Suite

Quelle est la structure de fichier d'un fichier ArcGIS Place ?

Quelle est la structure de fichier d'un fichier ArcGIS Place ?


Est-ce que quelqu'un connaît le format du fichier .dat pour aider à l'automatisation des signets ?


Je suis d'accord avec @PolyGeo, vous aurez besoin d'ArcObjects pour traiter les signets. En fait, ce n'est pas simple, il suffit d'obtenir les coordonnées d'étendue car il existe 2 types de signets et vous les traiteriez différemment : zone d'intérêt et Fonctionnalité signets.

En fait, si quelqu'un peut me prouver le contraire, je ne pense pas qu'il existe même une interface qui vous permette de vous connecter à un fichier ArcGIS Place (.dat) et de lire/écrire directement à partir de celui-ci? Il ne semble pas non plus que vous puissiez charger des fichiers Place existants dans un document cartographique. Je pense que c'est l'une de ces situations étranges où il y a une boîte de dialogue exposée par l'application ArcMap mais il n'y a aucun moyen de s'y connecter.


Ouverture de fichiers de base de données

Les fichiers DB appartiennent principalement à Windows par Microsoft. L'extension de fichier DB est associée aux fichiers de base de données rencontrés dans les smartphones Windows, iOS et Android.

  • Utilisation principale : DB signifie le fichier de base de données et se trouve couramment dans les smartphones. Les fichiers DB contiennent principalement des contacts et des informations relatives aux SMS, mais peuvent également stocker des données spécifiques à une certaine application sur l'appareil mobile. Les données du fichier DB sont généralement stockées au format de base de données SQLite et sont souvent cryptées, empêchant ainsi l'accès direct à l'utilisateur. Les fichiers DB sur les smartphones ne sont pas destinés à être ouverts sur le front de l'utilisateur car ils contiennent des informations relatives au bon fonctionnement d'une application particulière sur l'appareil.
  • Autres utilisations: Les fichiers DB sont également utilisés par Microsoft Windows en tant que fichiers de cache qui stockent les données d'image miniature des photos et sont généralement masqués à la vue de l'utilisateur. QQ est une application de discussion en ligne chinoise qui utilise des fichiers DB pour stocker la liste de contacts ou le journal de discussion en ligne appartenant à un utilisateur spécifique. Skype, un outil de communication en ligne, utilise le format de fichier DB pour enregistrer les données constituées de messages instantanés et d'appels audio/vidéo envoyés et reçus par l'utilisateur.

Introduction

Modifications de la couverture

La loi sur la sécurité sociale stipulait qui serait couvert par le programme, c'est-à-dire ceux qui cotiseraient au système tout en travaillant et percevraient ensuite des prestations à la retraite. Les types et le nombre de travailleurs couverts par la sécurité sociale ont changé au fil du temps, car davantage de catégories de travailleurs ont été ajoutées aux listes (voir graphique 1). En vertu de la loi originale, tous les travailleurs du commerce et de l'industrie (à l'exclusion des chemins de fer) étaient couverts par le programme. 5 En 1940, 24 millions de travailleurs occupaient un emploi couvert, ce qui représentait environ 52 pour cent de la population active occupée (SSB 1944). Les informations sur les revenus des travailleurs indépendants ont été recueillies pour la première fois en 1951 lorsque les travailleurs indépendants non agricoles (à l'exception des membres de groupes professionnels) ont été ajoutés au programme de sécurité sociale. Des groupes supplémentaires de travailleurs indépendants et de professionnels ont été ajoutés par des lois adoptées en 1954, 1956 et 1965 (plus d'informations sont disponibles dans la section Gains d'un travail indépendant).

