Suite

Impossible d'imprimer la couche d'entités à partir de mon ArcGIS Server

Impossible d'imprimer la couche d'entités à partir de mon ArcGIS Server


ÉDITER :

J'ai remplacé l'url de mon serveur arcgis par l'adresse IP et tout a fonctionné. C'était probablement un problème avec l'adaptateur Web.

J'essaie d'imprimer une carte que j'ai créée avec ArcGIS Server 10.2 et l'API javascript ArcGIS. Si je supprime les couches d'ArcGIS Server, cela fonctionne (avec le fond de carte ESRI)

Le problème est que j'obtiens toujours une erreur (code : 400, message : "Impossible de terminer l'opération.", détails : Array[1], log : undefined, httpCode : 400).

qui est plus précisément -->

Impossible de terminer l'opération. Erreur d'exécution de l'outil. : Couche « graphicsLayer8 » : Échec de la création de la couche à partir du service sur http://MYSERVER.com/arcgis/rest/services/Tests/MyFirstMapService/MapServer/2. Couche "graphicsLayer9" : échec de la création de la couche à partir du service sur http://MYSERVER.com/arcgis/rest/services/Tests/MyFirstMapService/MapServer/2. Couche « graphicsLayer10 » : Échec de la création de la couche à partir du service sur http://MYSERVER.com/arcgis/rest/services/Tests/MyFirstMapService/MapServer/0. Échec de l'exécution (Exporter la carte Web). Échec de l'exécution (Tâche d'exportation de carte Web).

J'obtiens l'erreur si j'essaye de le faire via mon serveur web ou directement depuis ArcGIS Server en faisant :

http://MYSERVER.com/arcgis/rest/services/Utilities/PrintingTools/GPServer/Export%20Web%20Map%20Task/execute?Web_Map_as_JSON=%7B%22mapOptions%22%3A%7B%22showAttribution%22%3Atrue%2C %22étendue%22%3A%7B%22xmin%22%3A-9023064.378303602%2C%22ymin%22%3A5567074.228631147%2C%22xmax%22%3A-6082990.5223433655%2C%22ymax%22%3A7675513.216848888%2C%22référence spatiale %22%3A%7B%22wkid%22%3A102100%7D%7D%2C%22spatialReference%22%3A%7B%22wkid%22%3A102100%7D%2C%22scale%22%3A9244648.868617998%7D%2C%22operationalLayers %22%3A%5B%7B%22id%22%3A%22couche0%22%2C%22titre%22%3A%22couche0%22%2C%22opacité%22%3A1%2C%22minÉchelle%22%3A591657527.591555 %2C %22maxScale%22%3A1128.497176%2C%22url%22%3A%22http%3A%2F%2Fservices.arcgisonline.com%2FArcGIS%2Frest%2Fservices%2FWorld_Street_Map%2FMapServer%22%7D%2C%7B%22id%22 %3A%22graphiquesCalque8%22%2C%22titre%22%3A%22graphiquesCalque8%22%2C%22opacité%22%3A1%2C%22minScale%22%3A0%2C%22maxScale%22%3A0%2C%22layerDefinition%22%3A %7B%22dessinInfo%22%3A%7B%22renderer%22%3A%7B%22type%22%3A%22simpl e%22%2C%22symbol%22%3A%7B%22color%22%3Anull%2C%22contour%22%3A%7B%22color%22%3A%5B46%2C46%2C46%2C255%5D%2C%22width% 22%3A3%2C%22type%22%3A%22esriSLS%22%2C%22style%22%3A%22esriSLSSolid%22%7D%2C%22type%22%3A%22esriSFS%22%2C%22style%22%3A% 22esriSFSSolid%22%7D%7D%7D%7D%2C%22url%22%3A%22http%3A%2F%2FMYSERVER.com%2Farcgis%2Frest%2Fservices%2FTests%2FMyFirstMapService%2FMapServer%2F2%22%7D%2C% 7B%22id%22%3A%22graphicsLayer9%22%2C%22title%22%3A%22graphicsLayer9%22%2C%22opacity%22%3A0%2C%22minScale%22%3A0%2C%22maxScale%22%3A0%2C% 22layerDefinition%22%3A%7B%22drawingInfo%22%3A%7B%22renderer%22%3A%7B%22type%22%3A%22simple%22%2C%22symbol%22%3A%7B%22color%22%3A% 5B46%2C46%2C46%2C255%5D%2C%22contour%22%3A%7B%22couleur%22%3A%5B46%2C46%2C46%2C255%5D%2C%22largeur%22%3A3%2C%22type%22% 3A%22esriSLS%22%2C%22style%22%3A%22esriSLSSolid%22%7D%2C%22type%22%3A%22esriSFS%22%2C%22style%22%3A%22esriSFSSolid%22%7D%7D%7D% 7D%2C%22url%22%3A%22http%3A%2F%2FMYSERVER.com%2Farcgis%2Frest%2Fservices%2FTests%2FMyFirstMapService%2FM apServer%2F2%22%7D%2C%7B%22id%22%3A%22graphicsLayer10%22%2C%22title%22%3A%22graphicsLayer10%22%2C%22opacity%22%3A1%2C%22minScale%22%3A0% 2C%22maxScale%22%3A0%2C%22layerDefinition%22%3A%7B%22drawingInfo%22%3A%7B%22renderer%22%3A%7B%22type%22%3A%22simple%22%2C%22label%22% 3A%22%22%2C%22description%22%3A%22%22%2C%22symbol%22%3A%7B%22couleur%22%3A%5B204%2C64%2C57%2C255%5D%2C%22size%22% 3A8%2C%22angle%22%3A0%2C%22xoffset%22%3A0%2C%22yoffset%22%3A0%2C%22type%22%3A%22esriSMS%22%2C%22style%22%3A%22esriSMSSquare%22% 2C%22contour%22%3A%7B%22couleur%22%3A%5B120%2C64%2C61%2C255%5D%2C%22largeur%22%3A0.25%2C%22type%22%3A%22esriSLS%22%2C% 22style%22%3A%22esriSLSSolid%22%7D%7D%7D%7D%7D%2C%22url%22%3A%22http%3A%2F%2FMYSERVER.COM%2Farcgis%2Frest%2Fservices%2FTests%2FMyFirstMapService%2FMapServer% 2F0%22%7D%2C%7B%22id%22%3A%22map_graphics%22%2C%22opacity%22%3A1%2C%22minScale%22%3A0%2C%22maxScale%22%3A0%2C%22featureCollection%22% 3A%7B%22couches%22%3A%5B%5D%7D%7D%5D%2C%22exportOptions%22%3A%7B%22outputTaille%22%3A%5B800% 2C1100 %5D%2C%22dpi%22%3A96%7D%2C%22layoutOptions%22%3A%7B%22titleText%22%3A%22Un+titre%22%2C%22authorText%22%3A%22MSSS%2C+Direction+ de+la+gestion+int%C3%A9gr%C3%A9e+de+l%27information.%22%2C%22copyrightText%22%3A%22%3Ccopyright+info+ici%3E%22%2C%22scaleBarOptions%22 %3A%7B%22metricUnit%22%3A%22esriKilometers%22%2C%22metricLabel%22%3A%22km%22%2C%22nonMetricUnit%22%3A%22esriMiles%22%2C%22nonMetricLabel%22%3A%22mi%22 %7D%2C%22legendOptions%22%3A%7B%22operationalLayers%22%3A%5B%5D%7D%7D%7D&Format=PDF&Layout_Template=A3+Landscape&env%3AoutSR=&env%3AprocessSR=&returnZ=false&returnM=html

Je suppose que cela signifie que ce n'est pas un problème de proxy ou de CORS.

Voici le code pour la partie impression :

printUrl = "http://MySERVER.com/arcgis/rest/services/Utilities/PrintingTools/GPServer/Export%20Web%20Map%20Task" ; var printInfo = esriRequest({ "url": printUrl, "content": { "f": "json" } }); printInfo.then(dojo.hitch(printUrl,dojo.hitch(myMap,handlePrintInfo)), handleError); function handlePrintInfo(resp) { var layoutTemplate, templateNames, mapOnlyIndex, templates; layoutTemplate = arrayUtils.filter(resp.parameters, function(param, idx) { return param.name === "Layout_Template"; }); if ( layoutTemplate.length === 0 ) { console.log("Le nom des paramètres du service d'impression pour les modèles doit être "Layout_Template""); revenir; } templateNames = layoutTemplate[0].choiceList; // supprime le modèle MAP_ONLY puis ajoute-le à la fin de la liste des modèles mapOnlyIndex = arrayUtils.indexOf(templateNames, "MAP_ONLY"); if ( mapOnlyIndex > -1 ) { var mapOnly = templateNames.splice(mapOnlyIndex, mapOnlyIndex + 1)[0]; templateNames.push(mapOnly); } // crée un modèle d'impression pour chaque choix templates = arrayUtils.map(templateNames, function(ch) { var plate = new PrintTemplate(); plate.layout = plate.label = ch; plate.format = "PDF"; plate .layoutOptions = { "authorText": "Auteur.", "copyrightText": "", "legendLayers": [], "titleText": "A title", "scalebarUnit": "Kilometers" }; return plate; }); // crée l'impression dijit var printer = new Print({ "map": myMap, "templates": templates, "url": printUrl }, dojo.byId("print_button")); printer.startup(); } function handleError(err) { console.log("Quelque chose s'est cassé : ", err) ; }'

J'ai changé l'appel d'URL de mon serveur arcgis en adresse IP et la carte s'imprime enfin. Probablement un problème avec l'adaptateur web.


Publier des couches de tuiles hébergées

Les couches de tuiles publiées et hébergées sur votre portail prennent en charge la visualisation rapide de grands ensembles de données à l'aide d'une collection d'images cartographiques ou de tuiles prédessinées. Les tuiles hébergées fournissent un contexte géographique pour vos couches opérationnelles. Par exemple, vous pouvez inclure des tuiles de rues dans votre quartier pour fournir une référence visuelle pour les panneaux de signalisation dans votre couche d'entités.

Vous pouvez publier une couche de tuiles à héberger sur votre portail à l'aide de l'une des méthodes suivantes :

Vous pouvez créer automatiquement un cache sur vos tuiles lors de la publication, ou créer le cache manuellement après la publication. Voir Meilleures pratiques pour les caches de tuiles pour plus d'informations.

Vous devez disposer de privilèges pour créer du contenu et publier des couches de tuiles hébergées afin de publier une carte ou un fichier de définition de service en tant que couche de tuiles hébergée.


Collaborations ArcGIS Online et ArcGIS Enterprise

J'ai une vue de couche d'entités hébergée publiée dans mon organisation ArcGIS Online et je souhaite la partager avec mon organisation ArcGIS Enterprise. Puis-je partager une vue sur une collaboration ?

Oui, vous pouvez partager des vues de couches d'entités hébergées dans une collaboration. À partir de la version 10.6.1, les vues de couche d'entités hébergées peuvent être partagées en tant que copies si la couche d'entités a été configurée pour être envoyée en tant que copie.

J'utilise à la fois ArcGIS Enterprise et ArcGIS Online. Puis-je mettre en place une collaboration distribuée entre les deux ?

Depuis la version 10.5.1, ArcGIS Enterprise prend en charge les collaborations distribuées avec ArcGIS Online. De telles collaborations doivent établir ArcGIS Online en tant qu'hôte et ArcGIS Enterprise en tant qu'invité.

ArcGIS Enterprise peut-il collaborer avec plusieurs organisations ArcGIS Online ?

Non. Actuellement, ArcGIS Enterprise prend en charge la possibilité de collaborer avec une seule organisation ArcGIS Online.

