Suite

Résultat inattendu convertissant un vecteur en raster dans GRASS 7.0.0

Résultat inattendu convertissant un vecteur en raster dans GRASS 7.0.0


Mon objectif est de créer un raster DEM dans GRASS 7.0.0 à partir d'un fichier de formes contenant des lignes de contour.

La table des attributs a un champ nommé QUOTE_INT contenant l'altitude sous forme d'entier.

J'ai commencé à importer le shapefile avec la commande v.in.ogr.

Ici, je suis bloqué car lorsque j'exécute la commande v.to.rast, j'obtiens un raster rempli de manière monochromatique au lieu d'un raster contenant les lignes de contour colorées en fonction de leur élévation.

Qu'est-ce que je fais mal?


J'ai trouvé le problème et je l'ai résolu. c'était lié à la résolution de la région (je pensais que l'unité de mesure pour le champ Résolution de grille 2D était le mètre et j'ai inséré la valeur 1 dans ce champ parce que je voulais que la région ait une résolution de 1 m, mais en imprimant la sortie, j'ai vu que le région n'avait qu'une seule cellule de cette façon… j'en ai donc déduit que l'unité de mesure de ce champ était le degré).

Je l'ai résolu en changeant le nombre de lignes et de colonnes de la région avant d'exécuter la commande v.to.rast.


Si vous postez la commande exacte que vous utilisez, elle devrait être :

v.à rast entrée= output=ctour_raster use=attr column=QUOTE_INT

Ensuite, utilisez le raster de contour dans r.surf.contour :

r.surf.contour input=ctour_raster output=dem

Pour plus d'options, vous pouvez lire cette page wiki


Suivez l'exemple du wiki GRASS.

Puisque vous obtenez un raster monochromatique, je suppose que vous devez appliquer r.colors. Vous pouvez utiliser par ex.srtmou alorsterraincomme code couleur. Voir aussi : http://grasswiki.osgeo.org/wiki/Color_tables


SIG GRASS 7.2.0

Une série de nouvelles fonctionnalités et de correctifs de stabilité, des améliorations manuelles et quelques traductions linguistiques ont été ajoutées.

La version GRASS GIS 7.2.0 fournit plus de 1900 correctifs et améliorations par rapport aux versions stables 7.0.x.

Nouveaux modules

    - Gère les cadres d'affichage sur le moniteur graphique de l'utilisateur - Affiche une légende vectorielle dans le cadre graphique actif - Le Data Catalog est un composant wxGUI pour parcourir, modifier et gérer les cartes GRASS - Rechercher un module SIG GRASS basé sur des mots-clés (recherche des descriptions ou des manuels ) - Calcule les lignes de flux 3D et l'accumulation de flux 3D - Calcule le gradient d'une carte raster 3D et génère des composants de gradient sous forme de trois cartes raster 3D - Application d'opérations temporelles et spatiales sur des jeux de données raster 3D espace-temps à l'aide d'une algèbre raster 3D temporelle - Application d'opérations temporelles et spatiales sur des jeux de données raster spatio-temporels à l'aide de l'algèbre raster temporelle - Produit un jeu de données vectorielles spatio-temporelles de contours spécifiés à partir d'un jeu de données raster spatio-temporel - Convertit un jeu de données raster spatio-temporel en un jeu de données vectorielles spatio-temporel - Échantillonnez un jeu de données raster spatio-temporel à des coordonnées de points vectoriels spécifiques et écrivez la sortie sur stdout en utilisant différentes mises en page - Appliquez des opérations temporelles et spatiales sur des ensembles de données vectorielles espace-temps en utilisant l'algèbre vectorielle temporelle - Décime un nuage de points - Exporte la carte vectorielle de points en tant que nuage de points
    - effectuer un binning 3D et des statistiques sur un nuage de points (il manque certaines fonctionnalités standard du module GRASS GIS)
  • v.in.pdal - importe des nuages ​​de points en tant que points vectoriels à l'aide de la bibliothèque PDAL et de ses filtres tels que la classification au sol (non inclus dans les binaires et les distributions)

Modules supprimés

  • v.krige supprimé de la distribution principale et déplacé vers les addons G7A:v.krige (voir #3136 pour plus de détails) en raison d'instabilités (). Sera réintroduit à l'avenir avec une meilleure implémentation - les contributeurs sont les bienvenus !

Modifications majeures des modules

    - nouvelle option pour spécifier la longueur et les unités, étiquette personnalisée possible (fait dans GSoC 2016) - option ajoutée pour afficher l'arrière-plan, afficher les ticks, plus de contrôle sur les étiquettes, titre ajouté, possibilité de passer en logarithmique (fait dans GSoC 2016) - rotation ajoutée option, plus de symboles disponibles (fait dans GSoC 2016) - Onglet Légende avec nombre d'options liées à la légende (icon_area pour représenter les zones dans la légende, icon_line pour représenter les lignes dans la légende, legend_label pour l'étiquette à afficher dans la légende, -l flag à faire ne rien afficher dans la légende) - Onglet Légende avec nombre d'options liées à la légende (icon_area pour représenter les zones dans la légende, icon_line pour représenter les lignes dans la légende, legend_title pour l'en-tête de la section dans la légende) - télécharge, compile et installe des modules en utilisant URL simplifiées vers GitHub, GitLab et services de référentiel similaires, répertoires locaux, fichiers ZIP et TAR distants et locaux et GRASS GIS Trac, ne nécessite plus Subversion ( svn ) pour les addons standard GRASS GIS (s'applique à Linu x, Mac OS X et autres systèmes avec environnement de construction), option svnurl renommée en url (svnurl peut toujours être utilisé)
    • option base_raster qui permet la conversion en valeurs Z du fichier LAS en hauteur au-dessus du sol à l'aide d'un raster d'altitude existant. De plus, avec -d, une base_raster est utilisée dans sa résolution native pour permettre d'effectuer des statistiques avec une résolution grossière tout en réduisant les hauteurs de point en utilisant la base_raster dans sa pleine résolution.
    • -j option qui permet l'utilisation des valeurs Z pour le filtrage des points, mais effectue une analyse statistique sur les valeurs d'intensité
    • intensité_range et intensité_échelle pour filtrer et modifier les valeurs d'intensité
    • option de fichier pour spécifier la liste des fichiers (chemins d'accès aux fichiers) dans un fichier texte (fusionne plusieurs fichiers LAS en entrée comme s'il s'agissait d'un seul fichier)
    • décimation de nuage de points (ignorer, conserver) et importation de sous-ensembles (décalage, limite)
    • masque vectoriel pour limiter l'importation à des zones données (mask, mask_layer, -i pour l'inversion de masque)

