grid Reference coordinates saved as a Live Tile. Share your Location via Text, Email, Twitter, Social Media. (services vary by device). Grid Ref CH1903 - Your Grid Reference App! App will.
  • ch1903 ⇔ wgs84 `Éë=ÑçêãìäÉë=ëçåí=ëìêíçìí=éê¨îìÉë=éçìê=ÇÉë=

íáçåë=Ö¨çǨëáèìÉë=>= = lÅíçÄêÉ=ommr= m

Transformation CH1903 ⇔ WGS84 Diese Formeln sind vor allem für Navigationszwecke vorgesehen. Diese Formeln dürfen nicht für die amtliche Vermessung oder für geodätische Anwendungen verwendet werden ! Oktober 2005 = == = pÉáíÉ=N= = == = === Näherungsformeln für die direkte Umrechnung von: ellipsoidischen WGS84-Koordinaten (φ, λ, h) ⇒ Schweizer Projektionskoordinaten (y, x, h. (CH1903 / LV09) App Provides: Swiss Grid Ref, and WGS84 Latitude and Longitude values. The Accuracy of Readings, as indicated by your device, will also be shown. Share your Location via Text, Email, Tweet etc, or Copy to the Clipboard. (Sharing options and services will vary, depending on the device setup). Grid Ref CH1903 - Your GPS Grid Reference Finder App! App will operate internationally.

Transformations- und Rechendienst

  1. ica 1945 / British West Indies Grid, Katanga 1955 / Katanga Lambert or NAD83 / Oklahoma South. A list of all supported systems/datums is given below. Features: For support, questions, remarks, etc. please contact us at : [email protected] • Over 3800 coordinate.
  2. I believe that you should re-project Project—Help | ArcGIS Desktop this data to GCS_WGS84 before uploading to AGOL. Projected Coordinate System: CH1903_LV03, is based on GCS_CH1903 and will require a datum transformation as well. There are several available in the system
  3. For the images: WGS84 (egm96). If the images are captured with a senseFly drone, the default Selected Coordinate System is WGS 84 (Geoid HeightAbove WGS 84 Ellipsoid=0). For the GCPs: The coordinate system that is selected when creating a new project under the Output / GCP Coordinate System section: Step 2. Creating a Project. For the Outputs: Arbitrary: if the project has neither image.

GitHub - antistatique/swisstopo: Convert GPS (WGS84) to

Swissgrid CH1903. If you're dealing with coordinates in Switzerland, you may find it necessary to deal with the Swiss coordinate system known as CH1903.In this case, it can be useful to be able to convert coordinates from this Swiss system (given as a pair of 6-digit integers) into the more generally-used global system known as WGS84 (given as a latitude and longitude in degrees) Questo template è disegnato per convertire il Sistema di coordinate svizzere nel World Geodetic System 1984 con latitudine o longitudine decimale. È inteso a facilitare l'uso di geodata negli articoli per cui sono disponibili solo le coordinate svizzere. Il template dovrebbe sempre essere sostituito. Esempio di uso: per stabilire le coordinate WGS84 di Berna dalle sue coordinate svizzere di.

Vorlage:CH1903-WGS84 - Wikipedi

  1. Easting von Bern <> 600000 Northing von Bern <> 200000 Liechtenstein. Amtliche Vermessungen von Liechtenstein verwenden die Schweizer Zivilkoordinaten, diese werden in der Schweiz selber nicht mehr verwendet. Ursprung der Zivilkoordinaten (0/0) ist Bern 600000/200000.
  2. Wenn topografischen Schweizer-Karten mit dem üblichen CH1903 - Koordinatensystem verwendet werden, muss der Setup im GPS System entsprechend eingestellt sein. Das GPS verwendet intern immer das WGS84 Datum! Nur der Display zeigt das Datum CH1903. Zusammenhang CH1903 und WGS84
  3. GPS-Koordinaten-Umrechnen. Das gedachte Koordinatensystem bzw. Gradnetz der Erde ist heute weltweit standardisiert. In Zeiten der Satelliten-Navigation hat man ein einheitliches System geschaffen - WGS84 (World Geodetic System 1984).. Bei der Umrechnung von einem in das andere Bezugssystem (z.B. in Land- oder Seekarten) können große Abweichungen entstehen

