Suite

Comment acquérir une carte topographique de la Bretagne ?

Comment acquérir une carte topographique de la Bretagne ?


Tout d'abord, permettez-moi de dire que je ne connais presque rien aux SIG.

J'essaye de trouver/faire/acquérir une carte topographique de la Grande-Bretagne. Je souhaite l'utiliser comme carte de hauteur dans Dwarf Fortress, elle doit donc être en dégradé de gris, sans étiquettes ni format bmp.

J'ai fait quelques recherches sur Google et jusqu'à présent, je n'ai trouvé aucune carte que je pourrais utiliser, gratuite ou non. Ce qui semble absurde, donc je dois chercher la mauvaise chose ?

Il semble possible de récupérer la hauteur depuis l'API Google Maps. Ma première pensée est de créer un programme qui demande la hauteur de chaque coordonnée à Google. Laissez le programme fonctionner pendant une semaine, puis construisez une image à partir des données.

Bien que je pensais que je devrais demander ici pour voir si les gens me regardent comme si j'étais fou !?


Vous devez télécharger le Land-Form Panorama OpenData (OpenData=gratuit) jeu de données de Ordnance Survey

Le téléchargement est uniquement pour la Grande-Bretagne (Angleterre, Écosse et Pays de Galles uniquement) 530 Mo

https://www.ordnancesurvey.co.uk/opendatadownload/products.html

Avantages:

GRATUIT Ce produit est fourni à la fois comme un ensemble de contours et hauteurs de points (x,z,y) et en tant que modèle numérique de terrain quadrillé (MNT).

Les inconvénients:

Beaucoup de traitement des données (quelques travaux manuels)

Les données panoramiques ont été recueillies entre 1970 et 1980. Ce produit n'a pas été mis à jour depuis cette date. Le format DXF n'est pas le plus simple à convertir

Contours brisés - ils ne sont pas liés au début, donc les polygones ne peuvent pas être créés.


D'après votre cas d'utilisation, je suppose que vous n'aurez pas besoin de données à très haute résolution (de nombreux utilisateurs recherchent des données de 90 mètres ou mieux) et que vous êtes plus intéressé par la cohérence et la présentation visuelle des données que par leur précision au niveau de la cellule. Un bon jeu de données pour ce type d'utilisation est CleanTOPO2, un jeu de données global d'une résolution nominale de 1 km qui contient à la fois les élévations et les profondeurs d'eau. Il est fourni dans un format GeoTIFF en niveaux de gris.


Vous cherchez un carte des hauteurs ou un carte topographique? Ce ne sont pas exactement les mêmes.

Si vous voulez une carte de hauteur en niveaux de gris (ou à toute autre échelle d'ailleurs) de la Grande-Bretagne, l'un des moyens de l'obtenir consiste à utiliser la commande generate-hypsometric de Maperitive.

Voici un exemple de carte de hauteur que je viens de créer pour le nord de l'Écosse (le noir correspond à une altitude nulle, le blanc correspond à 1500 m dans cet exemple):

(version pleine grandeur : http://www.flickr.com/photos/breki74/5798326460/sizes/o/in/photostream/).

La commande que j'ai utilisée est :générer des rampes hypsométriques=0:noir;1500:blanc

Maperitive utilise les données SRTM, qui sont gratuites, mais peuvent contenir des vides. Notez également que la résolution lat/long est d'environ 90 m et que vous ne pourrez pas générer l'intégralité du bitmap britannique en une seule fois, car il est tout simplement trop grand.

Une question cependant : pourquoi BMP ? C'est un format moche pour ces choses.


Saisissez les données strm pour le Royaume-Uni à partir d'ici : http://dds.cr.usgs.gov/srtm/version2_1/ en notant en particulier la documentation qui explique le système de nommage des fichiers.

Une fois que vous avez les fichiers hgt appropriés, utilisez gdaldem comme ces exemples : http://nelsonslog.wordpress.com/2010/12/15/gdaldem-for-srtm-translation/ ou http://linfiniti.com/2010/12 /a-workflow-for-creating-beautiful-relief-shaded-dems-using-gdal/ qui vous donnera un png ou un tiff ou pour chaque fichier hgt.

Vous devrez ensuite les assembler en un seul si vous avez vraiment besoin d'un seul fichier pour l'ensemble du Royaume-Uni - vous pouvez utiliser un autre outil gdal pour cela - gdal_merge. Si vous n'aimez pas les choses en ligne de commande, les outils gdal peuvent être utilisés dans Quantum GIS.

Enfin, convertissez le tiff ou le png résultant (qui peut être énorme) en un fichier bmp à l'aide de votre programme d'image normal.


Carte haute résolution de tout le monde

vous pouvez en couper l'Angleterre.

http://www.shadedrelief.com/natural3/pages/extra.html


Ressources cartographiques

Fournit des liens vers des cartes en coupe à l'échelle de 1 à 3 milles, couvrant principalement les prairies.

Les fac-similés de cartes historiques de l'Association des cartothèques et archives du Canada (ACMLA) représentent un nombre important de cartes importantes de l'Amérique du Nord, mais des cartes du monde antique, des vues à vol d'oiseau des villes canadiennes et des cartes régionales sont également incluses. Lien vers une liste de cartes ou contactez SANDS pour voir des copies imprimées ou des volumes de portefeuille.

Lien vers une liste de 89 cartes anciennes avec des images miniatures. Cliquez sur la vignette de la carte pour télécharger ou visualiser son image haute résolution au format MrSid. Fiche de catalogue.


Carte topographique

une carte géographique détaillée d'un contenu, d'une conception et d'une base mathématique uniformes. Les cartes topographiques représentent les objets naturels et socio-économiques d'une région avec leurs caractéristiques qualitatives et quantitatives et les spécificités de leur localisation. Les cartes topographiques sont destinées à diverses applications économiques, scientifiques et militaires. Ils sont construits selon les lois de la projection de corps tridimensionnels sur un plan et ont une grille de référence et un système cohérent de symboles. Cela permet d'obtenir des informations géographiques générales graphiques et précises sur une zone, qui peuvent être comparées pour différentes échelles, régions et années d'enquête. En raison de leur nature documentaire, les cartes topographiques peuvent être utilisées comme sources d'informations détaillées sur un territoire particulier et comme moyen fiable d'orientation sur le terrain. Ils sont également utiles pour l'étude d'un lieu et de nombreuses manifestations de processus naturels et d'activités humaines, ainsi que pour l'établissement du contenu, des limites et des superficies de sections de terrain, de la position et de l'élévation des points et des distances et entre eux, et pour d'autres mesures et calculs. Les cartes topographiques sont indispensables à la réalisation de divers types d'enquêtes et d'études d'ingénierie et comme base pour l'enregistrement de leurs résultats, pour l'élaboration de plans de transformation des zones, pour l'élaboration de cartes thématiques traitant de diverses branches de l'économie (voir ), et pour une gestion économique rationnelle et la conservation de la nature.