Modifications au maximum imposable

Outre la modification des lois sur la couverture, les modifications apportées au programme de sécurité sociale et aux lois fiscales liées à la sécurité sociale ont également affecté les informations contenues dans le MEF (voir graphique 2). Depuis sa création, il y a eu des augmentations du revenu maximum soumis aux charges sociales de la sécurité sociale, ce qui a entraîné le stockage de montants de revenus plus élevés dans le MEF . La première augmentation du maximum imposable, de 3 000 $ à 3 600 $, a eu lieu en 1951, et quatre augmentations supplémentaires ont eu lieu jusqu'en 1971. Les modifications de la sécurité sociale de 1972 prévoyaient des augmentations annuelles du maximum imposable, proportionnelles à l'augmentation du salaire moyen national, à partir de en 1975. 7 Depuis 1978, des informations sur les gains sont également recueillies pour les travailleurs et les gains non couverts par le programme et pour ceux dont les gains dépassent le maximum imposable (pour plus d'informations sur les modifications apportées aux données sur les gains, voir la section Périodes pertinentes).

Assurance-maladie

Les règles de couverture de Medicare étant différentes de celles du programme OASDI, le MEF contient des informations sur les revenus soumis à la taxe Medicare mais pas également à la taxe OASDI. Théoriquement, cela ne devrait être le cas que pour les travailleurs ayant un emploi gouvernemental qualifié par Medicare (MQGE). 10 Cela comprend les employés du gouvernement fédéral embauchés avant le 1er janvier 1984 et les employés des gouvernements des États et locaux embauchés après le 31 mars 1986, ou dont l'emploi après cette date est soumis à des conditions particulières de la loi sur la sécurité sociale (CFR 2008). 11 Les salaires versés aux personnes relevant du MQGE sont classés dans le MEF en tant que salaire imposable HI. Ces revenus sont utilisés aux fins de Medicare et ne qualifient pas le travailleur pour les prestations OASDI, car ils ne sont pas imposables OASDI.

Gains d'un travail indépendant

Rémunération différée

Périodes pertinentes

Les modifications apportées à la Loi sur la sécurité sociale n'ont pas seulement augmenté le nombre et les types de travailleurs couverts par le programme, elles ont également nécessité de modifier les types d'informations sur les revenus qui sont collectées par la SSA . D'autres lois adoptées par le Congrès et les changements technologiques ont également façonné les données du MEF. L'évolution du MEF peut être divisée en trois périodes significatives : 1937-1950, 1951-1977 et 1978 à ce jour (voir le graphique 3).

1951&ndash1977 . Les modifications de la sécurité sociale de 1950 ont modifié le calcul des prestations pour augmenter les prestations mensuelles payables (Cohen et Myers 1950). Le nouveau calcul des prestations « repose davantage sur l'utilisation des totaux annuels des gains individuels » à partir de 1951 (Cronin 1985). En outre, la SSA a commencé à convertir les fichiers en microfilms à la fin des années 40 et au début des années 50 et l'installation du premier ordinateur en 1956 a considérablement augmenté l'utilisation de la bande magnétique à l'agence (Cronin 1985). Les registres des gains finaux au cours de cette période contenaient des renseignements détaillés sur les gains trimestriels et sommaires sur microfilm, y compris la demande ou le statut d'invalidité de la personne (SSA s.d. ). Les informations sur les gains des travailleurs individuels jusqu'au maximum imposable de l'OASDI ont continué d'être déclarées trimestriellement par les employeurs jusqu'en 1977. 23 Si un employé atteignait le maximum imposable au cours de l'année, l'employeur n'était pas tenu de déclarer des informations sur cet employé au cours des trimestres suivants. Après 1951, si le salaire combiné d'un employé provenant de deux employeurs ou plus dépasse le maximum imposable, le dossier comprend les salaires dépassant le maximum. 24 Cependant, pour les années 1951 à 1977, seul le montant total des gains annuels est contenu dans le MEF des années ultérieures, les montants pour chaque employeur sont également disponibles. De même, les gains provenant d'un travail indépendant ont été ajoutés aux salaires des employés et enregistrés comme un total annuel dans le MEF au cours de cette période.