Converting to WGS84 - OpenStreetMap Wik

UTM-Koordinaten (WGS84)[3]. Zone 32-Nord (Planquadrat 32U, für die Berechnung der Zahlenwerte unerheblich). Da UTM ursprünglich als Meldesystem für das amerikanische Militär eingeführt wurde, ist die Benennung bei UTM-Koordinaten in der Darstellungsform UTMREF/MGRS.. Umrechnen von kartesischen Koordinaten in Polarkoordinaten. Wen das nicht interessiert, kann sich einfach die Formel am. WGS84: 46.9510827861504654, 7.4386324175389165) Vaduz LI y=158008, x=23061 (CH1903: y = 758008, x= 223061) Anwendungsgebiete. CH1903 ist das amtliche Koordinatensystem in der Schweiz. Das Amt für Raumordnung und Vermessung, das Bundesamt für Statistik und viele andere Behörde

Schweizer Landeskoordinaten - Wikipedi

Quelle: Geodaten Kanton Basel-Stadt. Prev. Result 0 / Code PHP de conversion WGS84 - CH1903. Parfois, il est utile de faire la conversion dans un bout de programme. Ainsi voici les fonctions php qui convertissent des coordonnées wgs84 en CH1903 et inversement. Ces fonctions on été écrites selon les formules fournies par swisstopo. (dans la théorie ci-dessus) /** * converti les coordonnées lat long en wgs84 pour avoir des coordonnées ch1903. 10.3.5 Beispiel CH1903(+)-WGS84/ETRF89 237 10.3.6 Beispiel 40/83-ETRF89/UTM 238. XII Inhalt 10.3.7 Beispiel 42/83 -ETRF89/UTM 239 10.3.8 Beispiel Netz88/Soldner-Berlin - Gauß-Krüger 240 11 Datenmaterial 241 11.1 Zentral- und Bezugspunkte 241 11.2 Maße wichtiger Rotationsellipsoide 242 11.3 Publizierte Transformationsparameter 242 11.4 Daten in ArcGIS 246 12 Schlusswort 247. Schweizer Landeskoordinaten können mithilfe der Vörlaag:CH1903-WGS84 umgerechnet werden. Diese wird dazu substituiert: Beispiel: Bern (600'000/200'000) |NS = <> |EW = <> |region = CH-BE Art des Objekt

Swisstopo Scripts GPS WGS84 <-> LV03 (CH1903) - GitHu

  • Swissgrid (CH1903): 700 838 / 239 579 WGS84 (Grad, Dezimal): 47.29939° N 8.77198° E WGS84 (Grad, Min, Sek): 47°17'57.79″N 8°46'19.11″E Pistolenanlage 50m / 25m. Die 50m/25m-Anlage von oben fotografiert. Im Hintergrund liegt die Schiessanlage 300m/10m. Adresse: Moos, Altrüti, 8625 Gossau ZH. Die Pistolenanlage ist nur unweit von der 300m-Schiessanlage entfernt und über.
  • MN03. Le système MN03 (LV03 en allemand) est introduit en 1903, utilise la projection cartographique Swiss grid [1].. Le système géodésique CH 1903 utilise comme point fondamental le vieil observatoire de Berne (46° 57′ 03,9″ N, 7° 26′ 19,1″ E dans le système géodésique WGS84), position actuelle de l'Institut des Sciences exactes de Berne
  • Swiss Grid Koordinaten x/y [m] | CH1903: 620443 / 225889 GPS Koordinaten L/B [dms] | WGS84: 47 11.018N / 7 42.501E Schussrichtung: Süd Scheiben: 10 Scheiben Polytronic | Nr. 01 - 10 . Technische Angaben 50m | 25m Anlage: Swiss Grid Koordinaten x/y [m] | CH1903: 620390 / 225870 GPS Koordinaten L/B [dms] | WGS84: 47 11.008N / 7 42.459E Schussrichtung: Süd Scheiben 50m: Elektrische Zugscheiben.

Extension:CoordinateConversion - MediaWik

wgs84 umrechnen in bessel 1841 und dann in gauß-krüger umrechnen problem: leider keine venünftige anleitung gefunden. etwas gewagter :) ich nehme die GK Koordinaten aus dem WorldFile und lasse sie in irgendeinem online converter in wgs84 umrechnen und schreibe mir ein neues worldfile. habe allerdings keine ahnung ob das funktionieren würde : Koordinaten berechnen. Die von dir eingegebenen. Eventually though I figured out that the CH1903 datum is referenced to the Bessel reference ellipsoid. This is what is needed for the transformation. Anyways, I wrote the code to do the forward projection, which turned out not to be to bad. I checked it out against some locations I found on the web. Luckily the Swiss like to put both their lat/long and Swiss Grid coordinates on their websites.