Une distinction est faite entre les cartes topographiques à petite échelle (enquête), à ​​moyenne échelle et à grande échelle. Les échelles, les projections, le contenu et la précision des cartes dans chacun de ces groupes sont relativement proches dans divers pays, y compris les cartes des États-Unis et de la Grande-Bretagne, dont certaines ne sont pas dans le système métrique. En URSS, le premier groupe comprend des cartes aux échelles 1:1 000 000 et 1:500 000, le deuxième groupe a des échelles 1:200 000 et 1:100 000, 1:50 000, 1:25 000 1:10 000 et 1:5 000 et le troisième groupe comprend des échelles de 1:2000, 1:1000 et 1:500. Les cartes topographiques à petite échelle sont fabriquées à partir de cartes topographiques à grande échelle, principalement au moyen de procédures de compilation de cartes, les données provenant des levés aériens à haute altitude et de la photographie spatiale sont désormais utilisées dans le même but. Les cartes topographiques à moyenne échelle sont réalisées ou mises à jour principalement au moyen de photographies aériennes. Les cartes topographiques à grande échelle sont produites par les mêmes méthodes, mais aussi par levés de terrain, notamment la planétisation.

Les cartes topographiques sont dessinées dans des projections cartographiques qui permettent d'atteindre une similitude géométrique complète avec les contours du lieu et le maintien d'une échelle constante dans toutes les directions. En effet, les distorsions dues à la projection sont dans ce cas inférieures à la précision possible de la mesure à l'aide des cartes. En Union soviétique et dans les autres pays membres du Conseil d'assistance économique mutuelle (COMECON), la projection cylindrique transversale conforme de Gauss-Krüumlger calculée selon les éléments de l'ellipsoïde de Krasovskii a été adoptée pour les cartes topographiques (une exception est le 1:1.000.000 map, qui dans le monde entier est construit dans une projection polyconique modifiée utilisée comme projection polyédrique). Pour les cartes topographiques à petite et moyenne échelle, la surface terrestre est projetée dans des zones de 6° de large. Les cartes à grande échelle sont basées sur des zones à 3° et un système indépendant de coordonnées de grille est construit pour chaque zone, en utilisant l'équateur et le méridien central de la zone comme axes. Par conséquent, contrairement à d'autres cartes géographiques, les cartes topographiques ont à la fois une grille de degrés de longitude et de latitude et une grille de kilomètres. Les références géodésiques des cartes topographiques soviétiques en plan sont les points de triangulation et de traversée dans le système de coordonnées unifié de 1942. Les points de nivellement dans le système d'élévation de la Baltique (à partir de 0 sur le marégraphe de Kronstadt) sont utilisés pour l'élévation. Dans la compilation de cartes topographiques, ces points de référence sont développés par des méthodes instrumentales adoptées en géodésie et en photogrammétrie, et la base de carte dite plan-élévation est produite. Les critères de précision de la carte sont les erreurs moyennes et maximales dans la position des points sur cette base par rapport aux points du système de référence géodésique et dans la position des contours et des caractéristiques du terrain, des repères d'élévation et des horizontales par rapport aux points les plus proches de la carte. base elle-même. Les erreurs admissibles diffèrent selon l'échelle et le territoire cartographié (par exemple, les terres ouvertes et forestières).

Chaque feuille d'une carte topographique est un trapèze délimité par des arcs de méridiens redressés et des parallèles dont la taille du trapèze est déterminée par l'échelle de la carte et la latitude du lieu. Les cartes topographiques sont généralement publiées en séries multifeuilles avec un système particulier de tracé de lignes et de numérotation des feuilles. Ces systèmes sont basés sur une feuille de carte à l'échelle 1:1 000 000 utilisant des règles internationales (dimensions de 4° de latitude et 6° de longitude), marquées de lettres latines et de chiffres arabes. Pour les feuilles de cartes à plus grande échelle couvrant le même territoire, d'autres lettres et chiffres sont ajoutés au système d'origine selon la décomposition de la feuille à plus petite échelle en un nombre défini de parties. Selon le schéma utilisé en URSS, les cartes topographiques portent les désignations suivantes : N-37 pour une feuille de carte à l'échelle 1:1 000 000 N-37-G pour 1:500 000 N-37-XXXVI pour 1: 200 000 N-37&ndash144 pour 1:100 000 N-37&ndash144-G pour 1:50 000 N-37&ndash144G-g pour 1:25 000 N-37&ndash144G-g-4 pour 1:10 000 et N-37&ndash144(256) pour 1:5 000. Pour les cartes topographiques à petite et moyenne échelle, le numéro d'identification permet toujours de déterminer non seulement l'échelle mais aussi la position géographique et la superficie du territoire représenté sur une feuille particulière. Les superficies des feuilles énumérées ci-dessus sont de 175 000, 43 780, 4 860 1 220, 305, 76,19 et 4,8 km², respectivement. Par convention, les cartes topographiques à grande échelle des secteurs, contrairement aux autres cartes topographiques, sont réglées en carrés standard de 50 &fois 50 cm au lieu d'un trapèze. Une feuille de carte à l'échelle 1:5 000, divisée en quatre parties, est utilisée comme point de départ pour désigner de telles cartes chaque partie est ensuite subdivisée, et ainsi de suite. En conséquence, les cartes topographiques à grande échelle reçoivent des désignations telles que 1-G pour une échelle de 1:2 000, 1-G-IV pour 1:1000 et 1-G-16 pour 1:500.

Le contenu des cartes topographiques&mdash, c'est-à-dire les informations sur la localité exprimées dans les symboles cartographiques&mdashis, est généralement très standardisé. Il existe cependant un certain nombre de caractéristiques particulières, qui sont déterminées par l'échelle et l'objectif spécifique de la carte et le type de lieu.