Techopedia explique le fichier plat

Les programmeurs utilisent des bases de données de fichiers plats lors de la création d'applications dans Oracle et SQL, qui prennent en charge plusieurs langages de programmation. En raison de leur structure simple, les fichiers plats consomment moins d'espace que les fichiers structurés, mais les informations contenues dans les fichiers plats ne peuvent être que lues, stockées et envoyées. La représentation des données dans une base de données à fichier plat est conforme à certaines normes. Chaque colonne d'une base de données de fichiers plats est limitée à un type de données spécifique. Des délimiteurs sont inclus dans les fichiers plats pour assurer un formatage des données à largeur fixe. Ceux-ci réduisent la surcharge liée à la localisation de différents champs dans un enregistrement. La première ligne d'un fichier plat fait référence au nom du champ. Ce nom de champ distinct permet d'identifier plus facilement les données traitées par chaque champ. Toutes les lignes d'une base de données de fichiers plats suivent également le concept de tuple en algèbre relationnelle, où un tuple est une liste ordonnée d'éléments. Les données des fichiers plats existent sous leur forme d'origine jusqu'à ce qu'elles soient transférées dans un système de gestion de base de données ou une zone de transit dans un entrepôt. Une fois la transmission terminée, les données sont modifiées et enregistrées sous différentes formes.


Barème des frais d'ambulance

publié le 26/05/2006 (Voir le lien Règlements et avis AFS.)

L'article 4531 (b) (2) de la loi sur l'équilibre budgétaire (BBA) de 1997 a ajouté une nouvelle section 1834 (l) à la loi sur la sécurité sociale qui a mandaté la mise en œuvre d'un barème national de frais pour les services d'ambulance fournis en tant que prestation en vertu de la partie Medicare. B. Le barème des frais s'applique aux réclamations dont les dates de service sont le ou après le 1er avril 2002, et il s'applique à tous les services ambulanciers, y compris les fournisseurs bénévoles, municipaux, privés, indépendants et institutionnels, c. sauf s'il s'agit du seul service d'ambulance à moins de 35 miles) et des établissements de soins infirmiers qualifiés.

L'article 1834 (l) exige également une affectation obligatoire pour tous les services d'ambulance. Les ambulanciers et les fournisseurs doivent accepter les frais autorisés par Medicare en tant que paiement intégral et ne pas facturer ni percevoir auprès du bénéficiaire un montant autre que toute franchise de la partie B non satisfaite et les montants de coassurance de la partie B.

Une feuille de couverture est fournie avec le PUF de chaque année, donnant des informations détaillées concernant les montants à payer et toutes les circonstances particulières pertinentes pour les paiements de cette année.

Répartition nationale des définitions de zones géographiques par code postal

En réponse à plusieurs demandes de la communauté ambulancière pour une ventilation nationale des définitions des zones géographiques (rural, urbain et super rural) par code postal, nous avons préparé un tableau (voir la section Téléchargements ci-dessous). Veuillez noter qu'il est organisé par État (en utilisant l'abréviation postale à deux lettres de chaque État) et, dans chaque État, tous les codes postaux sont répertoriés. Il y a deux côtés au tableau – la répartition géographique actuelle sur la gauche et la répartition géographique selon la règle proposée, qui a été publiée le 26 mai 2006 sur la droite. Le numéro de l'entrepreneur Medicare et la localité sont également inclus. Veuillez noter que, dans la colonne la plus à droite de chaque côté du tableau, R = Rural, Blank = Urbain et B = Super Rural. Aucune des zones super rurales n'a changé. Veuillez rechercher votre État, puis le code postal dans l'État, et comparer les deux côtés du tableau pour déterminer si la définition de votre zone géographique change dans le cadre de la discussion sur la règle proposée.

Dans la règle proposée sur le barème des honoraires des médecins (PFS) de CY 2015 (79 FR 40376), CMS a proposé de mettre en œuvre les nouvelles délimitations de l'OMB telles que décrites dans le bulletin de l'OMB n° 13-01 du 28 février 2013 basé sur le recensement de 2010 afin d'identifier plus précisément les zones urbaines et urbaines. zones rurales aux fins de paiement du barème des frais d'ambulance. Nous avons préparé des tableaux identifiant les codes postaux qui seraient affectés par ces changements proposés (voir la section Téléchargements ci-dessous).