    Tous les modules d'affichage pour les cartes vectorielles, à savoir G72:d.vect et G72:d.vect.thematic, produisent désormais un fichier de légende avec des instructions pour G72:d.legend.vect si la variable d'environnement GRASS_LEGEND_FILE est spécifiée (appliquée dans l'interface graphique en arrière-plan , peut être utilisé directement dans la ligne de commande ou les scripts).

    Modifications mineures du module

      - décrire les flèches de la même manière que les barscales : fixe : éviter la boucle sans fin et sortir si l'approximation des coefficients de transmittance atmosphérique est instable (méthode DOS4) - ajouter le paramètre lambda de G7:r.resamp.bspline
      • -n indicateur pour définir la région en fonction du raster nouvellement créé (utile avec l'indicateur -e)
      • correction de bogue pour l'option de traitement à faible mémoire
      • correction de bogues pour les rasters extrêmement volumineux
      • -v pour importer n'utiliser que des points valides. C'est un changement de comportement. Auparavant, les points invalides étaient toujours ignorés. Le comportement a été supprimé en raison d'une définition peu claire du point invalide dans la bibliothèque libLAS. Aucun point invalide n'est filtré uniquement sur demande, ce qui le rend cohérent avec les autres filtres. Cependant, si des points invalides sont présents, l'utilisateur reçoit un message d'avertissement.
      • id_layer, return_layer, class_layer, rgb_layer pour stocker les attributs de point en tant que couches et catégories
      • -c indicateur pour ne pas ajouter d'identifiants uniques en tant que catégorie à chaque point. Plus de points que la limite du nombre de catégories peuvent être importés. Cela nécessite également moins d'espace sur le disque et de temps lors de l'importation.
      • améliorations générales pour gérer de grandes quantités de points
      • option zrange pour filtrer les points en fonction de la hauteur
      • -v pour n'utiliser que des points valides. C'est un changement de comportement. Auparavant, les points invalides étaient toujours ignorés. Le comportement a été supprimé en raison d'une définition peu claire du point non valide dans la bibliothèque libLAS. Aucun point invalide n'est filtré uniquement sur demande, ce qui le rend cohérent avec les autres filtres. Cependant, si des points invalides sont présents, l'utilisateur reçoit un message d'avertissement.

      Modifications de l'interface graphique

        + G7:d.mon : nouvelle implémentation multi-thread
      • nouvel onglet Données dans le gestionnaire de calques pour parcourir et modifier les emplacements et les jeux de cartes
        • supprimer, renommer et copier des cartes raster, raster 3D et vectorielles
        • ajouter une carte à afficher si elle provient du jeu de cartes actuel
        • changer de jeu de cartes
        • recherche par nom avec des expressions régulières
        • Couches de carte -> Couches, console de commande -> Console, modules de recherche -> Modules, shell Python -> Shell
        • ajouter plusieurs superpositions (légendes, barres d'échelle, flèches nord, texte)
        • nouvelle légende vectorielle
        • le texte est maintenant rendu avec G7:d.text au lieu de wxpython text
        • de nouvelles tables de couleurs perceptuellement uniformes : viridis et grass
        • la table de couleurs viridis est la nouvelle valeur par défaut remplacement de rainbow (gérer avec G7:r.colors)

        Modifications de PyGRASS

        Modifications de la bibliothèque

        • libraster : prise en charge des nouvelles méthodes de compression de données raster : NONE, ZLIB, LZ4, BZIP2. Aperçu:
          • Compression de carte raster définie par export GRASS_COMPRESSOR=XXX , avec XXX be
            • AUCUN (non compressé)
            • RLE (Encodage Run-Length générique d'octets uniques)
            • ZLIB (DEFLATE, bonne vitesse et compression)
              • avec les niveaux de compression zlib ( export GRASS_ZLIB_LEVEL=X ): -1..9 (-1 est la valeur par défaut qui est le niveau 6)
              • Remarques : le niveau ZLIB = 0 indique à ZLIB de copier les données telles quelles de la source à la destination. Dans le cas des cartes CELL, la rasterlib elle-même rognera alors toujours les octets de haut zéro avec trim_bytes(), ce qui peut déjà réduire considérablement la taille des données, mais ZLIB ne compressera pas les données.
              • Macro DEFAULT_COLOR_TABLE qui est un littéral de chaîne avec le nom de la table de couleurs par défaut
              • ajout des tables de couleurs viridis et grass à lib/gis/colors (visible dans G72:r.colors, G72:r3.colors et G72:v.colors)
              • la table des couleurs par défaut est passée d'arc-en-ciel à viridis

