Suite

Comment calculer ST_Length en miles ?

Comment calculer ST_Length en miles ?


Je joue avec une carte des pistes cyclables (donc, des lignes) et j'essaie de calculer le nombre total de milles de voie dans chacune des deux régions. Mais je ne sais même pas comment utiliserST_Longueurpour calculer les kilomètres. J'obtiens des valeurs de 0,001 et je ne sais même pas ce que cela moyens.

La documentation : http://postgis.org/docs/ST_Length.html me prête à confusion -- je pense c'est censé me donner des mètres, mais je ne suis pas tout à fait sûr, et les segments ont tendance à être longs d'un ou de deux blocs de remorquage, donc… plus de 0,001 mètre.

Comment puis-je utiliserST_Longueurcalculer milles?


Êtes-vous aux États-Unis?

Si tel est le cas, déterminez le système de coordonnées State Plane utilisé par votre région et quel est le SRID, par exemple, quelle est ma zone State Plane dans le Colorado ?

Je suggère d'utiliser State Plane car les unités sont des PIEDS, qui peuvent facilement être convertis en miles.

J'utilise SRID/EPSG:2877

Utilisez donc maintenant une instruction ST_Transform qui projettera vos données « à la volée » en pieds :

ST_Length(ST_Transform(geom, 2877))

Maintenant, enveloppez cela dans une conversion en miles (divisez par 5280):

(ST_Length(ST_Transform(geom, 2877))/5280)

et vous devriez avoir la longueur en miles!


  • Didacticiel:Méthodes d'accès
  • Vous devez avoir la table "TUTORIAL_GEO"."SPATIALSHAPES" des didacticiels précédents déjà créée et chargée dans votre système pour pouvoir exécuter des exemples à partir de ce didacticiel.

Vous devez avoir déjà vu certaines des méthodes de calcul spatial dans les didacticiels précédents.

Par exemple. ST_Length() a calculé la longueur de la chaîne de ligne et ST_Area() a calculé l'aire d'un polygone.

D'autres ont été utilisés pour calculer les caractéristiques des géométries, comme ST_IsRing() et ST_IsClosed() dans les exemples avec des chaînes.

Les polygones ont quelques méthodes plus utiles. Ils peuvent également être appliqués à une collection de polygones (multi-polygone).

En plus de la surface, vous pouvez également calculer le périmètre des surfaces. Le périmètre d'un polygone comprend la longueur de tous les anneaux (extérieur et intérieur).

Comme mentionné, vous pouvez également calculer l'aire et le périmètre de plusieurs polygones. Vous trouverez ci-dessous l'exemple de calculs du multi-polygone, qui est le résultat de l'agrégation d'unions de polygones individuels dans le tableau.

La méthode ST_Centroid() renvoie le point qui est le centroïde mathématique d'un polygone ou multi-polygone.

Et un autre exemple où tous les polygones individuels sont combinés en un seul multi-polygone.

Le centre de gravité d'un polygone n'est pas toujours à la surface de ce polygone. Considérez l'exemple suivant.

SVG légèrement modifié pour une meilleure visualisation, comme celui ci-dessous :

montre que le centroïde (le point rouge) est situé à l'intérieur de l'anneau intérieur, et donc pas f la surface du polygone.

Dans certains cas, vous aurez besoin d'un point (comme une sorte de marqueur sur la carte) qui se trouve quelque part sur la surface d'un polygone donné. C'est le but d'une méthode ST_PointOnSurface() .

Mettez à jour l'exemple ci-dessus pour inclure le calcul du point sur la surface.

Encore une fois, modifiez légèrement le style des objets SVG, pour avoir le centre de gravité en rouge et le point sur la surface en bleu.

Vous pouvez voir sur la visualisation que le point bleu est bien situé sur la surface jaune.


Résumé graphique

Un aperçu de l'évolution métallogénique en Europe centrale a été donné par Baumann, 1979, Bernard et Skvor, 1981, Walther, 1981, Walther, 1986, Dejonghe, 1986, Holzer, 1986, Jaffé, 1986, Pouba et Ilavský, 1986, Osika , 1986, Osika, 1990, Dill, 1995, Dill, 2012, Dill, 2015a, Walther et Dill, 1995, Dill et al., 2008a et a également été abordée par Laznicka (2005) dans son panorama métallogénique mondial. Dans la plupart des études, c'est la métallogénèse varisque (Protérozoïque supérieur à Paléozoïque supérieur) et alpine (Paléozoïque supérieur à Cénozoïque) et leurs gisements qui ont été à l'honneur. Hors cuivre, les gisements de minerai ne jouent plus un rôle significatif aujourd'hui en Europe centrale et une période de plus de deux mille ans d'exploitation des gisements de métaux a presque pris fin. Mais ce n'est pas le cas parmi les matières premières non métalliques et les matières premières de construction qui jouent encore un rôle vital, ou pour être plus réaliste, un rôle toujours croissant pour les populations vivant au cœur de l'Europe (Dill et Röhling, 2007, Elsner , 2017, Elsner, 2019). Parmi les minéraux industriels et les gisements non métalliques dont les matières premières principales sont le sable et le gravier, les pierres de carrière et de taille et les calcaires utilisés pour la production de chaux et de ciment, les argiles et argilites, y compris les roches phyllosilicatées, occupent la quatrième production mondiale de matières premières minérales, compte tenu du « serpent marchand » construit par Lorenz (1991). Contrairement aux trois premiers, les gisements de minéraux argileux présentent la plus grande variabilité quant à leur minéralogie, leur origine et leur application (Fig. 1). Il convient de noter que parmi les termes pierres de carrière et pierres dimensionnelles, il existe également des roches sédimentaires cachées riches en phyllosilicates tels que les ardoises et les dalles. La minéralogie des minéraux argileux est multiple et il existe une multitude de publications difficiles à faire une sélection des plus pertinentes et donc seulement les débouchés les plus courants comme « Applied Clay Sciences », « Clay and Clay Minerals » et « Clay Minerals » pour le minéralogiste d'argile sont nommés à la place. Ils présentent des résultats de pointe, élargissent et mettent à jour les manuels de minéralogie des argiles publiés de Weaver (1989) à Murray (2007). De plus, les résultats obtenus en minéralogie des argiles sont également de la plus haute importance pour les géoscientifiques de disciplines extérieures à la minéralogie des argiles. La revue actuelle est en passe de combler ce fossé entre la minéralogie des argiles et la géologie sensu lato, et visant quatre objectifs principaux, •

donnant un aperçu des gisements minéraux argileux et des occurrences minérales à phyllosilicates en Europe centrale en fonction du faciès et du temps

créer des types de référence d'environnements de dépôt et décrire des associations de phyllosilicates et de minéraux argileux marqueurs de faciès-diagnostic

créer des types d'argilitisation de référence en fonction du contexte géodynamique de manière à être applicable également pour différentes sections crustales dans le monde afin de constituer une base pour l'exploration et l'exploitation des minéraux argileux ou leur utilisation comme guide de minerai

création d'une plate-forme pour une stratigraphie minérale argileuse sensu SALGER pour l'Europe centrale (Salger et Schmid, 1982, Sano et al., 2002, Salger, 1974, Salger et Schmidt-Kaler, 1978, Salger et Schmid, 1982)

L'examen vise à combler le fossé entre la géologie économique, la minéralogie des argiles et la sédimentologie appliquée.


Fonctions géospatiales

OmniSci prend en charge les fonctions répertoriées ci-dessous.

Renvoie un point construit à la volée à partir des valeurs de coordonnées fournies. Les coordonnées constantes entraînent la construction d'un littéral POINT.

Accesseurs de géométrie
Une fonction La description
ST_X Renvoie le X valeur d'une colonne POINT.
PORCHERIE Renvoie le Oui valeur d'une colonne POINT.
ST_XMIN Renvoie X minima d'une géométrie.
ST_XMAX Renvoie X maxima d'une géométrie.
ST_YMIN Renvoie Y minima d'une géométrie.
ST_YMAX Renvoie Y maxima d'une géométrie.
ST_STARTPOINT Renvoie le premier point d'un LINESTRING en tant que POINT.
ST_ENDPOINT Renvoie le dernier point d'un LINESTRING en tant que POINT.
ST_POINTN Renvoie le Nième point d'un LINESTRING en tant que POINT.
ST_NPOINTS Renvoie le nombre de points dans une géométrie.
ST_NRINGS Renvoie le nombre d'anneaux dans un POLYGONE ou un MULTIPOLYGONE.
ST_SRID Renvoie l'identifiant de référence spatiale de l'objet sous-jacent.
Relations spatiales et mesures
Une fonction La description
ST_DISTANCE

Renvoie la distance plane la plus courte entre les géométries. Par example:

Renvoie la distance géodésique la plus courte entre deux points, en mètres, si deux zones géographiques sont données. Les géographies de points peuvent être spécifiées via des transtypages à partir de géométries de points ou sous forme de littéraux. Par example:

Vous pouvez également calculer la distance entre un POLYGONE et un POINT. Si les deux champs utilisent le SRID 4326, la distance calculée est en 4326 unités (degrés). Si les deux champs utilisent le SRID 4326 et que les deux sont transformés en 900913, les résultats sont alors en 900913 unités (mètres).

Le code SQL suivant renvoie les noms des polygones dont la distance entre le point et le polygone est inférieure à 1 000 mètres.

Renvoie la distance planaire la plus longue entre les géométries. En effet, c'est le diamètre d'un cercle qui englobe les deux géométries.

  • Renvoie le nombre de polys qui contiennent le point (ici sous forme de WKT) :
  • Renvoie les noms d'une table polys qui contiennent des points dans une table de points :
  • Renvoie les noms d'une table polys qui contiennent des points dans une table de points, en utilisant un seul point dans WKT au lieu d'un champ dans une autre table :

ST_AREA ne prend pas en charge le calcul des zones géographiques, mais utilise plutôt des coordonnées planes. Les géographies doivent d'abord être projetées afin d'utiliser ST_AREA . Vous pouvez le faire à l'avance avant l'importation ou au moment de l'exécution, idéalement en utilisant une projection à surface égale (par exemple, une projection Lambert à surface égale nationale). L'aire est calculée dans les unités de la projection. Par exemple, vous pouvez utiliser la projection d'exécution Web Mercator pour obtenir l'aire d'un polygone en mètres carrés :

Cependant, Web Mercator n'est pas une projection de surface égale. À moins qu'elles ne soient compensées par un facteur d'échelle, les zones Web Mercator peuvent varier considérablement selon la latitude.

Notes complémentaires

  • Vous pouvez utiliser du code SQL similaire aux exemples de cette rubrique en tant que filtres globaux dans Immerse.
  • CREATE TABLE AS SELECT n'est actuellement pas pris en charge pour les types de données géographiques en mode distribué.
  • GROUP BY n'est pas pris en charge pour POINT , LINESTRING , POLYGON ou MULTIPOLYGON .
  • Vous pouvez utiliser d nom de la table pour déterminer si le SRID est défini pour le champ géographique :

Si aucun SRID n'est renvoyé, vous pouvez définir le SRID à l'aide de ST_SETSRID(nom de colonne, SRID) . Par exemple, ST_SETSRID(myPoint, 4326) .


Comment calculer ST_Length en miles ? - Systèmes d'information géographique

Nom: GSSURGO_MAPUNIT

Champ d'affichage : muname

Type de géométrie : esriGéométriePolygone

La description: Cet ensemble de données est appelé la base de données Gridded SSURGO (gSSURGO) et est dérivé de la base de données Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par le National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. La table de recherche de valeur ajoutée (valeur) contient des données attributaires résumées au niveau de l'unité de carte à l'aide des méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné.

Définition Expression : N / A

Texte du droit d'auteur : Soil Survey Staff, Natural Resources Conservation Service, Département de l'agriculture des États-Unis. Tableau de recherche (valeur) de la valeur ajoutée nationale pour la base de données Gridded Soil Survey Geographic (SSURGO) pour les États-Unis d'Amérique et les territoires, les Commonwealths et les nations insulaires desservis par l'USDA NRCS. Disponible en ligne sur http://datagateway.nrcs.usda.gov/ 15 octobre 2012.