Dans la règle finale PFS CY 2015, http://www.ofr.gov/OFRUpload/OFRData/2014-26183_PI.pdf CMS a finalisé nos propositions d'adopter, à partir de CY 2015, les délimitations révisées de l'OMB telles qu'énoncées dans l'OMB du 28 février , bulletin 2013 (No. 13-01) et les plus récentes modifications des codes RUCA aux fins de paiement selon la grille tarifaire des ambulances. Comme nous l'avons proposé, en utilisant les définitions des codes RUCA mises à jour, nous continuerons à désigner comme zones rurales tous les secteurs de recensement se situant au niveau RUCA 4.0 ou au-dessus. Aucune des zones super rurales actuelles ne perdra son statut de super rural lors de la mise en œuvre des délimitations révisées de l'OMB et des codes RUCA mis à jour. Nous avons préparé les tableaux suivants : codes postaux par état qui sont passés d'urbain à rural, codes postaux par état qui sont passés de rural à urbain, liste des codes postaux avec les désignations de code RUCA et une liste complète des codes postaux identifiant leur désignation comme super rural, rural ou urbain. (voir la section Téléchargements ci-dessous).

Avis de correction de la règle finale CY 2015 :

Dans la discussion de la règle finale CY 2015 sur l'analyse du code postal mis à jour sur la base des délimitations révisées de l'OMB et des codes de zone de transport rural-urbain (RUCA) mis à jour (voir 79 FR 67744 - 67750, 13 novembre 2014), les pourcentages et les totaux du code postal codes changeant d'urbain à rural et de rural à urbain, les pourcentages et les totaux des codes postaux n'ont pas changé, et les impacts d'état référencés sont incorrects en raison d'une erreur technique dans l'application des codes RUCA mis à jour. De plus, le nombre total de codes postaux est incorrect. Nous avons émis un avis rectificatif le 31 décembre 2014 (79 FR 78716 - 78719). Nous avons également révisé les tableaux suivants : codes postaux par État qui sont passés d'urbain à rural, codes postaux par État qui sont passés de rural à urbain et une liste complète de codes postaux identifiant leur désignation comme super rural, rural ou urbain. (voir la section Téléchargements ci-dessous).

Pour CY 2016 et les CY suivantes, nous proposons de poursuivre la mise en œuvre des délimitations révisées de l'OMB et des modifications les plus récentes des codes RUCA que nous avons adoptés pour le barème des frais d'ambulance CY 2015. Les tableaux suivants sont disponibles : codes postaux par état qui sont passés d'urbain à rural, codes postaux par état qui sont passés de rural à urbain, liste des codes postaux avec les désignations de code RUCA et une liste complète des codes postaux identifiant leur désignation comme super rural, rural ou urbain. (voir la section Téléchargements ci-dessous).

Pour la règle finale CY 2016, les tableaux suivants sont disponibles : codes postaux par État qui sont passés d'urbain à rural, codes postaux par État qui sont passés de rural à urbain, liste des codes postaux avec les désignations de code RUCA et une liste complète des codes postaux identifiant leur désignation comme super rurale, rurale ou urbaine. (voir la section Téléchargements ci-dessous).

Centre de services ambulanciers

Pour une page Web de ressources à guichet unique axée sur les besoins d'information et les intérêts des fournisseurs d'ambulances Medicare Fee-for-Service (FFS), rendez-vous au Centre de services d'ambulance (voir sous « Liens connexes à l'intérieur du CMS » ci-dessous).


Comment ouvrir un fichier GLB ?

Vous pouvez ouvrir un fichier GLB dans AGI Systems Tool Kit en important le fichier via le Globe Manager de STK :

  1. Dans STK, sélectionnez l'icône Globe Manager située dans la barre d'outils Globe Manager.
  2. Dans Globe Manager, sélectionnez Terre.
  3. Sélectionnez Importer un globe. Si vous avez déjà chargé un fichier globe, un message apparaîtra vous demandant si vous souhaitez remplacer votre globe actuel. Sélectionnez Oui.
  4. Accédez au dossier contenant votre fichier GLB et sélectionnez Ouvrir .