              Modifications de la projection cartographique

              • libproj : fichiers CSV obsolètes supprimés (les fichiers CSV de GDAL sont utilisés)
              • libproj : reconnaître NAD83(HARN) pour la correction NC du datum SIRGAS2000 ajouter des explications sur la gestion des datums
              • libgis/libproj: +donnée relative à SIRGAS 2000/EPSG:4674
              • libgis/libproj : + donnée S_JTSK
              • libproj : correction du mélange du nom de la projection et du nom du système de coordonnées

              Modifications de la portabilité

              • libiostream utilise des spécificateurs d'exception uniquement pour les versions C++ antérieures à C++11, il se compile donc avec C++98, C++11 et C++14 (macros de spécificateur d'exception dépendant de la version), G72:r.terraflow et G72:i .atcorr compile désormais avec C++11 et C++14 ainsi que le paramétrage strict de C++98 grâce aux modifications de libiostream est désormais conforme à clang++ et à la syntaxe stricte de C++11 (littéral de chaîne et syntaxe de combinaison de macros)
              MS Windows
                et G72:r.sim.sediment fonctionnent désormais avec plus de versions de MinGW et MS Windows grâce à une meilleure séparation bibliothèque-exécutable
            • Modules lidar fixes dans WinGRASS 64 bits (#2996)
            • Pages de manuel

              • Nouvel index graphique des fonctionnalités
              • Nouvelle page sur la base de données GRASS GIS qui étend les explications de Quickstart (helptext.html) dans le contexte de la base de données. est plus court et plus facile à naviguer car il ne renvoie pas à des sujets de moins de trois modules
              • Les pages de sujets renvoient au mot-clé correspondant à la fin de la liste (le lien envoyé ailleurs juste au début de la page était trompeur)
              • améliorations significatives de la documentation pour G72:r.in.lidar et G72:ps.map

              Mises à jour de la traduction des messages

              • Catalogue de messages mis à jour
              • Traduction lettone mise à jour
              • Traduction polonaise mise à jour

              Nouveaux modules complémentaires

              Nouveaux addons depuis GRASS GIS 7.0.0 (pour un total de plus de 230 addons GRASS GIS 7 à cette date !) :


              Vous êtes juste censé fournir à la méthode de prédiction le même tableau 2D, mais avec une valeur que vous souhaitez traiter (ou plus). En bref, vous pouvez simplement remplacer

              EDIT : Cette réponse est devenue populaire, alors j'ai pensé ajouter un peu plus d'explications sur le ML. La version courte : nous ne pouvons utiliser la prédiction que sur des données qui sont de la même dimensionnalité que les données d'entraînement ( X ).

              Dans l'exemple en question, nous donnons à l'ordinateur un tas de lignes en X (avec 2 valeurs chacune) et nous lui montrons les bonnes réponses en y . Lorsque nous voulons prédire en utilisant de nouvelles valeurs, notre programme attend la même chose - un groupe de rangées. Même si nous voulons le faire sur une seule ligne (avec deux valeurs), cette ligne doit faire partie d'un autre tableau.


              Résultat inattendu convertissant un vecteur en raster dans GRASS 7.0.0 - Systèmes d'Information Géographique

              Affichage 5 870 fichiers modifiés avec 1 818 011 ajouts et 0 suppressions.

              @@ -0,0 +1,327 @@
              GRASS GIS 6 Liste des auteurs
              ===========================

              $Date$


              De nombreuses personnes ont contribué à GRASS GIS. Sans aucun d'entre eux, le
              projet n'existerait pas dans sa forme actuelle.

              Les auteurs des programmes individuels sont énumérés à la fin de leur
              page de manuel dans les manuels d'utilisation de GRASS ou dans le code source. Pourtant,
              de nombreux auteurs de corrections de bogues et d'améliorations ainsi que des personnes qui
              ont travaillé sur la coordination, l'intégration, la traduction,
              la documentation et les tests ne sont pas mentionnés. Par conséquent, ce
              page est une tentative de remercier ceux qui ont contribué à GRASS
              développement.

              Permettez-nous de vous adresser à tous nos remerciements les plus cordiaux. Si tu
              contribué à GRASS à n'importe quel moment de son existence, merci de nous
              connaître votre nom et votre adresse e-mail afin que nous puissions ajouter votre nom.

              Les parties actives du programme ont des auteurs remontant aux années GRASS
              création en 1982. Veuillez consulter la liste des crédits GRASS 1.x - 5.0 à l'adresse :
              http://www.grass-gis.org/devel/grasscredits.html


              GRASS 6.0 était composé d'un tout nouveau code pour une grande partie du vecteur et
              sous-systèmes de gestion de bases de données. Le raster, l'affichage et la projection
              les sous-systèmes sont en grande partie directement hérités de GRASS 5.4 sans changement.
              Les sous-systèmes SIG, GUI et de construction de base sont un hybride d'ancien et de nouveau code.

              Ainsi, nous devons également remercier et créditer les membres du noyau 5.0
              l'équipe de développement, énumérée ci-dessous, car beaucoup sont toujours actifs dans le
              projet et GRASS 6 doit beaucoup de lui-même à la générosité de
              leurs esprits brillants.


              Les adresses e-mail ci-dessous ont été protégées contre les spams pour protéger les innocents
              ajoutez [email protected]" et "." au besoin.

