Suite

Ajouter des fichiers GPX dans ArcMap ?

Ajouter des fichiers GPX dans ArcMap ?


Quel est l'itinéraire le plus fluide, l'expérience utilisateur la plus simple, pour ajouter des fichiers gpx à ArcMap ?

Idéalement, j'aimerais interagir avec .gpx avec la même facilité que .shp, pouvoir glisser-déposer sur le canevas de la carte, etc. En fin de compte, les résultats seront des classes d'entités dans un fichier-gdb, mais le fichier de formes est un intermédiaire acceptable.


Pour ceux qui disposent d'ArcGIS 10.1 et versions ultérieures, l'outil GPX vers entités dans le jeu d'outils Conversion semble être ce que vous recherchez car il :

Convertit les informations de point dans un fichier GPX en entités.


La prise en charge des fichiers GPX a jusqu'à présent 820 points sur la page ArcGIS Ideas, donc je suppose que peu de gens attendent cette fonctionnalité (votez sur la page Ideas s'il vous plaît ! :]).

Il existe plusieurs façons de résoudre ce problème (sans ordre particulier) :

  1. Utilisez GPSBabel pour convertir vos fichiers GPX en CSV, puis importez-les dans Arc.
  2. Utilisez GPX vers l'outil de fonctionnalités de la galerie de scripts. (Consultez la présentation Analyser vos données de suivi GPS avec Python pour plus d'informations.)
  3. Utilisez un outil d'ingestion et de nettoyage GPX automatique à partir de la galerie de scripts.
  4. Utilisez Convertir les fichiers GPS (KML, GPX) en script Shapefiles.
  5. Utilisez l'outil gpx2shp.
  6. Utilisez l'outil ogr2ogr en appelantogr2ogr -f "GPX" votreFichierGpx.gpx votreFichierShp.shp. (Cet outil peut être utile ici)
  7. Chargez vos données dans PostgreSQL et connectez-vous à partir d'ArcGIS.

Je pense que l'approche «la plus douce» peut dépendre de plusieurs facteurs, notamment :

  • Quantité de fichiers GPX que vous souhaitez convertir.
  • À quelle fréquence prévoyez-vous de le faire (et à quel point êtes-vous impatient de l'automatiser) ?
  • Voulez-vous avoir une sortie (fichier de forme ? classe d'entités dans geoDB ?) par GPX ou les fusionner tous ensemble.
  • Quelle est la destination de vos données (fichier de forme ? DB ?)

Vous pouvez essayer le plugin AmigoCloud GDAL/OGR pour ArcGIS que j'écris. Il est gratuit, open source et toujours en version bêta. Il dispose d'un programme d'installation qui fonctionne avec ArcGIS 10.1.

Voici une capture d'écran d'un fichier GPX que j'ai ouvert nativement (aucune conversion nécessaire).

.

De plus, vous avez accès à 55 autres formats.

1) ESRI Shapefile 15) GPX 29) DXF 43) Geomedia 2) MapInfo File 16) KML 30) Geoconcept 44) EDIGEO 3) UK .NTF 17) GeoJSON 31) GeoRSS 45) GFT 4) SDTS 18) GMT 32) GPSTrackMaker 46 ) SVG 5) TIGER 19) SQLite 33) VFK 47) CouchDB 6) S57 20) ODBC 34) PGDump 48) Idrisi 7) DGN 21) PGeo 35) OSM 49) ARCGEN 8) VRT 22) MSSQLSpatial 36) GPSBabel 50) SEGUKOOA 9) REC 23) PostgreSQL 37) SUA 51) SEGY 10) Mémoire 24) MySQL 38) OpenAir 52) ODS 11) BNA 25) PCIDSK 39) PDS 53) XLSX 12) CSV 26) XPane 40) WFS 54) ElasticSearch 13) NAS 27) AVCBin 41) HTF 55) PD 14) GML 28) AVCE00 42) AeronavFAA

Faites-moi savoir comment cela fonctionne pour vous et veuillez soumettre des bogues lorsque vous les trouvez.