Mon organisation ArcGIS Online a modifié sa clé URL. Comment puis-je rétablir mon organisation en tant que participant à la collaboration ?

  • L'hôte de collaboration peut supprimer et recréer une collaboration avec la nouvelle clé URL.
  • L'invité de collaboration peut quitter la collaboration et demander à être réinvité par l'hôte à l'aide de la nouvelle URL.

Pourquoi mon organisation ArcGIS Online n'accepte-t-elle pas les invitations d'un portail ArcGIS Enterprise 10.5 ?

Les portails ArcGIS Enterprise 10.5 ne sont pas pris en charge pour la collaboration distribuée avec les organisations ArcGIS Online.

Ma collaboration comprend des invités utilisant ArcGIS Enterprise 10.5 et 10.5.1 . Ma politique de suppression de contenu s'appliquera-t-elle à ces organisations ?

Les portails ArcGIS Enterprise 10.5 et 10.5.1 ne prennent pas en charge la stratégie de suppression de contenu. Le contenu partagé avec ces participants ne sera pas supprimé. Vous devez annuler le partage de tous les éléments précédemment partagés dans l'espace de travail de collaboration.

J'ai désactivé l'option permettant d'autoriser l'accès au portail via HTTPS uniquement. Dans ArcGIS Online , lorsque j'essaie d'afficher des couches d'entités partagées par référence dans Map Viewer , une erreur s'affiche : la couche, [layername], ne peut pas être ajoutée à la carte . Que ce passe-t-il?

Dans ArcGIS Online Map Viewer , cette erreur est utilisée pour informer l'utilisateur que le contenu demandé ne peut pas être ajouté à la carte. Par défaut, ArcGIS Online est configuré pour autoriser uniquement l'accès via HTTPS. Vérifiez que l'URL du service de couche d'entités ArcGIS Enterprise utilise HTTPS. Si ce n'est pas le cas, mettez à jour l'URL du service pour utiliser HTTPS. Pour voir comment, suivez les étapes de cet article.

Puis-je copier des données d'ArcGIS Online dans ma géodatabase d'entreprise ?

Non. Les couches de destination au sein d'une collaboration doivent être des couches hébergées à partir d'ArcGIS Online ou d'ArcGIS Enterprise .

Puis-je copier des données d'une géodatabase d'entreprise vers ArcGIS Online ?

Oui. Si la base de données d'entreprise est enregistrée sur un serveur fédéré dans ArcGIS Enterprise, ses données peuvent être utilisées comme couche source en collaboration entre ArcGIS Enterprise et ArcGIS Online.

Lors de la collaboration entre ArcGIS Enterprise et ArcGIS Online , quelles modifications sont requises pour le pare-feu de mon réseau ?

Dans cette configuration, toutes les communications sont initiées par le portail ArcGIS Enterprise. En tant que telles, les règles de pare-feu réseau doivent prendre en charge la communication sortante sur le port 443.

J'ai mis à niveau vers ArcGIS Enterprise 10.7 et ArcGIS Insights 3.2.1. Puis-je partager mes classeurs, pages et modèles Insights créés dans une version antérieure d'Insights et d'ArcGIS Enterprise ?

Pour partager un classeur créé dans une version antérieure d' Insights , vous devez ouvrir l'élément dans ArcGIS Insights 3.2.1 et réenregistrer l'élément. Pour partager un modèle ou une page créé dans une version antérieure d'Insights , vous devez repartager le classeur en tant que page ou modèle d'Insights. Consultez la rubrique d'assistance sur le partage d'éléments Insights de versions antérieures via la collaboration distribuée pour plus d'informations.


Mise à niveau

Pourquoi le programme d'installation m'empêche-t-il d'installer Portal for ArcGIS si l'utilisateur de l'installation a des limites de gestion de fichiers inférieures à 65 535 ?

Pour que le portail s'exécute correctement, les limites de descripteur de fichier pour l'utilisateur de l'installation doivent être définies sur 65535 . Un outil de diagnostic d'installation vérifiera pour valider si ces limites sont correctement définies dans le fichier /etc/security/limits.conf. Si les limites sont mal définies, le contrôle de diagnostic échouera.

Il existe des limites souples et strictes pour les descripteurs de fichiers sous Linux. Pour déterminer les limites, utilisez les commandes suivantes :

Pour augmenter les limites logicielles et matérielles, vous devrez éditer le fichier /etc/security/limits.conf avec un accès superutilisateur. Par exemple, ajoutez deux lignes dans le fichier comme suit :

<Portal for ArcGIS installation user> soft nofile 65535

<Portal for ArcGIS installation user> hard nofile 65535

Après avoir effectué cette modification, vous devrez vous déconnecter et vous reconnecter avec l'utilisateur concerné pour que les nouvelles valeurs prennent effet. Pour vérifier que les limites ont été modifiées de manière appropriée, utilisez les commandes ulimit -Sn et ulimit -Hn comme décrit ci-dessus.

Après la mise à niveau, le site Web du portail ne s'affiche pas correctement, affiche un message d'erreur ou je ne peux pas me connecter. Quel est le problème ?

Videz le cache de votre navigateur (y compris les cookies). Ces erreurs sont généralement dues à des informations restantes de la version précédente du site Web mises en cache dans le navigateur. Si vous ne parvenez toujours pas à vous connecter, assurez-vous d'utiliser le compte administrateur initial ou un compte disposant de privilèges administratifs sur votre portail.

Après la mise à niveau, je ne vois pas tous mes éléments, groupes et utilisateurs dans mon portail. Que se passe-t-il?

Après avoir installé le logiciel et spécifié le compte administrateur initial, vous devez réindexer votre portail. Cette étape termine la mise à niveau de votre portail. Au départ, vous ne verrez peut-être pas tous vos éléments, groupes et utilisateurs car la réindexation n'est pas terminée. Selon le nombre d'utilisateurs et le volume de contenu de votre portail, la réindexation prendra un certain temps. Par exemple, une petite organisation (des centaines d'utilisateurs et d'éléments de contenu) exécutant Portal for ArcGIS sur une machine avec 8 cœurs peut prendre 15 minutes pour réindexer. À l'inverse, une grande organisation (des dizaines de milliers d'utilisateurs et d'éléments de contenu) exécutant Portal for ArcGIS sur une machine avec 8 cœurs peut prendre plus de 3 heures pour réindexer.

Vous pouvez vérifier l'état de la réindexation en suivant les étapes ci-dessous. Lorsque les nombres de magasins et d'index sont égaux, la réindexation et la mise à niveau sont terminées.

  1. Ouvrez le répertoire du portail ArcGIS et connectez-vous avec le compte administrateur initial. L'URL est au format https://portal.domain.com:7443/arcgis/portaladmin .
  2. Cliquez sur Système > Indexeur > État de l'index .
  3. Actualisez la page pour obtenir le dernier statut.

Lorsque j'accède au site Web du portail après l'installation de 10.3.1 , je vois une erreur d'autorisation logicielle indiquant que le nombre de membres enregistrés sur le portail dépasse le nombre maximum pour lequel le portail a été autorisé. Comment puis-je résoudre ce problème ?

Dans Portal for ArcGIS 10.2.1 et les versions ultérieures, le modèle de licence d'utilisateur nommé du portail est appliqué. Vous ne pourrez plus ajouter plus de membres dans votre portail que ce pour quoi il est actuellement autorisé. Si le nombre de membres pour lesquels votre portail est sous licence est dépassé à 10.3.1 , vous verrez un message d'erreur d'autorisation logicielle lorsque vous accéderez au site Web du portail avec un compte disposant de privilèges administratifs. De plus, les utilisateurs ne pourront pas créer de nouveaux comptes et les membres sans privilèges administratifs ne pourront pas se connecter au portail. Voir Application des licences d'utilisateur nommé pour en savoir plus sur la façon de résoudre ces problèmes.

Lors de la tentative de création du compte administrateur initial lors de la mise à niveau de mon portail, je reçois le message Une erreur s'est produite lors de la création de votre compte administrateur initial . Comment résoudre ce problème pour terminer la mise à niveau ?

Si vous recevez cette erreur lors de la création du compte administrateur initial, les informations contenues dans les journaux du portail peuvent vous aider à résoudre le problème. Souvent, cette erreur peut se produire si la connectivité réseau a été temporairement perdue lors de la création du compte. Pour accéder aux journaux, accédez au répertoire des journaux et ouvrez le fichier journal le plus récent (par exemple, <Portal for ArcGIS installation directory>/arcgisportal/logs/<machine name>/portal/portal-20141201.095803-8596-0.0.log ). Si nécessaire, vous pouvez partager ces informations avec le support Esri.

Comment configurer Portal for ArcGIS pour qu'il soit hautement disponible ?

Portal for ArcGIS est configurable et pris en charge dans un environnement hautement disponible. Pour obtenir des instructions complètes, consultez Configuration d'un portail hautement disponible.

A quoi sert le compte administrateur initial ? Puis-je le rétrograder ou le supprimer ?

Après avoir installé Portal for ArcGIS et configuré son utilisation, vous pouvez accéder au site Web du portail. À ce stade, vous devez fournir le nom, le mot de passe, l'adresse e-mail et la question et la réponse d'identité pour un nouveau compte que vous utiliserez initialement pour vous connecter au site Web et administrer votre portail. Ce compte est appelé compte administrateur initial.

Le nom d'utilisateur et le mot de passe du compte administrateur initial sont stockés par Portal for ArcGIS . L'administrateur initial n'est pas un compte de système d'exploitation et il n'a aucun lien avec le compte Portal for ArcGIS. Plus tard, vous pouvez spécifier d'autres comptes en tant qu'administrateurs, rétrograder l'administrateur initial à un rôle avec moins de privilèges ou supprimer l'administrateur initial.

A quoi sert le compte System Publisher ? Quand est-il utilisé ? Puis-je le supprimer ? Compte-t-il comme l'un de mes utilisateurs nommés ?

Lorsque vous vous connectez pour la première fois à votre portail, vous remarquerez qu'il existe déjà un compte nommé System Publisher (system_publisher). Lorsque votre portail est configuré avec un serveur d'hébergement, le compte System Publisher est utilisé pour géocoder les fichiers CSV dans la visionneuse de carte au nom des utilisateurs du portail qui n'ont pas de privilèges pour géocoder les adresses. Par exemple, si un utilisateur anonyme fait glisser et dépose un fichier CSV dans la visionneuse de carte, le géocodage des emplacements est effectué par le compte System Publisher au nom de l'utilisateur.

Si votre portail n'est pas configuré avec un serveur d'hébergement, le compte System Publisher n'est pas utilisé. Au lieu de cela, tout géocodage est effectué par le service de géocodage que vous avez configuré pour votre portail. Si des informations d'identification sont requises pour utiliser le service de géocodage, les utilisateurs qui invoquent un géocode doivent saisir leurs informations d'identification dans la visionneuse de carte.

Pour désactiver les utilisateurs anonymes ou les membres qui ne disposent pas des privilèges appropriés pour géocoder des éléments dans la visionneuse de carte, vous pouvez supprimer ce compte. Une fois le compte supprimé, seuls les membres disposant des privilèges nécessaires pourront géocoder les éléments dans la visionneuse de carte. Une fois le compte supprimé, il ne peut pas être récupéré. Voir Gérer les membres pour des instructions complètes sur la suppression du compte.

Le compte System Publisher ne compte pas comme l'un des utilisateurs nommés dans votre organisation. Tout autre compte que vous créez ou ajoutez au portail comptera comme un utilisateur nommé.

Comment me connecter à ArcGIS Server après avoir fédéré le serveur avec mon portail ?