              Une liste des contributeurs avec accès en écriture est disponible dans
              ./contributeurs.csv

              Une liste des contributeurs sans accès en écriture est disponible dans
              ./contributors_extra.csv

              Une liste de traducteurs est disponible dans
              ./translators.csv


              Nouvelles contributions spécifiques à GRASS 6.1 - 6.3 :
              -------------------------------------------------
              (travail en cours : veuillez compléter et corriger, cette liste peut être incomplète)

              Auteurs supplémentaires :
              NVIZ
              - ACS - Massimo Cuomo <m.cuomo sur acsys.it> : nouvelle navigation flythrough

              Interface graphique du module gis.m/tcltk :
              - Cedrik Shock <cedricpublic à shockfamily.net>

              Code source Système d'évaluation de la qualité
              - SOCCER Labs à l'Ecole Polytechnique de Montréal, Canada
              http://web.soccerlab.polymtl.ca/grass-evolution/grass-browsers/grass-index-en.html
              http://www.grass-gis.org/mailman/listinfo/grass-qa

              Mainteneur du bugtracker :
              Maciej "Maciek" Sieczka <werchowyna à epf.pl>

              Testeur utilisateur avancé :
              Maciej "Maciek" Sieczka <werchowyna at epf.pl>



              GRASS 5.7/6.0 : principaux auteurs du nouveau code source
              -------------------------------------------------

              Établissements :
              ITC-IRST, Trento, Italie Fourniture d'une structure Web et de diverses listes de diffusion
              Intevation GmbH, Allemagne fournissant CVS et Request Tracker
              Baylor University, USA Fourniture de la liste de diffusion des utilisateurs 1998-5/2006

              VECTEUR
              - Radim Blazek <blazek itc it> : développeur principal du moteur vectoriel
              - David D Gray : contributions du moteur vectoriel
              - modules : voir les auteurs individuels et ./contributors.csv

              DBMI
              - basé sur le code original de GRASS 5.0 (développeur inconnu, CERL ?)
              - Radim Blazek <blazek itc it> : développeur principal des améliorations 5.7
              - Alexander Shevlakov : pilotes et contributions sqlp
              - modules : voir les auteurs individuels et ./contributors.csv

              DGLib : mise en réseau vectorielle
              - Roberto Micarelli <mi ro iol it> : LIBDGL - bibliothèque de graphes pour le vecteur
              Analyse de réseau

              bibliothèque de FORMULAIRES
              - Radim Blazek <blazek itc it> : développeur principal

              RASTER
              - Modules : voir 5.4 auteurs ci-dessous + modules individuels
              - Intégration de modules raster : Markus Neteler <neteler itc it>
              - Prise en charge des fichiers volumineux (LFS) : Glynn Clements <glynn gclements.plus.com>
              - modules : voir les auteurs individuels et ./contributors.csv

              RASTER 3D
              - Bibliothèque Grid3D par CERL et GMSL/University of Illinois
              - Jaro Hofierka <hofierka géomodèle sk>
              - Helena Mitasova <hmitaso unity ncsu edu>
              - Alfonso Vitti <alfonso vitti ing unitn it> : corrections de bugs importants
              - Soeren Gebbert <soeren.gebbert gmx de> : corrections de bugs importants
              - modules : voir les auteurs individuels et ./contributors.csv

              PROJ
              - Intégré par Paul Kelly <paul-grass stjohnspoint co uk>

              NOUVELLE DOCUMENTATION :
              - documentation existante : voir 5.4 auteurs ci-dessous + modules individuels
              - Markus Neteler <neteler itc it>
              - Otto Dassau <dassau gdf-hanovre de>
              - M. Hamish Bowman <hamish.bowman otago ac nz>
              - Radim Blazek <blazek itc it>

              SITE INTERNET
              - Markus Neteler <neteler itc it> : installation et maintenance depuis 1998,
              tâches cron pour la mise à jour automatique, la migration PHP, les listes de diffusion, etc.
              - Scott Mitchell <smitch mac com> : contributions
              - M. Hamish Bowman <hamish.bowman otago ac nz> : contributions


              GRASS 6.0 - 6.2 contributeurs majeurs du projet
              ------------------------------------------

              INTÉGRATION DU PROJET
              - Markus Neteler <neteler itc it> : Coordination du projet GRASS
              - Radim Blazek <blazek itc it> : force motrice pour les améliorations vectorielles
              - M. Hamish Bowman <hamish.bowman otago ac nz> : assainissement général
              - Bernhard Reiter <bernhard intevation de> : Maintenir CVS, Bug-tracker

              SYSTÈME DE CONSTRUCTION
              - Eric Mitchell : développement de base
              - Paul Kelly <paul-grass stjohnspoint co uk> : réglage fin
              - Glynn Clements <glynn gclements plus com> : Assistance et conseil

              DOCUMENTATION
              - Nouveau moteur de documentation : Markus Neteler <neteler itc it>
              - Documentation de programmation/doxygen : Markus Neteler <neteler itc it>, Paolo Armani

              IHM graphique
              - Radim Blazek <blazek itc it> : auteur principal de d.m et v.digit
              - Michael Barton <michael.barton asu edu> : système de menu tcltkgrass
              réécriture partielle et intégration dans d.m
              - Prise en charge des polices FreeType multi-octets : équipe www.FOSS4G.org

              PORTABILITÉ DES CODES
              - Brad Douglas <rez sur touchofmadness.com> : diverses libs