Vous n'indiquez pas s'il s'agit d'un ajout direct à ArcMap ou indirect. Pour ArcMap antérieur à la version 10, je recommande DNRGarmin et plusieurs autres options sont répertoriées dans ce fil de discussion. DNRGarmin sortira une nouvelle version au début de l'année prochaine qui promet un accès direct. Désormais, l'accès direct signifie charger le fichier gpx dans DNRGarmin et accéder aux données à partir de là. J'ai aussi trouvé ce fil sur le site Geoprocessing


Aussi étrange que cela puisse paraître, la méthode recommandée par Esri consiste à ajouter les fichiers gpx à ArcExplorer (qui est gratuit) et à les enregistrer en tant que fichier de formes, qui est ensuite importé dans Arcmap : http://blogs.esri.com/info/blogs/ arcgisexplorerblog/archive/2008/08/13/importing-gps-via-gpx.aspx

(Publié par souci d'exhaustivité, pas nécessairement parce que je pense que c'est une bonne méthode, c'est trop indirect pour ça, mais si quelqu'un a déjà et utilise AE, c'est bon à savoir.)


Je ne l'ai jamais utilisé, mais quelqu'un a gentiment fourni un espace de travail de plugin pour les fichiers GPX sur assembla. Je me demande si c'est la source du DNRGPS mentionné dans les autres réponses.

Les dll d'espace de travail de plug-in permettent d'utiliser des formats de fichiers normalement non pris en charge comme d'autres formats pris en charge. En d'autres termes, les fichiers GPX peuvent être utilisés comme s'il s'agissait de fichiers de forme.

Comment utiliser:

production/test : copiez bin/release/GpxPlugin.dll de bin/release dans un dossier système stable copiez reg.bat et unreg.bat dans le même dossier exécutez reg.bat en tant qu'administrateur utilisez ArcMap/Catlog comme d'habitude
lorsque vous souhaitez le supprimer, exécutez unreg.dll, puis supprimez les trois fichiers

développement/débogage : copiez reg.bat/unreg.bat dans bin/debug exécutez reg.bat en tant qu'administrateur Le fichier de projet VS doit lancer ArcCatalog après la création de la dll de débogage, vous n'avez pas besoin de vous réinscrire entre les versions, sauf si vous modifiez le GUID

http://subversion.assembla.com/svn/dnrgps/

Voici le wiki.


GPX vers SHP

(fonctionne mieux avec USB 2.0 branché sur le même PC qu'arcmap)

"Convertissez toutes les données GPS, SIG ou CAO vers ou depuis GPX, Google Earth KML ou KMZ, Excel CSV ou TXT, fichiers de formes SHP ou dessins AutoCAD DXF en deux clics. Vous pouvez reprojeter les données dans n'importe quel format géographique (lat-lon, UTM, US State Plane) et modifier les références instantanément. Avec ExpertGPS, vous pourrez calculer la superficie, mesurer la distance, l'altitude et la pente. "

(pas une annonce mais coûtera 80 $ même pour un usage non commercial/domestique)

http://www.expertgps.com/gpx-shp.asp

Puis dans un fichier de géodatabase


Utilisez pour cela le logiciel SIG open source QGIS. Ayant une belle interface utilisateur, vous utiliserez facilement GDALOGR Tools. Tout ce que vous avez à faire est d'ouvrir votre fichier GPX en tant que couche vectorielle (ou simplement de le faire glisser et de le déposer sur QGIS Canvas), puis vous pourrez ajouter des pistes, des trackpoints, des waypoints et/ou des routes à votre projet. De là, vous pouvez inspecter vos géométries GPX, vérifier ses attributs de table, sans avoir besoin de l'exporter (utile lorsque vous ne savez pas ce que GPX contient les données dont vous avez besoin).

Après cela, il vous suffit de cliquer avec le bouton droit sur le calque souhaité et d'utiliser « Enregistrer sous… » pour l'enregistrer en tant que Shapefile (ou tout autre format). Pendant le processus, vous pouvez même reprojeter vos données de WGS84 vers votre système de coordonnées de destination.


Comment importer des traces GPS d'Android dans ArcMap

  1. Enregistrer le fichier KMZ en tant que fichier KML dans Google Earth
  2. Ouvrir le fichier KML dans le Bloc-notes
  3. Copiez et collez tout le texte dans Excel
  4. Sélectionnez des lignes de coordonnées GPS dans une feuille séparée
  5. Analyser les coordonnées dans les colonnes X et Y (ressource utile : https://support.microsoft.com/en-us/kb/214261)
  6. Insérer l'en-tête X et Y comme nouvelle ligne en haut
  7. Supprimer les première et dernière colonnes de texte et enregistrer la feuille
  8. Importer une feuille GPS dans ArcMap
  9. Utilisez l'outil Convertir la notation des coordonnées pour créer un fichier de formes GPS
  10. Utilisez Project pour convertir le fichier de formes du système de coordonnées géographiques en système de coordonnées projetées
  11. Utilisez l'outil Points en ligne pour convertir des points en lignes.


Voir la vidéo: Création geodatabase dans ArcGis