Lorsque vous fédérez ArcGIS Server avec votre portail, le magasin de sécurité du portail contrôle tous les accès au serveur.Les utilisateurs et les rôles que vous utilisiez auparavant avec ArcGIS Server ne sont plus valides pour accéder au serveur. À la place, vous effectuez toutes les connexions au serveur à l'aide de comptes de portail.

La seule exception est le compte d'administrateur du site principal ArcGIS Server. Vous pouvez toujours vous connecter au répertoire administrateur d'ArcGIS Server à l'aide de ce compte si vous vous connectez directement via le port 6080 ou 6443. Cependant, vous ne pouvez pas utiliser ce compte pour vous connecter à ArcGIS Server Manager lorsque le serveur est fédéré avec votre portail.

Pour en savoir plus sur la façon de se connecter à votre serveur lorsqu'il est fédéré avec votre portail, consultez Administration d'un serveur fédéré.

Lorsque vous tentez de fédérer un site ArcGIS Server avec mon portail, un message s'affiche dans la boîte de dialogue Ajouter ArcGIS Server indiquant Une erreur s'est produite lors de la communication avec le serveur. Veuillez vérifier votre URL et vos informations d'identification et réessayer.

Vous pouvez rencontrer cette erreur pour les raisons suivantes :

  • L'URL du serveur ou l'URL de l'administrateur que vous avez saisie pour le site ArcGIS Server est incorrecte ou inaccessible. Vérifiez les éléments suivants :
    • Si le site ArcGIS Server inclut ArcGIS Web Adaptor , l'URL du serveur saisie est l'adresse de l'adaptateur Web, par exemple, http://webadaptor.domain.com/arcgis . Si aucun adaptateur Web n'est présent, l'URL du serveur est la même que l'URL de l'administrateur , par exemple, http://gisserver.domain.com:6080/arcgis .
    • Si votre organisation requiert HTTPS pour toutes les communications, utilisez https dans l'URL.
    • L'URL inclut le nom de domaine complet (FQDN) de la machine. Le nom de domaine complet est requis.
    • Le protocole de communication du site ArcGIS Server a été mis à jour pour utiliser HTTP et HTTPS ou HTTPS uniquement.
    • Le protocole de communication correspond à celui du portail. Par exemple, si le portail requiert HTTPS pour toutes les communications, ArcGIS Server doit également être configuré en HTTPS uniquement. Inversement, si le portail ne nécessite pas HTTPS, le protocole de communication du serveur doit être HTTP et HTTPS.
    • Si le site ArcGIS Server inclut l'adaptateur Web, l'adaptateur Web doit être reconfiguré avec ArcGIS Server après la mise à jour du protocole de communication du site.
    • Votre pare-feu permet la communication entre ArcGIS Server et votre portail. Pour plus d'informations sur les ports spécifiques à ouvrir, consultez Ports utilisés par ArcGIS Server et Ports utilisés par Portal for ArcGIS .
    • L'authentification au niveau Web est désactivée et l'accès anonyme est activé sur le site ArcGIS Server. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, cela est nécessaire pour que votre site soit libre de se fédérer avec le portail et de lire les utilisateurs et les rôles du portail.
    • Spécifiez le nom d'utilisateur du compte d'administrateur de site principal qui a été utilisé pour se connecter initialement à ArcGIS Server Manager et administrer le serveur. Si ce compte est désactivé, vous devrez le réactiver. Aucun autre compte ne peut être utilisé.
    • Fournissez le mot de passe du compte d'administrateur de site principal.

    Puis-je renommer la machine hébergeant Portal for ArcGIS ?

    Non, ce n'est actuellement pas pris en charge. Si vous renommez la machine, votre portail sera indisponible.

    Lorsque j'essaie d'ouvrir le site Web du portail dans Internet Explorer, le chargement du site Web échoue ou un message est renvoyé indiquant que le site Web n'a pas pu être affiché.

    Assurez-vous que le nom d'hôte dans l'URL du site Web du portail est répertorié comme site de confiance dans Internet Explorer. Pour ajouter l'URL de votre portail en tant que site de confiance à Internet Explorer, ouvrez Options Internet . Les sites de confiance sont ajoutés dans l'onglet Sécurité.

    Comment configurer Portal for ArcGIS avec le serveur proxy inverse de mon organisation ?

    Pour configurer Portal for ArcGIS avec un serveur proxy inverse, vous devrez fournir à votre portail des informations sur le serveur proxy. Pour obtenir des instructions complètes, consultez Configuration d'un serveur proxy inverse avec votre portail.

    Puis-je configurer le même ArcGIS Web Adaptor pour qu'il fonctionne à la fois avec ArcGIS Server et Portal for ArcGIS ?

    Non. Vous ne pouvez pas configurer l'adaptateur Web pour qu'il fonctionne avec les deux. Vous pouvez uniquement configurer ArcGIS Web Adaptor pour qu'il fonctionne uniquement avec ArcGIS Server ou Portal for ArcGIS .

    Si mon portail utilise des groupes d'entreprise, le magasin d'identités du portail est-il mis à jour dès qu'une nouvelle connexion est ajoutée à un groupe sur mon serveur LDAP ?

    Non. Si le compte d'entreprise existe déjà dans le portail et que le groupe d'entreprise est lié à un groupe de portails, le magasin d'identités s'actualise lorsque le nouveau membre se connecte au portail ou la prochaine fois que votre magasin d'identités de portail s'actualise automatiquement, selon la première éventualité. Par défaut, le magasin d'identités est mis à jour chaque jour à minuit. L'administrateur du portail peut modifier la fréquence et l'heure d'actualisation du magasin d'identités à l'aide de Mettre à jour le magasin d'identités pour modifier les valeurs des paramètres membershipRefreshIntervalHours et membershipRefreshStartTime.

    Si le compte d'entreprise n'est pas membre du portail, l'ajout de la connexion à un groupe d'entreprise lié à un groupe de portail n'ajoute pas automatiquement le compte à votre portail en tant qu'administrateur, vous ne voulez pas que chaque connexion soit ajoutée à votre Serveur LDAP à ajouter automatiquement à votre portail.

    Si mon portail utilise des groupes d'entreprise, les nouveaux groupes d'entreprise sont-ils automatiquement ajoutés à mon portail lorsque je les ajoute à mon serveur LDAP ?

    Non. L'administrateur du portail configure manuellement un groupe Portal for ArcGIS pour utiliser un groupe d'entreprise. Lorsque l'administrateur a terminé de configurer le groupe de portails, tous les comptes d'entreprise de portail existants qui sont membres du groupe d'entreprise deviennent automatiquement membres du groupe de portails.

    Si vous utilisez des groupes d'entreprise à partir d'un serveur LDAP, seules les connexions du groupe que vous spécifiez sont ajoutées au groupe de portail, les membres des groupes imbriqués ne le sont pas. Par exemple, si vous spécifiez un groupe d'entreprise de niveau supérieur, seules les connexions qui sont des membres existants du portail sont ajoutées au groupe de portails, aucune connexion d'un groupe imbriqué n'est incluse. Vous pouvez, à la place, spécifier un groupe imbriqué. Dans ce cas, seules les connexions du groupe imbriqué qui sont des membres existants du portail sont ajoutées au groupe de portail.

    Si mon portail utilise des comptes et des groupes d'entreprise, que se passe-t-il lorsqu'un utilisateur est supprimé de mon serveur LDAP ?

    Si l'utilisateur d'entreprise supprimé existe dans le portail, le membre est supprimé de tous les groupes d'entreprise du portail lors de la prochaine actualisation du magasin d'identités (par défaut, c'est chaque jour à minuit). Cependant, le membre n'est pas supprimé du magasin d'identités du portail. Étant donné que le compte d'entreprise correspondant n'existe plus, le membre ne peut pas se connecter au portail, mais l'administrateur du portail doit réaffecter manuellement tous les éléments ou groupes appartenant au membre et supprimer le compte pour libérer la licence du portail.

    Si mon portail utilise des groupes d'entreprise, qu'arrive-t-il au portail correspondant lorsqu'un groupe d'entreprise est renommé ou supprimé de mon serveur LDAP ?

    Si le groupe d'entreprise est lié à un groupe de portails, les membres sont supprimés du groupe lors de la prochaine actualisation du magasin d'identités du portail (lorsque chaque membre se connecte ou à l'heure de mise à jour planifiée du magasin d'identités). Une fois les membres supprimés, seul le propriétaire du groupe ou l'administrateur du portail peut accéder au groupe. L'administrateur du portail ou le propriétaire du groupe peut soit supprimer le groupe, soit réaffecter le groupe du portail à un autre groupe d'entreprise.

    Il faut beaucoup de temps pour que la visionneuse de carte du portail se charge dans mon navigateur Web.

    Si vous utilisez un serveur proxy inverse ou un équilibreur de charge avec votre portail pour gérer les demandes provenant d'Internet, vérifiez que le serveur proxy inverse ou l'équilibreur de charge prend en charge le codage gzip et est configuré pour autoriser l'en-tête Accept-Encoding. Cet en-tête permet de compresser les réponses HTTP 1.1 à l'aide de l'encodage gzip. Par exemple, si l'en-tête est autorisé, une demande de chargement de la visionneuse de carte renverra une réponse compressée d'environ 1,4 Mo au navigateur. Si l'en-tête n'est pas autorisé ou ignoré, la requête renverra une réponse non compressée d'environ 6,8 Mo au navigateur. Si la vitesse de votre réseau est lente, le chargement de la visionneuse de carte peut prendre beaucoup de temps si les réponses ne sont pas compressées. Il est fortement recommandé d'autoriser cet en-tête dans le cadre de la configuration de votre serveur proxy inverse.

    Les miniatures des cartes Web nouvellement créées ne sont pas générées ou ne s'affichent pas correctement.

    Les utilisateurs peuvent rencontrer ce problème si leurs cartes Web contiennent des services ArcGIS Server qui utilisent HTTPS. Si tel est le cas, vérifiez si le portail est configuré avec un service utilitaire d'impression à partir d'un site ArcGIS Server. Le service d'impression peut s'exécuter sur une machine qui ne fait pas confiance aux certificats signés par l'autorité de certification (CA) du site ArcGIS Server fournissant les services HTTPS. Chaque machine exécutant le service d'impression devra être configurée pour faire confiance à ces certificats CA au niveau du système d'exploitation. Voir Activer HTTPS à l'aide d'un nouveau certificat signé par une autorité de certification pour plus de détails sur la façon de procéder.

    Lorsque j'essaie de publier une carte hébergée en cache, un service d'entités ou un service de scènes (couche de tuiles, couche d'entités ou couche de scènes) sur le portail, la publication échoue avec le message ERREUR 001369 : Échec de la création du service. Échec de l'exécution (PublishServiceDefinition). Échec de l'exécution (Publier le service de portail).

    Si le nom du service que vous essayez de publier contient des caractères de langue qui ne correspondent pas au jeu de caractères configuré pour la base de données gérée du serveur d'hébergement, la publication échouera. La langue des caractères utilisés dans le nom du service doit correspondre au jeu de caractères configuré pour la base de données.

    Pour contourner ce problème, vous pouvez procéder comme suit :

    • Renommez le service pour utiliser les mêmes caractères de langue utilisés par la base de données.
    • Reconfigurez la base de données pour utiliser un jeu de caractères qui sera le plus souvent utilisé par les éditeurs.

    Pour déterminer le jeu de caractères configuré avec votre base de données, contactez votre administrateur système. Pour en savoir plus sur la configuration de votre serveur d'hébergement avec une base de données gérée, consultez Configuration d'un serveur d'hébergement pour votre portail.

    Lors de l'activation de la fonctionnalité d'accès aux fonctionnalités ou de mappage en mosaïque lors de la publication d'un service hébergé dans ArcMap, une alerte de sécurité m'invite à vérifier un certificat.