Visibilité par défaut : false

Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

Prend en charge les requêtes avancées : vrai

Prise en charge des statistiques : vrai

Peut modifier le calque : faux

Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

Utiliser des requêtes standardisées : vrai

Prend en charge la transformation de référence : vrai

    XMin : 355106.9729000004
    YMmin : 365254.7413999997
    XMax : 803102.6454999996
    YMax : 4042946.758199999
    Référence spatiale : 26915 (26915)

    Moteur de rendu :
      Rendu simple :
      Symbole:
        Style: esriSFSSolid
        Couleur: [200, 242, 196, 255]
        Contour:
          Style: esriSLSSolid
          Couleur: [110, 110, 110, 255]
          Largeur: 0
          Prise en charge des statistiques : vrai
          Prend en charge OrderBy : vrai
          Prend en charge Distinct : vrai
          Prise en charge de la pagination : vrai
          Prend en charge TrueCurve : vrai
          Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
          Prend en charge la requête avec distance : vrai
          Prend en charge l'expression SQL : vrai

        A des pièces jointes : faux

        Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

        • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
        • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : Area Symbol , longueur : 20 )
        • spatverson ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Spatial Version )
        • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Symbol , longueur : 6 )
        • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Key , longueur : 30 )
        • natmusym ( type : esriFieldTypeString , alias : NatMuSym , longueur : 6 )
        • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CellValue )
        • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Name , longueur : 175 )
        • mukind ( type : esriFieldTypeString , alias : Kind , longueur : 254 )
        • muacres ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Total Acres )
        • fermelndcl ( type : esriFieldTypeString , alias : Farm Class , longueur : 254 )
        • investir ( type : esriFieldTypeString , alias : ordre de mappage , longueur : 254 )
        • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : Legend Key , longueur : 30 )
        • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
        • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
        • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

        Couche : GSSURGO_MUAGGATT (1)

        Nom: GSSURGO_MUAGGATT

        Champ d'affichage : muname

        Type de géométrie : esriGéométriePolygone

        La description: Cet ensemble de données est appelé la base de données Gridded SSURGO (gSSURGO) et est dérivé de la base de données Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Le tableau de recherche (valeur) de la valeur ajoutée gSSURGO récemment publié (2011) (créé par l'USDA-NRCS) contient des données d'attributs résumées au niveau de l'unité cartographique à l'aide de méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné. Description résumée du format et de l'organisation de SSURGO : Les études de sol adjacentes peuvent avoir été composées par différents individus et peuvent être de millésimes très différents. Toute enquête donnée doit être conforme aux normes de base, mais les enquêtes plus anciennes reflètent une approche plus généralisée que les enquêtes plus modernes. La figure à droite illustre ces différences. Les polygones représentent un motif répétitif d'entrées de légende : des groupes de concepts de sol pouvant être cartographiés appelés unités cartographiques Les données des unités cartographiques sont stockées dans la table mapunit et sont référencées par le champ mukeyLes données des unités cartographiques pré-agrégées sont stockées dans la table muaggatt et référencées par le champ Les unités mukeyMap sont composées de plusieurs types de sols non cartographiés appelés « composants » Les données des composants sont stockées dans la table des composants et sont référencées par le champ cokeyLes composants de sol (ou type de sol) sont associés avec plusieurs horizonsLes données d'horizon sont stockées dans la table chorizon et sont référencées par le champ cokeyPuisqu'il existe une relation 1:many:many (mapunit:component:horizon) entre les données de propriétés du sol spatiales et au niveau de l'horizon, deux étapes d'agrégation sont nécessaires dans l'ordre pour produire une carte thématiqueSource : http://casoilresource.lawr.ucdavis.edu/drupal/book/export/html/335Résumé des descriptions des attributs de l'étude de sol gSSURGO contenus dans le MUAGGAT T table.MUAGGATT Table :Pente de pente - Composant dominantPente de pente - Moyenne pondéréeProfondeur du substratum rocheux et ndash Profondeur minimale de la table d'eau - Minimum annuel Profondeur de la table d'eau - Avril à juin Fréquence d'inondation minimale - Condition dominante Stockage 0-50 cm - Moyenne pondérée Stockage d'eau disponible 0-100 cm - Moyenne pondérée Stockage d'eau disponible 0-150 cm - Moyenne pondéréeClasse de drainage - Condition dominanteClasse de drainage &ndash Groupe hydrologique le plus humide - Condition dominanteClasse de capacité irriguée - Condition dominanteClasse de capacité irriguée - Proportion de Mapunit avec dominante ConditionClasse de capacité non irriguée - Condition dominanteClasse de capacité non irriguée - Proportion de Mapunit avec Condition dominanteRating pour les bâtiments sans sous-sols - Dominante ConditionRating for Buildings with Caves - Dominant ConditionRating for Buildings with Sous-sols ts - Évaluation la moins restrictive pour les bâtiments avec sous-sol - Évaluation la plus limitée pour les champs d'absorption des fosses septiques - État dominant Évaluation pour les champs d'absorption des fosses septiques - Évaluation la moins limitée pour les champs d'absorption des fosses septiques - Évaluation la plus limitée pour les étangs d'épuration - État dominant Évaluation pour les étangs d'épuration - Élément dominant et évaluation des routes Rues - État dominant Cote pour la source de sable - État dominant Cote pour la source de sable - La plus probable Cote pour les chemins et les sentiers - État dominant Cote pour les chemins et les sentiers - Moyenne pondérée Risque d'érosion des routes et sentiers forestiers - Composante dominante Classification hydrique et présence Cote pour le fumier et les déchets de transformation des aliments - Pondéré Moyenne

        Définition Expression : N / A

        Texte du droit d'auteur : Soil Survey Staff, Natural Resources Conservation Service, Département de l'agriculture des États-Unis. Tableau de recherche de valeur ajoutée nationale (valeur) pour la base de données Gridded Soil Survey Geographic (SSURGO) pour les États-Unis d'Amérique et les territoires, les Commonwealths et les nations insulaires desservis par l'USDA NRCS. Disponible en ligne sur http://datagateway.nrcs.usda.gov/ 15 octobre 2012.

        Visibilité par défaut : false

        Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

        Prend en charge les requêtes avancées : vrai

        Prise en charge des statistiques : vrai

        Peut modifier le calque : faux

        Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

        Utiliser des requêtes standardisées : vrai

        Prend en charge la transformation de référence : vrai

          XMin : 355106.9729000004
          YMmin : 365254.7413999997
          XMax : 803102.6454999996
          YMax : 4042946.758199999
          Référence spatiale : 26915 (26915)

          Moteur de rendu :
            Rendu simple :
            Symbole:
              Style: esriSFSSolid
              Couleur: [209, 252, 197, 255]
              Contour:
                Style: esriSLSSolid
                Couleur: [110, 110, 110, 255]
                Largeur: 0
                Prise en charge des statistiques : vrai
                Prend en charge OrderBy : vrai
                Prend en charge Distinct : vrai
                Prise en charge de la pagination : vrai
                Prend en charge TrueCurve : vrai
                Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                Prend en charge la requête avec distance : vrai
                Prend en charge l'expression SQL : vrai

              A des pièces jointes : faux

              Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

              • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
              • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : Area Symbol , longueur : 20 )
              • spatverson ( type : esriFieldTypeInteger , alias : Version spatiale )
              • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Symbol , longueur : 6 )
              • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Key , longueur : 30 )
              • natmusym ( type : esriFieldTypeString , alias : NatMuSym , longueur : 6 )
              • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CellValue )
              • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Name , longueur : 175 )
              • mukind ( type : esriFieldTypeString , alias : Kind , longueur : 254 )
              • muacres ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Total Acres )
              • fermelndcl ( type : esriFieldTypeString , alias : Farm Class , longueur : 254 )
              • investir ( type : esriFieldTypeString , alias : ordre de mappage , longueur : 254 )
              • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : Legend Key , longueur : 30 )
              • mustatus ( type : esriFieldTypeString , alias : État , longueur : 254 )
              • pente gradd ( type : esriFieldTypeDouble , alias : Slope Gradient - Dominant Component )
              • pentegradw ( type : esriFieldTypeDouble , alias : gradient de pente - moyenne pondérée )
              • brockdepmi ( type : esriFieldTypeSmallInteger , alias : Profondeur du substratum rocheux - Minimum )
              • wtdepannmi ( type : esriFieldTypeSmallInteger , alias : Profondeur de la nappe phréatique - Annuelle - Minimum )
              • wtdepaprju ( type : esriFieldTypeSmallInteger , alias : profondeur de la nappe phréatique - avril - juin - minimum )
              • flodfreqdc ( type : esriFieldTypeString , alias : Flooding Frequency - Dominant Condition , longueur : 254 )
              • flodfreqma ( type : esriFieldTypeString , alias : Flooding Frequency - Maximum , longueur : 254 )
              • pondfreqpr ( type : esriFieldTypeString , alias : Ponding Frequency - Presence , longueur : 254 )
              • aws025wta ( type : esriFieldTypeDouble , alias : Stockage d'eau disponible 0-25 cm - Moyenne pondérée )
              • aws050wta ( type : esriFieldTypeDouble , alias : Stockage d'eau disponible 0-50 cm - Moyenne pondérée )
              • aws0100wta ( type : esriFieldTypeDouble , alias : Stockage d'eau disponible 0-100 cm - Moyenne pondérée )
              • aws0150wta ( type : esriFieldTypeDouble , alias : Stockage d'eau disponible 0-150 cm - Moyenne pondérée )
              • drclassdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : Classe de drainage - Condition dominante , longueur : 254 )
              • drclasswet ( type : esriFieldTypeString , alias : Classe de drainage - Le plus humide , longueur : 254 )
              • hygrpdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : Groupe hydrologique - Conditions dominantes , longueur : 254 )
              • iccdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : classe de capacité irriguée - condition dominante , longueur : 254 )
              • iccdcdpct ( type : esriFieldTypeSmallInteger , alias : classe de capacité irriguée - pourcentage d'agrégat de conditions dominantes )
              • niccdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : classe de capacité non irriguée - condition dominante , longueur : 254 )
              • niccdcdpct ( type : esriFieldTypeSmallInteger , alias : Classe de capacité non irriguée - Pourcentage agrégé de condition dominante )
              • engdwobdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Dwellings W/O Basements - Dominant Condition , longueur : 254 )
              • engdwbdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Logements avec sous-sols - Condition dominante , longueur : 254 )
              • engdwbll ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Logements avec sous-sols - Least Limiting , longueur : 254 )
              • engdwbml ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Logements avec sous-sols - Most Limiting , longueur : 254 )
              • engstafdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Septic Tank Absorption Fields - Dominant Condition , longueur : 254 )
              • engstafll ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Septic Tank Absorption Fields - Least Limiting , longueur : 254 )
              • engstafml ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Septic Tank Absorption Fields - Most Limiting , longueur : 254 )
              • engsldcd ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Sewage Lagoons - Dominant Condition , longueur : 254 )
              • engsldcp ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Sewage Lagoons - Dominant Component , longueur : 254 )
              • englrsdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Local Roads and Streets - Dominant Condition , longueur : 254 )
              • engcmssdcd ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Source de sable de matériaux de construction - Condition dominante , longueur : 254 )
              • engcmssmp ( type : esriFieldTypeString , alias : ENG - Construction Materials Sand Source - Most Probable , longueur : 254 )
              • urbrecptdc ( type : esriFieldTypeString , alias : URB/REC - Paths and Trails - Dominant Condition , longueur : 254 )
              • urbrecptwt ( type : esriFieldTypeDouble , alias : URB/REC - Chemins et sentiers - Moyenne pondérée )
              • forpehrtdc ( type : esriFieldTypeString , alias : FOR - Risque potentiel d'érosion (route/sentier) - Composant dominant , longueur : 254 )
              • hyclprs ( type : esriFieldTypeString , alias : Classification hydrique - Présence , longueur : 254 )
              • awmmfpwwta ( type : esriFieldTypeDouble , alias : AWM - Déchets de fumier et de transformation des aliments - Moyenne pondérée )
              • nirrcapscl ( type : esriFieldTypeString , alias : sous-classe de capacité des terres non irriguées , longueur : 50 )
              • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
              • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
              • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

              Couche : GSSURGO_READY2MAP_NE (2)