Les cartes topographiques montrent les éléments suivants : (1) le réseau hydrographique et les formations naturelles associées telles que les barres et Aufeis, (2) les rejets d'eaux souterraines, (3) le relief de surface, représenté par des courbes de niveau, des marqueurs d'élévation et des désignations supplémentaires pour les falaises, les fronts de collines et les affouillements, (4) la végétation arborée, arbustive et herbacée, avec une répartition par types distincts de couverture, (5) zones rocheuses, sablonneuses et autres, (6) glaciers et champs névé, (7) marécages et solonchaks, avec indication de leur praticabilité, (8) terres agricoles primaires, telles que les terres arables terres, plantations et vergers, (9) zones peuplées, avec indication de leur structure, type (ville, établissement des travailleurs, etc.), importance administrative et taille, (10) divers bâtiments et structures, (11) géodésique points et repères locaux, (12) voies ferrées et routes pour véhicules et charrettes, lignes de transport d'électricité, pipelines et enceintes, et (13) frontières de divers rangs.

Les cartes topographiques donnent également des descriptions numériques des objets, des légendes explicatives et des noms géographiques. Le niveau de détail dans la représentation du lieu est réglementé par des normes spéciales et celles adoptées pour la représentation du relief sont particulièrement importantes (voir Tableau 1). Un système de sélection et de généralisation des contours a également été développé. Selon ce système, les éléments les plus significatifs sont distingués, avec l'exclusion correspondante des détails, les contours sont simplifiés et les groupes de symboles et de caractéristiques sont remplacés par un symbole ou une caractéristique commune. Par exemple, sur une carte à l'échelle 1:5 000, chaque bâtiment dans les villes est identifié, alors que pour une carte à l'échelle 1:25 000, la partie construite d'un îlot est représentée, une carte à l'échelle 1:100 000 montre le bloc dans son ensemble, et une carte à l'échelle 1:500 000 donne le contour général et la disposition de base de la ville. (Voir égalementGÉNÉRALISATION CARTOGRAPHIQUE.) L'URSS dispose d'un système d'édition uniforme pour garantir que les cartes topographiques ont le contenu requis. Ce système est suivi dans toutes les étapes primaires de la compilation ou de la mise à jour des cartes, de la conception du plan de relevé aérien pour un secteur particulier à une vérification éditoriale des épreuves.

Les marges de la feuille contiennent le numéro d'identification de la carte topographique, le nom de l'unité administrative appropriée et de la principale zone peuplée, les échelles numériques et linéaires, et des informations sur les systèmes de coordonnées et d'élévations, la section transversale du relief, et la méthode et l'année de fabrication de la carte. De plus, les marges des cartes topographiques à petite échelle donnent des symboles pour la feuille particulière, l'échelle des échelons d'élévation et un schéma des frontières des cartes à moyenne échelle.

Tableau 1. Hauteur de la section transversale du relief en utilisant les courbes de niveau sur les cartes topographiques soviétiques
ÉchelleType de soulagement
Plaines plates avec des pentes jusqu'à 2°Plans et zones vallonnées avec des pentes jusqu'à 6°Contreforts et zones de montagneHautes montagnes
1:1,000,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5050100200
1:500,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .5050100100
1:200,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20204040
1:100,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20202040
1:50,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10101020
1:25,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2.55510
1:10,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 ou 22(2.5)5&mdash
1:5,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0,5 ou 11 ou 22 ou 5&mdash
1:2,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0,5 ou 10,5, 1 ou 22&mdash
1:1,000. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0.50,5 ou 11&mdash
1:500. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .0,25 ou 0,50,5 ou 11&mdash

avoir également un diagramme de la convergence des méridiens et de la déclinaison magnétique, la gamme des équivalents horizontaux et des désignations supplémentaires pour les objets. Les marges des cartes topographiques à petite échelle contiennent le nom de la zone, un diagramme de l'ensemble du secteur d'arpentage et des notes sur l'objectif du plan, la corrélation des lignes d'eau, etc. Des procédés d'impression multicolores sont utilisés pour les cartes topographiques à moyenne échelle. Les cartes à grande échelle peuvent être imprimées en plusieurs couleurs ou en une seule couleur, et les plans topographiques sont dupliqués en plusieurs exemplaires par des méthodes photographiques, électrographiques ou d'autres méthodes simplifiées.

En Union soviétique, les cartes topographiques à petite échelle sont utilisées pour l'étude géographique générale de grandes régions du pays, ainsi que pour la planification générale des mesures nationales et nationales pour le développement des ressources naturelles et pour l'expansion économique. utilisé comme cartes de vol. Les cartes topographiques ordinaires sont essentielles à toutes les étapes de la planification et de l'arpentage dans des domaines tels que la récupération des terres, l'agriculture et la foresterie (inventaire et organisation de l'utilisation des terres et des forêts), la prospection géologique, l'exploitation des minéraux utiles (industries minières et pétrolières et gazières) , la planification et la construction de centres de population, et les types de construction industriels, hydroélectriques, agricoles, de transport et autres. Les cartes topographiques à grande échelle sont utilisées dans la production de dessins d'exécution, pour le lotissement des parcelles de terrain, et dans les travaux miniers et de construction. Tous les pays du COMECON produisent des cartes topographiques spécialisées conçues principalement pour être utilisées dans un secteur particulier en plus des cartes générales polyvalentes.

Dans certains cas, le type et la portée des données requises pour les cartes et plans à grande échelle sont incompatibles avec le contenu standard des cartes conventionnelles. Cela conduit à la production de cartes parallèles, par exemple, des cartes topographiques pour l'agriculture et pour l'industrie extractive. Dans d'autres cas, une carte spécialisée peut être produite en ajoutant du matériel à une carte conventionnelle, par exemple une carte topographique pour la remise en état des terres. Un autre nouveau type de carte topographique qui est adopté dans la pratique est la photocarte, qui combine une photographie aérienne avec une représentation du lieu à l'aide de lignes et de symboles standard. Des cartes topographiques marines de la zone du plateau sont en cours d'élaboration.


Bureau de l'arpentage et de la cartographie

Le Bureau d'arpentage et de cartographie de la Division des terres de l'État est responsable de la tenue d'un répertoire des registres fonciers, de la détermination de l'emplacement des limites des terres et des eaux, de la protection des intérêts fonciers de l'État en délimitant et en défendant clairement les limites des terres appartenant à l'État et en émettant des les opinions sur le titre et la défense du titre et des intérêts de propriété de l'État dans les biens dévolus au conseil d'administration du fonds d'affectation spéciale pour l'amélioration interne (gouverneur et cabinet.)