Si vous souhaitez ouvrir un .xyz fichier sur votre ordinateur, il vous suffit d'avoir installé le programme approprié. Si la .xyz l'association n'est pas définie correctement, le message d'erreur suivant peut s'afficher :

Windows ne peut pas ouvrir ce fichier :

Pour ouvrir ce fichier, Windows doit savoir quel programme vous souhaitez utiliser pour l'ouvrir. Windows peut aller en ligne pour le rechercher automatiquement, ou vous pouvez effectuer une sélection manuelle dans une liste de programmes installés sur votre ordinateur.


Le Pérou est le troisième plus grand pays de Amérique du Sud, après le Brésil et l'Argentine. Il est composé d'une variété de paysages, notamment des montagnes, des déserts, des forêts tropicales et des plages. La plupart des gens vivent le long de la côte de la océan Pacifique, où la capitale, Lima, est situé. Le Pérou partage des frontières avec cinq pays : l'Équateur, la Colombie, le Brésil, la Bolivie et le Chili.

Le long de la côte ouest du Pérou se trouve une étroite bande de désert 2 500 km longue. Cette région ne représente qu'environ 10% du pays, mais elle abrite plus de la moitié de la population du pays. Le désert côtier a été habité pour la première fois il y a des milliers d'années par des peuples anciens appelés les Chimú et le Nasca.

Près de la moitié du Pérou est couverte par la plus grande forêt tropicale du monde. Amazone. Outre des milliers d'espèces végétales et animales fascinantes, cette immense jungle abrite des centaines de tribus amérindiennes, dont certains n'ont peut-être jamais vu le monde extérieur !

le Les Andes – la deuxième plus haute chaîne de montagnes du monde – traverse le Pérou, du nord au sud. Ces magnifiques sommets enneigés sont populaires auprès des touristes qui aiment la randonnée et le trekking. La plus haute montagne du Pérou est Mont Huascaran, mesurant un énorme 6 768 m de haut. Wow!


8 réponses 8

(Amélioration de la solution de Shishir)

Vous pouvez facilement modifier le script pour autoriser d'autres arguments de s3 cp tels que --include , --exclude , .

Je crois que la synchronisation est la méthode que vous voulez. Essayez plutôt ceci :

J'avais rencontré cette erreur lors de l'utilisation de l'une de ces commandes.

J'ai même pensé à monter le compartiment S3 localement, puis à exécuter rsync, même si cela a échoué (ou s'est bloqué pendant quelques heures) car j'ai des milliers de fichiers.

Enfin, s3cmd a fonctionné à merveille.

Cela fait non seulement bien le travail et affiche une sortie assez détaillée sur la console, mais télécharge également de gros fichiers par parties.

Les éléments suivants ont fonctionné pour moi :

/this_directory s3://bucketname/this_directory --recursive

AWS "créera" alors this_directory et y copiera tout le contenu local.

Utilisez le script suivant pour copier la structure des dossiers :

Je ne pouvais pas faire fonctionner s3 sync ou s3 cp sur un dossier de 55 Go contenant des milliers de fichiers et plus de 2 douzaines de sous-répertoires. Essayer de synchroniser l'ensemble du dossier entraînerait simplement l'échec silencieux d'awscli sans rien télécharger dans le compartiment.

J'ai fini par faire cela pour synchroniser d'abord tous les sous-répertoires et leur contenu (la structure des dossiers est préservée) :

Ensuite, j'ai fait ceci pour obtenir les 30 000 fichiers au niveau supérieur :

Assurez-vous de surveiller la charge sur le serveur (protip vous pouvez utiliser w pour simplement afficher la charge) et ctrl-z pour suspendre la commande si la charge devient trop élevée. ( fg pour continuer à nouveau).

Mettez ceci ici au cas où cela aiderait quelqu'un dans une situation similaire.

-maxdepth 1 empêche find de lister le contenu des sous-répertoires, car s3 sync les gère avec succès.


Dépôt

Classer, c'est conserver les documents en lieu sûr et pouvoir les retrouver facilement et rapidement. Les documents soignés ne se déchirent pas, ne se perdent pas ou ne se salissent pas facilement.