    Le fait d'être invité à vérifier un certificat dans ArcMap lors de la publication d'un service hébergé peut être causé par l'un ou les deux des éléments suivants :

    • ArcGIS Server utilise un certificat auto-signé. Par défaut, le serveur est préconfiguré avec un certificat auto-signé, ce qui permet au serveur d'être initialement testé et vous aide à vérifier rapidement que votre installation a réussi. Cependant, dans presque tous les cas, une organisation doit demander un certificat à une autorité de certification (CA) de confiance et configurer le serveur pour l'utiliser. Il peut s'agir d'un certificat de domaine émis par votre organisation ou d'un certificat signé par une autorité de certification.
    • L'URL d'administration saisie lors de la fédération d'ArcGIS Server avec votre portail utilise HTTP au lieu de HTTPS, par exemple, http://gisserver.domain.com:6080/arcgis . Vous pouvez également activer l'accès administratif sur votre ArcGIS Web Adaptor et spécifier l'URL de l'adaptateur Web comme URL d'administration pour aider à atténuer les invites de certificat.

    Lorsque j'essaie de publier une couche de scènes à partir d'ArcGIS Pro , la publication réussit, mais la création du cache de scènes échoue et je reçois le message suivant : Erreur 001784 : Impossible de se connecter à la base de données utilisée pour les caches de scènes (non autorisé). Échec de l'exécution (Gérer le cache de scène) .

    Les couches de scènes mettent en cache les données dans la base de données de cache de tuiles de scènes ArcGIS Data Store. Les outils de mise en cache de scènes ArcGIS Server communiquent avec cette base de données via HTTP et s'authentifient à l'aide de cookies. Les stratégies de cookies définies sur votre machine Windows ArcGIS Server peuvent bloquer les cookies. Dans certains cas, il s'agit du paramètre par défaut sur les systèmes d'exploitation Windows.

    Les outils de mise en cache de scènes utilisent d'abord une URL Internet pour se connecter à la base de données de cache de scènes. Dans ce cas, les politiques Internet s'appliquent. Si la connexion Internet échoue, les outils tentent de se connecter à l'aide d'une URL intranet, auquel cas les stratégies intranet s'appliquent. Pour vérifier que les URL utilisées par les outils sont correctement configurées pour accéder à la base de données du cache de scènes, vérifiez que les noms d'hôte ArcGIS Data Store sont corrects et mettez à jour les stratégies de cookies sur les machines ArcGIS Server.

    1. Ouvrez un navigateur Web et connectez-vous au répertoire administrateur de votre site ArcGIS Server. Connectez-vous à l'aide des informations d'identification d'administrateur ArcGIS Server.
    2. Accédez à data > items > nosqlDatabases > /nosqlDatabases/AGSDataStore_nosqldb_<database name> > REST .
    3. Prenez note des propriétés hostname et unqHostname. Il s'agit du nom de domaine complet et des noms de domaine non qualifiés de la base de données du cache de scène. Vous les utiliserez plus tard lors de la mise à jour des politiques de cookies.
    4. Connectez-vous à chaque machine ArcGIS Server à l'aide du compte ArcGIS Server. Il s'agit du compte que vous avez créé pour exécuter les processus ArcGIS Server lorsque vous avez installé ArcGIS Server.
    5. Démarrez les options Internet de l'appareil. Vous pouvez y accéder via Internet Explorer ou le panneau de configuration de votre serveur.
    6. Cliquez sur l'onglet Sécurité et effectuez l'une des opérations suivantes :
      • Choisissez Intranet local et assurez-vous que le niveau de sécurité défini ne bloque pas les cookies pour les sites intranet. Si tel est le cas, modifiez le niveau de sécurité pour autoriser les cookies des sites intranet.

    Vous pouvez modifier la politique de sécurité pour Internet à la place, cependant, cela n'est pas recommandé, car cela permettrait à votre machine d'accepter les cookies de n'importe quel site sur Internet.

    Lorsque j'essaie de publier une couche de scènes à partir d'ArcGIS Pro , la publication réussit, mais la création du cache de scènes échoue et je reçois le message suivant : Erreur 001785 : Impossible de se connecter à la base de données utilisée pour les caches de scènes (non autorisé). Échec de l'exécution (Gérer le cache de scène) .

    Les couches de scènes mettent en cache les données dans la base de données de cache de tuiles de couches de scènes d'ArcGIS Data Store. Les outils de mise en cache de scène ArcGIS Server communiquent avec cette base de données via HTTP et s'authentifient à l'aide de cookies. Les stratégies de cookies définies sur votre machine Windows ArcGIS Server peuvent bloquer les cookies. Dans certains cas, il s'agit du paramètre par défaut sur les systèmes d'exploitation Windows.

    Les outils de mise en cache de scènes utilisent d'abord une URL Internet pour se connecter à la base de données de cache de scènes. Dans ce cas, les politiques Internet s'appliquent. Si la connexion Internet échoue, les outils tentent de se connecter à l'aide d'une URL intranet, auquel cas les stratégies intranet s'appliquent. Pour vérifier que les URL utilisées par les outils sont correctement configurées pour accéder à la base de données du cache de scènes, vérifiez que les noms d'hôte ArcGIS Data Store sont corrects et mettez à jour les stratégies de cookies sur les machines ArcGIS Server.


    Créez un paquetage de tuiles dans ArcGIS Pro et téléchargez-le dans votre organisation

    Utilisez l'outil de géotraitement Créer un paquetage de tuiles de carte pour créer un paquetage de tuiles, ajouter le paquetage à votre organisation et publier une couche de tuiles.

    À partir d'ArcGIS Pro 2.3, vous pouvez spécifier que la sortie de cet outil de géotraitement soit un fichier .tpk ou un fichier .tpkx. Le nouveau format .tpkx utilise une structure de fichier simplifiée, qui offre des performances améliorées lors de l'exécution dans le cloud et les emplacements réseau partagés, et est un format de spécification ouverte. L'un ou l'autre format peut être utilisé dans ce flux de travail.

    1. Ouvrez le projet qui contient les données que vous souhaitez empaqueter.
    2. Ouvrez et exécutez l'outil de géotraitement Créer un paquet de tuiles de carte.
    3. Une fois la génération de votre package de tuiles terminée, connectez-vous à votre portail à l'aide des privilèges d'un compte pour créer du contenu et publier des couches de tuiles hébergées, puis cliquez sur Contenu > Mon contenu .
    4. Ajouter le package de tuiles Depuis mon ordinateur .
    5. Cochez la case Publier ce fichier en tant que couche hébergée.
    6. Tapez un titre.
    7. Si votre administrateur de portail a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Attribuer une catégorie et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également utiliser la zone Filtrer les catégories pour affiner la liste des catégories.
    8. Tapez les termes de la balise séparés par des virgules.

    Les balises sont des mots ou des phrases courtes qui décrivent votre article et aident les gens à trouver votre article lors de la recherche. Les terres fédérales sont considérées comme une seule balise, tandis que les terres fédérales sont considérées comme deux balises.

    Les tuiles sont décompressées et une couche de tuiles hébergée est créée sur votre portail. Vous devriez pouvoir voir les tuiles de carte et le paquet de tuiles dans Mon contenu .

    Publier de grands packages de tuiles

    Pour créer et partager de grandes quantités de données, Esri vous recommande d'utiliser le jeu d'outils Tile Cache au lieu d'utiliser le workflow précédent. Ces outils peuvent tirer parti de plusieurs cœurs de traitement pour améliorer la génération de tuiles et les performances de publication.

    Dans ArcGIS Pro , exécutez des outils de géotraitement.

    1. Exécutez l'outil de géotraitement Créer un paquet de tuiles de carte pour créer le paquet de tuiles en une seule étape, ou exécutez les outils de géotraitement suivants dans l'ordre suivant :
    1. Exécutez l'outil Générer le schéma de tuilage du cache de tuiles pour définir la grille de tuilage et le format d'image.
    2. Exécutez l'outil Gérer le cache de tuiles pour créer les tuiles.
    3. Exécutez l'outil Exporter le cache de tuiles pour créer le package de tuiles.

    Pour générer du cache à des étendues spécifiques ou à des niveaux de détail, utilisez les trois outils répertoriés ci-dessus.

    Les tuiles sont décompressées et une couche de tuiles hébergée est créée dans votre portail. Vous devriez voir la couche dans Mon contenu .


    Partage des vues de couches d'entités hébergées

    Dois-je partager à la fois la couche d'entités hébergée et la vue de la couche d'entités avec un groupe d'espace de travail de collaboration ?

    Les utilisateurs ont la possibilité de partager les deux éléments ou simplement de partager la vue de la couche d'entités. Si vous décidez de partager les deux éléments avec le groupe de collaboration, les participants recevront les données pour créer la couche d'entités hébergée ainsi que les données de vue pour créer une deuxième couche d'entités hébergée. La relation entre la couche d'entités hébergée et la vue de la couche d'entités n'est pas conservée. Si seule la vue de la couche d'entités hébergée est partagée, la définition de la vue déterminera les données que les participants à la collaboration recevront, tandis que la couche d'entités hébergée à laquelle la vue est associée ne sera pas partagée. Au lieu de cela, les données de vue seront utilisées pour créer une couche d'entités hébergée sur le portail du destinataire.

    J'ai plusieurs vues créées à partir d'une seule couche d'entités hébergée. Puis-je partager plusieurs vues avec une collaboration à la fois ?

    Oui, plusieurs vues de la même couche peuvent être partagées avec une collaboration. Chaque vue partagée sera reçue par les participants à la collaboration en tant que couche d'entités hébergée qui sera nommée en fonction du titre de la vue partagée.

    Dois-je activer la synchronisation si je veux partager ma vue sous forme de copie avec une collaboration ?

    Oui, la synchronisation doit être activée sur chaque vue partagée en tant que copie. Cependant, la synchronisation ne peut être activée pour une vue que si elle est déjà activée sur la couche d'entités associée à la vue.

    Les vues de couches d'entités hébergées peuvent-elles être partagées en tant que références ?

    Oui, toutes les vues de couches d'entités hébergées peuvent être partagées en tant que références. Chaque vue partagée en tant que référence entraîne la création d'un nouvel élément dans les portails participants, le nouvel élément faisant référence au service de vue d'origine. Assurez-vous de configurer votre espace de travail de collaboration pour partager des couches d'entités et des vues en tant que références.

    Les modifications du schéma de vue sont-elles appliquées aux éléments partagés ?

    Non, les modifications du schéma de vue ne sont pas appliquées lorsqu'un élément est synchronisé. L'opération de synchronisation de l'espace de travail inclut uniquement les modifications (opérations d'insertion, de mise à jour et de suppression) qui étaient disponibles au moment où la vue a été partagée avec la collaboration.

    Lorsque je partage une vue de couche d'entités hébergée comportant plusieurs couches, chacune avec une zone d'intérêt différente définie, l'élément est partagé en tant que référence plutôt que copie. Pourquoi cela arrive-t-il?

    Une vue de couche d'entités hébergée avec plusieurs couches ne peut être partagée en tant que copie que si chaque couche a la même zone d'intérêt définie.

    Lorsque je partage une vue de couche d'entités hébergée avec le suivi de l'éditeur activé et une définition de champ, l'élément est partagé en tant que référence plutôt que copie. Pourquoi cela arrive-t-il?

    Une vue de couche d'entités hébergée avec le suivi de l'éditeur activé ne peut être partagée en tant que copie que si chacun des champs de suivi de l'éditeur est inclus dans la définition du champ de vue. Les champs de suivi de l'éditeur incluent created_user , created_date , last_edited_user et last_edited_date .