Le Bureau of Survey and Mapping protège les frontières de l'État en :

  • Réalisation de services d'arpentage et de cartographie pour Preservation 2000/Florida Forever et d'autres programmes d'agences
  • Réalisation d'examens pour l'acquisition et la vente de terres domaniales
  • Fournir des données d'arpentage et géographiques pour le système d'information sur les limites des terres (LABINS)
  • Fournir des données de collecte de niveau d'eau et de météorologie et de contrôle géodésique
  • Tenir un inventaire des terres publiques
  • Fournir des relevés et des cartes des terres appartenant à l'État qui n'ont pas été arpentées ou cartographiées dans le passé afin de résoudre les problèmes de limites
  • Effectuer l'identification, la restauration et la préservation des monuments d'angle de contrôle établis lors des relevés cadastraux originaux liés à la Loi sur la restauration des angles (F.S. 177 Partie III)
  • Aider les géomètres à déterminer l'élévation moyenne des hautes eaux pour répondre aux exigences de la Coastal Mapping Act (F.S. 177 Partie II) et
  • Assurer la liaison et l'assistance technique par le biais d'un accord de coopération entre le DEP et le National Ocean Service/National Geodetic Survey et le public.

Vous souhaitez vous abonner aux newsletters du DEP ou recevoir les mises à jour du DEP par e-mail ?

Le Florida Department of Environmental Protection est l'agence principale de l'État pour la gestion et l'intendance environnementales - protégeant notre air, notre eau et nos terres. La vision du Florida Department of Environmental Protection est de créer de solides partenariats communautaires, de protéger les ressources naturelles de la Floride et d'améliorer ses écosystèmes.


Maximiser votre stratégie d'analyse

1. Si vous voulez voir l'histoire derrière vos données, rassembler des cartes avec plusieurs couches de données.

Vous pouvez combiner des données volumineuses avec des cartes pour optimiser vos actifs informationnels. Les détaillants peuvent voir où les promotions sont les plus efficaces et où se trouve la concurrence. Les sociétés émettrices de cartes de crédit peuvent cartographier les données des systèmes transactionnels, les informations sur les clients et les médias sociaux, afin de créer des profils d'utilisateurs de cartes afin d'aider à façonner des stratégies de marketing sortant.

Les scientifiques du changement climatique peuvent combiner des données avec des cartes pour voir l'impact des changements climatiques. En visualisant les données sur des cartes, les entreprises de tous les secteurs peuvent commencer à réaliser des trésors auparavant cachés.

2. Utilisez l'analyse de localisation pour interroger vos données en temps réel.

Les données spatiales sur une carte vous permettent de répondre à des questions et d'en poser de nouvelles. Où se produisent les épidémies ? Où le risque d'assurance est-il le plus élevé compte tenu des données récemment mises à jour ? Un peu plus loin, en intégrant les données des médias sociaux dans ces cartes, vous pouvez désormais suivre le comportement dynamique et les sentiments en temps réel.

Il y a d'énormes avantages potentiels. Les technologies Big Data permettent d'accéder à des données non structurées générées par des machines, générées par le Web et NoSQL. La visualisation cartographique et l'analyse spatiale de ces données peuvent révéler des modèles et des tendances qui dépassent les capacités des bases de données, des feuilles de calcul et des fichiers traditionnels.

3. Si vous cherchez à utiliser la cartographie pour exploiter plus efficacement de gros volumes de données, apprenez de l'expérience des autres.

Aujourd'hui, avec l'émergence d'outils SIG pour les cadres de traitement de données volumineuses comme Hadoop, l'analyse et la modélisation prédictive peuvent être effectuées sur des ensembles de données volumineux pour obtenir un aperçu inégalé. Les gouvernements peuvent l'utiliser pour concevoir des plans d'intervention en cas de catastrophe. Les organisations de services de santé peuvent modéliser la propagation potentielle d'une maladie et identifier des stratégies pour la contenir.

L'Energy Saving Trust travaille avec le gouvernement, les autorités locales et les organisations commerciales pour les aider à améliorer les initiatives d'efficacité énergétique et à réduire la précarité énergétique. Ils combinent des informations provenant de sources de données volumineuses, notamment des données ouvertes, le potentiel démographique et solaire, pour identifier les logements adaptés à des mesures d'économie d'énergie spécifiques.

4. Adopter une approche arrondie des données

Le Big Data ne concerne pas seulement une masse de données, il s'agit d'une approche pour travailler avec les données, les outils d'analyse de localisation nécessaires pour travailler avec et en tirer une valeur commerciale. Le récent rapport du groupe Aberdeen « Analyse de localisation : mettre l'évolution de la BI sur la carte » a révélé que les organisations disposant d'outils de visualisation de données peuvent accéder à des informations en temps opportun dans 86 % du temps, contre 67 % du temps pour celles qui n'en disposent pas.

Cela signifie que les utilisateurs de BI sans visualisation de données doivent prendre deux fois plus de décisions basées sur leur instinct ou des informations incomplètes et obsolètes.

En réunissant le big data et la cartographie, les organisations peuvent profiter de nombreux avantages. Ils peuvent accélérer la mise sur le marché en mettant en évidence des modèles inédits dans les ensembles de données existants. Ils peuvent combiner différentes technologies telles que la BI et le CRM avec l'analyse de localisation pour fournir des informations commerciales améliorées.

Et la combinaison du big data et de la cartographie peut conduire à une prise de décision plus précise ainsi qu'à un engagement client amélioré, une rentabilité améliorée et un avantage concurrentiel accru.


Comment acquérir une carte topographique de la Bretagne ? - Systèmes d'information géographique

Collection de cartes numériques de Berkeley
http://lib.berkeley.edu/EART/browse.html
Créé et maintenu par la Earth Sciences and Map Library, Université de Californie, Berkeley.
Avis du 23 décembre 2005.

Bibliothèque de cartes d'Osher
http://www.usm.maine.edu/maps/web_exhibit.html
Créé et maintenu par l'Osher Map Library et le Smith Center for Cartographic Education de l'University of Southern Maine, Portland, Maine.
Avis du 23 décembre 2005.

Federal Township Plats de l'Illinois, 1804 & 82111891
http://landplats.ilsos.net
Créé et maintenu par les Archives de l'État de l'Illinois, Springfield, Ill.
Avis du 23 décembre 2006.

Les cartes sont devenues omniprésentes sur Internet, de nombreux sites Web fournissant des éléments d'intérêt aux historiens. Les trois sites présentés dans cette revue ont tous du matériel utile, mais ils varient considérablement dans leur niveau de fonctionnalité. De manière significative, aucun de ces sites n'offre de cartographie interactive.