              INTERNATIONALISATION
              - Intégration : Markus Neteler <neteler itc it>, basé sur l'initiative de www.FOSS4G.org :
              (S. Masumoto, V. Raghavan, S. Nonogaki, M. Neteler, T. Nemoto, T. Mori, M. Niwa,
              A. Hagiwara et N. Hattori)
              - Prise en charge du texte multi-octets : membres FOSS4G, voir http://www.foss4g.org
              - Traducteurs : Il y en a autant à remercier qu'il y a de langues à parler
              - Arabe : Dr Alaa Masoud
              - Chinois : Zhang Jun
              - Tchèques : Martin Landa, Jachym Cepicky, Michal Bil, Radim Blazek
              - Allemand : Stephan Holl
              - Français : Emmanuel Saracco, Daniel Calvelo, Laurent Courty
              - Italiens : Maurizio Napolitano, Luciano Montanaro, Lorenzo Moretti
              - Japonais : Susumu Nonogaki
              - Polonais : Artur Niecior
              - Russe : Alexandre Chevlakov
              - Slovénie : Miha Staut
              - Espagnol : el bueno (manzano_jm), Luis Izquierdo, Daniel Calvelo
              - Turc : Aras.Gor.O Yalcin Yilmaz
              - Vietnamien : Tran Van Anh, Bui Huu Manh (Mystus vittatus)

              NVIZ
              - Radim Blazek <blazek itc it> : prise en charge des vecteurs vectoriels et 3D mis à jour
              - Bob Covill <bcovill tekmap ns ca> : améliorations de base
              - Helena Mitasova <hmitaso unity ncsu edu> : Supervision du support de volume 3D
              - Jaro Hofierka <hofierka geomodel sk> : supervision du support de volume 3D
              - Tomas Paudits : Implémentation du support de volume 3D

              REMERCIEMENT SPÉCIAL:
              - Frank Warmerdam <warmerdam pobox com> : pour la rédaction et la maintenance des
              bibliothèques essentielles GDAL et OGR ainsi que PROJ4, GeoTIFF, etc etc.
              Il joue un rôle clé dans l'interopérabilité des SIG (gratuits).


              De plus, nous devons remercier ceux qui ont emballé GRASS 6 dans le
              des packages binaires faciles à installer qui sont à la pointe des utilisateurs'
              expérience logicielle.

              Linux (générique) : Markus Neteler <neteler itc it>
              Linux (Debian) : projet DebianGIS <pkg-grass-devel lists.alioth.debian.org>
              Linux (SuSE) : GDF Hannover bR, voir http://www.gdf-hannover.de
              Mac OS/X : Lorenzo Moretti <lorenzo.moretti bologne enea it>
              Jeshua Lacock <jeshua OpenOSX com>
              MS-Windows/Cygwin : Huidae Cho <grass4u gmail com>


              Liste des auteurs GRASS GIS 5.4
              -------------------------

              Veuillez également consulter la liste des crédits GRASS 1.x-5.0 à l'adresse :
              http://www.grass-gis.org/devel/grasscredits.html

              S'il nous est impossible de donner crédit à tout le monde (passé
              et présent) qui a contribué à GRASS, ce qui suit est le
              liste officielle incomplète pour GRASS 5.0-5.4 :

              Établissements :
              ITC-IRST, Trento, Italie Fourniture d'une structure Web et de diverses listes de diffusion
              Intevation GmbH, Allemagne fournissant CVS et Request Tracker
              Baylor University, USA Fourniture de la liste de diffusion des utilisateurs 1998-5/2006


              Équipe principale de GRASS 5 (la plupart ont un accès en écriture CVS) :
              Michael Barton <michael.barton asu edu> (menus tcltkgrass)
              Roger Bivand <Roger.Bivand nhh.no> (langage statistique "R"
              Support)
              Radim Blazek <blazek itc.it> (prise en charge du SGBD, ps.map, d.dm)
              Hamish Bowman <hamish.bowman otago.ac.nz> (ps.map, display, rasters, . )
              Huidae Cho <grass4u gmail.com> (FreeType,r.topmodel,r.topidx, ..)
              Glynn Clements <glynn gclements.plus.com> (Portabilité du code, . )
              Bob Covill <bcovill tekmap.ns.ca> (formats d'exportation NVIZ,
              r.in|out.bin)
              Jaro Hofierka <hofierka geomodel.sk> (port NVIZ, grid3D et associés)
              Paul Kelly <paul-grass stjohnspoint.co.uk> (PROJ4, datum trafo, IRIX . )
              Lubos Mitas <lmitas ncsa.uiuc.edu> (spline multivariée
              interpolation (RST)
              et modélisation de l'érosion)
              Helena Mitasova <hmitaso unity.ncsu.edu> (modules d'interpolation, NVIZ,
              G3D, modélisation de l'érosion)
              Eric G. Miller <egm2 jps.net> (format des sites, nouvel autoconf
              système, corrections de bugs, etc.)
              Roger S. Miller <rgrmill rt66.com> (modules raster, r.drain, etc.)
              Markus Neteler <neteler itc.it> (coordination GRASS 5, this&that . )
              Bernhard Reiter <bernhard intevation.de> (Licence, CVS, corrections de bugs, RT)
              Alexander Shevlakov <sixote yahoo.com> (interface PostgreSQL/GRASS)
              Mike Thomas <miketh brisbane.paradigmgeo.com> (pilote Windows générique)
              Jan-Oliver Wagner <jan intevation.de> (support XML,
              Descriptif des modules)
              Frank Warmerdam <warmerdam pobox.com> (GDAL, mise en œuvre de SHAPE,
              nouvelle bibliothèque GRASS I/O)
              Michel Wurtz <mw teledetection.fr> (support ESRI E00)