    Il y a (au moins) trois façons de le faire.

    Créez une couche d'entités lors du téléchargement des données. Aide par Esri : lorsque vous téléchargez initialement le fichier CSV sur AGOL, vous devez indiquer que vous souhaitez qu'il soit également publié en tant que couche d'entités :

    Cochez la case à côté de Publier ce fichier en tant que couche hébergée.

    Si vous laissez la case décochée, votre fichier de données est ajouté à Mon contenu, mais aucune couche d'entités hébergée n'est publiée. Vous pouvez publier la couche d'entités ultérieurement si vous le souhaitez. Voir Ajouter des éléments pour plus d'informations.

    Créez une couche d'entités à partir de données déjà téléchargées, à l'aide du menu Créer (lorsque vous êtes sur votre page Mon contenu).


    • Redémarrez le service Windows ArcGIS Server. Le redémarrage du service supprime les verrous précédemment placés sur le service.
    1. Aller vers Démarrage de Windows.
    2. Taper prestations de service dans la barre de recherche et cliquez sur le Prestations de service icône.
    3. Dans le Prestations de service console, accédez à la Serveur ArcGIS service et cliquez sur Redémarrage.
    • Accordez des privilèges suffisants au chemin et au dossier souhaités. Le document suivant décrit cela en détail : ArcGIS for Server : rendez vos données accessibles à ArcGIS Server.
    • Effacez le cache du répertoire des services ArcGIS. Le billet de blog suivant explique cela en détail : Effacer le cache du répertoire des services ArcGIS en toute simplicité.
    • Arrêtez le service ArcGIS for Server Windows et exécutez icacls à partir de l'invite de commande Windows pour appliquer les privilèges stockés à des répertoires spécifiques. Les utilisateurs qui accèdent au chemin suivant, Program FilesArcGISServer, doivent disposer d'un contrôle total sur ses dossiers et sous-dossiers. Le document suivant décrit cela en détail : Microsoft TechNet : Icacls.

    Logiciel : ArcGIS Image Server 10.1 ArcGIS Server 10.1 ArcGIS GeoEvent Server 10.1


    Widget Print Plus Version 1.1.6 12 juillet 2015

    Ce widget est une amélioration du widget d'impression Esri, qui a été écrit à l'origine par David Spriggs.

    Corrections de bogues et améliorations dans la version 1.1.6

    Corrections de bugs et améliorations dans la version 1.1.5

    1. Ajout d'une vérification des LOD dans le config.json principal afin qu'ils puissent être restaurés après l'impression.
    2. Ajout d'un dossier de paramètres qui indique à l'utilisateur que le fichier de configuration doit être modifié dans un éditeur de texte.
    3. Ajustement des marges et des étiquettes sur le widget pour empêcher les cases à cocher de s'enrouler.
    4. Ajout d'une ligne rouge sur le curseur d'échelle pour afficher la plus grande échelle de fond de carte.
    5. Correction d'un bug qui empêchait l'impression des couches d'entités.
    6. Mise à jour de la disposition des widgets.
    7. Ajout d'une icône d'erreur pour imprimer les résultats en cas d'erreur.
    8. Correction de la légende sur la mise en page d'impression pour éliminer les entrées pour les calques graphiques.
    1. Correction d'un bug qui provoquait un zoom à la mauvaise échelle lors de l'impression lorsque le config.json principal incluait des LOD de carte.
    2. Modification de toutes les instances de _widgetOpacityMixin* en _WidgetOpacityMixin*.
    3. Modification de toutes les instances de _widgetMetadataMixin* en _WidgetMetadataMixin*.
    1. Correction de la légende sur la mise en page d'impression pour éliminer les entrées "overide".
    2. Testé avec le système de coordonnées géographiques et correction des bugs associés.
    3. Modification de la classe Mixin pour qu'elle se détruise lorsque le widget hôte est détruit.
    4. Agrandissement du bouton de fermeture de la mise en page et correction d'un bug affichant la mise en page à la plus grande échelle.
    1. Correction du _WidgetMetadataMixin afin qu'il fonctionne avec FireFox et IE ainsi que Chrome.
    2. Correction du _WidgetOpacityMixin afin qu'il fonctionne avec FireFox et IE ainsi qu'avec Chrome.
    3. Mise à jour du site de prévisualisation en direct.

    Améliorations et modifications de la version 1.1.1

    1. Correction d'un bug dans le widget référençant _WidgetOpacityMixin au mauvais endroit.
    2. Agrandi le bouton Fermer du curseur d'opacité du widget (les téléphones intelligents en avaient besoin).
    3. Ajout du _WidgetMetadataMixin au widget. Vous permet de faire un Alt-Clic sur l'en-tête du widget et de voir les informations de version.
    1. La disposition de la carte est affichée à l'écran, vous n'avez donc pas à deviner ce qui sera écrit dans le fichier d'impression.
    2. Il y a une liste déroulante d'échelle et un curseur d'échelle. L'un ou l'autre peut être utilisé pour ajuster l'échelle de la sortie.
    3. La carte peut être déplacée par rapport à la mise en page en vous déplaçant à l'intérieur de la mise en page.
    4. Si vous choisissez de créer des modèles de mise en page compagnons sans cartouche, ceux-ci peuvent être invoqués en décochant la case Cartouche. Vous devez mettre ces modèles compagnons sur votre serveur. Il existe un ensemble de modèles compagnons qui correspondent aux modèles par défaut que vous pouvez télécharger ci-dessous.
    5. La liste déroulante Avancé est contextuelle et n'affiche pas les options qui n'ont pas de sens (par exemple, Auteur, Copyright et légende si vous n'utilisez pas de cartouche.)
    6. Vous pouvez configurer des alias pour les noms de mise en page.
    7. Lorsque vous utilisez la mise en page "Just the Map" (alias pour MAP_ONLY), il y a de nouvelles options dans la liste déroulante Avancé :
      1. Conserver l'échelle ou l'étendue de la carte
      2. Taille du papier à utiliser (en pouces ou en centimètres)
      3. Un visuel montrant ce qui sera imprimé par rapport à l'étendue de la carte dans la fenêtre du navigateur

      Téléchargements de widgets

      Cela fonctionne très bien Larry ! Pendant que je jouais avec votre widget d'impression, j'ai également remarqué le widget de calque par défaut. Est-ce quelque chose de disponible par défaut ou pourriez-vous partager le code avec moi ? Beaucoup plus simple pour les utilisateurs que d'appuyer sur le bouton "Réinitialiser".

      J'ai un widget sans tête que j'appelle Acme. Il fait beaucoup de choses "en coulisses", et l'une d'entre elles réinitialise les calques sur la WebMap par défaut. Tout ce que fait le widget ResetLayers est de publier un sujet auquel le widget Acme s'est abonné.

      L'un de mes prochains projets consiste à documenter entièrement le widget Acme et à créer des exemples de configuration pour chaque widget qui en dépend, uniquement pour des demandes comme celle-ci.

      Voici un lien où vous pouvez télécharger l'intégralité de mon application et de la documentation sur la configuration du widget Acme. Il date de quelques semaines et je suis en train de mettre à jour le message, mais en ce qui concerne le widget ResetLayers, il devrait être raisonnablement à jour. Récupérez simplement les deux fichiers sous "Application Web AppBuilder".

      Désolé d'avoir l'air d'un crétin, mais comment installer ce widget sur WAB 1.1 ?

      Si vous faites un clic droit sur le lien "PrintPlus-1.1.2-2015-4-11.zip" et choisissez "Enregistrer le lien sous", puis décompressez le contenu et copiez le dossier PrintPlus dans votre dossier clientstemappwidgets Ensuite, lorsque vous créez une nouvelle application, le widget Print Plus sera disponible dans la liste des widgets.

      Si vous avez de l'expérience dans l'édition de fichiers json, vous pouvez l'ajouter à une application existante en suivant ces étapes :

      1. Copiez le dossier PrintPlus dans le dossier serverapps###widgets
      2. Copiez le fichier config.json du dossier PrintPlus.
      3. Ajoutez un nouveau dossier sous serverapps###configs appelé PrintPlus et collez-y le fichier config.json.
      4. Ouvrez le fichier config.json dans le serverapps### et ajoutez-le au widgetPool > panel > tableau de widgets

      "config": "configs/PrintPlus/config_Print Plus.json",

      Remarque : l'index et le numéro à la fin de l'identifiant doivent tous deux être un numéro unique qui n'est pas déjà utilisé dans les autres widgets.

      Robert vous a donné de meilleures instructions que moi. Si vous avez des questions sur la configuration spécifique, faites-le moi savoir. Le widget Print Plus n'est pas encore configurable dans WAB, donc la meilleure façon de le configurer maintenant dans les deux cas est d'utiliser un éditeur de texte.

      C'est un excellent widget. Je souhaite ajouter un logo à la mise en page, etc. Est-ce possible ? Je n'ai rien vu dans les documents de configuration. De plus, sur votre exemple en ligne, il y a une flèche vers le nord, tandis que celui que j'ai installé n'a pas de flèche vers le nord.

      Merci pour ces mots gentils. Je pense que j'ai dû ajouter la flèche nord aux modèles sur mon ArcGIS Server. Je pense que ce serait aussi la meilleure façon d'ajouter un logo à la mise en page.

      Comment l'application interagit-elle avec les modèles sur ArcGIS Server ? De plus, où dans ARcServer placez-vous ces modèles ?

      Assurez-vous de pointer l'application WAB vers votre serveur et non vers AGOL. Dans mon widget et également dans le widget Esri Print, le serring est la première propriété du config.json :

      "serviceURL": "//<your server>/PrintingTools/GPServer/Export Web Map Task",

      Sur mon serveur, les modèles sont à E:WebMapTemplates. La lettre de lecteur peut être différente sur votre serveur.

      Je vous suggère de sauvegarder les modèles par défaut avant de commencer à les modifier. - :)

      Comment connectez-vous les modèles sur le serveur ? Ce n'est pas similaire à la publication d'un service, n'est-ce pas ?

      Je comprends cette partie "serviceURL": "//<your server>/PrintingTools/GPServer/Export Web Map Task",

      Comment les modèles sont-ils liés au service ou au widget ? Je ne l'ai pas vu dans le config.json

      Y a-t-il des paramètres pour les modèles ?

      Désolé pour la confusion

      Dans le fichier de configuration PrintPlus, la propriété "serviceURL" pointe vers la tâche d'exportation de carte Web sur votre serveur ArcGIS.

      La tâche d'exportation de carte Web sait où se trouvent les modèles.

      Le widget obtient les modèles de la tâche d'exportation de carte Web.

      C'est compliqué, mais c'est logique une fois qu'on a compris.

      J'ai lutté avec tout cela moi-même, alors ne vous sentez pas mal. Je ne pense pas que la tâche d'exportation de carte Web par défaut connaisse quoi que ce soit sur les modèles de mise en page, vous devrez donc publier votre propre service de géotraitement. Cela vous permettra de spécifier l'emplacement du dossier du modèle en tant que variable dans votre script.

      importer arcpy
      importer le système d'exploitation
      uuid d'importation

      # L'emplacement du modèle dans le dossier enregistré (en tant que chemin UNC)
      templatePath = '//MyComputerName/MyDataStore/USA'

      Ce tutoriel m'a vraiment aidé lorsque je publiais des modèles d'impression. Aide ArcGIS 10.1

      Maintenant, je suis confus. Ma tâche d'exportation de carte Web par défaut connaît les modèles de mise en page et les formats pris en charge :

      Où avez-vous les modèles enregistrés?