              Nom: GSSURGO_READY2MAP_NE

              Champ d'affichage : muname

              Type de géométrie : esriGéométriePolygone

              La description: Cet ensemble de données contient les attributs communs des unités cartographiques pour chaque polygone de la base de données gSSURGO, ainsi que les attributs dérivés du NRCS provenant d'un tableau récapitulatif des données appelé National Valu Added Look Up (value) Table #1. Il est composé de 57 attributs de base de données géographiques d'enquêtes pédologiques pré-résumés ou « prêts à cartographier » ; et les paysages pédologiques potentiels des zones humides. Les valeurs de métadonnées associées pour les thèmes sont incluses. Ces données d'attributs sont pré-résumées au niveau de l'unité cartographique à l'aide de méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné. Ces thèmes ont été préparés pour mieux répondre aux besoins de cartographie des utilisateurs d'informations d'étude de sol et peuvent être utilisés avec les ensembles de données SSURGO et Gridded SSURGO (gSSURGO). La base de données SSURGO quadrillée (gSSURGO) est dérivée de la base de données officielle Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. Contenu de la table VALU : les valeurs moyennes du carbone organique du sol (SOC) de l'unité de carte sont donnés en unités de g C par mètre carré pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5cm, 5-20cm, 20-50cm, 50-100cm, 100-150cm et 150-150+cm (profondeur de sol maximale rapportée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), o-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'unité de stockage de l'eau disponible (AWS) sur la carte sont données en millimètres pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5cm, 5-20cm, 20-50cm, 50-100cm, 100-150cm et 150-150+cm (profondeur de sol maximale rapportée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), 0-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'indice national de productivité des cultures (NCCPI) par unité de carte (les valeurs d'indice faibles indiquent une faible productivité et les valeurs d'indice élevées indiquent une productivité élevée) sont fournies pour les principaux composants terreux. Les valeurs NCCPI sont incluses pour les cultures de maïs/soja, de petites céréales et de coton. Parmi ces cultures, la valeur globale NCCPI la plus élevée est également identifiée. Les composants terreux sont les séries de sols ou les composants de taxons de niveau supérieur qui peuvent soutenir la croissance des cultures. Les composants majeurs sont les composants du sol où majorcompflag = 'Oui' dans la table des composants SSURGO. Une composition en pourcentage d'unités cartographiques pour les principaux composants terreux est fournie. Voir Dobos, R.R., H.R. Sinclair, Jr et M.P. Robotham. 2012. Guide de l'utilisateur de l'Indice national de productivité des cultures de base (NCCPI), Version 2. USDA-NRCS. Disponible sur : ftp://ftp-fc.sc.egov.usda.gov/NSSC/NCCPI/NCCPI_user_guide.pdf Les valeurs de profondeur moyenne de la zone racinaire par unité de carte pour les cultures de base sont données en centimètres pour les principaux composants terreux. Les critères pour la profondeur du sol limitant les racines comprennent : la présence d'un substrat rocheux dur, d'un substrat rocheux mou, d'un fragipan, d'un duripan, d'un matériau sulfurique, d'une couche dense, d'une couche ayant un pH inférieur à 3,5 ou d'une couche ayant une conductivité 12 dans le profil du sol composant. Si aucune zone de restriction racinaire n'est identifiée, une profondeur de 150 cm est utilisée pour approximer la profondeur de la zone racinaire (Dobos et al., 2012). L'unité cartographique moyenne de stockage d'eau disponible dans la profondeur de la zone racinaire pour la valeur des principaux composants terreux est donnée en millimètres. Les paysages de sol vulnérables à la sécheresse comprennent les unités cartographiques qui ont un stockage d'eau disponible dans la zone racinaire pour les cultures de base qui est inférieur ou égal à 6 pouces (152 mm) exprimé sous la forme "1" pour une unité cartographique de sol-paysage vulnérable à la sécheresse ou "0" pour une unité cartographique de sol-paysage sans sécheresse ou NULL pour diverses zones (y compris les plans d'eau). le pourcentage de l'unité cartographique (toutes les composantes) qui répond aux critères d'un potentiel paysage pédologique de zone humide. Voir la description de la colonne (champ) du tableau pour les détails des critères. S'il était déterminé que l'eau représentait 80 pour cent ou plus d'une unité cartographique, une valeur de 999 était utilisée pour indiquer un plan d'eau. Ce n'est pas une solution parfaite, mais elle est utile pour identifier une classe générale de masse d'eau pour la cartographie. La somme des unités cartographiques des valeurs représentatives en pourcentage des composants est également fournie en tant que métadonnées utiles. Pour toutes les colonnes de la table de valeurs, les valeurs NULL sont présentées lorsque les données sont incomplètes ou non disponibles. Comment les valeurs NoData ou NULL et les données incomplètes ont été traitées lors des calculs SOC et AWS de la table VALU : les calculs gSSURGO pour SOC et AWS tels que rapportés dans la table VALU utilisent les règles de vérification et de récapitulation des données suivantes. Le principe directeur était de n'utiliser que les données officielles de la base de données SSURGO et de ne pas faire d'hypothèses au cas où il y aurait des erreurs de saisie des données. Cependant, il y avait quelques exceptions à ce principe s'il y avait une bonne raison pour une valeur nulle dans une variable critique, ou pour s'adapter aux conventions de codage des données utilisées dans certaines études de sol. Considérations sur les profondeurs de l'horizon : si la profondeur jusqu'au sommet de la l'horizon de surface manquait, mais sinon les profondeurs de l'horizon étaient toutes correctes, alors la profondeur jusqu'au sommet de l'horizon de surface (hzdept_r) était définie sur zéro. Si la profondeur jusqu'au bas du dernier horizon manquait et que l'horizon représentait le substratum rocheux ou avait une densité apparente manquante, la profondeur jusqu'au fond a été fixée à la profondeur jusqu'au sommet du même horizon (hzdepb_r = hzdept_r), donnant effectivement à l'horizon une épaisseur nulle (et donc zéro SOC ou AWS), mais ne bloquant pas le calcul d'autres horizons dans le profil en raison d'erreurs de profondeur d'horizon. D'autres types d'erreurs de profondeur d'horizon ont été considérés comme incorrigibles et ont conduit à la définition de toutes les profondeurs d'horizon du composant sur une valeur NoData, éliminant efficacement le composant de l'ana lyse. Les erreurs comprenaient des lacunes ou des chevauchements dans les profondeurs d'horizon du profil de sol, d'autres cas de données manquantes pour les profondeurs d'horizon, y compris des données manquantes pour la profondeur du fond du dernier horizon si les informations sur la texture du sol n'indiquaient pas le substratum rocheux et qu'une valeur de densité apparente était codé. Les valeurs SOC ou AWS ont été effectivement mises à zéro pour les composants éliminés de cette manière, de sorte que les valeurs au niveau de l'unité cartographique pourraient être sous-estimées pour certains sols. Considérations relatives aux fragments de roche horizontaux : une partie de l'algorithme de calcul du SOC nécessite de trouver le volume de sol qui n'est pas rocheux. Cela nécessite trois variables SSURGO qui indiquent des fragments de roche (fraggt10_r, frag3to10_r et sieveno10_r). Si le sol n'est pas organique et que l'un de ces éléments est manquant, le rapport du volume des fines du sol au volume total du sol a été défini sur &ldquoNoData&rdquo, et les résultats du SOC ont été codés comme &ldquoNoData&rdquo et effectivement mis à zéro pour l'horizon. Si le sol est organique, alors il peut être logique qu'aucune mesure des fragments de roche n'ait été faite, et des valeurs par défaut pour la situation &ldquozero rock&rdquo ont été supposées pour ces variables (c'est-à-dire, fraggt10_r = 0, frag3to10_r = 0, sieveno10_r = 100). Les sols organiques ont été identifiés par un &ldquoO&rdquo dans l'indicateur d'horizon ou le code de texture représenté &ldquoPeat&rdquo, &ldquoMuck&rdquo ou &ldquoDecomposed Plant Material&rdquo. Si les trois variables de fragments étaient présentes, mais indiquaient plus de 100 % de roches, alors 100 % de roches étaient supposées (volume de sol nul et donc zéro pour le COS). Les variables de fragments de roche n'influencent pas le calcul AWS car le contenu de roche est déjà pris en compte dans la variable de capacité en eau disponible (awc_r) au niveau de l'horizon. Résumé de l'horizon au composant : pour résumer les données du niveau de l'horizon au niveau du composant, l'évaluation descendit de la surface. Si une valeur valide pour AWS ne pouvait être calculée pour aucun horizon, le résultat pour cet horizon et tous les horizons plus profonds était défini sur NoData. La même règle a été appliquée séparément au calcul du SOC, il était donc possible d'avoir des résultats pour le SOC mais pas pour AWS, ou vice versa.Résumé du composant à l'unité de carte : pour résumer les données du niveau du composant au niveau de l'unité de carte, les pourcentages des composants doivent être valide. Il existe des tests à la fois des données de pourcentage de composant individuel (comppct_r) et également de la somme des pourcentages de composant au niveau de l'unité de carte (mu_sum_comppct_r). Pour la table gSSURGO VALU, les règles suivantes ont été appliquées pour les composants individuels : 1) Le comppct_r doit être compris entre 0 et 100 inclus. 2) Les composants individuels avec un comppct_r qui était Null (rien de codé) ont été ignorés. Une valeur comppct_r de zéro exclut le composant d'avoir un effet sur le calcul de l'unité de carte. Aucune valeur supérieure à 100 % n'a été trouvée dans les données pour chaque comppct_r. Deux règles supplémentaires ont été appliquées pour la somme des pourcentages des composants dans une unité de carte (en ignorant NoData pour comppct_r) : 3) Le mu_sum_comppct_r doit être compris entre 1 et 100, inclus, sinon la sortie au niveau de l'unité de carte était définie sur NoData, et 4) Le mu_sum_comppct_r n'était pas mis à l'échelle pour être égal à 100 %. Avec ces règles, les résultats peuvent être une sous-estimation de la valeur pour AWS ou SOC par rapport à ce qui aurait été calculé s'il y avait eu des données complètes et/ou aucune erreur comppct_r. Variables de métadonnées : sommes des pourcentages de composants : plusieurs variables de métadonnées sont fournies dans le tableau VALU pour aider à comprendre quand les valeurs AWS et SOC sont sous-estimées en raison de ces problèmes de pourcentage de composants. La somme des pourcentages des composants pour l'unité cartographique est indiquée dans &ldquomu_sum_comppct_r&rdquo. S'il est supérieur à 100 % ou si comppct_r était NoData pour tous les composants, aucun résultat ne sera donné pour l'unité de carte. Si le mu_sum_comppct_r est inférieur à 100 %, les pédologues n'ont probablement pas fait rapport sur tous les sols de l'unité cartographique. Les valeurs AWS et SOC ne refléteront que les sols signalés, et seraient donc une sous-estimation si les sols non signalés avaient eu des valeurs pour ces mesures. Les sommes des pourcentages des composants qui ont été utilisés dans les calculs AWS et SOC sont également signalées (mu_sum_comppct_aws et mu_sum_comppct_soc, respectivement). Si ces valeurs sont inférieures à mu_sum_comppct_r, cela indique qu'il n'y avait pas suffisamment de données pour calculer les valeurs AWS et/ou SOC pour tous les composants. Ces variables représentent essentiellement des métadonnées pour chaque unité cartographique. Dans certains cas, l'absence d'une valeur AWS ou SOC peut être appropriée (par exemple, pour les non-sols tels que le substratum rocheux à la surface, les gravières ou l'eau). Une discussion complète de ces règles et de leurs implications, y compris des exemples explicites , sera donnée dans une publication à venir sous le titre Soil Survey Investigations Report No. 53, USDA NRCS, Lincoln, NE.

              Définition Expression : N / A

              Texte du droit d'auteur : Soil Survey Staff, Natural Resources Conservation Service, Département de l'agriculture des États-Unis. Tableau de recherche de valeur ajoutée nationale (valeur) pour la base de données Gridded Soil Survey Geographic (SSURGO) pour les États-Unis d'Amérique et les territoires, les Commonwealths et les nations insulaires desservis par l'USDA NRCS. Disponible en ligne sur http://datagateway.nrcs.usda.gov/ 15 octobre 2012.

              Visibilité par défaut : false

              Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

              Prend en charge les requêtes avancées : vrai

              Prise en charge des statistiques : vrai

              Peut modifier le calque : faux

              Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

              Utiliser des requêtes standardisées : vrai

              Prend en charge la transformation de référence : vrai

                XMin : 570607.3666000003
                YMmin : 3857594.8935000002
                XMax : 803102.6454999996
                YMax : 4042946.758199999
                Référence spatiale : 26915 (26915)

                Moteur de rendu :
                  Rendu simple :
                  Symbole:
                    Style: esriSFSSolid
                    Couleur: [243, 247, 205, 255]
                    Contour:
                      Style: esriSLSSolid
                      Couleur: [110, 110, 110, 255]
                      Largeur: 0
                      Prise en charge des statistiques : vrai
                      Prend en charge OrderBy : vrai
                      Prend en charge Distinct : vrai
                      Prise en charge de la pagination : vrai
                      Prend en charge TrueCurve : vrai
                      Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                      Prend en charge la requête avec distance : vrai
                      Prend en charge l'expression SQL : vrai

                    A des pièces jointes : faux

                    Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                    • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                    • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : Area Symbol , longueur : 20 )
                    • spatverson ( type : esriFieldTypeInteger , alias : Version spatiale )
                    • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Symbol , longueur : 6 )
                    • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Key , longueur : 30 )
                    • natmusym ( type : esriFieldTypeString , alias : NatMuSym , longueur : 6 )
                    • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CellValue )
                    • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Name , longueur : 175 )
                    • mukind ( type : esriFieldTypeString , alias : Kind , longueur : 254 )
                    • muacres ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Total Acres )
                    • fermelndcl ( type : esriFieldTypeString , alias : Farm Class , longueur : 254 )
                    • investir ( type : esriFieldTypeString , alias : ordre de mappage , longueur : 254 )
                    • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : Legend Key , longueur : 30 )
                    • aws0_5 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_5 )
                    • aws5_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws5_20 )
                    • aws20_50 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws20_50 )
                    • aws50_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws50_100 )
                    • aws100_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws100_150 )
                    • aws150_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws150_999 )
                    • aws0_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_20 )
                    • aws0_30 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_30 )
                    • aws0_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_100 )
                    • aws0_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_150 )
                    • aws0_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_999 )
                    • tk0_5a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_5a )
                    • tk5_20a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk5_20a )
                    • tk20_50a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk20_50a )
                    • tk50_100a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk50_100a )
                    • tk100_150a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk100_150a )
                    • tk150_999a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk150_999a )
                    • tk0_20a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_20a )
                    • tk0_30a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_30a )
                    • tk0_100a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_100a )
                    • tk0_150a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_150a )
                    • tk0_999a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_999a )
                    • musumcpcta ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : musumcpcta )
                    • soc0_5 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_5 )
                    • soc5_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc5_20 )
                    • soc20_50 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc20_50 )
                    • soc50_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc50_100 )
                    • soc100_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc100_150 )
                    • soc150_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc150_999 )
                    • soc0_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_20 )
                    • soc0_30 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_30 )
                    • soc0_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_100 )
                    • soc0_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_150 )
                    • soc0_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_999 )
                    • tk0_5s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_5s )
                    • tk5_20s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk5_20s )
                    • tk20_50s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk20_50s )
                    • tk50_100s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk50_100s )
                    • tk100_150s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk100_150s )
                    • tk150_999s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk150_999s )
                    • tk0_20s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_20s )
                    • tk0_30s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_30s )
                    • tk0_100s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_100s )
                    • tk0_150s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_150s )
                    • tk0_999s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_999s )
                    • musées ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : musumcpcts )
                    • nccpi2cs ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2cs )
                    • nccpi2sg ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2sg )
                    • nccpi2co ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2co )
                    • nccpi2all ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2all )
                    • pctearthmc ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : pctearthmc )
                    • rootznemc ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : rootznemc )
                    • les racines ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : rootznaws )
                    • aride ( type : esriFieldTypeInteger , alias : dryy )
                    • pwsl1pomu ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : pwsl1pomu )
                    • musumcpct ( tapez : esriFieldTypeSmallInteger , alias : musumcpct )
                    • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
                    • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                    • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                    Couche : GSSURGO_READY2MAP_NW (3)