La Earth Sciences and Map Library de l'Université de Californie

Le site de l'University of California Earth Sciences and Map Library offre un accès rapide et facile à un grand nombre de cartes numérisées, ce qui en fait l'une des collections de cartes les plus utiles sur le World Wide Web. Le site propose sept catégories de cartes : générale, topographique, nautique, de transport, thématique, fac-similé et photos aériennes. Chaque catégorie comprend des cartes provenant d'une variété de zones géographiques et de périodes et dessinées à différentes échelles.

Pour localiser les cartes, on utilise le système Pathfinder de la bibliothèque de l'Université de Californie à Berkeley (UC). Les utilisateurs parcourent les cartes numériques de la Californie (près de 2 150 cartes) ou de l'extérieur de la Californie (plus de 7 000). De plus, une fonction de recherche permet aux utilisateurs de rechercher par sujet. Un nombre important de cartes proviennent de la David Rumsey Historical Map Collection, un ensemble incroyablement riche de cartes des XVIIIe et XIXe siècles, toutes magnifiquement rendues. Des liens sont disponibles vers un large éventail d'autres cartes topographiques et aériennes du monde entier détenues par UC, bien que certaines ressources (par exemple, Digital Sanborn Maps, 1867 & 82111970) soient réservées aux utilisateurs d'UC. La navigation est facile pour toute personne familiarisée avec les catalogues de bibliothèques en ligne, mais la plupart des navigateurs devront désactiver le bloqueur de fenêtres contextuelles de leur ordinateur pour accéder aux cartes.

Comme pour la plupart des sites de cartes universitaires, le public visé se compose de personnes impliquées dans l'éducation (étudiants, professeurs, chercheurs), mais le site peut être utilisé efficacement par toute personne intéressée par les cartes. La fonctionnalité des images numériques varie. Ceux qui utilisent les cartes de Rumsey, par exemple, peuvent utiliser tous les outils de panoramique et de zoom trouvés sur des sites populaires tels que Google Maps, alors que les utilisateurs ne peuvent agrandir que l'image de la plupart des cartes numérisées. par la bibliothèque UC. Le nombre de pixels varie également, les cartes et les outils de Rumsey conservant leur lisibilité à un grossissement élevé, tandis que d'autres images deviennent de plus en plus floues.


“Une carte du monde” par Amy Baldwin sc. Âge de 11 ans, 1827.
Une carte de la collection Osher.

L'Osher Map Library et le Smith Center for Cartographic Education de l'Université du sud du Maine abritent la seule bibliothèque séparée de cartes rares dans le nord de la Nouvelle-Angleterre. Leurs collections comprennent des cartes originales, des atlas, des livres de géographie et de cartographie et des globes, couvrant les années 1475 à nos jours et rassemblés dans le but d'être utilisés pour l'étude et l'enseignement de la géographie, de l'histoire, de l'art et du développement culturel.

La cartothèque et le centre montent régulièrement des expositions Web. Au cours des dix années écoulées depuis la création de la bibliothèque et du centre, treize expositions ont examiné des sujets tels que les conceptions américaines de la nation au XIXe siècle telles qu'elles sont vues à travers des cartes (une union ou une confédération d'États ?), les dimensions spatiales de la communauté juive et Diasporas afro-américaines depuis le XVe siècle et communautés portugaises aux États-Unis. Chaque exposition comprend des cartes, des images et du texte. Les cartes et les images apparaissent généralement sur le côté gauche de l'écran, avec un texte explicatif et des informations bibliographiques sur la droite. La fonctionnalité est limitée. Les utilisateurs peuvent agrandir une image à une taille déterminée par le conservateur, mais ils ne peuvent pas zoomer à l'infini ou effectuer un panoramique.

Le site est conçu de manière attrayante et transmet une quantité d'informations utiles, quoique limitée, le plus souvent sur une image elle-même et non sur son interprétation. Par exemple, l'exposition de cartes du début de la république et des États-Unis du XIXe siècle prétend illustrer différentes conceptions de l'Union des contemporains, mais les images et le texte n'aident pas le spectateur à voir ces différences. Dans cette exposition, le texte décrit une carte de John Wallis des États-Unis à la paix de Paris (1783) et note qu'elle reflète le point de vue d'un ami britannique de l'indépendance, mais malgré son intention déclarée, elle explique peu comment le La carte véhicule des significations « politiques, sociales et géographiques ». Le site s'adresse plus aux spécialistes qu'aux étudiants. Malheureusement, le site n'a pas de fonction de recherche et sera peu utile aux chercheurs qui ne connaissent pas déjà son contenu.


Détail d'un township plat de Hyde Park, Chicago, IL.
Du Federal Township Plats de l'Illinois (1804–82111894).

L'ordonnance foncière de 1785 a établi le système de coordonnées si familier aux habitants du Midwest. En vue de la vente des terres publiques, les arpenteurs ont aménagé des cantons de six milles carrés en quadrillage sur le territoire cédé par la Grande-Bretagne dans la paix de Paris. Le site Federal Township Plats of Illinois, 1804�, développé par les archives de l'État de l'Illinois, met à disposition les 3 457 cartes plates dessinées à la main des cantons de l'Illinois. Les cartes, qui montrent les caractéristiques et la végétation naturelles et artificielles, sont dessinées à une échelle de deux pouces à un mile. Pour chaque commune, les téléspectateurs trouveront deux ou plusieurs cartes, chacune avec une date de certification différente. Les cartes contiennent des informations importantes sur l'état de la terre au moment de la colonisation américaine.

Les cartes des comtés sont classées par région (nord, ouest, centre et sud de l'Illinois), une caractéristique du site qui nécessite une connaissance préalable de la géographie de l'État. Aucune recherche par nom de comté n'est possible. En plaçant le curseur sur un comté, les téléspectateurs peuvent accéder à ses cartes plates, divisées en cantons et cantons fractionnaires. L'image est visible avec MrSID, un plug-in de navigateur Web gratuit qui fournit des fonctions de panoramique et de zoom. Même à fort grossissement, la qualité d'image est excellente. Une fonctionnalité utile est la légende qui apparaît dans une fenêtre contextuelle séparée qui décrit les symboles trouvés sur les cartes.

Les chercheurs peuvent connaître les noms des premiers acheteurs des parcelles en accédant à une base de données liée et téléchargeable. Les chercheurs peuvent également obtenir un fichier au format de fichier image étiqueté (tiff) non compressé de haute qualité à utiliser dans les systèmes d'information géographique (SIG) en contactant les archives. Ces deux caractéristiques font du site une ressource particulièrement utile pour ceux qui travaillent avec les types de données requis pour l'analyse spatiale.