      E:WebMapTemplates. Votre lettre de lecteur peut varier. Les modèles par défaut devraient déjà être là. Vous pouvez rechercher "Lettre ANSI A Landscape.mxd".

      Je trouve que mxd ici ecpgis01E$Program FilesArcGISServerTemplatesExportWebMapTemplates. Et je peux comprendre que cela fonctionnera par défaut si vous nommez les fichiers de la même manière qu'ils se trouvent dans ce dossier, mais il ne verra aucun autre fichier à moins que vous ne modifiiez les paramètres de script pour avoir les noms mxd supplémentaires. Et je ne sais pas comment faire sans publier mon propre service de géotraitement.

      Je suis un peu flou là-dessus parce que je l'ai fait il y a très, très longtemps. J'ai des modèles de mise en page dans C:Program FilesArcGISServerTemplatesExportWebMapTemplates. C'est la valeur par défaut. J'ai copié un nouveau modèle dans ce dossier et redémarré le service Outils d'impression, et il apparaît maintenant dans le répertoire Rest Services. Elle s'appelle "Pas de lettre TB ANSI A Landscape" et vous pouvez la voir ici : Tâche : Exporter la tâche de carte Web

      C'est un super widget. J'ai constaté que dans le dev 1.1, lorsque j'essaie de personnaliser les plages d'échelle visibles, cela casse le widget d'impression. Par exemple, lorsque je supprime certaines des petites échelles, le fichier de configuration écrit dans certaines options de la carte. Lorsque j'utilise l'outil d'impression, il me fait toujours un zoom arrière à la plus petite échelle dont je dispose et exécute l'impression, puis un zoom avant. Je dois ensuite rétablir les options de la carte en "mapOptions": <>, pour l'obtenir de travailler à nouveau. J'espère que cela a du sens.

      Je suis en quelque sorte en mesure de suivre ce que vous dites, mais un lien que je peux regarder serait utile.

      J'ai remarqué que lorsque votre widget est ajouté au Web Appbuilder, l'impression fonctionne très bien, mais j'ai téléchargé l'application et placé sur mon iis pour faire un test et j'ai remarqué que lorsque j'essaie d'imprimer, j'obtiens le message "Erreur, essayez encore". Je n'ai pas modifié le serviceURL dans le config.json. Ma question est donc pourquoi cela fonctionne-t-il avec le générateur d'applications, mais pas une fois que vous avez téléchargé l'application à déployer ? Je n'ai pas ArcGIS Server.

      Merci pour ces mots gentils. Si vous pouvez poster un lien vers votre application sur le serveur, je vais y jeter un œil.

      Je n'ai actuellement pas sur un serveur. l'application est juste sur mon PC iis.

      Pouvez-vous publier des erreurs de console que vous obtenez lorsque vous l'exécutez à partir d'IIS ?

      Voici un site de démonstration. Tout ce que j'ai fait, c'est d'ajouter le widget, de modifier la configuration et de supprimer certains des niveaux de zoom disponibles.

      Vous remarquerez également dans l'impression qu'il y a des étiquettes dans la légende appelées override 1 et 2.

      Maintenant je comprends le problème. Ce widget a plus d'un an. Au départ, je l'ai testé avec les Coordonnées Géographiques ainsi que Web Mercator, mais pas dernièrement. Nous utilisons State Plane. Il semble que je dois faire plus de tests avec Geographic.

      J'ai également remarqué l'override 1 et l'override 2, mais cela n'a pas été très haut sur ma liste de choses à faire. Je vais regarder ça aussi.

      Cela peut prendre quelques jours, mais je vais régler ces problèmes et vous recontacter.

      1. X@init.js:192
        (fonction anonyme)@init.js:191
        c@init.js:76
        @init.js:76
        b.Résolution.différée.rappel@init.js:77
        c@init.js:76
        @init.js:76
        b.Résolution.différée.rappel@init.js:77
        c@init.js:76
        @init.js:76
        b.Résolution.différée.rappel@init.js:77
        c@init.js:76
        @init.js:76
        b.Résolution.différée.rappel@init.js:77
        (fonction anonyme)@init.js:195
        k@init.js:199
        m@init.js:199
        f.résolution@init.js:201
        une@init.js:200
        k@init.js:200
        m@init.js:199
        f.résolution@init.js:201
        une@init.js:200
        k@init.js:200
        m@init.js:199
        f.résolution@init.js:201
        une@init.js:200
        k@init.js:200
        m@init.js:199
        f.résolution@init.js:201
        q@init.js:160
        F@init.js:164

      PrintPlus.js:1348 Erreur : Impossible de terminer l'opération. _ssl : undefinedcode : 400details : Array[1]httpCode : 400log : undefinedmessage : "Impossible de terminer l'opération."pile : (. )get stack : fonction () < [code natif] >set stack : fonction () < [code natif ] >__proto__ : d

      Je vois une erreur que j'ai déjà vue, mais je ne suis pas sûr de la cause. Je vais y travailler.

      Utilisez-vous des coordonnées géographiques dans votre WebMap ?

      J'ai trouvé quelques bugs dans le widget Print Plus lors de l'utilisation d'une référence spatiale géographique. Je les ai corrigés et posté la version 1.1.3. Faites-moi savoir si cela corrige le bogue que vous avez trouvé (ou si ce n'est pas le cas).

      J'utilise les coordonnées projetées.

      J'ai posté une nouvelle version du widget Print Plus (1.1.3) hier. Je ne sais pas si j'ai corrigé quoi que ce soit qui puisse vous aider, car j'essaie toujours de résoudre votre problème, mais vous pouvez essayer la nouvelle version.

      Assurez-vous également que l'URL de service dans le fichier de configuration pointe vers le serveur d'Esri :

      De plus, vous devriez pouvoir copier l'URL de service dans votre navigateur et voir la tâche d'exportation de carte Web dans le répertoire des services de repos.

      Si je laisse les niveaux de zoom seuls, lorsque je vais imprimer, il effectue un zoom avant sur une échelle pour le travail d'impression, puis tout ce que j'obtiens est une carte grise et rien ne répond. Si j'ajuste les niveaux de zoom disponibles ou même les repose, il effectue un zoom arrière à la plus petite échelle visible et envoie le travail d'impression. Pareil qu'avant.

      Aussi comme note latérale. Si le widget print plus est ajouté au contrôleur d'en-tête, la case à cocher pour afficher la mise en page passe à la ligne suivante.

      Intéressant, ça marche bien aujourd'hui, je n'ai rien changé je viens de vérifier que j'avais ServiceURL.

      J'ai pu reproduire le problème avec ma WebMap après avoir supprimé les deux plus petites échelles. Maintenant, je peux le réparer. Désolé pour les fausses alertes.

      Sur un autre sujet, j'ai remarqué quelques erreurs de console sur votre application de test. Les fichiers nls pour les classes Mixin dans le widget PrintPlus semblent être manquants.

      Merci. J'ai examiné les erreurs et j'ai remarqué qu'elles faisaient référence à des fichiers qui auraient dû être là. J'ai fait des recherches et j'ai découvert que, pour une raison quelconque, les majuscules importaient dans l'URL. Le correctif se trouve dans le fichier PrintPlus/Widget.js, les lignes 34 et 35 doivent avoir un W majuscule pour _WidgetOpacityMixin et _WidgetMetadataMixin.

      De plus, je ne parviens pas à faire apparaître le texte d'instruction au bas de la boîte de mise en page rouge. Est-ce que j'ai raté quelque chose ?

      Bonne prise. Je déteste la programmation bâclée. Je les ai tous corrigés dans mon code, mais je suis curieux de savoir dans quel système d'exploitation et navigateur vous voyez cela. Je n'ai jamais vu le problème.

      Le texte des instructions se trouve dans le fichier PrintPlus/nls/strings.js. Pouvez-vous confirmer que cela fonctionne pour vous?

      Aucun problème. Je ne sais pas vraiment comment cela se passe. J'ai ce site de test sur un de mes comptes d'hébergement Go Daddy et tout ce que je sais, c'est qu'il est sur un système d'exploitation Linux. J'utilisais Chrome pour voir cela. Si vous connaissez un moyen de résoudre ce problème, ce serait très utile

      Si vous demandez si le site a accès au fichier strings.js, alors oui.

      Essayez cette version. Si cela résout vos problèmes, je publierai la mise à jour.

      J'apprécie vraiment votre aide pour tester cela. Je ne pouvais pas tester toutes les options de référence spatiale et de configuration.

      Génial! le texte d'instruction s'affiche maintenant. Maintenant, pour la vie de moi, je n'arrive pas à le faire imprimer. Lorsque j'appuie sur le bouton d'impression, il commence à agir normalement, puis après le zoom pour étendre la carte devient gris et gèle la carte. Il nécessite ensuite un rafraîchissement et aucun travail d'impression. J'ai même essayé de le configurer sur une nouvelle version de WAB 1.1, j'obtenais ce même écran gris avec les PrintPlus 1.3 et 1.4. Voyez-vous quelque chose qui me manque ? J'ai mis à jour ce site de test pour que vous puissiez voir ce que je vois.

      Je pense que ça devrait marcher pour toi maintenant. J'ai également nettoyé le problème de la case à cocher lors de la mise du widget dans le pool de widgets et apporté quelques autres modifications cosmétiques. Voici le widget complet à tester.

      Cela a l'air génial. Le zoom arrière pour l'impression est fixe et le texte d'instruction.

      J'ai remarqué que quelques autres choses.

      1. Ce widget n'imprime aucun graphique dessiné sur la carte avec l'outil de dessin.

      2. Si une couche n'est pas activée lorsqu'un travail d'impression est soumis, vous obtenez une carte grise jusqu'à ce qu'une couche soit activée, puis elle l'envoie à la file d'attente d'impression. Dans ce cas, un utilisateur ne peut pas simplement imprimer le fond de carte.

      3. La fermeture du widget d'impression ne supprime pas la zone de mise en page rouge de l'écran. Vous devez cliquer sur le X en haut à droite de la mise en page rouge. Ensuite, si vous souhaitez imprimer à nouveau, vous devez cocher la case dans le widget pour afficher la mise en page.

      Je ne sais pas si vous travaillez sur un fichier de paramètres pour améliorer l'expérience du constructeur, mais j'ai travaillé cela pour que vous l'ajoutiez à ce widget. C'est au moins un début. Il indique simplement à l'utilisateur de configurer le widget dans le fichier config.json et non dans le générateur. De cette façon, il se débarrasse du gif en rotation.

      Le fichier de paramètres est sur ma liste de tâches, mais assez loin. Votre correctif est merveilleux. Je l'utiliserai sur tous mes widgets qui n'ont pas de fichiers de paramètres jusqu'à ce que je les ai.

      Stan McShinsky a écrit :

      Larry,

      J'ai remarqué que quelques autres choses.

      1. Ce widget n'imprime aucun graphique dessiné sur la carte avec l'outil de dessin.

      2. Si une couche n'est pas activée lorsqu'un travail d'impression est soumis, vous obtenez une carte grise jusqu'à ce qu'une couche soit activée, puis elle l'envoie à la file d'attente d'impression.Dans ce cas, un utilisateur ne peut pas simplement imprimer le fond de carte.

      -Stan

      1. Je me suis amusé avec ça et voici ce que j'ai rencontré. J'ai supprimé toutes les couches graphiques de printDef, et cela a pris en charge les remplacements dans la légende. J'ai essayé de laisser la couche graphique du widget Draw dans printDef, mais je n'ai pas pu changer l'étiquette de "override". La légende des graphiques Draw Widget n'était pas très utile, j'ai donc essayé de laisser cette couche hors de la légende mais de l'inclure dans la carte. Toujours pas de chance. Je reverrai ça de temps en temps. Parfois, les étoiles doivent s'aligner pour que je puisse comprendre les choses difficiles.