                    Nom: GSSURGO_READY2MAP_NW

                    Champ d'affichage : muname

                    Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                    La description: Cet ensemble de données contient les attributs communs des unités cartographiques pour chaque polygone de la base de données gSSURGO, ainsi que les attributs dérivés du NRCS provenant d'un tableau récapitulatif des données appelé National Valu Added Look Up (value) Table #1. Il est composé de 57 attributs de base de données géographiques d'enquêtes pédologiques pré-résumés ou « prêts à cartographier » ; et les paysages pédologiques potentiels des zones humides. Les valeurs de métadonnées associées pour les thèmes sont incluses. Ces données d'attributs sont pré-résumées au niveau de l'unité cartographique à l'aide de méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné. Ces thèmes ont été préparés pour mieux répondre aux besoins de cartographie des utilisateurs d'informations d'étude de sol et peuvent être utilisés avec les ensembles de données SSURGO et Gridded SSURGO (gSSURGO). La base de données SSURGO quadrillée (gSSURGO) est dérivée de la base de données officielle Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. Contenu de la table VALU : les valeurs moyennes du carbone organique du sol (SOC) de l'unité de carte sont donnés en unités de g C par mètre carré pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5cm, 5-20cm, 20-50cm, 50-100cm, 100-150cm et 150-150+cm (profondeur de sol maximale rapportée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), o-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'unité de stockage de l'eau disponible (AWS) sur la carte sont données en millimètres pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5cm, 5-20cm, 20-50cm, 50-100cm, 100-150cm et 150-150+cm (profondeur de sol maximale rapportée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), 0-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'indice national de productivité des cultures (NCCPI) par unité de carte (les valeurs d'indice faibles indiquent une faible productivité et les valeurs d'indice élevées indiquent une productivité élevée) sont fournies pour les principaux composants terreux. Les valeurs NCCPI sont incluses pour les cultures de maïs/soja, de petites céréales et de coton. Parmi ces cultures, la valeur globale NCCPI la plus élevée est également identifiée. Les composants terreux sont les séries de sols ou les composants de taxons de niveau supérieur qui peuvent soutenir la croissance des cultures. Les composants majeurs sont les composants du sol où majorcompflag = 'Oui' dans la table des composants SSURGO. Une composition en pourcentage d'unités cartographiques pour les principaux composants terreux est fournie. Voir Dobos, R.R., H.R. Sinclair, Jr et M.P. Robotham. 2012. Guide de l'utilisateur de l'Indice national de productivité des cultures de base (NCCPI), Version 2. USDA-NRCS. Disponible sur : ftp://ftp-fc.sc.egov.usda.gov/NSSC/NCCPI/NCCPI_user_guide.pdf Les valeurs de profondeur moyenne de la zone racinaire par unité de carte pour les cultures de base sont données en centimètres pour les principaux composants terreux. Les critères pour la profondeur du sol limitant les racines comprennent : la présence d'un substrat rocheux dur, d'un substrat rocheux mou, d'un fragipan, d'un duripan, d'un matériau sulfurique, d'une couche dense, d'une couche ayant un pH inférieur à 3,5 ou d'une couche ayant une conductivité 12 dans le profil du sol composant. Si aucune zone de restriction racinaire n'est identifiée, une profondeur de 150 cm est utilisée pour approximer la profondeur de la zone racinaire (Dobos et al., 2012). L'unité cartographique moyenne de stockage d'eau disponible dans la profondeur de la zone racinaire pour la valeur des principaux composants terreux est donnée en millimètres. Les paysages de sol vulnérables à la sécheresse comprennent les unités cartographiques qui ont un stockage d'eau disponible dans la zone racinaire pour les cultures de base qui est inférieur ou égal à 6 pouces (152 mm) exprimé sous la forme "1" pour une unité cartographique de sol-paysage vulnérable à la sécheresse ou "0" pour une unité cartographique de sol-paysage sans sécheresse ou NULL pour diverses zones (y compris les plans d'eau). le pourcentage de l'unité cartographique (toutes les composantes) qui répond aux critères d'un potentiel paysage pédologique de zone humide. Voir la description de la colonne (champ) du tableau pour les détails des critères. S'il était déterminé que l'eau représentait 80 pour cent ou plus d'une unité cartographique, une valeur de 999 était utilisée pour indiquer un plan d'eau. Ce n'est pas une solution parfaite, mais elle est utile pour identifier une classe générale de masse d'eau pour la cartographie. La somme des unités cartographiques des valeurs représentatives en pourcentage des composants est également fournie en tant que métadonnées utiles. Pour toutes les colonnes de la table de valeurs, les valeurs NULL sont présentées lorsque les données sont incomplètes ou non disponibles. Comment les valeurs NoData ou NULL et les données incomplètes ont été traitées lors des calculs SOC et AWS de la table VALU : les calculs gSSURGO pour SOC et AWS tels que rapportés dans la table VALU utilisent les règles de vérification et de récapitulation des données suivantes. Le principe directeur était de n'utiliser que les données officielles de la base de données SSURGO et de ne pas faire d'hypothèses au cas où il y aurait des erreurs de saisie des données. Cependant, il y avait quelques exceptions à ce principe s'il y avait une bonne raison pour une valeur nulle dans une variable critique, ou pour s'adapter aux conventions de codage des données utilisées dans certaines études de sol. Considérations sur les profondeurs de l'horizon : si la profondeur jusqu'au sommet de la l'horizon de surface manquait, mais sinon les profondeurs de l'horizon étaient toutes correctes, alors la profondeur jusqu'au sommet de l'horizon de surface (hzdept_r) était définie sur zéro. Si la profondeur jusqu'au bas du dernier horizon manquait et que l'horizon représentait le substratum rocheux ou avait une densité apparente manquante, la profondeur jusqu'au fond a été fixée à la profondeur jusqu'au sommet du même horizon (hzdepb_r = hzdept_r), donnant effectivement à l'horizon une épaisseur nulle (et donc zéro SOC ou AWS), mais ne bloquant pas le calcul d'autres horizons dans le profil en raison d'erreurs de profondeur d'horizon. D'autres types d'erreurs de profondeur d'horizon ont été considérés comme incorrigibles et ont conduit à la définition de toutes les profondeurs d'horizon du composant sur une valeur NoData, éliminant efficacement le composant de l'ana lyse. Les erreurs comprenaient des lacunes ou des chevauchements dans les profondeurs d'horizon du profil de sol, d'autres cas de données manquantes pour les profondeurs d'horizon, y compris des données manquantes pour la profondeur du fond du dernier horizon si les informations sur la texture du sol n'indiquaient pas le substratum rocheux et qu'une valeur de densité apparente était codé. Les valeurs SOC ou AWS ont été effectivement mises à zéro pour les composants éliminés de cette manière, de sorte que les valeurs au niveau de l'unité cartographique pourraient être sous-estimées pour certains sols. Considérations relatives aux fragments de roche horizontaux : une partie de l'algorithme de calcul du SOC nécessite de trouver le volume de sol qui n'est pas rocheux. Cela nécessite trois variables SSURGO qui indiquent des fragments de roche (fraggt10_r, frag3to10_r et sieveno10_r). Si le sol n'est pas organique et que l'un de ces éléments est manquant, le rapport du volume des fines du sol au volume total du sol a été défini sur &ldquoNoData&rdquo, et les résultats du SOC ont été codés comme &ldquoNoData&rdquo et effectivement mis à zéro pour l'horizon. Si le sol est organique, alors il peut être logique qu'aucune mesure des fragments de roche n'ait été faite, et des valeurs par défaut pour la situation &ldquozero rock&rdquo ont été supposées pour ces variables (c'est-à-dire, fraggt10_r = 0, frag3to10_r = 0, sieveno10_r = 100). Les sols organiques ont été identifiés par un &ldquoO&rdquo dans l'indicateur d'horizon ou le code de texture représenté &ldquoPeat&rdquo, &ldquoMuck&rdquo ou &ldquoDecomposed Plant Material&rdquo. Si les trois variables de fragments étaient présentes, mais indiquaient plus de 100 % de roches, alors 100 % de roches étaient supposées (volume de sol nul et donc zéro pour le COS). Les variables de fragments de roche n'influencent pas le calcul AWS car le contenu de roche est déjà pris en compte dans la variable de capacité en eau disponible (awc_r) au niveau de l'horizon. Résumé de l'horizon au composant : pour résumer les données du niveau de l'horizon au niveau du composant, l'évaluation descendit de la surface. Si une valeur valide pour AWS ne pouvait être calculée pour aucun horizon, le résultat pour cet horizon et tous les horizons plus profonds était défini sur NoData. La même règle a été appliquée séparément au calcul du SOC, il était donc possible d'avoir des résultats pour le SOC mais pas pour AWS, ou vice versa.Résumé du composant à l'unité de carte : pour résumer les données du niveau du composant au niveau de l'unité de carte, les pourcentages des composants doivent être valide. Il existe des tests à la fois des données de pourcentage de composant individuel (comppct_r) et également de la somme des pourcentages de composant au niveau de l'unité de carte (mu_sum_comppct_r). Pour la table gSSURGO VALU, les règles suivantes ont été appliquées pour les composants individuels : 1) Le comppct_r doit être compris entre 0 et 100 inclus. 2) Les composants individuels avec un comppct_r qui était Null (rien de codé) ont été ignorés. Une valeur comppct_r de zéro exclut le composant d'avoir un effet sur le calcul de l'unité de carte. Aucune valeur supérieure à 100 % n'a été trouvée dans les données pour chaque comppct_r. Deux règles supplémentaires ont été appliquées pour la somme des pourcentages des composants dans une unité de carte (en ignorant NoData pour comppct_r) : 3) Le mu_sum_comppct_r doit être compris entre 1 et 100, inclus, sinon la sortie au niveau de l'unité de carte était définie sur NoData, et 4) Le mu_sum_comppct_r n'était pas mis à l'échelle pour être égal à 100 %. Avec ces règles, les résultats peuvent être une sous-estimation de la valeur pour AWS ou SOC par rapport à ce qui aurait été calculé s'il y avait eu des données complètes et/ou aucune erreur comppct_r. Variables de métadonnées : sommes des pourcentages de composants : plusieurs variables de métadonnées sont fournies dans le tableau VALU pour aider à comprendre quand les valeurs AWS et SOC sont sous-estimées en raison de ces problèmes de pourcentage de composants. La somme des pourcentages des composants pour l'unité cartographique est indiquée dans &ldquomu_sum_comppct_r&rdquo. S'il est supérieur à 100 % ou si comppct_r était NoData pour tous les composants, aucun résultat ne sera donné pour l'unité de carte. Si le mu_sum_comppct_r est inférieur à 100 %, les pédologues n'ont probablement pas fait rapport sur tous les sols de l'unité cartographique. Les valeurs AWS et SOC ne refléteront que les sols signalés, et seraient donc une sous-estimation si les sols non signalés avaient eu des valeurs pour ces mesures. Les sommes des pourcentages des composants qui ont été utilisés dans les calculs AWS et SOC sont également signalées (mu_sum_comppct_aws et mu_sum_comppct_soc, respectivement). Si ces valeurs sont inférieures à mu_sum_comppct_r, cela indique qu'il n'y avait pas suffisamment de données pour calculer les valeurs AWS et/ou SOC pour tous les composants. Ces variables représentent essentiellement des métadonnées pour chaque unité cartographique. Dans certains cas, l'absence d'une valeur AWS ou SOC peut être appropriée (par exemple, pour les non-sols tels que le substratum rocheux à la surface, les gravières ou l'eau). Une discussion complète de ces règles et de leurs implications, y compris des exemples explicites , sera donnée dans une publication à venir sous le titre Soil Survey Investigations Report No. 53, USDA NRCS, Lincoln, NE.

                    Définition Expression : N / A

                    Texte du droit d'auteur : Soil Survey Staff, Natural Resources Conservation Service, Département de l'agriculture des États-Unis. Tableau de recherche de valeur ajoutée nationale (valeur) pour la base de données Gridded Soil Survey Geographic (SSURGO) pour les États-Unis d'Amérique et les territoires, les Commonwealths et les nations insulaires desservis par l'USDA NRCS. Disponible en ligne sur http://datagateway.nrcs.usda.gov/ 15 octobre 2012.

                    Visibilité par défaut : false

                    Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                    Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                    Prise en charge des statistiques : vrai

                    Peut modifier le calque : faux

                    Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                    Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                    Prend en charge la transformation de référence : vrai

                      XMin : 355106.9729000004
                      YMmin : 3836352.6315
                      XMax : 609493.2614000002
                      YMax : 4040565,4929900001
                      Référence spatiale : 26915 (26915)

                      Moteur de rendu :
                        Rendu simple :
                        Symbole:
                          Style: esriSFSSolid
                          Couleur: [195, 200, 250, 255]
                          Contour:
                            Style: esriSLSSolid
                            Couleur: [110, 110, 110, 255]
                            Largeur: 0
                            Prise en charge des statistiques : vrai
                            Prend en charge OrderBy : vrai
                            Prend en charge Distinct : vrai
                            Prise en charge de la pagination : vrai
                            Prend en charge TrueCurve : vrai
                            Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                            Prend en charge la requête avec distance : vrai
                            Prend en charge l'expression SQL : vrai

                          A des pièces jointes : faux

                          Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                          • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                          • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : Area Symbol , longueur : 20 )
                          • spatverson ( type : esriFieldTypeInteger , alias : Version spatiale )
                          • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Symbol , longueur : 6 )
                          • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Key , longueur : 30 )
                          • natmusym ( type : esriFieldTypeString , alias : NatMuSym , longueur : 6 )
                          • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CellValue )
                          • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Name , longueur : 175 )
                          • mukind ( type : esriFieldTypeString , alias : Kind , longueur : 254 )
                          • muacres ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Total Acres )
                          • fermelndcl ( type : esriFieldTypeString , alias : Farm Class , longueur : 254 )
                          • investir ( type : esriFieldTypeString , alias : ordre de mappage , longueur : 254 )
                          • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : Legend Key , longueur : 30 )
                          • aws0_5 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_5 )
                          • aws5_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws5_20 )
                          • aws20_50 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws20_50 )
                          • aws50_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws50_100 )
                          • aws100_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws100_150 )
                          • aws150_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws150_999 )
                          • aws0_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_20 )
                          • aws0_30 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_30 )
                          • aws0_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_100 )
                          • aws0_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_150 )
                          • aws0_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_999 )
                          • tk0_5a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_5a )
                          • tk5_20a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk5_20a )
                          • tk20_50a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk20_50a )
                          • tk50_100a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk50_100a )
                          • tk100_150a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk100_150a )
                          • tk150_999a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk150_999a )
                          • tk0_20a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_20a )
                          • tk0_30a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_30a )
                          • tk0_100a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_100a )
                          • tk0_150a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_150a )
                          • tk0_999a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_999a )
                          • musumcpcta ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : musumcpcta )
                          • soc0_5 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_5 )
                          • soc5_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc5_20 )
                          • soc20_50 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc20_50 )
                          • soc50_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc50_100 )
                          • soc100_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc100_150 )
                          • soc150_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc150_999 )
                          • soc0_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_20 )
                          • soc0_30 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_30 )
                          • soc0_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_100 )
                          • soc0_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_150 )
                          • soc0_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_999 )
                          • tk0_5s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_5s )
                          • tk5_20s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk5_20s )
                          • tk20_50s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk20_50s )
                          • tk50_100s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk50_100s )
                          • tk100_150s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk100_150s )
                          • tk150_999s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk150_999s )
                          • tk0_20s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_20s )
                          • tk0_30s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_30s )
                          • tk0_100s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_100s )
                          • tk0_150s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_150s )
                          • tk0_999s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_999s )
                          • musées ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : musumcpcts )
                          • nccpi2cs ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2cs )
                          • nccpi2sg ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2sg )
                          • nccpi2co ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2co )
                          • nccpi2all ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2all )
                          • pctearthmc ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : pctearthmc )
                          • rootznemc ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : rootznemc )
                          • les racines ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : rootznaws )
                          • aride ( type : esriFieldTypeInteger , alias : dryy )
                          • pwsl1pomu ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : pwsl1pomu )
                          • musumcpct ( tapez : esriFieldTypeSmallInteger , alias : musumcpct )
                          • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
                          • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                          • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                          Couche : GSSURGO_READY2MAP_SE (4)