David J. Bodenhamer
Indiana University-Purdue
Université Indianapolis
Indianapolis, Indiana


Étape clé 2

Les élèves doivent étendre leurs connaissances et leur compréhension au-delà de la zone locale pour inclure le Royaume-Uni et l'Europe, l'Amérique du Nord et du Sud. Cela inclura l'emplacement et les caractéristiques d'une gamme des caractéristiques humaines et physiques les plus importantes du monde. Ils devraient développer leur utilisation des connaissances, de la compréhension et des compétences géographiques pour améliorer leur connaissance de l'emplacement et du lieu.

Les élèves doivent apprendre à :

Connaissance de l'emplacement

  • localiser les pays du monde, en utilisant des cartes pour se concentrer sur l'Europe (y compris l'emplacement de la Russie) et l'Amérique du Nord et du Sud, en se concentrant sur leurs régions environnementales, leurs principales caractéristiques physiques et humaines, les pays et les grandes villes
  • nommer et localiser les comtés et les villes du Royaume-Uni, les régions géographiques et leurs caractéristiques humaines et physiques, les principales caractéristiques topographiques (y compris les collines, les montagnes, les côtes et les rivières) et les modèles d'utilisation des terres et comprendre comment certains de ces aspects ont changé au cours temps
  • identifier la position et l'importance de la latitude, de la longitude, de l'équateur, de l'hémisphère nord, de l'hémisphère sud, des tropiques du Cancer et du Capricorne, du cercle arctique et antarctique, du méridien principal/de Greenwich et des fuseaux horaires (y compris le jour et la nuit)

Connaissance du lieu

  • comprendre les similitudes et les différences géographiques grâce à l'étude de la géographie humaine et physique d'une région du Royaume-Uni, d'une région d'un pays européen et d'une région d'Amérique du Nord ou du Sud

Géographie humaine et physique

  • décrire et comprendre les aspects clés de :
    • la géographie physique, y compris : les zones climatiques, les biomes et les ceintures de végétation, les rivières, les montagnes, les volcans et les tremblements de terre, et le cycle de l'eau
    • la géographie humaine, y compris : les types d'établissement et d'utilisation des terres, l'activité économique, y compris les liens commerciaux, et la distribution des ressources naturelles, y compris l'énergie, la nourriture, les minéraux et l'eau

    Compétences géographiques et terrain

    • utiliser des cartes, des atlas, des globes et des cartes numériques/informatiques pour localiser les pays et décrire les caractéristiques étudiées
    • use the 8 points of a compass, 4- and 6-figure grid references, symbols and key (including the use of Ordnance Survey maps) to build their knowledge of the United Kingdom and the wider world
    • use fieldwork to observe, measure record and present the human and physical features in the local area using a range of methods, including sketch maps, plans and graphs, and digital technologies

    • NHGIS US boundary files every ten years for 1790 through 2010
    • Atlas of Historical County Boundaries From Newberry Library Shapefiles and KML. Every variation in county boundaries, not just decennial.
    • Railroads and the Making of Modern America 19th century railroad line layers in KML and as an Esri geodatabase. Georeferenced in geoPDF format provides access to historical shoreline surveys conducted by NOAA and its predecessor organizations (about 7,800 surveys back to 1841) for viewing in Google Earth, as well as non-georeferenced scans for download.
    • NC historical topographic maps From NCSU includes georeferenced scanned images
    • Georeferenced Historical Maps From UNC-Chapel Hill NC county maps and maps of the Blue Ridge Parkway region
    • Euratlas Historical Political Boundaries of Europe (Duke Only)
    • Euratlas Ancient Rome Vector Map (Adobe Illustrator files Duke Only)
    • Ancient World Mapping Center at UNC Includes shapefiles of features from the Greco/Roman world
    • Atlas of Rural Settlement in England19th Century data
    • China GIS Datasets From the China Historical GIS project of the Harvard Yenching Institute (CHGIS-HYI). Free, but must register. Includes 1990 prefecture boundaries and coastline boundaries, as well as 17 th and 19 th century historical polygon and point files. A Listing from the Association of American Geographers (AAG)
    • Historical GIS Projects The Wikipedia listing

    Geospatial Historian Blog "A tutorial-based open access textbook . designed to teach humanists practical digital mapping and GIS skills that are immediately useful to real research needs." Include instructions for georeferencing and vectorizing scanned maps using QGIS.

    A Geographic Information Systems (GIS) Training Manual for Historians and Historical Social Scientists Provides an introduction to GIS for these disciplines, mostly using examples with the open-source software MapWindow GIS, along with some ArcGIS tutorials. Includes free manual as well as tutorial data. Chapters are: 1. Geographically-Integrated History 2. Getting Started with MapWindow GIS 3. Datum and Map Projection 4. Cartography 5. Symbology and Data Management 6. Basic Spatial Analysis 7. Data Normalization 8. From a Paper Historical Map to a Digital One 9. Digitizing 10. Raster Data 11. ArcGIS Tutorials

    Spatial Humanities Step by Step From the University of Virginia. Includes postings on such topics as georeferencing historic maps or vectorizing their features.

    Map Warper T ool for georeferencing scanned historical maps. Visitors can browse maps others have geo-rectified or upload their own to rectify. NYPL Map Warper is the same application hosted by the New York Public Library, but limited to maps from their extensive digitized map collections.


    Online Maps Old

    American Memory Maps. From the Library of Congress.

    Alan Godfrey Maps. Sells facsimiles of old Ordnance Survey maps. Cannot view maps online but can see index diagrams.

    The Book of Curiosities of the Sciences and Marvels for the Eyes. Digital version of this medieval Arabic treatise on the depiction of the Heavens and the Earth that was acquired by the Bodleian Library in 2002.

    British Historic Towns Atlas. Text and maps of some volumes (including Cambridge) are available to view as PDFs.

    British History Online. Six inch (1:10,560) Ordnance Survey County Series maps for Great Britain. Published 1844-1899. 25 inch (1:2,500) Ordnance Survey maps for some large cities. The Ordnance Survey maps can searched by keyword, title or postcode. Also other historical maps, mostly of London, and the 7th, 1848, edition of Samuel Lewis' Topographical dictionary of England.

    Broer Map Library historic map index (search engine). An index to many of the largest collections of online digital historic maps with a search engine to help users find online historic maps that users can view online.

    Cambridge Antiquarian Society website has images of maps of Cambridge from the 16th to 20th centuries.

    Caribmap. Images of Caribbean maps printed since the early 16th century including modern topographic maps.

    Cartographic Images. Images of maps from 6,200 B.C. to 1800.