Un système de classement est le système central de tenue de dossiers d'une organisation. Il vous aide à être organisé, systématique, efficace et transparent. Il aide également toutes les personnes qui devraient pouvoir accéder à l'information à le faire facilement.

C'est toujours un plaisir quand quelqu'un cherche quelque chose et est capable de le trouver sans difficultés. Dans nos organisations, nous travaillons en groupe. Nous recevons et envoyons des documents sur différents sujets. Nous devons conserver ces documents pour référence future. Si ces documents ne sont pas soignés, nous ne pouvons pas rendre compte de toutes nos activités organisationnelles. Tous ceux qui ont besoin d'utiliser des documents doivent savoir où les obtenir.

Choses importantes à savoir sur le dépôt

Que déposons-nous ?

Nous déposons des documents qui nous sont envoyés par d'autres personnes ou organisations. Nous archivons également des dossiers de toutes nos activités organisationnelles. Il peut s'agir de lettres, de notes de service, de rapports, de dossiers financiers, de documents de politique, etc.

Quand déposons-nous ?

Cela dépend de l'occupation de votre bureau. Dans les organisations très occupées, le classement est effectué au moins tous les jours et généralement en tout début de matinée. Dans un petit bureau ou moins occupé, vous pouvez déposer une ou deux fois par semaine.

Matériel utilisé pour le classement

Classeur - Il est utilisé pour conserver les dossiers plats et les dossiers suspendus ou suspendus
Armoire en acier - Il est utilisé pour conserver les gros fichiers qui doivent être verrouillés
Timbre dateur - Il est utilisé pour dater les documents reçus quotidiennement afin qu'ils soient classés par ordre chronologique et que nous ayons ainsi une trace de la date de réception du document
S'inscrire - Il sert à enregistrer les fichiers sortis et les fichiers rendus
Étagères de classement - Il est utilisé pour classer les fichiers de boîte
Dossier de boîte - Il s'agit d'un gros fichier qui est utilisé pour conserver les gros documents qui ne peuvent pas entrer dans un classeur. Ils sont conservés dans des étagères.

Quels fichiers sont utilisés et comment sont-ils utilisés ?

Dossiers de clips - ils sont utilisés pour les documents qui doivent être retirés très souvent ils tiennent fermement les documents pour qu'ils ne tombent pas.
Dossiers - des chemises en papier ou en carton sont utilisées pour regrouper les documents en vrac. Les chemises sont placées à l'intérieur de dossiers suspendus ou de boîtes.
Dossier suspendu -les dossiers suspendus servent à conserver les documents dans des classeurs. Les dossiers sont placés debout dans les tiroirs. Les dossiers suspendus pendent du berceau. Ces fichiers restent toujours dans les armoires, mais les dossiers à l'intérieur peuvent être retirés.
Fichiers de boîte - ils sont utilisés pour conserver de gros documents, notamment des magazines et des livres.
Dossiers à levier -les documents sont conservés dans ces dossiers et permettent de consulter les documents sans les sortir du dossier.

Modalités de dépôt

  • Classement par sujet/catégorie
  • Classement par ordre alphabétique
  • Classement par numéros/ordre numérique
  • Classement par Lieux/Ordre géographique
  • Classement par dates/ordre chronologique

Comment mettre en place un système de classement

Catégories de classement

  • Correspondance de collecte de fonds
  • Correspondance avec d'autres organisations
  • Correspondance avec les membres
  • Correspondance avec les membres du public
  • Correspondance avec le Conseil
    …et ainsi de suite.

Comment former des catégories

1. Triez tous vos documents en piles qui, selon vous, vont de pair.
2. Donnez à chaque pile un nom de catégorie.
3. Faites une liste de catégories.
4. Examinez votre liste d'un œil critique : Posez-vous la question : pouvons-nous combiner toutes les catégories ? Doit-on diviser une catégorie en deux catégories ? De quelles sous-catégories avons-nous besoin ? Avons-nous besoin d'avoir des fichiers alphabétiques dans une catégorie ?