                          Nom: GSSURGO_READY2MAP_SE

                          Champ d'affichage : muname

                          Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                          La description: Cet ensemble de données contient les attributs communs des unités cartographiques pour chaque polygone de la base de données gSSURGO, ainsi que les attributs dérivés du NRCS provenant d'un tableau récapitulatif des données appelé National Valu Added Look Up (value) Table #1. Il est composé de 57 attributs de base de données géographiques d'enquêtes pédologiques pré-résumés ou « prêts à cartographier » ; et les paysages pédologiques potentiels des zones humides. Les valeurs de métadonnées associées pour les thèmes sont incluses. Ces données d'attributs sont pré-résumées au niveau de l'unité cartographique à l'aide de méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné. Ces thèmes ont été préparés pour mieux répondre aux besoins de cartographie des utilisateurs d'informations d'étude de sol et peuvent être utilisés avec les ensembles de données SSURGO et Gridded SSURGO (gSSURGO). La base de données SSURGO quadrillée (gSSURGO) est dérivée de la base de données officielle Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. Contenu de la table VALU : les valeurs moyennes du carbone organique du sol (SOC) de l'unité de carte sont donnés en unités de g C par mètre carré pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5cm, 5-20cm, 20-50cm, 50-100cm, 100-150cm et 150-150+cm (profondeur de sol maximale rapportée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), o-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'unité de stockage de l'eau disponible (AWS) sur la carte sont données en millimètres pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5cm, 5-20cm, 20-50cm, 50-100cm, 100-150cm et 150-150+cm (profondeur de sol maximale rapportée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), 0-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'indice national de productivité des cultures (NCCPI) par unité de carte (les valeurs d'indice faibles indiquent une faible productivité et les valeurs d'indice élevées indiquent une productivité élevée) sont fournies pour les principaux composants terreux. Les valeurs NCCPI sont incluses pour les cultures de maïs/soja, de petites céréales et de coton. Parmi ces cultures, la valeur globale NCCPI la plus élevée est également identifiée. Les composants terreux sont les séries de sols ou les composants de taxons de niveau supérieur qui peuvent soutenir la croissance des cultures. Les composants majeurs sont les composants du sol où majorcompflag = 'Oui' dans la table des composants SSURGO. Une composition en pourcentage d'unités cartographiques pour les principaux composants terreux est fournie. Voir Dobos, R.R., H.R. Sinclair, Jr et M.P. Robotham. 2012. Guide de l'utilisateur de l'Indice national de productivité des cultures de base (NCCPI), Version 2. USDA-NRCS. Disponible sur : ftp://ftp-fc.sc.egov.usda.gov/NSSC/NCCPI/NCCPI_user_guide.pdf Les valeurs de profondeur moyenne de la zone racinaire par unité de carte pour les cultures de base sont données en centimètres pour les principaux composants terreux. Les critères pour la profondeur du sol limitant les racines comprennent : la présence d'un substrat rocheux dur, d'un substrat rocheux mou, d'un fragipan, d'un duripan, d'un matériau sulfurique, d'une couche dense, d'une couche ayant un pH inférieur à 3,5 ou d'une couche ayant une conductivité 12 dans le profil du sol composant. Si aucune zone de restriction racinaire n'est identifiée, une profondeur de 150 cm est utilisée pour approximer la profondeur de la zone racinaire (Dobos et al., 2012). L'unité cartographique moyenne de stockage d'eau disponible dans la profondeur de la zone racinaire pour la valeur des principaux composants terreux est donnée en millimètres. Les paysages de sol vulnérables à la sécheresse comprennent les unités cartographiques qui ont un stockage d'eau disponible dans la zone racinaire pour les cultures de base qui est inférieur ou égal à 6 pouces (152 mm) exprimé sous la forme "1" pour une unité cartographique de sol-paysage vulnérable à la sécheresse ou "0" pour une unité cartographique de sol-paysage sans sécheresse ou NULL pour diverses zones (y compris les plans d'eau). le pourcentage de l'unité cartographique (toutes les composantes) qui répond aux critères d'un potentiel paysage pédologique de zone humide. Voir la description de la colonne (champ) du tableau pour les détails des critères. S'il était déterminé que l'eau représentait 80 pour cent ou plus d'une unité cartographique, une valeur de 999 était utilisée pour indiquer un plan d'eau. Ce n'est pas une solution parfaite, mais elle est utile pour identifier une classe générale de masse d'eau pour la cartographie. La somme des unités cartographiques des valeurs représentatives en pourcentage des composants est également fournie en tant que métadonnées utiles. Pour toutes les colonnes de la table de valeurs, les valeurs NULL sont présentées lorsque les données sont incomplètes ou non disponibles. Comment les valeurs NoData ou NULL et les données incomplètes ont été traitées lors des calculs SOC et AWS de la table VALU : les calculs gSSURGO pour SOC et AWS tels que rapportés dans la table VALU utilisent les règles de vérification et de récapitulation des données suivantes. Le principe directeur était de n'utiliser que les données officielles de la base de données SSURGO et de ne pas faire d'hypothèses au cas où il y aurait des erreurs de saisie des données. Cependant, il y avait quelques exceptions à ce principe s'il y avait une bonne raison pour une valeur nulle dans une variable critique, ou pour s'adapter aux conventions de codage des données utilisées dans certaines études de sol. Considérations sur les profondeurs de l'horizon : si la profondeur jusqu'au sommet de la l'horizon de surface manquait, mais sinon les profondeurs de l'horizon étaient toutes correctes, alors la profondeur jusqu'au sommet de l'horizon de surface (hzdept_r) était définie sur zéro. Si la profondeur jusqu'au bas du dernier horizon manquait et que l'horizon représentait le substratum rocheux ou avait une densité apparente manquante, la profondeur jusqu'au fond a été fixée à la profondeur jusqu'au sommet du même horizon (hzdepb_r = hzdept_r), donnant effectivement à l'horizon une épaisseur nulle (et donc zéro SOC ou AWS), mais ne bloquant pas le calcul d'autres horizons dans le profil en raison d'erreurs de profondeur d'horizon. D'autres types d'erreurs de profondeur d'horizon ont été considérés comme incorrigibles et ont conduit à la définition de toutes les profondeurs d'horizon du composant sur une valeur NoData, éliminant efficacement le composant de l'ana lyse. Les erreurs comprenaient des lacunes ou des chevauchements dans les profondeurs d'horizon du profil de sol, d'autres cas de données manquantes pour les profondeurs d'horizon, y compris des données manquantes pour la profondeur du fond du dernier horizon si les informations sur la texture du sol n'indiquaient pas le substratum rocheux et qu'une valeur de densité apparente était codé. Les valeurs SOC ou AWS ont été effectivement mises à zéro pour les composants éliminés de cette manière, de sorte que les valeurs au niveau de l'unité cartographique pourraient être sous-estimées pour certains sols. Considérations relatives aux fragments de roche horizontaux : une partie de l'algorithme de calcul du SOC nécessite de trouver le volume de sol qui n'est pas rocheux. Cela nécessite trois variables SSURGO qui indiquent des fragments de roche (fraggt10_r, frag3to10_r et sieveno10_r). Si le sol n'est pas organique et que l'un de ces éléments est manquant, le rapport du volume des fines du sol au volume total du sol a été défini sur &ldquoNoData&rdquo, et les résultats du SOC ont été codés comme &ldquoNoData&rdquo et effectivement mis à zéro pour l'horizon. Si le sol est organique, alors il peut être logique qu'aucune mesure des fragments de roche n'ait été faite, et des valeurs par défaut pour la situation &ldquozero rock&rdquo ont été supposées pour ces variables (c'est-à-dire, fraggt10_r = 0, frag3to10_r = 0, sieveno10_r = 100). Les sols organiques ont été identifiés par un &ldquoO&rdquo dans l'indicateur d'horizon ou le code de texture représenté &ldquoPeat&rdquo, &ldquoMuck&rdquo ou &ldquoDecomposed Plant Material&rdquo. Si les trois variables de fragments étaient présentes, mais indiquaient plus de 100 % de roches, alors 100 % de roches étaient supposées (volume de sol nul et donc zéro pour le COS). Les variables de fragments de roche n'influencent pas le calcul AWS car le contenu de roche est déjà pris en compte dans la variable de capacité en eau disponible (awc_r) au niveau de l'horizon. Résumé de l'horizon au composant : pour résumer les données du niveau de l'horizon au niveau du composant, l'évaluation descendit de la surface. Si une valeur valide pour AWS ne pouvait être calculée pour aucun horizon, le résultat pour cet horizon et tous les horizons plus profonds était défini sur NoData. La même règle a été appliquée séparément au calcul du SOC, il était donc possible d'avoir des résultats pour le SOC mais pas pour AWS, ou vice versa.Résumé du composant à l'unité de carte : pour résumer les données du niveau du composant au niveau de l'unité de carte, les pourcentages des composants doivent être valide. Il existe des tests à la fois des données de pourcentage de composant individuel (comppct_r) et également de la somme des pourcentages de composant au niveau de l'unité de carte (mu_sum_comppct_r). Pour la table gSSURGO VALU, les règles suivantes ont été appliquées pour les composants individuels : 1) Le comppct_r doit être compris entre 0 et 100 inclus. 2) Les composants individuels avec un comppct_r qui était Null (rien de codé) ont été ignorés. Une valeur comppct_r de zéro exclut le composant d'avoir un effet sur le calcul de l'unité de carte. Aucune valeur supérieure à 100 % n'a été trouvée dans les données pour chaque comppct_r. Deux règles supplémentaires ont été appliquées pour la somme des pourcentages des composants dans une unité de carte (en ignorant NoData pour comppct_r) : 3) Le mu_sum_comppct_r doit être compris entre 1 et 100, inclus, sinon la sortie au niveau de l'unité de carte était définie sur NoData, et 4) Le mu_sum_comppct_r n'était pas mis à l'échelle pour être égal à 100 %. Avec ces règles, les résultats peuvent être une sous-estimation de la valeur pour AWS ou SOC par rapport à ce qui aurait été calculé s'il y avait eu des données complètes et/ou aucune erreur comppct_r. Variables de métadonnées : sommes des pourcentages de composants : plusieurs variables de métadonnées sont fournies dans le tableau VALU pour aider à comprendre quand les valeurs AWS et SOC sont sous-estimées en raison de ces problèmes de pourcentage de composants. La somme des pourcentages des composants pour l'unité cartographique est indiquée dans &ldquomu_sum_comppct_r&rdquo. S'il est supérieur à 100 % ou si comppct_r était NoData pour tous les composants, aucun résultat ne sera donné pour l'unité de carte. Si le mu_sum_comppct_r est inférieur à 100 %, les pédologues n'ont probablement pas fait rapport sur tous les sols de l'unité cartographique. Les valeurs AWS et SOC ne refléteront que les sols signalés, et seraient donc une sous-estimation si les sols non signalés avaient eu des valeurs pour ces mesures. Les sommes des pourcentages des composants qui ont été utilisés dans les calculs AWS et SOC sont également signalées (mu_sum_comppct_aws et mu_sum_comppct_soc, respectivement). Si ces valeurs sont inférieures à mu_sum_comppct_r, cela indique qu'il n'y avait pas suffisamment de données pour calculer les valeurs AWS et/ou SOC pour tous les composants. Ces variables représentent essentiellement des métadonnées pour chaque unité cartographique. Dans certains cas, l'absence d'une valeur AWS ou SOC peut être appropriée (par exemple, pour les non-sols tels que le substratum rocheux à la surface, les gravières ou l'eau). Une discussion complète de ces règles et de leurs implications, y compris des exemples explicites , sera donnée dans une publication à venir sous le titre Soil Survey Investigations Report No. 53, USDA NRCS, Lincoln, NE.

                          Définition Expression : N / A

                          Texte du droit d'auteur : Soil Survey Staff, Natural Resources Conservation Service, Département de l'agriculture des États-Unis. Tableau de recherche de valeur ajoutée nationale (valeur) pour la base de données Gridded Soil Survey Geographic (SSURGO) pour les États-Unis d'Amérique et les territoires, les Commonwealths et les nations insulaires desservis par l'USDA NRCS. Disponible en ligne sur http://datagateway.nrcs.usda.gov/ 15 octobre 2012.