    CartoMundi. A collaborative project producing a union catalogue of maps and plans of all parts of the world though originally concentrating on Mediterranean countries. Includes written descriptions of maps and map series, graphic indexes and, in the Digital Map Library section, some map images.

    Catalonia - Map Library Digital Collections. Maps of Catalonia, Spain and other parts of the world.

    David Rumsey Collection. Extensive collection of scanned images of historic maps which may be reproduced and transmitted for non-commercial use. If you use the MapRank Search option, as you can zoom into your area of interest on the map, thumbnails of maps covering that area appear on the right-hand side.

    Devon - Printed Maps of Devon. Internet version of the revised second edition of The Printed Maps of Devon: county maps 1575-1837 by Francis Bennett and Kit Batten [CUL classmark S696.b.99.138]

    Digimap. Online service run by EDINA that delivers Ordnance Survey Map Data to UK Tertiary Education. The data is available either for download to use with appropriate application software such as GIS or CAD, or as maps generated by Digimap online. You need to be a registered user to progress beyond the general information pages. Since May 2005 Digimap has included historic as well as current Ordnance Survey map data. Click here for more information on subscribing to Digimap at Cambridge University.

    Digital Archives Association. Produces high resolution images of historical maps on CD-ROM.

    Digital Wisdom Inc. Antique Maps of the World on CD-ROM.

    Dudley Knox Library Naval Postgraduate School. Lots of useful links especially to military maps. Many online maps.

    English Jurisdictions 1851. Displays boundaries of different types for administrative units of 1851. Hosted by the Family Search website.

    Europeana Explore the digital resources of Europe's museums, libraries, archives and audio-visual collections. Includes maps.

    Faden's Map of Norfolk - digitally redrawn. View compressed images online or order a printed copy [CUL's copy is atMaps.aa.20.G.13-19]. Tom Williamson and Andrew Macnair have also written a book on the map [CUL classmark: S696.c.201.17].

    France - Geoportal. Online mapping facility including modern and historic mapping.

    Game of Goose - Giochi dell'Oca. Some of the printed board games shown on this site have a cartographic base.

    Genmaps [links to Internet Archive wayback machine]. Old maps of the counties of England, Wales and Scotland.

    German World War II Captured maps. UC Berkeley Earth Sciences & Map Library's digitized collection of maps captured from the German military during World War II.

    Geologic Atlas of the United States. Published by USGS between 1894 and 1945.

    GeoWeb. Collection of over 29,000 cartographic and graphic images, with bibliographical details, available either in low resolution or high resolution with a digital watermark from the Biblioteca Nazionale Marciana, Venice. There is also a list of their manuscript maps.

    Gough Map. A zoomable, panable digital version of the Gough Map - which is believed to date from around 1360 - that is fully searchable and browseable by place name (current and medieval), and also by geographical features. Information regarding a location's geographical appearance, etymology, appearance on earlier maps, and much, much more is also revealed. Includes a series of essays.

    Hereford Mappa Mundi. Excellent images with many ways to eplore the map.

    Heritage Cartography. 19th century British town plans usually redrawn from Ordnance Survey maps. Limited viewing possible on website from which copies can be purchased.

    Historic Cities. Maps, literature, documents, books and other relevant material concerning the past, present and future of historic cities.

    Historic County Borders Project. The project is digitising the borders of the historic counties of the United Kingdom at a scale of 1:100000 and making them available for public and commercial use. Includes a downloadable file containing all boundary data. [Note that county borders have changed over time].

    Holy Land Maps. Maps from the Eran Laor Collection.

    Ireland - Down Survey Project. Taken in the years 1656-1658, the Down Survey of Ireland is the first ever detailed land survey on a national scale anywhere in the world. Copies of these maps have survived in dozens of libraries and archives throughout Ireland and Britain, as well as in the National Library of France. This Project has brought together for the first time in over 300 years all the surviving maps, digitised them and made them available as a public online resource.

    Ireland - Griffith's Valuation. Ireland's Valuation Office conducted its first survey of property ownership in Ireland from 1847 to 1864. This survey became known as "Griffith's Valuation" after Richard Griffith who was the Director of the Office at that time. It is one of the most important surviving 19th century genealogical sources. The survey was used to determine the amount of tax each person should pay towards the support of the poor within their poor law union. This involved determining the value of all privately held lands and buildings in rural as well as urban areas to figure the rate at which each unit of property could be rented year after year. The resulting survey was arranged by barony and civil parish with an index to the townlands appearing in each volume. On the website, identify occupants and display the maps.

    Ireland - Heritagemaps.ie. Allows you to look at a wide range of built and natural heritage data sets in map form, much of which have never been accessible to the public before.

    Ireland - Northern Ireland Place-Name Project - Placenames NI. Search for a place names and also for modern and historic maps from the 1830s. This is an ongoing project.

    Ireland - Ordnance Survey Ireland, GeoHive. Access to historic digitised maps from Ordnance Survey Ireland published 1837-1913, plus recent aerial photographs and street map. Excludes Northern Ireland. Includes access to Lewis' 'Topographical Dictionary of Ireland' - a gazetteer - published in 1837.

    Ireland - Historic Map Viewer. PRONI and Land & Property Services have worked together to digitise and make available a range of historical Ordnance Survey of Northern Ireland (OSNI) maps.

    Ireland - UCD Ireland. LibGuide with links to online maps of Ireland, including county and town maps.

    Ireland - Valuation Revision Books. On the PRONI website. Fully searchable placename index to the Valuation Revision Books (VAL/12/B) covering counties Antrim, Armagh, Down, Fermanagh, Londonderry and Tyrone between the years 1864 to 1933. In total, c.3,900 volumes were digitally captured, with over 440,000 images now available to view online. No maps.

    Japan - Cortazzi Map Collection. Housed in the Sainsbury Institute for the Study of Japanese Arts and Cultures in Norwich.

    Lincs to the Past. Integrated catalogues from Lincolnshire Archives, Tennyson Research Centre, libraries, museums and the Historic Environment Record, together with online exhibitions highlighting collections, learning resources, and more than 500,000 images, documenting thousands of years of Lincolnshire history. Digitised documents include parish registers, probate inventories and maps.

    London Maps:

    Maphist.com. Open information project for Map History. Includes images of maps.

    MapRef. An online source on non-printed reference material - including images - on the subject of historical maps & cartography.

    Mapseeker. Reproductions of historical maps for purchase as prints, jigsaws, etc. Includes many Collins Bartholomew maps.

    Maps of the Past. "The Web’s Leading Source of Historical Map Prints". Images of old maps of which they have copies to sell. Many of USA.