      2. J'ai corrigé ça. Le problème était de nature asynchrone. J'écoutais l'événement de fin de mise à jour de la carte. Il n'y a pas de mise à jour de carte si seul un fond de carte mis en cache est activé. Difficile, mais cela devrait fonctionner maintenant.


      FAQ ArcGIS Urban

      par Lisa Staehli

      Nous avons collecté toutes les questions que l'on nous a souvent posées sur ArcGIS Urban. Nous espérons qu'avec cette collection de questions fréquemment posées, vous trouverez toutes les réponses que vous recherchez. Et sinon, n'hésitez pas à nous demander tout ce qui vous intéresse ici ! Nous sommes impatients de vous entendre.

      Questions fréquemment posées

      Quelles sont les capacités clés d'Urban ?

      - Affichez une représentation numérique de votre ville dans laquelle tous les développements urbains sont visualisés en un seul endroit pour la collaboration entre les groupes de parties prenantes.

      - Créer et comparer des scénarios pour les plans de zonage et d'aménagement du territoire (moyen à long terme) ainsi que pour les projets (court à moyen terme).

      - Visualisez les règles de zonage en 3D : convertissez le texte juridique en une représentation visuelle pouvant être utilisée pour la planification détaillée de scénarios jusqu'au niveau de la parcelle.

      - Générez des bâtiments plausibles et analysez l'impact des plans avec des données d'indicateurs de capacité générées automatiquement et en comparant différents scénarios de conception.

      - Recueillir les commentaires du public sur les plans et projets

      Comment ArcGIS Online et Urban fonctionnent-ils ensemble ?

      Urban est construit sur ArcGIS Online. Il utilise des couches hébergées pour afficher et gérer les données publiées dans une organisation ArcGIS Online. Il utilise le concept de groupes et d'utilisateurs d'ArcGIS Online pour contrôler l'accès à ces couches hébergées.

      Urban peut-il être utilisé avec ArcGIS Enterprise Portal ?

      Non, Urban n'est actuellement disponible que pour ArcGIS Online.

      Comment ArcGIS Pro et Urban fonctionnent-ils ensemble ?

      Les bases de données urbaines peuvent être ouvertes dans ArcGIS Pro lors de la connexion à l'organisation ArcGIS Online où elles ont été créées. Les couches d'entités hébergées peuvent être affichées et modifiées via ArcGIS Pro, mais aucune intégration dédiée n'est disponible.

      Comment CityEngine et Urban fonctionnent-ils ensemble ?

      Une intégration dédiée est disponible entre CityEngine et Urban. CityEngine peut se connecter automatiquement à un modèle urbain et charger des plans et des projets à partir d'Urban. Les modifications et les modifications apportées dans CityEngine peuvent être synchronisées avec Urban et de nouveaux scénarios peuvent être créés.

      En quoi Urban diffère-t-il de CityEngine ? Ai-je toujours besoin de CityEngine si j'utilise Urban ?

      Urban et CityEngine ont beaucoup de choses en commun (par exemple, ils utilisent le même moteur procédural sous le capot pour créer des modèles) mais ils diffèrent également. Dans CityEngine, vous pouvez écrire vos règles CGA personnalisées, où Urban fournit une règle intégrée qui ne peut pas être modifiée. Ce que vous pouvez modifier dans Urban, ce sont les paramètres qui régissent la règle, tels que la hauteur maximale ou le rapport de surface au sol autorisé. Urban est une application Web alors que CityEngine est un outil de bureau installé localement. En général, Urban est une plate-forme ciblée - et pas seulement un outil ou une application Web - qui prend en charge les flux de travail de planification urbaine et facilite la communication entre les parties prenantes. CityEngine prend en charge la création de conceptions urbaines détaillées et produit des modèles sophistiqués de scénarios construits. En savoir plus sur Urban et CityEngine.

      En quoi Urban diffère-t-il de GeoPlanner ?

      GeoPlanner prend en charge la création de scénarios 2D à l'échelle régionale dans de nombreux secteurs. Urban est conçu pour prendre en charge les flux de travail de planification urbaine tels que le rezonage en affichant et en calculant des indicateurs de capacité basés sur des scénarios 3D construits de manière procédurale. En général, GeoPlanner prend en charge des workflows plus génériques alors qu'Urban se concentre fortement sur la planification urbaine car il utilise le moteur procédural de CityEngine pour produire des bâtiments et des enveloppes de zonage plausibles.

      Urban peut-il être utilisé avec des données CAO (par exemple, intégration AutoCAD) ?

      Il existe deux options pour importer des données AutoCAD dans Urban :
      1. Intégration CAO via CityEngine : L'intégration Urban CityEngine permet d'importer des données de différents formats 3D (dxf, dae, fbx, glTF, kml/kmz, obj) dans CityEngine et à partir de là, les modèles peuvent être directement attachés à un scénario Urban.

      2. Intégration CAO via ArcGIS Pro : Urban peut afficher les SceneLayers et les BuildingSceneLayers qui ont été publiés via ArcGIS Pro. Ces couches peuvent provenir à la fois de la CAO ou de Revit BIM-Data. Après avoir publié les couches à partir d'ArcGIS Pro, elles peuvent être liées en tant que sources externes dans un scénario de Projet/Plan en Urban.

      Les modèles BIM peuvent-ils être ajoutés à Urban ? Si oui, combien et quelles sont les recommandations pour une meilleure performance ?

      Oui, les modèles BIM peuvent être ajoutés à Urban, mais ils doivent auparavant être convertis en BuildingSceneLayer. Pour obtenir les meilleurs résultats, il est recommandé de publier une version généralisée du modèle BIM avec un nombre minimum de nœuds. Plusieurs modèles BIM peuvent être attachés à différents scénarios, mais pour des raisons de performances, ils ne seront pas chargés/affichés en même temps.

      Quelles sont les possibilités de créer des scénarios 3D en Urban ?

      Dans Plans d'utilisation des terres ou de zonage, vous pouvez créer des bâtiments 3D plausibles et des enveloppes de zonage en fonction des réglementations de zonage sous-jacentes. Urban prend en charge de nombreux paramètres de zonage, tels que la couverture maximale, la distance, la hauteur ou le nombre d'étages, ainsi que les utilisations autorisées de l'espace, les skyplanes, les niveaux et les retraits, etc. Ces paramètres affectent l'apparence des bâtiments plausibles générés. Vous pouvez également contrôler la forme de ces bâtiments en concevant différents types de bâtiments.

      Par rapport aux Plans, où les bâtiments sont générés automatiquement, l'éditeur de Plans vous permet de concevoir vos propres bâtiments. Vous pouvez enrichir la scène 3D en ajoutant de la verdure, du mobilier urbain ou des véhicules d'une grande bibliothèque.

      Comment pouvez-vous collaborer dans Urban ?

      Il est possible de partager vos scénarios de conception avec le public et d'obtenir des commentaires sur Plans et Projets en permettant l'engagement du public. Cela vous permet de collaborer avec le public et d'affiner davantage la conception de vos scénarios.

      Urban peut également être utilisé comme une plate-forme où les urbanistes collaborent en partageant leur modèle urbain, leurs plans et leurs projets sur ArcGIS Online, par exemple avec un groupe spécifique de personnes ou au sein d'une certaine organisation.

      Puis-je travailler hors ligne avec Urban ?

      Non, Urban est une application Web et nécessite une connexion Internet stable.

      Quels navigateurs sont pris en charge dans Urban ?

      Urban fonctionne mieux avec Chrome, mais Firefox, Safari et Edge sont également pris en charge. Seul Internet Explorer ne peut pas être utilisé avec Urban car il ne prend pas en charge la technologie derrière la modélisation procédurale des bâtiments 3D. En savoir plus sur la configuration système requise.

      Combien coûte Urban et comment puis-je l'acheter ?

      Une licence Urban est liée à un type d'utilisateur Creator dans votre organisation ArcGIS Online. Le coût d'une licence dépend de votre distributeur local. Veuillez contacter notre équipe pour obtenir plus d'informations sur les licences et les prix.

      Comment Urban affecte-t-il mes crédits ArcGIS Online ? Une ville plus grande consomme-t-elle plus de crédits ?

      Une ville plus grande ne consomme pas forcément plus de crédits. La consommation de crédit dépend du nombre et de la taille des Plans, Projets et Indicateurs stockés dans votre Urban. Plus il y a de fonctionnalités stockées dans la base de données, plus de crédits sont consommés pour les stocker. Veuillez consulter la consommation de crédit d'ArcGIS Online pour plus d'informations. Des crédits supplémentaires sont consommés dans Urban lors de l'utilisation de la recherche d'adresse et pour les requêtes d'altitude (lorsque vous n'utilisez pas une couche d'altitude personnalisée).

      Les étudiants peuvent-ils utiliser Urban sur le campus sans acheter de licence ?

      Oui, Urban fait partie de l'accord de l'établissement d'enseignement. Avec la licence Education, les universités et les écoles peuvent mettre à disposition des étudiants des licences pour les cours. Contactez-nous pour recevoir plus d'informations à ce sujet.

      Urban soutient-il des développements complètement nouveaux (développement greenfield) ?

      Oui, le développement greenfield est pris en charge dans Urban. De nouvelles parcelles peuvent être ajoutées et générées à la volée avec les outils de dessin 3D. Vous pouvez dessiner de nouvelles parcelles dans Urban, mais elles ne seront pas basées sur un système de gestion cadastrale. Urban fournit un outil de grille pour subdiviser efficacement les zones en parcelles rectangulaires. Vous pouvez également envisager d'ouvrir le plan dans CityEngine pour générer automatiquement des parcelles en fonction du réseau routier dessiné.

      Avec les outils de dessin de parcelle d'Urban, vous pouvez également tracer des lignes de terrain approximatives. Si vous avez une couche d'entités contenant des routes proposées, vous pouvez l'utiliser pour guider la conception de votre scénario. Vous avez également la possibilité de concevoir un réseau routier pour la zone Plan dans CityEngine, puis de l'intégrer dans Urban pour guider la planification de scénarios.

      Outre l'Urbanisme, d'autres secteurs peuvent-ils bénéficier de l'utilisation d'Urban ?

      Oui, les concepts sous-jacents d'Urban peuvent également être utilisés pour résoudre d'autres problèmes, tels que :

      - Architecture, Ingénierie et Construction (AEC) : Comment pouvons-nous garder une trace de tous nos projets proposés, planifiés et achevés ?

      - Immobilier : Comment gérer et afficher tous les projets en cours dans notre organisation ?
      - Education : Comment expliquer la densité urbaine et les tendances autour du développement de l'habitat aux étudiants de manière interactive ?
      Et bien d'autres encore… faites-nous savoir si vous avez une idée d'application dans votre domaine/industrie.

      Des données externes peuvent-elles être ajoutées à Urban à partir de différentes sources de données ?

      Oui, des données externes peuvent être ajoutées à Urban. Nous vous recommandons d'utiliser l'outil de gestion de données intégré dans Urban pour charger des données à partir de couches d'entités ou de feuilles de calcul (par exemple, csv, excel). Des couches externes telles que des cartes de base déjà publiées et des bâtiments existants peuvent également y être attachées. Dans la configuration Plan et Projet, des couches externes peuvent être attachées par scénario et les indicateurs prennent en charge l'ajout de scènes Web externes qui peuvent être stylisées à l'aide des capacités de cartographie intelligente de SceneViewer.

      Existe-t-il des indicateurs environnementaux intégrés dans Urban ?