                          Visibilité par défaut : false

                          Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                          Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                          Prise en charge des statistiques : vrai

                          Peut modifier le calque : faux

                          Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                          Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                          Prend en charge la transformation de référence : vrai

                            XMin : 522353.4654000001
                            YMmin : 365254.7413999997
                            XMax : 737031.1555000003
                            YMax : 3884106.7413999997
                            Référence spatiale : 26915 (26915)

                            Moteur de rendu :
                              Rendu simple :
                              Symbole:
                                Style: esriSFSSolid
                                Couleur: [220, 247, 190, 255]
                                Contour:
                                  Style: esriSLSSolid
                                  Couleur: [110, 110, 110, 255]
                                  Largeur: 0
                                  Prise en charge des statistiques : vrai
                                  Prend en charge OrderBy : vrai
                                  Prend en charge Distinct : vrai
                                  Prise en charge de la pagination : vrai
                                  Prend en charge TrueCurve : vrai
                                  Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                                  Prend en charge les requêtes avec distance : vrai
                                  Prend en charge l'expression SQL : vrai

                                A des pièces jointes : faux

                                Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                                • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                                • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : Area Symbol , longueur : 20 )
                                • spatverson ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Spatial Version )
                                • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Symbol , longueur : 6 )
                                • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Key , longueur : 30 )
                                • natmusym ( type : esriFieldTypeString , alias : NatMuSym , longueur : 6 )
                                • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CellValue )
                                • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Name , longueur : 175 )
                                • mukind ( type : esriFieldTypeString , alias : Kind , longueur : 254 )
                                • muacres ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Total Acres )
                                • fermelndcl ( type : esriFieldTypeString , alias : Farm Class , longueur : 254 )
                                • investir ( type : esriFieldTypeString , alias : ordre de mappage , longueur : 254 )
                                • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : Legend Key , longueur : 30 )
                                • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
                                • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                                • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                                Couche : GSSURGO_READY2MAP_SW (5)

                                Nom: GSSURGO_READY2MAP_SW

                                Champ d'affichage : muname

                                Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                                La description: Cet ensemble de données contient les attributs communs des unités cartographiques pour chaque polygone de la base de données gSSURGO, ainsi que les attributs dérivés du NRCS provenant d'un tableau récapitulatif des données appelé tableau de recherche de la valeur ajoutée nationale (valeur) n° 1. Il est composé de 57 attributs de base de données géographiques d'enquêtes sur les sols pré-résumés ou "prêts à cartographier", y compris le carbone organique du sol, le stockage d'eau disponible, les indices de productivité des cultures, les profondeurs de la zone racinaire des cultures, le stockage d'eau disponible dans les profondeurs de la zone racinaire des cultures, les sols vulnérables à la sécheresse, et les paysages pédologiques potentiels des zones humides. Les valeurs de métadonnées associées pour les thèmes sont incluses. Ces données d'attributs sont pré-résumées au niveau de l'unité cartographique en utilisant des méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné. Ces thèmes ont été préparés pour mieux répondre aux besoins de cartographie des utilisateurs d'informations d'étude de sol et peuvent être utilisés avec les ensembles de données SSURGO et Gridded SSURGO (gSSURGO). La base de données SSURGO quadrillée (gSSURGO) est dérivée de la base de données officielle Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. sont donnés en unités de g C par mètre carré pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5 cm, 5-20 cm, 20-50 cm, 50-100 cm, 100-150 cm et 150-150+ cm (profondeur de sol maximale signalée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), o-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'unité de stockage de l'eau disponible (AWS) sur la carte sont données en millimètres pour onze profondeurs de couche ou de zone standard. L'épaisseur moyenne des horizons des composants unitaires de la carte pédologique utilisée dans ces calculs de couche/zone est également incluse. Les couches standard comprennent : 0-5 cm, 5-20 cm, 20-50 cm, 50-100 cm, 100-150 cm et 150-150+ cm (profondeur de sol maximale signalée). Les zones standard incluent : 0-5cm (également une couche standard), 0-20cm, 0-30cm, 0-100cm et 0-150+cm (profondeur totale du sol rapportée). Zéro cm représente la surface du sol. Les valeurs moyennes de l'indice national de productivité des cultures (NCCPI) par unité de carte (les valeurs d'indice faibles indiquent une faible productivité et les valeurs d'indice élevées indiquent une productivité élevée) sont fournies pour les principaux composants terreux. Les valeurs NCCPI sont incluses pour les cultures de maïs/soja, de petites céréales et de coton. Parmi ces cultures, la valeur globale NCCPI la plus élevée est également identifiée. Les composants terreux sont les séries de sols ou les composants de taxons de niveau supérieur qui peuvent soutenir la croissance des cultures. Les composants majeurs sont les composants du sol où majorcompflag = 'Oui' dans la table des composants SSURGO. Une composition en pourcentage d'unités cartographiques pour les principaux composants terreux est fournie. Voir Dobos, R.R., H.R. Sinclair, Jr et M.P. Robotham. 2012. Guide de l'utilisateur de l'Indice national de productivité des cultures de base (NCCPI), Version 2. USDA-NRCS. Disponible sur : ftp://ftp-fc.sc.egov.usda.gov/NSSC/NCCPI/NCCPI_user_guide.pdf Les valeurs de profondeur moyenne de la zone racinaire par unité de carte pour les cultures de base sont données en centimètres pour les principaux composants terreux. Les critères pour la profondeur du sol limitant les racines comprennent : la présence d'un substrat rocheux dur, d'un substrat rocheux mou, d'un fragipan, d'un duripan, d'un matériau sulfurique, d'une couche dense, d'une couche ayant un pH inférieur à 3,5 ou d'une couche ayant une conductivité électrique supérieure à 12 dans le profil du sol composant. Si aucune zone de restriction racinaire n'est identifiée, une profondeur de 150 cm est utilisée pour approximer la profondeur de la zone racinaire (Dobos et al., 2012). L'unité cartographique moyenne de stockage d'eau disponible dans la profondeur de la zone racinaire pour la valeur des principaux composants terreux est donnée en millimètres. Les paysages de sol vulnérables à la sécheresse comprennent les unités cartographiques qui ont un stockage d'eau disponible dans la zone racinaire pour les cultures de base qui est inférieur ou égal à 6 pouces (152 mm) exprimé sous la forme "1" pour une unité cartographique de sol-paysage vulnérable à la sécheresse ou "0" pour une unité cartographique de sol-paysage sans sécheresse ou NULL pour diverses zones (y compris les plans d'eau). le pourcentage de l'unité cartographique (toutes les composantes) qui répond aux critères d'un paysage pédologique potentiel de zone humide. Voir la description de la colonne (champ) du tableau pour les détails des critères. S'il a été déterminé que l'eau représentait 80 pour cent ou plus d'une unité cartographique, une valeur de 999 a été utilisée pour indiquer un plan d'eau. Ce n'est pas une solution parfaite, mais elle est utile pour identifier une classe générale de masse d'eau pour la cartographie. La somme des unités cartographiques des valeurs représentatives en pourcentage des composants est également fournie en tant que métadonnées utiles. Pour toutes les colonnes de la table de valeurs, les valeurs NULL sont présentées lorsque les données sont incomplètes ou non disponibles. Comment les valeurs NoData ou NULL et les données incomplètes ont été traitées lors des calculs SOC et AWS de la table VALU : les calculs gSSURGO pour SOC et AWS tels que rapportés dans la table VALU utilisent les règles de vérification et de récapitulation des données suivantes. Le principe directeur était de n'utiliser que les données officielles de la base de données SSURGO et de ne pas faire d'hypothèses au cas où il y aurait des erreurs de saisie des données. Cependant, il y avait quelques exceptions à ce principe s'il y avait une bonne raison pour une valeur nulle dans une variable critique, ou pour s'adapter aux conventions de codage des données utilisées dans certaines études de sol. Considérations sur les profondeurs d'horizon : si la profondeur jusqu'au sommet de la l'horizon de surface manquait, mais sinon les profondeurs de l'horizon étaient toutes correctes, alors la profondeur jusqu'au sommet de l'horizon de surface (hzdept_r) était définie sur zéro. Si la profondeur jusqu'au bas du dernier horizon manquait et que l'horizon représentait le substratum rocheux ou avait une densité apparente manquante, la profondeur jusqu'au fond a été fixée à la profondeur jusqu'au sommet du même horizon (hzdepb_r = hzdept_r), donnant effectivement à l'horizon une épaisseur nulle (et donc zéro SOC ou AWS), mais ne bloquant pas le calcul d'autres horizons dans le profil en raison d'erreurs de profondeur d'horizon. D'autres types d'erreurs de profondeur d'horizon ont été considérés comme incorrigibles et ont conduit à la définition de toutes les profondeurs d'horizon du composant sur une valeur NoData, éliminant efficacement le composant de l'ana lyse. Les erreurs comprenaient des lacunes ou des chevauchements dans les profondeurs d'horizon du profil de sol, d'autres cas de données manquantes pour les profondeurs d'horizon, y compris des données manquantes pour la profondeur inférieure du dernier horizon si les informations sur la texture du sol n'indiquaient pas le substratum rocheux et qu'une valeur de densité apparente était codé. Les valeurs SOC ou AWS ont été effectivement mises à zéro pour les composants éliminés de cette manière, de sorte que les valeurs au niveau de l'unité cartographique pourraient être une sous-estimation pour certains sols. Considérations relatives aux fragments de roche horizontaux : une partie de l'algorithme de calcul du SOC nécessite de trouver le volume de sol qui n'est pas rocheux. Cela nécessite trois variables SSURGO qui indiquent des fragments de roche (fraggt10_r, frag3to10_r et sieveno10_r). Si le sol n'est pas organique et que l'un de ces éléments est manquant, le rapport du volume des fines du sol au volume total du sol a été défini sur &ldquoNoData&rdquo, et les résultats du SOC ont été codés comme &ldquoNoData&rdquo et effectivement mis à zéro pour l'horizon. Si le sol est organique, alors il peut être logique qu'aucune mesure des fragments de roche n'ait été faite, et des valeurs par défaut pour la situation &ldquozero rock&rdquo ont été supposées pour ces variables (c'est-à-dire, fraggt10_r = 0, frag3to10_r = 0, sieveno10_r = 100). Les sols organiques ont été identifiés par un &ldquoO&rdquo dans l'indicateur d'horizon ou le code de texture représenté &ldquoPeat&rdquo, &ldquoMuck&rdquo ou &ldquoDecomposed Plant Material&rdquo. Si les trois variables de fragments étaient présentes, mais indiquaient plus de 100 % de roches, alors 100 % de roches étaient supposées (volume de sol nul et donc zéro pour le COS). Les variables de fragments de roche n'influencent pas le calcul AWS car le contenu de roche est déjà pris en compte dans la variable de capacité en eau disponible (awc_r) au niveau de l'horizon. Résumé de l'horizon au composant : pour résumer les données du niveau de l'horizon au niveau du composant, l'évaluation descendit de la surface. Si une valeur valide pour AWS ne pouvait être calculée pour aucun horizon, le résultat pour cet horizon et tous les horizons plus profonds était défini sur NoData. La même règle a été appliquée séparément au calcul du SOC, il était donc possible d'avoir des résultats pour le SOC mais pas pour AWS, ou vice versa.Résumé du composant à l'unité de carte :Pour résumer les données du niveau du composant au niveau de l'unité de carte, les pourcentages des composants doivent être valide. Il existe des tests à la fois des données de pourcentage de composant individuel (comppct_r) et également de la somme des pourcentages de composant au niveau de l'unité de carte (mu_sum_comppct_r). Pour la table gSSURGO VALU, les règles suivantes ont été appliquées pour les composants individuels : 1) Le comppct_r doit être compris entre 0 et 100 inclus. 2) Les composants individuels avec un comppct_r qui était Null (rien de codé) ont été ignorés. Une valeur comppct_r de zéro exclut le composant d'avoir un effet sur le calcul de l'unité de carte. Aucune valeur supérieure à 100 % n'a été trouvée dans les données pour chaque comppct_r. Deux règles supplémentaires ont été appliquées pour la somme des pourcentages des composants dans une unité de carte (en ignorant NoData pour comppct_r) : 3) Le mu_sum_comppct_r doit être compris entre 1 et 100, inclus, sinon la sortie au niveau de l'unité de carte a été définie sur NoData, et 4) Le mu_sum_comppct_r n'a pas été mis à l'échelle à 100 %. Avec ces règles, les résultats peuvent être une sous-estimation de la valeur pour AWS ou SOC par rapport à ce qui aurait été calculé s'il y avait eu des données complètes et/ou aucune erreur comppct_r. Variables de métadonnées : sommes des pourcentages de composants : plusieurs variables de métadonnées sont fournies dans le tableau VALU pour aider à comprendre quand les valeurs AWS et SOC sont sous-estimées en raison de ces problèmes de pourcentage de composants. La somme des pourcentages des composants pour l'unité cartographique est indiquée dans &ldquomu_sum_comppct_r&rdquo. S'il est supérieur à 100 % ou si comppct_r était NoData pour tous les composants, aucun résultat ne sera donné pour l'unité de carte. Si le mu_sum_comppct_r est inférieur à 100 %, les pédologues n'ont probablement pas fait rapport sur tous les sols de l'unité cartographique. Les valeurs AWS et SOC ne refléteront que les sols signalés, et seraient donc une sous-estimation si les sols non signalés avaient eu des valeurs pour ces mesures. Les sommes des pourcentages des composants qui ont été utilisés dans les calculs AWS et SOC sont également signalées (mu_sum_comppct_aws et mu_sum_comppct_soc, respectivement). Si ces valeurs sont inférieures à mu_sum_comppct_r, cela indique qu'il n'y avait pas suffisamment de données pour calculer les valeurs AWS et/ou SOC pour tous les composants. Ces variables représentent essentiellement des métadonnées pour chaque unité cartographique. Dans certains cas, l'absence d'une valeur AWS ou SOC peut être appropriée (par exemple, pour les non-sols tels que le substratum rocheux à la surface, les gravières ou l'eau). Une discussion complète de ces règles et de leurs implications, y compris des exemples explicites , sera donnée dans une publication à venir sous le titre Soil Survey Investigations Report No. 53, USDA NRCS, Lincoln, NE.

                                Définition Expression : N / A

                                Texte du droit d'auteur : Soil Survey Staff, Natural Resources Conservation Service, Département de l'agriculture des États-Unis. Tableau de recherche de valeur ajoutée nationale (valeur) pour la base de données Gridded Soil Survey Geographic (SSURGO) pour les États-Unis d'Amérique et les territoires, les Commonwealths et les nations insulaires desservis par l'USDA NRCS. Disponible en ligne sur http://datagateway.nrcs.usda.gov/ 15 octobre 2012.