              Anciens programmeurs (GRASS 5.0) :
              Andrea Aime <aaime comune.modena.it> (modules raster/vecteur)
              Carl Anderson <candrsn mindspring.com> (prise en charge de XDRIVER)
              Malcolm Blue <mblue nb.sympatico.ca> (port Windows NT/Cygnus)
              Jacques Bouchard <bouchard onera.fr> (tcltkgrass, corrections de bugs)
              David D. Gray <ddgray armadce.demon.co.uk> (Vector, prise en charge SQL)
              Justin Hickey <jhickey hpcc.nectec.or.th> (initialisation GRASS,
              nouvelle gestion des variables d'environnement, SGI)
              John Huddleston <jhudd lamar.colostate.edu> (port Windows NT/Cygnus)
              Bill Hughes <bhughes grasshoppernet.com> (conformité 64 bits)
              Andreas Lange <Andreas.Lange Rhein-Main.de> (conformité SGI/Irix,
              Prise en charge du projet/données)
              Brook Milligan <brook trillium.NMSU.Edu> (implémentation initiale de l'autoconf)
              Phisan Santitamnont <fsvpss eng.chula.ac.th> (compilation Linux initiale
              de 4.2.1, corrections de bogues)

              Contributions significatives (très incomplètes, veuillez ajouter) :
              Angus Carr <apcarr flash.lakeheadu.ca> (ERDAS LAN)
              Eric Mitchell <emitchell altaira com> (nouveau système Makefile 5.1)
              Pierre de Mouveaux <pierre polaris-technologies.com> (NVIZ, d.layers)
              Job Spijker <spijker geo uu.nl> (v.bubble)
              Laura Toma <ltoma bowdoin edu> (r.terraflow)
              Philip Warner <pjw rime com.au> (nettoyage du code NVIZ)
              David B. Satnik et Ali R. Vali (i.fft)

              Contributions supplémentaires au projet (très incomplètes, veuillez ajouter) :
              Florian Goessmann <florian wallweg39 de>
              Scott Mitchell <smitch mac com>
              Martin Wegmann <wegmann biozentrum uni-wuerzburg.de>

              Assistance aux anciens utilisateurs (GRASS 5.0) :
              Edward Zarecky <Edward_Zarecky baylor.edu> (assistance aux utilisateurs)
              Lisa Zygo <Lisa_Zygo baylor.edu> (assistance aux utilisateurs, manuels GRASS)

              Ancien développement GRASS 4.2.1 :
              Université de Hanovre/Géographie physique et écologie du paysage
              Markus Neteler <neteler geog.uni-hannover.de> (coordination GRASS 4.2.1)

              Ancien développement GRASS 4.2.0 :
              Centre de recherche appliquée géographique et spatiale
              Bruce Byars <Bruce_Byars baylor.edu> (coordination GRASS 4.2.0)

              Ancien développement GRASS 4 (1984 à 1995) :
              Laboratoires de recherche en génie de la construction de l'armée américaine (CERL)
              Jim Westervelt, Michael Shapiro, Chris Rewerts, Robert Lozar, David Gerdes, .
              Voir : http://www.grass-gis.org/devel/grasscredits.html

              Anciens établissements
              - Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, États-Unis
              Helena Mitasova <hmitaso unity.ncsu.edu> (modules d'interpolation, NVIZ, G3D)
              William Brown <brown gis.uiuc.edu> (bibliothèques, modules d'interpolation,
              NVIZ, G3D)

              - National Center for Supercomputing Applications, États-Unis
              Lubos Mitas (interpolation spline multivariée (RST) et modélisation de l'érosion)

              - Centre de calcul haute performance, Thaïlande
              Centre national d'électronique et de technologie informatique
              Bangkok, Thaïlande

              - Baylor University : Hébergement de la liste de diffusion des utilisateurs, 1998-5/2006


              Contact:

              Équipe de développement GRASS
              c/o M. Neteler
              Fondazione Mach - Centre d'écologie alpine
              38100 Viote del Monte Bondone (Trente)
              Italie
              e-mail : neteler AT cealp.it

              Internet : http://www.grass-gis.org/ (site principal)
              http://grass.ibiblio.org/ (miroir)
              http://www.grass-gis.org/mirrors.php (liste des miroirs)

              avec un réseau de distribution mondial.
              @@ -0,0 +1,58 @@
              ÉVOLUTION DE GRASS 6 par rapport à GRASS 5

              * Nouveau moteur vectoriel (géométrie) :
              o Prise en charge des vecteurs 2D/3D (voir capture d'écran) (dessins CAO,
              TIN), visualisation prise en charge dans NVIZ
              o multiformat - également une carte virtuelle prise en charge à partir de l'externe
              sources de données (fichier SHAPE, PostGIS) sans avoir besoin de données
              conversion (via la bibliothèque OGR avec 'v.external')
              Exporter/Importer vers PostGIS
              o construction d'index spatial à la volée - 'v.build' (était :
              v.support) considérablement accéléré
              o index de catégorie pour accélérer les requêtes d'attributs

              * Interface de gestion de base de données (attributs) :
              o Stockage des attributs dans le SGBD pour la compatibilité avec l'industrie
              standards (interface basée sur SQL pour PostgreSQL, mySQL, ODBC, dBase)
              o multiattribute - attributs enregistrés dans les fichiers dBase (par défaut)
              ou enregistré dans un SGBD externe
              o multicouche - les caractéristiques d'un vecteur peuvent représenter un ou
              plusieurs couches et peut être lié à un ou plusieurs
              les tables
              o bibliothèque de formulaires implémentée pour des boîtes de dialogue de requête conviviales
              o Systèmes de référence linéaire pris en charge (LRS, encore à intégrer)