Assurez-vous de ne pas avoir trop de catégories. Il ne devrait pas être difficile pour quiconque de décider dans quelle catégorie il est susceptible de trouver les informations dont il a besoin.

Clé de classement

Une fois que vous aurez décidé de vos catégories, vous devrez établir un fichier de classement afin que chacun puisse comprendre le système que vous avez utilisé et trouver les informations qu'il souhaite. Cet index est appelé clé de classement.

Rédigez une clé de classement en énumérant toutes les catégories et sous-catégories dans l'ordre dans lequel elles sont classées. Assurez-vous qu'elle est présentée de manière à ce que tout le monde puisse la comprendre. Mettez-le sur le classeur et mettez également une clé pour chaque tiroir sur le devant des tiroirs. Donnez à chacun une copie de la clé de classement complète.
Assurez-vous que toutes les personnes chargées du classement comprennent la clé et l'utilisent pour le classement.

Nouveaux fichiers

Ne créez pas de nouveaux fichiers à moins d'être absolument sûr que les informations ne rentrent pas logiquement dans un fichier existant. Mettez le nouveau fichier dans la bonne catégorie et écrivez-le immédiatement dans la clé de classement. Donnez à chacun une copie des nouvelles catégories dès que possible.

Dépôt de correspondance

Toutes les lettres doivent être déposées à 2 endroits

Courrier entrant

1. La lettre originale accompagnée d'une copie de votre réponse est placée dans le DOSSIER SUJET.
2. Une deuxième copie de la lettre est versée au dossier CORRESPONDANCE IN.

Courrier sortant

1. Une copie de la lettre va dans le DOSSIER SUJET. Toutes les lettres en réponse à votre lettre doivent aller dans ce dossier et toute correspondance future sur le sujet.
2. Une copie va dans le fichier CORRESPONDANCE OUT.

Règles de dépôt

Deux règles de base sous-tendent le dépôt :

CLASSEMENT ALPHABÉTIQUE - classement selon la lettre de l'alphabet
DATE DE DÉPT - les fichiers les plus récents en haut

Ces règles sont fondamentales car elles s'appliquent à tous les systèmes de classement. Lorsque nous classons par nom, sujet et domaine, nous devons toujours classer par ordre alphabétique et par date.

Règles de classement alphabétique

Règle 1 : Classer par nom en fonction de la première lettre
Exemple: UNEAigle Africain
Becker
uncan & Co
greenfield

Règle 2 : Si les premières lettres sont les mêmes, classez en fonction de la deuxième lettre.
Exemple : Clarence
Coetzee
Cvoussavoir
Couiril

Règle 3 : Dossier en termes de patronymes
Exemple: onkor, SJ
Nkomo PS
SHongwe RO
Ouiesufu ED

Règle 4 : Si les noms de famille sont les mêmes, déposez en fonction de l'initiale
Exemple : Caton, JS
Caton, JU
Caton, RS
Caton, MT

Règle 5 : Certains noms de famille ont des préfixes et sont classés en fonction de la première lettre du préfixe
Exemple: et Gruchy, JR
e la Rey, OP
van der Linden, Minnesota
vun Rensburg, MJ

Règle 6 : Lorsqu'il y a deux patronymes, déposez sous le premier patronyme.
Exemple: Mokoena & Khumalo
Nxumalo & Abrahams
Saloojee & Cassim
Verachi & Ntuli

Règle 7 : Mac Mc & M' tous les fichiers en tant que Mac St et Saint tous déposés en tant que Saint
Exemple : MacDonald
McNair
M'Namara
Saint Christophe
Sainte Marguerite

Règle 8 : Lorsque le dossier n'a pas le nom d'une personne nous déposons par le MOT LE PLUS IMPORTANT au nom ou par le nom du LIEU
Exemple: UNECtive Wheel Co
le Sle goudron
La ville de Johannesbourg
NImprimantes orthcliff

Sortir des fichiers - [Utiliser la clé de classement]