Postgis - QGIS with CH1903/LV03 and WGS84 layers

Schlagwort-Archiv: WGS84 Koordinatenumrechner (Schweiz/ International) Von ascii_ch | Oktober 22, 2013 - 15:39 | Juli 28, 2020 Karten, Tools. 16 Kommentare. Folgender Koordinatenumrechner hilft beim Umrechnen von Schweizer (CH1903) und internationalen Koordinaten (WGS84). Die Umrechnung erfolgt auf einer Näherung, welche in der ganzen Schweiz auf einen Meter genau ist. Koordinatenumrechner. Koordinaten: 709147 / 238480 (CH1903) Koordinaten: 47 17'17.45 / 08 52'53.52 (WGS84) Höhe: 950 m.ü.M. Herzlich willkommen auf unserer Club - Hompage. Unsere Relais werden nur durch Spenden finanziert, darum freuen wir uns über jede Unterstützung! Unser Bank-Konto: Ernst Lüber, HB9ZF, Kontonummer: ZKB Wetzikon ZH: Post-Kontonummer: 01-200027-2, ZKB-Konto: 1100-4264.500, IBAN: CH29 0070. Eingabehilfe CH1903-WGS84 substituierbare Hilfsvorlagen zur Eingabe in Schweizer Landeskoordinaten Unter-Vorlagen. Allgemeine Vorlagen für Vorlagen ParmPart: separiert die durch ›/‹ getrennten Parameterteile Vorlage:Info ISO-3166-2: zur Navigation durch die Administrationslevel Spezielle Koordinaten-Vorlagen für die Verwendung in Infobox-Vorlagen (indirekte Einbindung der.

Vorlage:Coordinate/to CH1903 - Wikipedi

Find out where you are on the CH1903 system, immediately, and accurately. App Provides: Swiss Grid Ref, and WGS84 Latitude and Longitude values. The Accuracy of Readings, as indicated by your device, will also be shown To calculate CH1903, 2 steps are required: (1) WSG84 -> CH1903+ (using a formula) (2) CH1903+ -> CH1903 (using a grid / triangulation file) Step (1) if fully implemented. However step (2) is missing. It introduces corrections of up to 3 meters (plus false easting/northing of 2000000/1000000) and accounts for the historical deviations from the modern system. To fix this, we could: Use the. Darstellung der Fischereireviere in Vorarlberg. INSPIRE relevanter Datenbestand. Shape Dateien sind in Massstabsbereiche eingeteilt


Positional Astronomy: Spherical trigonometry

A great-circle arc, on the sphere, is the analogue of a straight line, on the plane.

Where two such arcs intersect, we can define the spherical angle
Soit as angle between the tangents to the two arcs, at the point of intersection,
ou alors as the angle between the planes of the two great circles where they intersect at the centre of the sphere.
(Spherical angle is only defined where arcs of génial circles meet.)

UNE spherical triangle is made up of three arcs of great circles, all less than 180°.
The sum of the angles is not fixed, but will always be greater than 180°.
If any side of the triangle is exactly 90°, the triangle is called quadrantal.

There are many formulae relating the sides and angles of a spherical triangle.
In this course we use only two: the sine rule et le cosine rule.

Consider a triangle ABC on the surface of a sphere with radius = 1.

We use the capital letters A, B, C to denote the angles at these corners
we use the lower-case letters a, b, c to denote the opposé côtés.
(Remember that, in spherical geometry, the side of a triangle is the arc of a great circle,
so it is also an angle.)


Turn the sphere so that A is at the “north pole”,
and let arc AB define the “prime meridian”.

Set up a system of rectangular axes OXYZ:
O is at the centre of the sphere
OZ passes through A
OX passes through arc AB (or the extension of it)
OY is perpendicular to both.
Find the coordinates of C in this system:
x = sin(b) cos(A)
y = sin(b) sin(A)
z = cos(b)

Now create a new set of axes,
keeping the y-axis fixed and moving the “pole” from A to B
(i.e. rotating the x,y-plane through angle c).
The new coordinates of C are
x’ = sin(a) cos(180-B) = – sin(a) cos(B)
y’ = sin(a) sin(180-B) = sin(a) sin(B)
z’ = cos(a)

The relation between the old and new systems
is simply a rotation of the x,z-axes through angle c:
x’ = x cos(c) – z sin(c)
y’ = y
z’ = x sin(c) + z cos(c)

That is:
– sin(a) cos(B) = sin(b) cos(A) cos(c) – cos(b) sin(c)
sin(a) sin(B) = sin(b) sin(A)
cos(a) = sin(b) cos(A) sin(c) + cos(b) cos(c)

These three equations give us the formulae for solving spherical triangles.