                                Visibilité par défaut : false

                                Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                                Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                                Prise en charge des statistiques : vrai

                                Peut modifier le calque : faux

                                Peut mettre à l'échelle les symboles : faux

                                Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                                Prend en charge la transformation de référence : vrai

                                  XMin : 362195.4020999996
                                  YMmin: 3652559.795700006
                                  XMax : 586972.5069000004
                                  YMax : 3857399,9986000005
                                  Référence spatiale : 26915 (26915)

                                  Moteur de rendu :
                                    Rendu simple :
                                    Symbole:
                                      Style: esriSFSSolid
                                      Couleur: [243, 210, 247, 255]
                                      Contour:
                                        Style: esriSLSSolid
                                        Couleur: [110, 110, 110, 255]
                                        Largeur: 0
                                        Prise en charge des statistiques : vrai
                                        Prend en charge OrderBy : vrai
                                        Prend en charge Distinct : vrai
                                        Prise en charge de la pagination : vrai
                                        Prend en charge TrueCurve : vrai
                                        Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                                        Prend en charge les requêtes avec distance : vrai
                                        Prend en charge l'expression SQL : vrai

                                      A des pièces jointes : faux

                                      Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                                      • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                                      • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : Area Symbol , longueur : 20 )
                                      • spatverson ( type : esriFieldTypeInteger , alias : Version spatiale )
                                      • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Symbol , longueur : 6 )
                                      • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Key , longueur : 30 )
                                      • natmusym ( type : esriFieldTypeString , alias : NatMuSym , longueur : 6 )
                                      • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CellValue )
                                      • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : Mapunit Name , longueur : 175 )
                                      • mukind ( type : esriFieldTypeString , alias : Kind , longueur : 254 )
                                      • muacres ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : Total Acres )
                                      • fermelndcl ( type : esriFieldTypeString , alias : Farm Class , longueur : 254 )
                                      • investir ( type : esriFieldTypeString , alias : ordre de mappage , longueur : 254 )
                                      • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : Legend Key , longueur : 30 )
                                      • aws0_5 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_5 )
                                      • aws5_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws5_20 )
                                      • aws20_50 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws20_50 )
                                      • aws50_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws50_100 )
                                      • aws100_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws100_150 )
                                      • aws150_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws150_999 )
                                      • aws0_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_20 )
                                      • aws0_30 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_30 )
                                      • aws0_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_100 )
                                      • aws0_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_150 )
                                      • aws0_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : aws0_999 )
                                      • tk0_5a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_5a )
                                      • tk5_20a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk5_20a )
                                      • tk20_50a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk20_50a )
                                      • tk50_100a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk50_100a )
                                      • tk100_150a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk100_150a )
                                      • tk150_999a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk150_999a )
                                      • tk0_20a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_20a )
                                      • tk0_30a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_30a )
                                      • tk0_100a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_100a )
                                      • tk0_150a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_150a )
                                      • tk0_999a ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_999a )
                                      • musumcpcta ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : musumcpcta )
                                      • soc0_5 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_5 )
                                      • soc5_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc5_20 )
                                      • soc20_50 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc20_50 )
                                      • soc50_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc50_100 )
                                      • soc100_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc100_150 )
                                      • soc150_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc150_999 )
                                      • soc0_20 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_20 )
                                      • soc0_30 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_30 )
                                      • soc0_100 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_100 )
                                      • soc0_150 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_150 )
                                      • soc0_999 ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : soc0_999 )
                                      • tk0_5s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_5s )
                                      • tk5_20s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk5_20s )
                                      • tk20_50s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk20_50s )
                                      • tk50_100s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk50_100s )
                                      • tk100_150s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk100_150s )
                                      • tk150_999s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk150_999s )
                                      • tk0_20s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_20s )
                                      • tk0_30s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_30s )
                                      • tk0_100s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_100s )
                                      • tk0_150s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_150s )
                                      • tk0_999s ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : tk0_999s )
                                      • musées ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : musumcpcts )
                                      • nccpi2cs ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2cs )
                                      • nccpi2sg ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2sg )
                                      • nccpi2co ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2co )
                                      • nccpi2all ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : nccpi2all )
                                      • pctearthmc ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : pctearthmc )
                                      • rootznemc ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : rootznemc )
                                      • les racines ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : rootznaws )
                                      • aride ( type : esriFieldTypeInteger , alias : dryy )
                                      • pwsl1pomu ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : pwsl1pomu )
                                      • musumcpct ( tapez : esriFieldTypeSmallInteger , alias : musumcpct )
                                      • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
                                      • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                                      • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                                      Couche : GSSURGO_SURVEYAREAS (6)

                                      Nom: GSSURGO_SURVEYAREAS

                                      Champ d'affichage : zonesymbole

                                      Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                                      La description: Cet ensemble de données de zones d'étude SSURGO (classe d'entités SA_POLYGON) provient de la base de données SSURGO quadrillée (gSSURGO) et est dérivé de la base de données Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. La table de recherche de valeur ajoutée (valeur) contient des données attributaires résumées au niveau de l'unité de carte à l'aide des méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné.

                                      Définition Expression : N / A

                                      Texte du droit d'auteur : Le département américain de l'Agriculture, Natural Resources Conservation Service, doit être reconnu comme la source de données dans les produits dérivés de ces données.

                                      Visibilité par défaut : false

                                      Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                                      Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                                      Prise en charge des statistiques : vrai

                                      Peut modifier le calque : faux

                                      Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                                      Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                                      Prend en charge la transformation de référence : vrai

                                        XMin : 355106.9729000004
                                        YMmin : 365254.7413999997
                                        XMax : 803102.6454999996
                                        YMax : 4042946.758199999
                                        Référence spatiale : 26915 (26915)

                                        Moteur de rendu :
                                          Rendu simple :
                                          Symbole:
                                            Style: esriSFSSolid
                                            Couleur: [190, 250, 208, 255]
                                            Contour:
                                              Style: esriSLSSolid
                                              Couleur: [110, 110, 110, 255]
                                              Largeur: 0
                                              Prise en charge des statistiques : vrai
                                              Prend en charge OrderBy : vrai
                                              Prend en charge Distinct : vrai
                                              Prise en charge de la pagination : vrai
                                              Prend en charge TrueCurve : vrai
                                              Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                                              Prend en charge la requête avec distance : vrai
                                              Prend en charge l'expression SQL : vrai

                                            A des pièces jointes : faux

                                            Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                                            • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                                            • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : AREASYMBOL , longueur : 20 )
                                            • spatialver ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : SPATIALVER )
                                            • lclé ( type : esriFieldTypeString , alias : LKEY , longueur : 30 )
                                            • geostor_re ( type : esriFieldTypeString , alias : Geostor_re , longueur : 5 )
                                            • forme_longueur ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : SHAPE_Leng )
                                            • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : Shape )
                                            • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                                            • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                                            Couche : SSURGO_SOILS_STATE_PLANE_NORTH (7)

                                            Nom: SSURGO_SOILS_STATE_PLANE_NORTH

                                            Champ d'affichage : zonesymbole

                                            Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                                            La description: Cet ensemble de données est appelé la base de données Gridded SSURGO (gSSURGO) et est dérivé de la base de données Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. La table de recherche de valeur ajoutée (valeur) contient des données attributaires résumées au niveau de l'unité de carte à l'aide des méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné.

                                            Définition Expression : N / A

                                            Visibilité par défaut : false

                                            Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                                            Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                                            Prise en charge des statistiques : vrai

                                            Peut modifier le calque : faux

                                            Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                                            Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                                            Prend en charge la transformation de référence : vrai

                                              XMin : 355106.9729000004
                                              YMmin : 3816867.993899999
                                              XMax : 803102.6454999996
                                              YMax : 4042946.758199999
                                              Référence spatiale : 26915 (26915)

                                              Moteur de rendu :
                                                Rendu simple :
                                                Symbole:
                                                  Style: esriSFSSolid
                                                  Couleur: [190, 227, 247, 255]
                                                  Contour:
                                                    Style: esriSLSSolid
                                                    Couleur: [110, 110, 110, 255]
                                                    Largeur: 0
                                                    Prise en charge des statistiques : vrai
                                                    Prend en charge OrderBy : vrai
                                                    Prend en charge Distinct : vrai
                                                    Prise en charge de la pagination : vrai
                                                    Prend en charge TrueCurve : vrai
                                                    Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                                                    Prend en charge la requête avec distance : vrai
                                                    Prend en charge l'expression SQL : vrai

                                                  A des pièces jointes : faux

                                                  Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                                                  • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                                                  • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : AREASYMBOL , longueur : 20 )
                                                  • spatialver ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : SPATIALVER )
                                                  • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : MUSYM , longueur : 6 )
                                                  • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : MUKEY , longueur : 30 )
                                                  • nationalmu ( type : esriFieldTypeString , alias : NationalMu , longueur : 6 )
                                                  • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CELLVALUE )
                                                  • mapunit_mu ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit_mu , longueur : 6 )
                                                  • unité de carte__1 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__1 , longueur : 175 )
                                                  • unité de carte__2 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__2 , longueur : 254 )
                                                  • unité de carte__3 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__3 , longueur : 254 )
                                                  • unité de carte__4 ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : mapunit__4 )
                                                  • mapunit_fa ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit_fa , longueur : 254 )
                                                  • unité de carte__5 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__5 , longueur : 254 )
                                                  • mapunit_lk ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit_lk , longueur : 30 )
                                                  • unité de carte__6 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__6 , longueur : 30 )
                                                  • forme_longueur ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : Shape_Leng )
                                                  • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : SHAPE )
                                                  • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                                                  • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                                                  Couche : SSURGO_SOILS_STATE_PLANE_SOUTH (8)

                                                  Nom: SSURGO_SOILS_STATE_PLANE_SOUTH

                                                  Champ d'affichage : zonesymbole

                                                  Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                                                  La description: Cet ensemble de données est appelé la base de données Gridded SSURGO (gSSURGO) et est dérivé de la base de données Soil Survey Geographic (SSURGO). SSURGO est généralement le niveau le plus détaillé de données géographiques sur le sol développé par la National Cooperative Soil Survey (NCSS) conformément aux normes de cartographie du NCSS. Les données tabulaires représentent les attributs du sol et sont dérivées des propriétés et caractéristiques stockées dans le Système national d'information sur les sols (NASIS). Les données gSSURGO ont été préparées en fusionnant la carte vectorielle numérique SSURGO traditionnelle et les données tabulaires dans des étendues à l'échelle de l'État, et en ajoutant une couche de carte quadrillée à l'échelle de l'État dérivée du vecteur, ainsi qu'une nouvelle table de recherche à valeur ajoutée (valeur) contenant "prêt à cartographier". les attributs. La couche de carte maillée est proposée dans un format raster de géodatabase de fichier ArcGIS. Les données de carte raster et vectorielle ont une étendue à l'échelle de l'État. Les données de la carte raster ont une taille de cellule de 10 mètres qui se rapproche des polygones vectoriels dans une projection Albers Equal Area. Chaque cellule (et polygone) est liée à un identifiant d'unité cartographique appelé clé d'unité cartographique. Une clé d'unité de carte unique est utilisée pour lier les cellules raster et les polygones aux tables attributaires, y compris la nouvelle table de recherche de valeur ajoutée (valeur) qui contient des données dérivées supplémentaires. La table de recherche de valeur ajoutée (valeur) contient des données attributaires résumées au niveau de l'unité de carte à l'aide des méthodes de généralisation des meilleures pratiques destinées à répondre aux besoins de la plupart des utilisateurs. Les méthodes de généralisation incluent les moyennes pondérées des composants des unités cartographiques et le pourcentage d'unités cartographiques répondant à un critère donné.

                                                  Définition Expression : N / A

                                                  Visibilité par défaut : false

                                                  Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                                                  Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                                                  Prise en charge des statistiques : vrai

                                                  Peut modifier le calque : faux

                                                  Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                                                  Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                                                  Prend en charge la transformation de référence : vrai

                                                    XMin : 362195.4020999996
                                                    YMmin : 365254.7413999997
                                                    XMax : 737031.1555000003
                                                    YMax : 3884106.7413999997
                                                    Référence spatiale : 26915 (26915)

                                                    Moteur de rendu :
                                                      Rendu simple :
                                                      Symbole:
                                                        Style: esriSFSSolid
                                                        Couleur: [188, 247, 239, 255]
                                                        Contour:
                                                          Style: esriSLSSolid
                                                          Couleur: [110, 110, 110, 255]
                                                          Largeur: 0
                                                          Prise en charge des statistiques : vrai
                                                          Prend en charge OrderBy : vrai
                                                          Prend en charge Distinct : vrai
                                                          Prise en charge de la pagination : vrai
                                                          Prend en charge TrueCurve : vrai
                                                          Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                                                          Prend en charge la requête avec distance : vrai
                                                          Prend en charge l'expression SQL : vrai

                                                        A des pièces jointes : faux

                                                        Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                                                        • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : OBJECTID )
                                                        • zonesymbole ( type : esriFieldTypeString , alias : AREASYMBOL , longueur : 20 )
                                                        • spatialver ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : SPATIALVER )
                                                        • musym ( type : esriFieldTypeString , alias : MUSYM , longueur : 6 )
                                                        • mukey ( type : esriFieldTypeString , alias : MUKEY , longueur : 30 )
                                                        • nationalmu ( type : esriFieldTypeString , alias : NationalMu , longueur : 6 )
                                                        • valeur de la cellule ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : CELLVALUE )
                                                        • mapunit_mu ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit_mu , longueur : 6 )
                                                        • unité de carte__1 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__1 , longueur : 175 )
                                                        • unité de carte__2 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__2 , longueur : 254 )
                                                        • unité de carte__3 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__3 , longueur : 254 )
                                                        • unité de carte__4 ( tapez : esriFieldTypeInteger , alias : mapunit__4 )
                                                        • mapunit_fa ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit_fa , longueur : 254 )
                                                        • unité de carte__5 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__5 , longueur : 254 )
                                                        • mapunit_lk ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit_lk , longueur : 30 )
                                                        • unité de carte__6 ( type : esriFieldTypeString , alias : mapunit__6 , longueur : 30 )
                                                        • forme_longueur ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : Shape_Leng )
                                                        • façonner ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : SHAPE )
                                                        • st_area(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(shape) )
                                                        • st_length(forme) ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(shape) )

                                                        Couche : STATSGO_SOILS (9)

                                                        Champ d'affichage : muname

                                                        Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                                                        La description: Données disponibles en ligne via GeoStor à l'adresse http://www.geostor.arkansas.gov. Cet ensemble de données est une carte numérique générale des associations de sols développée par la National Cooperative Soil Survey. Il consiste en un vaste inventaire des sols et des zones non-sol qui se produisent dans un modèle reproductible sur le paysage et qui peuvent être représentés cartographiquement à l'échelle cartographiée. Les cartes pédologiques de STATSGO sont compilées en généralisant des cartes pédologiques plus détaillées. Lorsque des cartes d'étude des sols plus détaillées ne sont pas disponibles, des données sur la géologie, la topographie, la végétation et le climat sont rassemblées, ainsi que des images du satellite de télédétection terrestre (LANDSAT). Les sols de zones similaires sont étudiés, et la classification probable et l'étendue des sols sont déterminées. La composition de l'unité cartographique pour une carte STATSGO est déterminée en coupant ou en échantillonnant des zones sur les cartes les plus détaillées et en développant les données statistiquement pour caractériser l'ensemble de l'unité cartographique. Cet ensemble de données se compose de données cartographiques numériques géoréférencées et de données attributaires informatisées. Les données cartographiques sont collectées en unités de quadrangle topographique de 1 sur 2 degrés et fusionnées et distribuées en tant que couvertures à l'échelle de l'État. Les unités de la carte pédologique sont liées aux attributs de la base de données relationnelle Map Unit Interpretations Record qui donne l'étendue proportionnelle des sols qui les composent et leurs propriétés.