  • Qui a emprunté le fichier ou le document
  • Nom du fichier ou du document
  • Quand ils l'ont emprunté
  • Quand ils l'ont retourné
NOM FICHIERDOCUMENT DATE DE SORTIE DATE DE RETOUR
Mme Modise Fichier de rapports 10-02-2001 12-02-2001
Monsieur NgwenyaDossier financier23-01-2001
  • Qui a emprunté le fichier ou le document
  • Nom du fichier ou du document
  • Quand ils l'ont emprunté
  • Quand ils l'ont retourné
  • Toutes les lettres sont classées par correspondance
  • Toutes les cartes de membre sont classées sous le numéro
  • Les rapports sont classés par sujet

Procédure de classement, entretien et sécurité

  • Conservez les documents en attente de classement dans des bacs, ne les laissez pas traîner sur des bureaux ou des étagères.
  • Classez les documents au moins une fois par jour, ou si votre organisation est très petite, vous pouvez le faire une fois par semaine.
  • N'en mettez pas trop dans des fichiers ou des dossiers
  • Mettez de nouvelles couvertures sur de vieux fichiers qui sont très utilisés et qui sont usés ou déchirés.
  • Les classeurs Box et les classeurs à levier peuvent contenir plus que de simples dossiers.
  • Ne laissez jamais les tiroirs ou les étagères de classement devenir trop pleins. Acquérir de nouveaux classeurs si nécessaire.
  • Classez tous les documents que vous pouvez
  • Rangez ceux que vous ne pouvez pas classer dans des bacs de classement
  • Verrouillez tous les documents confidentiels
  • Mettre tous les papiers usagés dans les poubelles
  • Laisser les bureaux rangés

EXEMPLE DE CLE DE CLASSEMENT

1. ADMINISTRATION GÉNÉRALE

1.A.1 Directeur
1.A.2 Teneur de livres
1.A.3 Formation des agents
1.A.4 Agents administratifs
1.A.5 Coordonnateurs de programme

1.B.1 Location, boîte postale, téléphones, télécopieurs, etc.
1.B.2 Formes organisationnelles internes
1.B.3 Liste de diffusion
1.B.4 Constitution, statuts, documentation légale, etc.
1.B.5 Inventaire du matériel de bureau, ententes de service et d'entretien, etc.
1.B.6 Divers

1.C.1 Rapports du directeur
1.C.2 Procès-verbaux et rapports
1.C.3 Commission des Finances

1.D.1 Réunions annuelles de planification
1.D.2 Problèmes de planification
1.D.3 Cibles
1.D.4 Évaluations

2.A.1 Procédures relatives au personnel
2.A.2 Conditions d'emploi
2.A.3 Contrat de travail
2.A.4 Intégration
2.A.5 Descriptions de poste
2.A.6 Système de gestion des performances
2.A.7 Congé

2.B.1 Employés actuels par ordre alphabétique (enfermés dans le bureau du directeur)
2.B.2 Témoignages
2.B.3 Formation du personnel
2.B.4 Demandes d'emploi

3.A Gestion financière

3.A.1 Budget
3.A.2 Salaires
3.A.3 États financiers
3.A.4 Petite caisse
3.A.5 Déclarations de l'auditeur
3.A.6 Impôt
3.A.7 Stratégies
3.A.8 Banque
3.A.9 Débiteurs
3.A.10 Comptabilité

4.A Administration de la collecte de fonds et général

4.A.1 Loi sur la collecte de fonds
4.A.2 Planification de la collecte de fonds et propositions envoyées
4.A.3 Systèmes de collecte de fonds
4.A.4 Voyages et campagnes de collecte de fonds

4.B.1 Liste des agences
4.B.2 Dossier général des fondations locales
4.B.3 SA en général
4.B.4 Contacts de financement aux États-Unis

4.C.1 Fondation DMMA
4.C.2. SOCTA
4.C.3. ZDA

5.A.1 Rapports - Service formation
5.A.2 Plans et matériel de l'atelier communautaire
5.A.3 Contrats de formation
5.A.4 Formation aux compétences des membres
5.A.5 Formation aux compétences bureautiques
5.A.6 Correspondance (dossiers séparés pour chaque client)