The first equation is the transposed cosine rule,
which is sometimes useful but need not be memorised.

The second equation gives the sine rule. Rearrange as:
sin(a)/sin(A) = sin(b)/sin(B)
Similarly,
sin(b)/sin(B) = sin(c)/sin(C), etc.

So the sine rule is usually expressed as:
sin(a)/sin(A) = sin(b)/sin(B) = sin(c)/sin(C)

The third equation gives the cosine rule:
cos(a) = cos(b) cos(c) + sin(b) sin(c) cos(A)
and similarly:
cos(b) = cos(c) cos(a) + sin(c) sin(a) cos(B)
cos(c) = cos(a) cos(b) + sin(a) sin(b) cos(C)

sine rule:
sin(a)/sin(A) = sin(b)/sin(B) = sin(c)/sin(C)

cosine rule:
cos(a) = cos(b) cos(c) + sin(b) sin(c) cos(A)
cos(b) = cos(c) cos(a) + sin(c) sin(a) cos(B)
cos(c) = cos(a) cos(b) + sin(a) sin(b) cos(C)

The cosine rule will solve almost any triangle if it is applied often enough.
The sine rule is simpler to remember but not always applicable.

Noter that both formulae can suffer from ambiguity:
Par exemple. if the sine rule yields
sin(x) = 0.5,
then x may be 30° ou alors 150°.
Or, if the cosine rule yields
cos(x) = 0.5,
then x may be 60° ou alors 300° (-60°).
In this case, there is no ambiguity if x is a côté of the triangle, as it must be less than 180°,
but there could still be uncertainty if an angle of the triangle was positive or negative.

So, when applying either formula, check to see if the answer is sensible.
If in doubt, recalculate using the other formula, as a check.

Alderney, in the Channel Islands, has longitude 2°W, latitude 50°N.
Winnipeg, in Canada, has longitude 97°W, latitude 50°N.
How far apart are they, in nautical miles, along a great-circle arc?

If you set off from Alderney on a great-circle route to Winnipeg,
in what direction (towards what azimuth) would you head?


APPENDIX H.--National and International Datums Used for Digital Elevation Data

Two types of horizontal datums are presently in use for DEM data distributed by the USGS, the civilian North American Datum (NAD) and military World Geodetic System (WGS). The NAD 27 datum is currently used to define positions on USGS topographic maps and 7.5-minute DEM's. Plans are to convert to the new NAD 83 for these applications. The WGS 72 is currently used to define positions for 1-degree DMA DEM's and DTED's. DMA is converting these data to the new WGS 84. The NAD 83 and WGS 84 datums are being phased into the mapping community at different rates or where resources are available. For the conterminous United States these new datums are considered to be functionally the same however, the two have been defined separately since they were designed to serve different segments of the mapping community, primarily civilian and military. The following information will help clarify the relationship between these datums.

The Role of the Ellipsoid in Defining Datums

Unlike local surveys, which treat the Earth as a plane, the precise determination of the latitude and longitude of points over a broad area must take into account the actual shape of the Earth. To achieve the precision necessary for very accurate location, the Earth cannot simply be assumed to be a sphere. Rather, the Earth's shape more closely approximates an ellipsoid (oblate spheroid): flattened at the poles and bulging at the Equator. Thus the Earth's shape, when cut through its polar axis, approximates an ellipse.

Geodetic surveying, which takes into account variations in the shape of the Earth, is based on a reference ellipsoid to the geoid, the actual shape of the Earth, that is selected as a best fit over a limited area. The ellipsoid used to define a datum is a mathematical surface upon which computation of position can be based, as opposed to the actual surface of the Earth on which surveys are conducted. The geoid, which approximates the sea level surface, is an equipotential surface of the Earth's gravity field. It can be thought of as a continuous sea-level surface extended beneath the continents. It is the "level" surface of reference for astronomic observations and geodetic leveling, but because of undulations that respond to the Earth's mass distributions, it is not a useful computational surface for horizontal surveys.

Horizontal Surveys -- Conversions

NAD 27

The NAD 27 is defined with an initial point at Meades Ranch, Kansas, and by the parameters of the Clarke 1866 ellipsoid. The location of features on USGS topographic maps, including the definition of 7.5-minute quadrangle corners, are referenced to the NAD 27.


Voir la vidéo: How to convert Geographic Coordinate System WGS84 to Projected Coordinate System UTM?