              * Applications/Divers :
              o Requêtes/sélections/extractions SQL prises en charge par les modules vectoriels
              o la mise à jour interactive des attributs est prise en charge via le
              bibliothèque de formulaires (d.what.vect permet de modifier directement le
              attributs attachés)
              o Analyse de réseau vectoriel : Chemin le plus court, Vendeur itinérant
              (aller-retour), Allocation des sources (sous-réseaux), Minimum
              Arbres de Steiner (connexions en étoile) et isodistances (de
              centres) (par exemple, chemin le plus court, voir capture d'écran) - basé sur
              DGLIB (Directed Graph Library), les coûts peuvent être affectés à la fois
              aux nœuds et aux arcs (et aussi différents dans les deux sens de
              une ligne vectorielle)
              o nouveau v.digit avec GUI (capture d'écran)
              o importation et exportation de tout format vectoriel pris en charge par OGR
              (Shapefile, TIGER, MapInfo et GML2, PostGIS et DGN)
              o GUI généré sur le runtime et le gestionnaire d'affichage (captures d'écran)
              o i18n : prise en charge de plusieurs langues (messages partiellement
              indiqué et traduit)
              o plusieurs sessions GRASS : un utilisateur peut démarrer plusieurs sessions à la fois

              * Interopérabilité
              o L'interopérabilité des données raster et vectorielles est assurée par
              les bibliothèques GDAL/OGR qui implémentent les interfaces vers l'OGC
              normes et formats de données SIG courants

              * Visualisation des volumes
              o NVIZ prend désormais en charge la visualisation du volume (voxel)
              o Exportation VTK

              * Prise en charge de fichiers volumineux pour les cartes raster (expérimental !)
              o GRASS 6.0 prend en charge expérimentalement la lecture et l'écriture
              fichiers volumineux (> 2 Go, prise en charge LFS)

              * Manuel du programmeur intégré au code source (doxygen)

              Oups, quelque chose s'est mal passé. Réessayez

              0 commentaires sur commit db49180

              Vous ne pouvez pas effectuer cette action pour le moment.

              Vous vous êtes connecté avec un autre onglet ou une autre fenêtre. Recharger pour rafraîchir votre session. Vous vous êtes déconnecté dans un autre onglet ou une autre fenêtre. Recharger pour rafraîchir votre session.


              Texte flou dans une image PNG convertie à partir de PDF via TikZ et un package autonome

              J'ai un problème pour convertir une image PDF générée par pdflatex en image PNG à l'aide du package autonome.

              Le rendu pixelisé du texte dans l'image convertie (PDF->PS->PNG via gs et ImageMagick ?) est terriblement flou et de qualité inférieure (netteté, netteté, etc.)

              J'ai consulté ces messages StackExchange :

              et été guidé dans la configuration de mon flux de travail par le manuel du package autonome. Mais après un ajustement expérimental considérable des différents paramètres de conversion dans le code ci-dessous, je n'ai pas pu améliorer la qualité de l'image PNG produite.

              Un échantillon des paramètres avec lesquels j'ai joué:

              • densité (augmenter le dpi)
              • taille (augmenter/diminuer les dimensions)
              • les dimensions largeur/hauteur de l'image TikZ (aucun optimum trouvé, mais si elle est trop petite, la largeur de l'image PNG n'est pas égale à celle spécifiée parmi les paramètres de classe de document)
              • en utilisant l'option command=<>, j'ai également joué avec des options telles que -quality et - set colorspace RVB (même si je ne savais pas vraiment ce que je faisais ici)

              Une autre approche que j'ai adoptée consiste à essayer de définir les dimensions de largeur et de hauteur de l'image TikZ (en cm) de manière à ce qu'elles correspondent aux dimensions de conversion données parmi les paramètres de classe de document (à l'aide d'un convertisseur dpi + pixels -> cm).

              Rien de tout cela n'a fonctionné ! Ainsi, toute aide pour la conversion de PDF en PNG à l'aide du package autonome qui préserve la netteté et la netteté du texte rendu dans l'image serait extrêmement appréciée.

              Pour référence, les versions des différents systèmes/applications que j'utilise sont :


              Mots clés

              Claude Schmit est doctorant au Département de géographie de l'Université catholique de Louvain, Belgique. Il est diplômé en sciences géographiques. Membre du Laboratoire SIG et Changement Environnemental depuis 2001, il a participé au projet ACCELERATES pour la Commission Européenne. Ses recherches de thèse portent sur les techniques SIG appliquées aux problèmes de données spatiales dans l'analyse et la modélisation de l'utilisation des terres agricoles.

              Mark D.A. Rounsevell est professeur de géographie à l'Université catholique de Louvain et responsable du Laboratoire SIG et changements environnementaux. Il a des intérêts de recherche sur les effets des changements environnementaux et politiques sur les systèmes d'utilisation des terres, en particulier dans les zones rurales et périurbaines. Il a participé à plusieurs projets pour la Commission européenne et l'Agence européenne pour l'environnement, tels que ACCELERATES (en tant que coordinateur), ATEAM, VISTA, FRAGILE et PRELUDE, qui ont développé des approches de modélisation spatiale pour l'évaluation du changement d'affectation des terres et/ou ont dérivé futurs scénarios de changement socio-économique et d'utilisation des terres, en utilisant des approches participatives. Il a contribué en tant qu'auteur principal aux deuxième, troisième et quatrième rapports d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) et au projet international LUCC (Land Use and land Cover Change).

              Isabelle La Jeunesse a obtenu son Diplôme de Docteur en Environnement Marin et Continental de l'Université d'Orléans en 2001. Elle a consacré sa thèse, financée par l'Ifremer, à démontrer l'implication des activités humaines dans la diminution des concentrations de phosphate dans l'étang de Thau (Méditerranée, France) . De 2001 à 2003, elle a été assistante de recherche au département de géographie de l'Université catholique de Louvain (Belgique) pour participer au projet MULINO EU. Depuis 2003, elle est maître de conférences au Département de géographie de l'Université d'Angers (France).