                                                        Définition Expression : N / A

                                                        Texte du droit d'auteur : Service de conservation des ressources naturelles

                                                        Visibilité par défaut : false

                                                        Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                                                        Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                                                        Prise en charge des statistiques : vrai

                                                        Peut modifier le calque : faux

                                                        Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                                                        Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                                                        Prend en charge la transformation de référence : vrai

                                                          XMin : 355064.873319
                                                          YMmin : 3652536.4980570003
                                                          XMax : 803007.4333190005
                                                          YMax : 4042960.4980570003
                                                          Référence spatiale : 26915 (26915)

                                                          Moteur de rendu :
                                                            Rendu simple :
                                                            Symbole:
                                                              Style: esriSFSSolid
                                                              Couleur: [204, 193, 245, 255]
                                                              Contour:
                                                                Style: esriSLSSolid
                                                                Couleur: [110, 110, 110, 255]
                                                                Largeur: 0
                                                                Prise en charge des statistiques : vrai
                                                                Prend en charge OrderBy : vrai
                                                                Prend en charge Distinct : vrai
                                                                Prise en charge de la pagination : vrai
                                                                Prend en charge TrueCurve : vrai
                                                                Prend en charge le renvoi de l'étendue de la requête : vrai
                                                                Prend en charge la requête avec distance : vrai
                                                                Prend en charge l'expression SQL : vrai

                                                              A des pièces jointes : faux

                                                              Type de fenêtre contextuelle HTML : esriServerHTMLPupTypeAsHTMLText

                                                              • objetid ( tapez : esriFieldTypeOID , alias : ID )
                                                              • gdata_statsgo_soils_area ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : GDATA_STATSGO_SOILS_AREA )
                                                              • périmètre ( type : esriFieldTypeDouble , alias : PÉRIMÈTRE )
                                                              • muid ( type : esriFieldTypeString , alias : MUID , longueur : 9 )
                                                              • muname ( type : esriFieldTypeString , alias : MUNAME , longueur : 9 )
                                                              • mlra ( type : esriFieldTypeString , alias : MLRA , longueur : 36 )
                                                              • bien drainer ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : WELLDRAINP )
                                                              • pente0_3pc ( type : esriFieldTypeString , alias : SLOPE0_3PC , longueur : 9 )
                                                              • limon ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : SILTLOAM )
                                                              • mal drai ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : POORLYDRAI )
                                                              • hydricpotp ( type : esriFieldTypeDouble , alias : HYDRICPOTP )
                                                              • rétrécir ( type : esriFieldTypeString , alias : SHRINKSW , longueur : 9 )
                                                              • gravellysu ( type : esriFieldTypeString , alias : GRAVELLYSU , longueur : 9 )
                                                              • fsandyloam ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : FSANDYLOAM )
                                                              • inondation ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : FREQFLOOD )
                                                              • argile ( tapez : esriFieldTypeDouble , alias : CLAYSURFTE )
                                                              • géométrie ( tapez : esriFieldTypeGeometry , alias : GEOMETRY )
                                                              • st_area(géométrie) ( type : esriFieldTypeDouble , alias : st_area(geometry) )
                                                              • st_length(géométrie) ( type : esriFieldTypeDouble , alias : st_length(geometry) )

                                                              Couche : VALUATIONS_CODES_ACD (10)

                                                              Nom: VALUATIONS_CODES_ACD

                                                              Champ d'affichage : nom_sol

                                                              Type de géométrie : esriGéométriePolygone

                                                              La description: Carte des sols de l'Arkansas pour l'évaluation de l'impôt foncier. Cet ensemble de données comprend les types de sols et les numéros du service de coordination de l'évaluation pour une réévaluation à l'échelle du comté à des fins d'évaluation de l'impôt foncier.

                                                              Définition Expression : N / A

                                                              Texte du droit d'auteur : Service de conservation des ressources naturelles

                                                              Visibilité par défaut : false

                                                              Formats de requête pris en charge : JSON, AMF, géoJSON

                                                              Prend en charge les requêtes avancées : vrai

                                                              Prise en charge des statistiques : vrai

                                                              Peut modifier le calque : faux

                                                              Peut mettre les symboles à l'échelle : faux

                                                              Utiliser des requêtes standardisées : vrai

                                                              Prend en charge la transformation de référence : vrai

                                                                XMin : 355106.97275174037
                                                                YMmin : 365254.741639577
                                                                XMax : 803102.645488969
                                                                YMax : 4042946.758259168
                                                                Référence spatiale : 26915 (26915)


                                                              Résumé sur des ensembles de points

                                                              Dist est la distance en mètre depuis le point précédent De plus, j'ai une table trip qui donne le premier et le dernier identifiant de la gpstable pour un voyage. Chaque point peut appartenir à plusieurs trajets superposés.

                                                              La table de voyage est alors comme :

                                                              Lorsque je fais ma requête, je sais que début et fin et qu'il n'y aura jamais plus d'un voyage défini pour chaque point GPS

                                                              Je voudrais additionner la durée du trajet pour chaque point défini comme point de départ, c'est-à-dire

                                                              En écrivant ceci, je me rends compte qu'une solution possible serait de créer une nouvelle table contenant l'identifiant du voyage et le gpspointid pour chaque voyage. Mais comme la table des points gps comporte quelques millions de lignes et qu'il peut y avoir jusqu'à quelques centaines de trajets dont chaque point est membre (chacun des trajets peut contenir quelques centaines de points) et les trajets sont clairement définis par leur début et leur fin point, ma question est toujours

                                                              Existe-t-il un moyen de faire la somme d'un nombre entre deux identifiants donnés avec une distance variable entre les identifiants? (s'il y avait toujours eu le même nombre de points dans un trajet, j'aurais pu faire les sommes en utilisant des fonctions de fenêtrage)


                                                              Comment calculer ST_Length en miles ? - Systèmes d'information géographique

                                                              auteur : GreenStat - Peter van Horssen date : '12 mars, 2018' largeur : 2000 hauteur : 1200

                                                              formation en géographie physique et écologie
                                                              expérience en analyse de données/statistiques/cartographie dans les études écologiques

                                                              analyse : statistiques, SIG, graphiques, cartes

                                                              Introduction - Qu'est-ce que le Plan ?

                                                              Pourquoi le SIG en R ?
                                                              ou peut-être commencer par : pourquoi R ?

                                                              R est une grande boîte utile avec tous les outils nécessaires à l'analyse des données

                                                              R n'est pas meilleur que d'autres outils

                                                              R ne rend pas votre problème d'analyse de données plus facile/simple !

                                                              création de workflow reproductible

                                                              script et documentation du workflow

                                                              Récemment, un coup de pouce dans les outils « spatiaux » disponibles (basés sur des « caractéristiques simples »)

                                                              Tout analyse spatiale la fonctionnalité (et plus !) est disponible dans R, traçage et disposition pour les cartes est à un niveau de base.

                                                              • toutes les données ne sont pas des géodonnées
                                                              • formats (xlsx,csv,shp,gml,kml. )
                                                              • méta-données (projection cartographique, unités)

                                                              « caractéristiques simples » est un modèle de données avec des caractéristiques de base pour toutes les données spatiales :

                                                              • Norme ISO pour un modèle commun de stockage et d'accès de géométries principalement bidimensionnelles (point, ligne, polygone, multipoint, multiligne, etc.) utilisé par les systèmes d'information géographique. [lien] (https://cran.r-project.org/web/packages/sf/vignettes/sf1.html)

                                                              Cette norme est "sous le capot" utilisée dans presque tous les packages SIG (QGis, Esri, PostGIS, ..)

                                                              il exporte également toutes les opérations OGC :
                                                              st_area, st_buffer, st_length, st_transform.

                                                              r&d pour l'analyse de petite et moyenne taille (en termes de données)

                                                              très utile pour l'exploration de données (spatiales, temporelles, attributs)

                                                              garder le flux de travail sur une seule plate-forme

                                                              analyse dans R, cartographie (web) sophistiquée ailleurs

                                                              Supposons que l'utilisateur ait une connaissance de base de R

                                                              Utilisateur ayant une connaissance pratique de l'analyse spatiale et des projections cartographiques

                                                              Cette présentation ne fournit que des « pointeurs »

                                                              sf : package pour gérer efficacement les données vectorielles spatiales (https://r-spatial.github.io/sf/)
                                                              (utilisateurs mac : consultez le site Web)

                                                              tidyverse : outils d'exploration de données 'all you can eat' (https://www.tidyverse.org/packages/)

                                                              • ggplot : des graphiques sous toutes leurs formes
                                                              • dplyr : outils de manipulation de données
                                                              • beaucoup plus mais nous sautons cela pour l'instant

                                                              Les packages sont installés lorsque R est en cours d'exécution, choisissez 'Package|Install Packages' dans la barre supérieure, choisissez une source cloud et sélectionnez le nom du package

                                                              Exécuter des scripts en plain R de RStudio (dernière version)

                                                              Données spatiales > non spatiales

                                                              exemple simple d'ensemble de test : points avec coordonnées

                                                              Données spatiales > non spatiales

                                                              Données spatiales > non spatiales

                                                              projection cartographique - métadonnées

                                                              principe de base : transformation de la sphère en surface plane

                                                              formule pour projeter les coordonnées sur une sphère aux coordonnées sur une surface plane, choisissez le centre de projection de la carte ('datum'), unités voor importantes : superficie, distance


                                                              013 Ligne de commande Postgres : psql : Utilisation de la fonction ST_Within pour créer des tables de jonction afin de comparer 2 tables de polygones distinctes

                                                              Tout d'abord, créons une nouvelle base de données pour stocker nos exemples.

                                                              Ajoutez maintenant l'extension postgis.

                                                              Créons deux tables, l'une appelée champs et l'autre appelée parcelles

                                                              Allons maintenant à QGIS, connectez-vous à l'instance PostGIS, ajoutez les tables et créez manuellement des données de test.

                                                              Ici, j'ai ajouté des champs en vert avec des étiquettes numériques en gras et des parcelles en marron avec des étiquettes numériques plus petites. Les nombres représentent les champs pkid.

                                                              Maintenant, ici, je peux rapidement exécuter une requête pour identifier les parcelles qui sont dans les champs

                                                              Et il identifie correctement que la parcelle 1 se trouve dans la couche de champs.

                                                              Mais ce qui serait génial dans une application, c'est d'avoir une sorte de table de jonction sur laquelle les enregistrements principaux individuels pourraient afficher leurs enfants. Pour cela, nous avons besoin d'une table de jonction qui relie le champ et la table des parcelles montrant les pkids de chacun.

                                                              Maintenant, je vais déplacer le tracé 2 dans le champ 3 et réexécuter ce qui précède.

                                                              et en exécutant l'ancienne requête que nous obtenons.

                                                              Maintenant, il est possible de créer une table de jonction pour contenir ces informations.

                                                              ou nous pouvons créer une vue qui calculera constamment cela à chaque fois qu'elle est vue

                                                              Maintenant, si j'ajoute quelques parcelles et champs supplémentaires, puis que j'ouvre la vue, nous verrons que tout a été ajusté

                                                              et en exécutant la vue que nous obtenons maintenant

                                                              Dans certaines circonstances, ce calcul peut être coûteux, nous pouvons donc souhaiter exécuter et créer une table de jonction pendant la nuit, d'autres fois nous pouvons être heureux de le faire de manière entièrement dynamique. Bien sûr, dans un frontal, vous pouvez interroger et filtrer de manière à ce qu'un seul enregistrement soit comparé au tracé des champs à tout moment. Très utile quand même.


                                                              Flux inter et intra-zonaux

                                                              Une caractéristique commune, et parfois problématique, des données OD est les « flux intra-zonaux ». Ce sont des trajets qui commencent et se terminent dans la même zone. La proportion de déplacements intra-zonaux dépend largement de la taille des zones utilisées. Il est souvent utile de séparer les flux intra-zonaux et inter-zonaux au départ, comme démontré ci-dessous :

                                                              Les paires OD intra-zonales représentent des déplacements courts (jusqu'à la taille de la zone dans laquelle les déplacements ont lieu) et sont donc parfois ignorées dans l'analyse des données OD. Cependant, les flux intra-zonaux peuvent être précieux, par exemple pour mesurer la quantité d'activité de transport localisée et en tant que signe d'économies locales.


                                                              Résumés par origine et destination

                                                              Il est possible de regrouper les données OD par origine et destination pour obtenir des informations au niveau de la zone. Le code et le graphique résultant ci-dessous, par exemple, résument le nombre de personnes au départ de chaque zone par mode :

                                                              Nous pouvons observer un certain nombre de caractéristiques, notamment :

                                                              • Le rail est beaucoup plus répandu dans le sud, reflétant la plus grande densité du réseau ferroviaire local, avec de courtes distances entre les arrêts, dans le sud de la ville.
                                                              • Les voitures dominent dans les franges extérieures, surtout à l'Ouest.
                                                              • L'utilisation des taxis et des motos a des grappes intrigantes dans l'Ouest (peut-être autour du quartier riche de Kensington pour les taxis).

                                                              Le schéma est assez différent lorsque l'on calcule les destinations :


                                                              Voir la vidéo: geometric relationships and spatial reasoning