    National Library of Scotland. The extensive online collection of maps of Scotland is being increasingly augmented by maps of other areas including six-inch Ordnance Survey maps of England, Wales and Scotland, and World War I trench maps.

    Netherlands - National Atlas. Internet version of the printed second edition and a trial version of the interactive third edition.

    Network Rail Virtual Archive. Includes drawings by Isambard Kingdom Brunel, blueprints by Robert Stephenson and designs by Joseph Locke, William Henry Barlow and others.

    New Landscapes: Enclosure in Berkshire. Maps and land awards on this site show the process of enclosing the common fields of the county of Berkshire between 1738 and 1883. Lots of background information on enclosure.

    New Popular Edition Maps. 1-inch Ordnance Survey series from the 1940s (or thereabouts), making it the most complete and recent out-of-copyright mapping. Has a postcode-collecting interface.

    Norman B. Leventhal Map Center at the Boston Public Library. "Established to provide free worldwide public access to an extraordinary collection of more than 200,000 original historic maps and 5,000 atlases that will be integrated with the technologies of Geographic Information Systems through its programs, exhibits, lectures and website".

    oldaerialphotos.com. Historical UK aerial photography from the 40s to the 90s. Search for your area of interest by postcode, street name, city or grid reference. Photos are available for purchase BUT cannot see preview, even when you register.

    Old MapsOnline Portal. An easy-to-use gateway to historical maps in libraries around the world. Background information can be found at OldMapsOnline.org. - a research project which aims to develop software to assist in the management, manipulation and visualisation of historical map collections on the web. Provides free software and tutorials for online publishing of your scanned maps on your own hardware infrastructure - either as pre-rendered tiles (Zoomify) or in a dynamic form directly from your TIFF / JPEG2000 images. The software is open-source.

    old-maps.co.uk. County Series Ordnance Survey mapping online.

    Old Hampshire Mapped. Historical maps of Hampshire.

    Old Sussex Mapped. Historical maps of the County of Sussex.

    Ordnance Survey Books of Reference for Scotland, 1850s-1880s. 22 volumes of OS Books of Reference to the first edition 25 inch maps. For scans of the maps see the National Library of Scotland's website.

    Ordnance Survey Maps via the Charles CloseSociety Sheetfinder web page. Includes links to images of Old Series maps at the National Library of Australia (published between 1805 and 1873 click 'browse' or 'interactive map index') and New Series published 1864 to 1898 or use this clickable index provided by the Charles Close Society.

    Ordnance Survey Maps via the National Library of Scotland web site. Extensive collection of Ordnance Survey maps at all scales. Collection is continually expanding and includes non-OS mapping, especially for Scotland.

    Ordnance Survey Name Books for Scotland. These are available on the ScotlandsPlaces website. For more information click here.

    Ordnance Survey Name Books for England. Only books relating to the counties of Cumberland, Durham, Hampshire, Northumberland and Westmorland survived enemy action in 1940. These can be consulted at The National Archives.

    Osher Map Library. Plenty of map images and lots of other information too.

    Princeton University Library Digital Collections - Maps. Over 300,000 maps and charts, aerial photographs, and satellite images accessible online. The digital maps and geospatial data can be searched, browsed, viewed, and downloaded.

    Ryhiner Collection. Click on 'Visit Group'. Over 16,000 high resolution images: maps, town plans and topographical views from the 16th to the early 19th century. A printed description of the items in the collection, plus an index, can be found at CUL classmark S696.b.200.254-257.

    SABRE. Information on British and Irish roads. Includes scans of old maps, including Ordnance Survey and Bartholomew mapping.

    Scotland - National Library of Scotland. Extensive online collection of maps of Scotland (and elsewhere).

    Scotland - ScotlandsPeople Maps and Plans Search. Registration (free) required to use and view maps.

    S & N Genealogy Supplies. Plenty of cartographic CDs avaiable for purchase.

    UNESCO World Digital Library. Includes pictures of antiquarian maps as well as other illustrations.

    Virginia Company Archives: first Contacts and the Atlantic World. The Ferrar Papers, 1590-1790, from Magdalene College Cambridge. Includes maps. Available on campus without passwords and off-campus with a Raven ID and password (off-campus users should follow the link marked 'The UK Access Management Federation' and not Athens).

    Vision of Britain Through Time. An extensive site offering descriptive information on boundary changes as well as images of old maps, census data and travellers' tales.

    Warsaw Ghetto. Topography of Terror: maps of the Warsaw Ghetto.

    Wenceslaus Hollar Digital Collection. Featuring over 2500 of the prints of Wenceslaus Hollar (1607-1677) including maps, portraits and historical prints.

    Wojskowy Instytut Geograficzny 1919 - 1939 Map Archive. Non-commercial project with scans of maps and geographic materials published by the Wojskowy Instytut Geograficzny (WIG), Poland. Includes non-WIG mapping. The maps are mostly of Poland but maps of neighbouring areas are also included.


    How to aquire a topographical map of Britain? - Systèmes d'information géographique

    The Survey and Geomatics engineering diploma course was a chance to learn more about the science of Surveying and Mapping, so that what we learned directly touches our needs at work.

    Comprehensive session is an opportunity to develop skills and acquire sufficient knowledge about how to deal with hardware, software and spatial computer applications on Geomatics.

    I aspire to raise the Institute to provide advanced degrees such as Bachelor until I have another chance to continue my studies at the same Institute.

    During the study of the Survey and Geomatics engineering diploma course in the Institute of Topographic Sciences (ITS) you can learn a lot of things like reading a map and the stages of map production. You can also acquaint yourself with various survey devices, remote sensing and geographic information systems (GIS).

    The teamwork provides a productive study atmosphere where the field work with other students presents you the opportunity to learn how to deal with the exact survey instruments.

    Graduation project has provided us with an opportunity to learn how to collect, analyze data, develop and view results in writing and orally.

    I feel proud to be a student in the Institute of Topographic Sciences (ITS) and an alumni who earned the opportunity to obtain the Survey and Geomatics engineering diploma. It was a big advantage for me to master the use of survey instruments which dramatically increases my confidence in myself and my potentials.

    I like dealing with a qualified staff of lecturers who are able to communicate information to the student in easy and accessible methods.

    The Survey and Geomatics engineering diploma course is one of the most important in scientific and practical courses and is represents the beginning of our path towards specialization in Survey.

    This is a rare specialization conducted by the Institute of Topographic Sciences (ITS) and we had the opportunity to take advantage of purely thematic topics which comprises the course program.


    Voir la vidéo: GERLI JA CAMILLA TEEVAD LOKKE