      Oui, les indicateurs Living Atlas intégrés incluent l'indicateur Trust for Public Land (TPL) appelé ParkServe®. La plate-forme ParkServe® fournit des informations sur les systèmes de parcs et le pourcentage associé de résidents de la ville, de la ville et de la communauté à moins de 10 minutes à pied d'un parc. Cet indicateur n'est actuellement disponible que pour les États-Unis.

      Living Atlas Indicators semble être une ressource utile potentielle. Comment pouvons-nous en savoir plus à ce sujet et comment l'utiliser ?

      L'ArcGIS Living Atlas of the World est une collection de données géographiques mondiales faisant autorité, conservées et hébergées par Esri. Vous pouvez utiliser le contenu Living Atlas seul ou en combinaison avec votre propre contenu pour créer des cartes, des scènes et des applications et effectuer des analyses dans Map Viewer ou Insights for ArcGIS. Dans Urban, les indicateurs Living Atlas sont fournis pour des régions spécifiques du monde (actuellement, seuls les États-Unis sont pris en charge) qui présentent des mesures importantes pour le développement urbain, telles que l'évolution de la population ou les logements vacants.

      Les indicateurs de capacité intégrés peuvent-ils être personnalisés dans Urban ?

      Oui, les indicateurs de capacité intégrés peuvent être configurés pour s'adapter aux normes de votre ville. Pour les États-Unis, vous pouvez choisir un modèle par défaut avec des valeurs préconfigurées lors de la création de votre modèle urbain. Les valeurs par défaut sont une moyenne sur l'ensemble des États-Unis et peuvent être utilisées comme référence si vous n'avez pas de connaissances sur des mesures telles que la surface habitable moyenne par habitant. Ces hypothèses sont attachées aux types d'utilisation de l'espace dans Urban et peuvent être configurées dans le gestionnaire de données.

      Puis-je exporter des données depuis Urban ?

      Oui, dans Urban, vous pouvez exporter des scénarios de conception de plan vers une scène Web (3D) ou une carte Web (2D) et des indicateurs de capacité vers une feuille Excel pour un traitement ultérieur. De plus, Urban vous permet de générer des captures d'écran haute résolution dans l'application.

      Quel type de données Urban génère-t-il ?

      Urban crée des bâtiments dits plausibles ainsi que des enveloppes de zonage. L'application calcule des indicateurs de capacité sur la base de la surface de plancher brute par utilisation de l'espace des bâtiments plausibles. Les indicateurs de capacité analysent la population, le nombre de ménages, les emplois, les places de stationnement, les déplacements générés et de nombreuses autres mesures. Les indicateurs sont calculés sur la base d'hypothèses telles que la consommation moyenne d'espace au sol par habitant ou le type d'emploi. Ces hypothèses peuvent être configurées par l'utilisateur. Les indicateurs de capacité sont affichés dans Urban dans un tableau de bord qui peut être filtré par l'ensemble de la zone d'étude ou une sélection pilotée par l'utilisateur.

      Urban utilise-t-il le modèle d'information du gouvernement local ?

      Non, le modèle de données d'Urban est distinct du modèle d'information du gouvernement local. Il se concentre sur la représentation de plans et de projets et est spécialisé pour soutenir la génération procédurale d'enveloppes de zonage et de formes de construction plausibles. Vous pouvez utiliser les informations de parcelle et de zonage du modèle de données de l'administration locale pour remplir le modèle de données urbain.

      Puis-je utiliser des modèles de solutions de gouvernement local pour effectuer une analyse spatiale des plans et projets urbains ?

      Oui. Vous pouvez accéder aux plans et projets dans Urban depuis ArcGIS Pro via les couches d'entités appropriées. Ceux-ci peuvent être utilisés dans divers processus analytiques. Les résultats d'une telle analyse spatiale peuvent être publiés dans Urban en tant qu'indicateurs personnalisés, ou en tant que couches contextuelles pour des plans et projets spécifiques.

      Sur quel autre type de données Urban peut-il rendre compte en plus des indicateurs de capacité ?

      Il existe divers modèles analytiques (certains propriétaires et d'autres open source) qui sont utilisés à des fins de planification. Urban peut fournir des entrées à ces modèles, en élargissant les tableaux de bord intégrés à l'application. Souvent, ces modèles sont également localisés dans la ville dans laquelle ils sont utilisés. Urban peut donc fournir des informations plus détaillées.
      Si vous avez le modèle, vous pouvez utiliser les résultats générés par l'urbain, vous pouvez montrer l'impact sur divers autres indicateurs qui vous intéressent.

      Des widgets personnalisés peuvent-ils être ajoutés à Urban ?

      Non, les widgets personnalisés ne peuvent pas être ajoutés à Urban. Si vous souhaitez configurer votre propre application Web, veuillez utiliser ArcGIS Experience Builder ou ArcGIS API for JavaScript.

      Urban fonctionne-t-il pour n'importe quelle échelle de ville ?

      Oui, Urban est conçu pour fonctionner pour les petites et grandes villes et dans une certaine mesure également au niveau des comtés et des régions.

      Quelle surface Urban peut-il couvrir ?

      Il n'y a pas de limite quant à la quantité de contenu qu'Urban peut afficher dans la vue d'ensemble, car les données (par exemple, les bâtiments) sont diffusées et chargées à différents niveaux de détails en fonction de votre fenêtre d'affichage et de votre niveau de zoom. Lors de la création de nouveaux Plans en Urban, nous recommandons de maintenir la zone à couvrir en dessous de 50'000 parcelles (ou bâtiments) par Plan pour des raisons de performance et la meilleure expérience utilisateur possible. Cependant, une ville peut contenir n'importe quel nombre de plans et les plans supérieurs à 50'000 parcelles fonctionneront toujours, mais la vitesse sera réduite.
      De plus, la technologie de couche de scène sur ArcGIS Online vous permet de passer à n'importe quelle taille à mesure que les entités sont chargées (diffusées) en fonction de votre fenêtre et de votre niveau de zoom. Le niveau de détail des bâtiments 3D est ajusté en permanence en fonction de ces paramètres. Notre exemple de ville de Boston (BPDA) couvre une superficie de 89,63 miles carrés en zone urbaine. En savoir plus sur les meilleures pratiques pour les grandes scènes.

      Ai-je besoin d'un fond de carte 3D pour commencer avec Urban ?

      Non, vous n'avez pas besoin d'avoir du contenu 3D existant. Bien sûr, nous vous recommandons de créer un fond de carte 3D pour une meilleure expérience et afin que des décisions de planification plus précises puissent être prises. Un workflow de création de fond de carte 3D organisé peut être trouvé ici.

      Comment Urban gère-t-il la végétation (par exemple, les arbres, les parcs, les espaces ouverts) ?

      Il est possible de charger des arbres 3D (sous forme de SceneLayer) qui seront également masqués par de nouveaux aménagements comme c'est le cas avec les bâtiments existants. Une couche d'arbre 3D peut être produite si vous avez accès au lidar, ou si vous avez une couche de points d'arbre. Les couches de plaine inondable et de parc (et similaires), si elles sont hébergées dans une scène Web, peuvent être importées dans Urban en tant qu'indicateur ou couche contextuelle. Des zones liées à des parcs ou à des espaces ouverts peuvent être ajoutées et des schémas de couleurs peuvent être définis en conséquence. De plus, des arbres et des couches de végétation (2D ou 3D) peuvent être ajoutés comme contexte de conception pour les nouveaux plans.

      Y a-t-il des services professionnels requis pour Urban ? Par exemple, ai-je besoin d'un kit de lancement ?

      Non, mais il est recommandé de passer par un kit de lancement pour la configuration initiale d'Urban. Vous pouvez configurer Urban vous-même à l'aide du gestionnaire de données d'Urban.

      avez vous d'autres questions? Alors s'il vous plaît contactez-nous et posez des questions ici dans notre espace GeoNet.

      Merci pour la ressource impressionnante - c'est très instructif et utile.

      Au fur et à mesure que je fais des recherches sur ArcGIS Urban et que je me familiarise avec l'application, j'ai quelques questions sur lesquelles je n'ai pas pu trouver beaucoup d'informations. Je suis curieux de savoir dans quelle mesure l'application pourrait être utilisée pour modéliser et analyser la cartographie des chocs et des contraintes (c'est-à-dire l'élévation du niveau de la mer, les tremblements de terre, etc.). J'ai lu des informations sur les indicateurs personnalisés, mais je ne sais pas vraiment dans quelle mesure ils pourraient être utilisés pour se rapporter à l'analyse des risques/durabilité. Je n'ai pas encore mis la main sur l'application et je ne sais donc pas si poser cette question est applicable, mais je voulais la jeter car mes recherches n'ont révélé aucun cas de ces efforts déployés dans ArcGIS Urban.

      par Lisa Staehli

      Merci pour votre commentaire heureux d'apprendre que vous avez trouvé cela utile!

      Concernant votre question : nous n'avons actuellement pas de capacités de modèle ou d'analyse spécifiquement pour les risques ou la durabilité intégrées dans Urban. Cependant, il existe plusieurs façons de combiner ArcGIS Urban avec les résultats d'une telle analyse effectuée en dehors d'Urban déjà aujourd'hui, par exemple, l'utiliser comme contexte de conception lorsque vous modifiez le zonage, afin de prendre des décisions éclairées :

      1. Vous pouvez inclure n'importe quelle donnée spatiale en tant que contexte de conception dans un plan de zonage, ce qui signifie que pendant que vous modifiez des zones et/ou des parcelles, vous pouvez voir où se produisent les dangers. Vous pouvez trouver plus d'informations sur les couches de contexte de conception ici : Ajouter des couches de contexte de conception—Aide | Documentation

      2. La probabilité de dangers ou d'autres mesures peuvent être utilisées comme score d'adéquation sur les parcelles. L'adéquation aide à sélectionner les parcelles à réaménager dans l'éditeur de plan. Le champ qui doit être utilisé pour le est appelé SuitabilityScore dans la couche de polygones Parcels. Il s'agit d'une fonctionnalité qui sera améliorée et étendue à l'avenir.

      3. Si vous souhaitez partager les résultats d'une telle analyse avec le public, vous pouvez utiliser des indicateurs personnalisés . Les indicateurs personnalisés représentent généralement des données à l'échelle de la ville, y compris une légende et des graphiques facultatifs. Vous pouvez trouver plus d'informations ici : Utiliser des indicateurs personnalisés—Aide | Documentation

      Nous travaillons également en permanence à l'amélioration et à l'extension des fonctionnalités d'Urban en matière de modélisation et de simulation. L'une des choses sur lesquelles nous travaillons actuellement est d'étendre la liste des indicateurs de capacité intégrés (Ajouter des indicateurs de capacité—Aide | Documentation).Actuellement, nous ne proposons que trois indicateurs calculés sur la base des surfaces et hypothèses résultantes : population, ménages et emplois. Nous ajouterons plus de ces métriques avec la prochaine version (publiée mi-2020), y compris les indicateurs environnementaux.

      Je vous encourage à essayer ArcGIS Urban dès maintenant avec notre version d'essai de 21 jours pour mieux comprendre ses capacités : Essai gratuit de 21 jours d'ArcGIS Urban. Dans le parcours, vous pouvez choisir parmi un ensemble d'exemples de villes (y compris Melbourne) et jouer avec le contenu disponible (par exemple, des plans de zonage, des indicateurs personnalisés, etc.).

      Je voudrais également mentionner ici un autre exemple qui pourrait vous intéresser : Flood Impact en 3D construit avec l'API ArcGIS pour JavaScript par Gert van Maren‌ :

      J'espère que cela répond à vos questions pour l'instant, n'hésitez pas à nous contacter si vous avez d'autres questions ou si vous souhaitez planifier une démo.


      Voir la vidéo: 3d-tulostus