              2 réponses 2

              Très court : les niveaux sont l'entrée, les étiquettes sont la sortie dans la fonction factor(). Un facteur n'a qu'un attribut de niveau, qui est défini par l'argument labels dans la fonction factor(). Ceci est différent du concept d'étiquettes dans les progiciels statistiques comme SPSS, et peut être déroutant au début.

              Ce que tu fais dans cette ligne de code

              dit à R qu'il existe un vecteur df$f

              • que vous voulez transformer en facteur,
              • dans lequel les différents niveaux sont codés comme a, b et c
              • et pour lequel vous souhaitez que les niveaux soient étiquetés comme Traitement A, etc.

              La fonction de facteur recherchera les valeurs a, b et c, les convertira en classes de facteurs numériques et ajoutera les valeurs d'étiquette à l'attribut de niveau du facteur. Cet attribut est utilisé pour convertir les valeurs numériques internes en étiquettes correctes. Mais comme vous le voyez, il n'y a pas d'attribut label.


              Abstrait

              L'îlot de chaleur urbain (ICU) est un problème croissant dans les zones bâties, entraînant une augmentation des températures, de la pollution de l'air et de la consommation d'énergie. Cet article explore les déterminants urbains de l'UHI, en utilisant des informations urbaines bidimensionnelles (2-D) et tridimensionnelles (3-D) comme données d'entrée pour les modèles statistiques spatiaux. The research involves: (a) estimating land surface temperatures, using satellite images, (b) developing a 3-D city model with LiDAR data, (c) generating urban parameters with 2-D/3-D geospatial information, and (d) conducting spatial regression analyses. The data are captured over three grids of square cells – 480 m, 240 m, and 120 m – and characterize the center of Columbus, Ohio. The results show that solar radiations, open spaces, vegetation, building roof-top areas, and water strongly impact surface temperatures, and that spatial regressions are necessary to capture neighboring effects. The best regression is obtained with the general spatial model (GSM), which is then used to simulate the temperature effects of different greening scenarios (green roofs, greened parking and vacant lots, vegetation densification) in the center of Columbus. The results demonstrate the potential of such models to mitigate the UHI through design and land-use policies.


              These errors mean that the R code you are trying to run or source is not syntactically correct. That is, you have a typo.

              To fix the problem, read the error message carefully. The code provided in the error message shows where R thinks that the problem is. Find that line in your original code, and look for the typo.

              Prophylactic measures to prevent you getting the error again

              The best way to avoid syntactic errors is to write stylish code. That way, when you mistype things, the problem will be easier to spot. There are many R style guides linked from the SO R tag info page. You can also use the formatR package to automatically format your code into something more readable. In RStudio, the keyboard shortcut CTRL + SHIFT + A will reformat your code.

              Consider using an IDE or text editor that highlights matching parentheses and braces, and shows strings and numbers in different colours.

              Common syntactic mistakes that generate these errors

              Mismatched parentheses, braces or brackets

              If you have nested parentheses, braces or brackets it is very easy to close them one too many or too few times.

              Manquant * when doing multiplication

              This is a common mistake by mathematicians.

              Not wrapping if, for, or return values in parentheses

              This is a common mistake by MATLAB users. In R, if , for , return , etc., are functions, so you need to wrap their contents in parentheses.

              Not using multiple lines for code

              Trying to write multiple expressions on a single line, without separating them by semicolons causes R to fail, as well as making your code harder to read.

              else starting on a new line

              In an if - else statement, the keyword else must appear on the same line as the end of the if block.

              = instead of ==

              = is used for assignment and giving values to function arguments. == tests two values for equality.

              Not quoting file paths

              File paths are just strings. They need to be wrapped in double or single quotes.

              Quotes inside strings

              This is a common problem when trying to pass quoted values to the shell via system , or creating quoted xPath or sql queries.

              Double quotes inside a double quoted string need to be escaped. Likewise, single quotes inside a single quoted string need to be escaped. Alternatively, you can use single quotes inside a double quoted string without escaping, and vice versa.

              Using curly quotes

              So-called "smart" quotes are not so smart for R programming.

              Using non-standard variable names without backquotes

              ?make.names describes what constitutes a valid variable name. If you create a non-valid variable name (using assign , perhaps), then you need to access it with backquotes,

              This also applies to column names in data frames created with check.names = FALSE .

              It also applies when passing operators and other special values to functions. For example, looking up help on %in% .

              Sourcing non-R code

              The source function runs R code from a file. It will break if you try to use it to read in your data. Probably you want read.table .

              Corrupted RStudio desktop file

              RStudio users have reported erroneous source errors due to a corrupted .rstudio-desktop file. These reports only occurred around March 2014, so it is possibly an issue with a specific version of the IDE. RStudio can be reset using the instructions on the support page.

              Using expression without paste in mathematical plot annotations

              When trying to create mathematical labels or titles in plots, the expression created must be a syntactically valid mathematical expression as described on the ?plotmath page. Otherwise the contents should be contained inside a call to paste.


              LAStools¶

              To use LAStools in QGIS, you need to download and install LAStools on your computer and install the LAStools plugin (available from the official repository) in QGIS.

              On Linux platforms, you will need Wine to be able to run some of the tools.

              LAStools is activated and configured in the Processing options ( Settings ‣ Options , Processing tab, Providers‣ LAStools ), where you can specify the location of LAStools ( LAStools folder ) and Wine ( Wine folder ). On Ubuntu, the default Wine folder is /usr/bin .

              © Copyright 2002-now, QGIS project Last updated on Jun 05, 2020 16:39.


              Voir la vidéo: An Introduction to GRASS GIS